Et si Apple communiquait un peu plus ?


Gamme vieillissante, hors de prix... et maintenant, Apple nous fait le coup des produits retirés de la vente sans remplaçants à présenter (lire : Le Thunderbolt Display retiré de la vente). Depuis quelques temps, Apple a le don d'exaspérer ses utilisateurs les plus fidèles en laissant le sentiment de délaisser ses gammes d'ordinateurs, et plus particulièrement ses gammes d'ordinateurs destinées aux professionnels. Rarement avions-nous attaqué l'été, période propice au renouvellement de matériel, avec une gamme aussi catastrophique. Ce n'est pas tellement que les produits actuellement au catalogue soient mauvais : il s'agit sans aucun doute d'excellentes machines. Seulement, ces machines sont en retard technologiquement tout en étant outrageusement chères. Ce qui était extraordinaire il y a deux ou trois ans est devenu banal aujourd'hui, et un nouveau bond en avant est attendu.




Bien qu'Apple ne communique pas son calendrier à l'avance, il ne fait aucun doute que des problèmes sont venus retarder la présentation de certains produits. Entre les retards de production des processeurs Skylake d'Intel et ceux des cartes graphiques Polaris d'AMD, les responsables potentiels sont nombreux. Seulement, Apple n'avait visiblement pas prévu de plan B... Il y avait pourtant bien la place pour une petite révision de routine en fin d'année dernière. Même sans réellement dévoiler de nouveaux modèles, Apple avait la possibilité de donner un petit coup de pouce à sa gamme en jouant par exemple sur les capacités de stockage et/ou les tarifs.

Pour retrouver une situation aussi tendue, nous avons du remonter à l'année 2004. Beaucoup plus populaire qu'aujourd'hui, l'iMac était renouvelé très régulièrement et Apple avait prévu de remplacer l'iMac G4, dont le dernier modèle datait de novembre 2003, par l'iMac G5 à l'occasion de la WWDC durant le mois de juin. Apple a toutefois été confrontée à des problèmes de production, alors que la fabrication de l'iMac G4 avait déjà été stoppée en prévision de l'arrivée du nouveau modèle. Résultat : Apple a passé tout l'été sans le moindre iMac à vendre et l'Apple Store affichait un message surréaliste donnant rendez-vous en septembre.




Avant de ne plus avoir le choix, Apple avait toutefois très subtilement communiqué sur la situation. Alors même que l'iMac ne battait pas particulièrement de records de longévité, Steve Jobs avait profité de la WWDC pour adresser un message aux impatients. Lors d'une démonstration de Spotlight, le moteur de recherche interne de Mac OS X 10.4 Tiger, Steve Jobs avait fait trois recherches : « Paris », « iMac » et « Birthday ». Le 31 août, alors que l'iMac fêtait ses six ans, Phil Schiller présentait l'iMac G5 lors de l'Apple Expo à Paris.

Bien sûr, nous ne pouvons pas comparer directement la situation de l'iMac G4 à celle du Thunderbolt Display, dont les ventes sont beaucoup plus confidentielles. Mais le message qu'a adressé Apple ce matin est terrifiant : en invitant ses clients à se tourner vers des solutions d'autres marques, Apple laisse supposer qu'un nouvel écran n'est pas au programme... sans être non plus très claire sur le sujet. En pleine période de renouvellement de matériel, Apple laisse ses clients les plus exigeants dans le flou le plus total !




Apple est bien connue pour sa politique du secret, mais cette dernière lui joue parfois des tours. Lors de la WWDC 2016 qui a été exclusivement consacrée au logiciel, Tim Cook aurait tout à fait pu donner rendez-vous à la rentrée pour les annonces matérielles. Le département d'Apple en charge de la communication a également une énorme influence sur les rumeurs, donnant parfois quelques informations officieuses à des journalistes proches de la marque afin d'influencer les attentes du public : pourquoi les rumeurs sur les prochains Macs sont-elles aussi peu nombreuses et surtout aussi peu précises ? Il semble d'ailleurs évident que c'est Apple elle-même qui a joué sur les rumeurs pour éviter l'énorme déception de ne voir aucun nouveau Mac débarquer à la WWDC en début de mois.

Il y a deux manières d'interpréter la situation actuelle : soit Apple se repose effectivement sur ses lauriers et délaisse un peu trop le Mac, soit Apple a rencontré quelques petits soucis de parcours et a tout simplement reculé pour mieux sauter. Avec des ventes de Mac en chute libre et aucune annonce attendue avant le mois de septembre au plus tôt, Apple ferait bien de s'activer pour relancer la machine et envoyer quelques signaux positifs.


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (19)

Thibs69

24 juin 2016 à 12:56

Je ne vois qu'une seule manière d'interpréter la situation actuelle : le SEUL et UNIQUE objectif d'Apple est le CHIFFRE. Satisfaction et innovation sont des mots complètement sortis de leur politique.

Sethenès

24 juin 2016 à 13:29

En guise de communication, je n'attends que 2 choses : les parts de marché ordinateur/smartphone pour Q2 et Q3.

aexm

24 juin 2016 à 13:36

@Thibs69 : une multinationale est dirigé certes par des actionnaires mais cela ne fait pas tout … c'est très complexe … il y a Apple et Apple avec ses dirigeants, des concurrents, un contexte etc …

Faire naviguer de si grands bateaux est qque chose de complexe … une entreprise doit bien évidemment être rentable pour durer …

Le marché des desktop / portable ne sait pas se ré-inventer (est ce possible ?) … perte de vitesse du marché … c'est donc normal et cohérent que les investissements soient tourner vers les produits d'avenir / qui font des résultats …

On peut juste constater (et je le déplore) que Apple est en train de tourner une page …
et qu'il y a(aura) de la place pour un constructeur qui saura prendre ces parts de marché.

Je suis prêt à mettre le prix pour un ordinateur qui est solide, évolutif, puissant et qui fonctionne comme une horloge … Mais apparemment je ne suis pas la cible !

J'en suis même au point de me lancer dans le hackintosh (un comble pour moi en terme de stabilité), voire de passer sur unix …

Sébastien

LolYangccool

24 juin 2016 à 13:39

Le hackintosh a de beaux jours devant lui...

LolYangccool

24 juin 2016 à 13:48

Est-il possible qu'Apple revende sa division Mac à une société tierce ou ouvre officiellement OS X aux PC pour ne se se concentrer que sur les iPhone/iPad ?

bidoul73

24 juin 2016 à 13:48

Je ne sais pas si le problème est réellement la communication. La majorité des gens achètent un ordinateur quand ils en ont besoin et ne se renseignent pas outre mesure avant. Le problème est plutôt que si on ne se renseigne pas, on peut (on pouvait il y a quelques jours, soyons sport) acheter un ordi portable de 2012 complètement dépassé à 1200€, un SMIC pour un ordi à la ramasse sur tous les points! Même si il s'agit de l'exemple le plus frappant, c'est loin d'être le seul. Apple se fout du monde sur les ordi. Pour moi il n'y a que 2 issues : baisse des prix ou mise à jour plus régulière (même minime : processeur, ram, ssd) et je continuerai à acheter ou alors rien de tout ça n'arrive et ça sera linux.
Je ne parle même pas des OS qui deviennent des usines à gaz, ça risque de m'énerver^^

Mr Bob

24 juin 2016 à 13:50

Un peu hors sujet, mais le petit sourir de Tim Cook lorsqu'il a mentionné le "Macintosh" lors de la WWWC ne vous a-t-il pas interloqué ?

VanZoo

24 juin 2016 à 15:15

Je regrette qu'Apple ne communique pas à l'intention des professionnels qui, pour exemple, ont besoin de prédire leurs amortissements définie sur la base d'un rapport qualité donc durabilité/prix. Pour les autres, c'est différent...
Comme écrit sur le précédent sujet, je ne crois pas qu'Apple abandonnera ni l'écran ni le Mac mais T.Cook répète souvent que l'Ipad est l'avenir de l'ordinateur personnel ( pour cela, faudrait que l'OS suive )

Faut-il ( encore ) rappeler qu'Apple ne cherche pas le volume, ne l'a jamais cherché ?
Les modèles actuels sont satisfaisants pour 90% des utilisateurs. Et s'ils ne se renseignent pas, c'est leur problème.
Je suis furax contre Apple de piéger tous ceux qui aiment macOS ou de les faire languir à l'infini

Si Apple abandonnait le Mac, son OS ne serait pas mis à jour chaque année et ils n'auraient pas présenté le Macbook

LolYangccool

24 juin 2016 à 16:22

Si. Puisque tu ne peux pas stoper net la production d'ordinateur alors que c'est ce qui a fait ton succès.
De plus, Apple vas stopper les Mac de manière détournée, je pense : En faisant depuis quelques années des mises à jours de moin sen moins intéresssante, Apple fait que les personnes qui auraient pu acheter un Mac se tournent vers la concurrence.
Ils en vendent donc moins et le stopperont un jour ou l'autre.

Si Apple n'avait pas l'intention d'arrêter le Mac, ils feraient des mises à jour plus intéressante mais aussi plus fréquentes...
C'est de pire en pire le cycle de renouvellement. il y aura 20 mois fin de l'été je crois, que le MacBook Pro n'aura pas été revu.
Et ça fait 30 mois pour le Mac Pro...

LolYangccool

24 juin 2016 à 16:27

Sylvain parle des iMac de 2004. Seulement, l'exemple me semble faussé, puisqu'en 2004 il n'y avait guère d'iPhone, d'iPad et peu d'iPod...
Les Mac étaient vraiment le coeur de métier d'Apple à l'époque. Maintenant, Apple se fiche complètement du Mac, qui est une goutte d'eau dans leur chiffre d'affaire.

Qu'Apple arrête le Mac c'est une chose, mais si tel est le cas, je souhaite qu'ils fassent comme Microsoft jusqu'à il y a peu : Qu'ils continuent de développer macOS à côté d'iOS mais l'ouvrent aux PC, quitte à le vendre.

Je serait prêt à payer pour un OS mieux fini qu'actuellement que je pourrais installer sur n'importe quel PC, ou presque.

Sethenès

24 juin 2016 à 16:34

Quand on vend 4,5 millions de machine en un trimestre, il y a quand même un pas avant l'arrêt total. Même le premier constructeur de la liste n'en vend pas 3x autant.

Tout laisse à penser qu'Ils s'en désintéressent, et effectivement du marché pro, mais pour le reste on vendrait encore des Macs pendant un bon moment.

VanZoo

24 juin 2016 à 17:11

Si Apple propose un MBP barre Oled and co, ça ne signifiera pas la mort des Macs. Bien au contraire !
Quant au Mac Pro, à vouloir esbrouffer tout le monde avec ce form factor, ils se sont plantés. Comme au tant du Cube.
MacOS évolue davantage dans ses entrailles qu'en façade. La conférence WWDC ne peut être représentative du travail fourni

Même s'ils mettent à jour FCP and co, Apple semble abandonner les pros. Disons la catégorie Pro qui représentait le mieux Apple : les graphistes, vidéastes et autres créatifs. M'enfin, pour l'anniversaire du Mac, ils ont quand lourdement insisté sur les créas...
L'absence d'une évolution professionnelle d'IOS ( pour Ipad ) est un autre signe

Au-delà du Mac, au-delà des pros, c'est le coeur de l'image d'Apple qui vacille, elle qui s'est en grande partie faite autour des créatifs.
Aujourd'hui, Apple vend de la Watch cardio, de l'Iphone assistant de vie et de l'Ipad je mate des films

LolYangccool

24 juin 2016 à 17:20

4,5 millions par trimestre sur combien d'iPhone/trimestre aussi ?
A la limite, si macOS peut s'installer sur PC officiellement, je me fiche que les Mac meurt, même si ça serait dommage.
Mais je ne pense pas être le seul à acheter des Mac uniquement ou presque pour l'OS qui les fait tourner.

Koala 26

24 juin 2016 à 17:34

Rêvons un peu, et imaginons qu'Apple libère MacOS pour un faire un système libre, mais en vendant des services associées, un peu comme ce qui se fait avec RedHat linux (l'entreprise d'ailleurs fonctionne très bien). On pourrait ainsi avoir un système qui se démocratise et qui peut s'installer partout, Apple gagnant de l'argent sur les services (iCloud) et les logiciels associé. Mais ce serait allé à l'encontre de la philosophie d'Apple, ce qui est dommage, car MacOS reste pour moi un très bon système

Le renouvellement et le prix des Macbook est tel aujourd'hui, que j'envisage pour mon prochain Laptop d'aller chez la concurrence, sur Linux (parce que windows en terme de stabilité/consommation de batterie/légèreté c'est toujours pas ça comparé à Xubuntu) et c'est dommage, parce que j'aime vraiment beaucoup beaucoup MacOS (comme Lol en fait)

Crazy_People

24 juin 2016 à 20:15

Petite anecdote, Aujourd'hui un collègue a reçu son nouveau macbook pro "flambant neuf" commandé il y a à peine trois jours, et ce n'est pas un petit nouveau d'apple. Je n'ai pas osé dire quelque chose, il était tellement heureux...

Sethenès

24 juin 2016 à 21:31

Y a pas à dire, on est quand même des mauvaises langues.

On se plaint du manque d'informations intéressantes d'Apple et on ne réagit même pas à l'annonce d'importance capitale qu'Apple vient de faire via un de ses séides : le futur écran microLED de la future watch.

Y a rien à faire, nous ne sommes que des ingrats.

VanZoo

25 juin 2016 à 01:39

En tout cas, Apple a indirectement communiqué sur le successeur de son Thunderbolt Display

pipoca

27 juin 2016 à 08:02

je trouve certains commentaires bien sévères. Pour ma part, je me range derrière le postulat de Sylvain : si Apple a eu tord de ne pas relancer les Macs par une gamme intermédiaire il y a un an(ce qui d'ailleurs m'a permis de switcher sur un Lenovo), si Apple communique excessivement mal, la nouvelle gamme sortira certainement avec de fabuleuses machines.

LolYangccool

7 juillet 2016 à 11:11

Puisque Apple ne sait visiblement plus faire des Mac qui valent vraiment le coup pour leur prix et pour notre époque ou qu'Apple n'en a plus rien à faire des Mac, je vote pour une libération de l'OS aux PC !

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription