Les ventes de Macs continuent de chuter


Les signaux négatifs s'accumulent depuis quelques mois : les ventes de Macs sont en retrait et Apple perd des parts de marché face à ses concurrents. Après un trimestre qui était visiblement catastrophique en début d'année (lire : Grosse chute des ventes des Macs portables ?), les mauvais chiffres continuent avec de nouvelles estimations pessimistes publiées par les analystes d'IDC. Avec 4,42 millions d'unités vendues lors du deuxième trimestre, Apple aurait fait moins bien que l'année dernière où les ventes avaient atteint 4,82 millions d'unités. Avec cette baisse de 8,3%, Apple passerait derrière ASUS au niveau mondial.


Baisse vente Macs 2016

S'il convient de garder un certain recul face à ces chiffres qui ne sont que des estimations et qui comportent donc une marge d'erreur, il est difficile de ne pas attribuer ces baisses à l'absence de nouveautés du côté des ordinateurs d'Apple. Entre la révision sans changement de prix du MacBook 12" et l'absence de nouveau MacBook Air, le retard monumental du MacBook Pro 2016 et du Mac Pro qui est au catalogue depuis 2013... La gamme d'ordinateurs d'Apple fait peine à voir et nous espérons qu'Apple profitera de la rentrée pour dévoiler des mises à jour ambitieuses. Vivement l'automne !


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (32)

Vianne

12 juillet 2016 à 09:52

Effectivement ça fait peur tout ça

Sylvain

12 juillet 2016 à 09:56

Je trouve au contraire que c'est presque une bonne nouvelle : ça montre que non, 1 449 € pour une bécane qui n'a que 128 Go de stockage, ce n'est plus normal (si on considère que ça l'a été un jour). Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres, mais ça montre qu'Apple ne peut pas vendre n'importe quoi à n'importe quel prix et qu'il va bien falloir qu'ils se bougent un peu.

LolYangccool

12 juillet 2016 à 10:10

Je suis d'accord avec Sylvain. Heureusement que les ventes chutent actuellement, si elles stagnaient ou même augmentaient ça aurait été très inquiétant.

Mat le Pirate

12 juillet 2016 à 10:27

C'est vrai que ça ne donne pas envie de mettre à jour son matériel non plus. Je ne vois pas vraiment la plus-value que pourrait apporter le MacBook Air actuel en comparaison de mon MacBook Air 2012, et ce n'est pas les prix qui vont m'inciter à changer!

Hangaroa

12 juillet 2016 à 10:35

Tout à fait d'accord avec Sylvain.. 128 Go de stockage sur des bécanes hors de prix cela n'a juste plus de sens.. c'est comme les 16 GO sur iPhone.. sans parler du hardware totalement dépassé par rapport aux autres constructeurs.. ce qui leur reste un design "Apple" plutôt haut de gamme.. mais je suis persuadé d'une chose.. ils n'ont pas intérêt à se louper sur les prochains MBP 15 !!! si il y en encore deux ans je pouvais me permettre de mettre 3000 euros dans un MBP 15, ça c'était avant ! maintenant j'en veux pour mon argent.. sinon je ferai comme beaucoup de monde.. je passerai mon tour et aussi d'accord avec Mat le Pirate ; j'ai un MBA 256 GO en SSD de 2014 qui tourne comme une horloge.. à l'époque j'avais eu l'option à 8Go gratuite à la Fnac.. quand je vois qu'aujourd'hui il faut mettre 1349 euros pour le modèle 2015 ça pique les yeux !

Thibs69

12 juillet 2016 à 10:39

TANT MIEUX ! Ils vont peut-être ENFIN COMPRENDRE que leur tarifs sont de l'ARNAQUE.

Ben10

12 juillet 2016 à 10:53

Mon macbook de fin 2009 acheté 827€ et mis à jour avec 8Go de RAM et 512Go de SSD pour 250€ fait parfaitement tourner El Capitan aujourd'hui après presque 7 ans de bons et loyaux services le tout avec un simple Core 2 Duo.
Pour une config 8Go / 512Go aujourd'hui on table sur 1800€. Alors bien sûr c'est du i5, avec le retina, la légèreté, le force touch et le retroéclairage clavier. Ca fait peu d'arguments pour investir autant, surtout que je n'aurais plus la connectique complète, et plus de lecteur DVD.
Je fais donc partie de ceux qui se renseignent depuis plusieurs années et envisagent un achat mais qui reportent pour l'instant.

LolYangccool

12 juillet 2016 à 10:59

J'ai également un MacBook de 2009 avec Core 2 Duo et on peut pas vraiment dire que ce soit utilisable sur El Cap', ça rame beaucoup...
Pourtant SSD et 8Go de RAM aussi.

Ben10

12 juillet 2016 à 11:08

Curieux, le mien fonctionne quand même assez bien. C'est vrai que j'ai quelques secondes au démarrage (15 à 20) alors que c’était quasi instantané après ma clean install. Mais une fois allumé il fait bien le job. Pour ma part l'utilisation la plus gourmande reste iLife 09 (Garageband et iMovie), pour Adobe je reste sur mon PC. Je n'ai volontairement pas fait les maj iLife car j'ai beaucoup de créas garageband qui ne s'ouvrent apparemment pas correctement sur la dernière version (j'ai fait le test en Apple Store).

Vianne

12 juillet 2016 à 11:26

Quand je disais que ça faisait peur, je parlais bien de la gamme excusez moi

matt

12 juillet 2016 à 12:20

Normale ils sortent rien comme produits aussi ...

LolYangccool

12 juillet 2016 à 12:46

@Ben10 : SI je réinstalle Snow Leopard dessus il tourne niquel, mais à partir de Yosemite c'est la cata niveau performances.

VanZoo

12 juillet 2016 à 13:05

Baisse du pouvoir d'achat + agressivité de la concurrence + mollesse d'Apple = chiffres en baisse
Ouf, les ventes baissent ou chutent ! ... Apple daignera peut-être se sortir les doigts du c..

Thekeuponsauvage

12 juillet 2016 à 13:21

Je suis bien d'accord avec vous tous. Heureusement que les ventes baissent, le contraire m'inquiéterait... Le MBP 2015 n'était déjà pas du tout intéressant à sa sortie alors un an après on en parle même pas, le Mac Pro est à l'abandon, le Mac Mini aussi, le sort du MB Air reste bien mystérieux, l'iMac est sympa mais les ordis de bureau ne séduisent plus trop... Reste le MacBook Retina mais dont le rapport performances/prix n'est pas favorable à l'acheteur.

Cette baisse n'est pas catastrophique si le MBP se vend hyper bien à sa sortie. Mais à trop faire attendre ses clients sans lâcher aucune annonce, il ne faudrait pas que les Mac users perdent patience et aillent voir ailleurs. Le MBP, arrivé trop tard, se casserait alors légèrement la gueule.

LolYangccool

12 juillet 2016 à 13:23

@Thekeuponsauvage : C'est très bien résumé et c'est exactement pour ça que j'espère sans vraiment y croire qu'Apple abandonnera définitivement les Mac et « libèrera » macOS pour que tout le monde puisse l'installer sur n'importe quel PC, ou presque.

Thekeuponsauvage

12 juillet 2016 à 13:31

@LolYangccool : C'est triste que des Mac users finissent par souhaiter ce genre de chose mais dans un sens tu as bien raison.

J'ai encore un peu foi en la marque et j'attend la sortie des MBP 2016 pour ma rappeler qu'Apple peut faire du très bon matos (j'écris depuis un MacBook début 2008 d'entrée de gamme qui marche hyper bien après 8 ans de loyaux services, comme quoi Apple savait fabriquer des ordis).

Mais je t'avoue que l'an dernier, en constatant la nullité des MBP 2015, j'ai commencé à tourner sur les sites de constructeurs PC en rêvant de pouvoir faire tourner Mac OS sur leurs machines.

marczen

12 juillet 2016 à 13:39

Je trouve les Mac de moins en moins sexy. Ce n'est pas des artifices ergonomiques (touch force, barre de touche digitale...) qui remplaceront l'essentiel qui est une machine bien équilibrée et suffisamment puissante par rapport au prix que l'on y met. L'ergonomie est un plus et un confort indéniable mais les Mac possèdent beaucoup trop de compromis qui ne sont plus acceptable maintenant.
J'espère que cette petite crise permettra à Apple de revenir à certaine réalité et qu'ils arrêtent toute leurs mesquineries habituelles (je tout de même peu d'espoir pour les prochaines version)...

Baraka

12 juillet 2016 à 14:57

@ Vanzoo : Baisse du pouvoir d'achat ? Parle pour la seule France ! Au niveau mondial, ça ne se vérifie pas du tout, et les chiffres mentionnés dans l'article sont bien au niveau mondial.

Un peu en contresens des commentaires précédents : je suis plutôt surpris que la baisse des ventes et PDM soit aussi contenue, vu l'état de la gamme. Preuve s'il en fallait qu'il y a une demande forte pour leurs produits, contre vents et marées. Faut espérer qu'ils vont jeter un pavé dans la mare et que la gamme à venir sera une gamme de rupture et pas la traditionnelle retouche.

Sethenès

12 juillet 2016 à 18:04

Je suis partagé. C'est vrai qu'en volume, Apple se maintient plutôt bien (4,8 > 4,4).

Mais tout ceux qui sont devant lui (à l'exception de Lenovo, mais avec ses 20% de parts de marché, on est quand même hors des comparaisons) progressent. Si on prend le compétiteur qui progresse le moins (Dell), on passe quand même d'un nombre d'unité vendue double (1,98) à un ratio de 9/4 (2,25). Ce qui n'est pas rien.

Les choses ne sont pas encore totalement catastrophiques. Quand on doit remplacer une machine, on râle un bon coup et puis on achète. Mais, et on le sent bien dans les commentaires, il y a une limite à ne pas dépasser.

Thekeuponsauvage

12 juillet 2016 à 18:53

Les prochains MBP seront le coup de génie ou le coup de grâce !

Sethenès

12 juillet 2016 à 19:23

@TKS : je ne crois pas que les choses soient si simples.

Je distinguerai le Pro dans une organisation, le "Pro / Semi-Pro / Prosummer" et l'utilisateur lambda.

Pour l'utilisateur lambda qui possède déjà un Mac et qui doit le remplacer, la question ne se pose pas exactement comme ça. Tant que ses usages sont supportés par Apple, il n'y a pas de raison qu'il change. En plus, s'il y a 10-15 ans, les "PCs" devenaient vite poussifs à causes des applications, ce n'est plus le cas aujourd'hui. S'il y a 10-15 ans, on attendait les nouveautés des applis, aujourd'hui c'est bien moins vrai. Donc on verra un allongement de la durée d'utilisation, mais ces utilisateurs continueront à acheter du Mac s'ils peuvent toujours se le permettre car l'argument prix est important dans ce segment. (Mais tout laisse à pense qu'APple n'augmentera pas "encore" ses prix).

Pour le semi-pro/pro/prosummer, la question est différente. Qui n'avance pas recule, et l'abandon de software "pro" par Apple conjugué à une lente érosion des softwares supportés sur MacOS, nous () force à reconsidérer nos achats. Oculus n'est qu'un exemple cartes un peu anecdotique pour beaucoup, mais il met en lumière les nombreux manques du Mac actuel (carte graphique, solution logicielle OpenGL, ....).

Pour les pros dans une organisation, c'est pas compliqué : leurs services IT choisissent pour eux.

bunios

12 juillet 2016 à 19:49

Tout pareil avec tout le monde. En tout cas, je regrette un peu le temps où les machines évoluaient à minima (ces 2 dernières années) et ce 2 fois dans l'année ou presque.
Apple sur le coup exagère franchement sur le matériel.....

Bref, je crois que je vais attendre au moins l'année prochaine voir la suivante dans ces conditions.

A+

Thekeuponsauvage

12 juillet 2016 à 21:07

Je suis tout à fait d'accord avec ton analyse sur les consommateurs Apple.

En effet, pour l'utilisateur lambda, le rapport avec la marque est moins tendu que pour les pros et semi-pros. Si le premiers trouvent leur compte dans la gamme actuelle et peuvent laisser leurs machines vieillir, les seconds (auxquels je me joins) commencent à être franchement exaspérés par les configurations proposées par Apple.

Le problème, c'est que ce public pro/semi-pro (qui sont souvent les premiers clients d'Apple depuis l'iMac fin 90's) ont certains besoins et qu'aujourd'hui, Apple n'y répond plus. C'est un peu compliqué d'ailleurs d'interpréter ce fait : Apple n'est plus intéressé par le développement de matériel puissant ? Est-ce un virage définitif vers le « grand public » haut de gamme (haut de gamme par le prix et le design, pas par la technologie) ? Ou au contraire, la marque opère-t-elle un lent mais soigné retour vers la matériel pro en nous préparant des MBP 2016 à la pointe ?

Ce que je voulais dire par ce petit raccourci dans mon post précédent, c'est que Apple joue gros sur sa clientèle pro/semi-pro avec les prochains MBP. Soit ce sera le produit qu'on attendait, soit ce sera la déception de trop (après celle des MBP 2015, franchement lamentables). Dans le deuxième cas, un switch lent mais massif des pros vers Windows semble inévitable. Si on ne trouve pas notre compte chez Apple, on ira voir ailleurs.

Pour mon cas, je suis utilisateur d'un MacBook début 2008 d'entrée de gamme que j'ai reboosté l'an dernier (changement de RAM et de HD). Il tourne plutôt bien pour un ordi vieux de 8 ans. Je suis en voie de professionnalisation (je suis photographe) et il faudrait franchement que je change pour un MBP (plus de RAM, SSD, puce graphique, écran Retina...) surtout que je suis bloqué sur OS X Lion. Il n'y a pas d'extrême urgence parce que j'arrive à faire tourner des logiciels qui font leur boulot mais j'ai quand même hâte de mettre à jour pour gagner en confort et en qualité de travail. Je m'étais penché l'été dernier sur la génération actuelle de MBP sans y trouver mon compte. J'ai beaucoup d'investissements à faire pour mon activité et mon budget informatique est donc limité (1.500 à 1.800 € maxi). À ce prix là, je ne compte pas payer une belle coque en aluminium vide, j'en veux pour mon argent. Donc les 4Go de RAM et les SSD à 128Go, non merci ! Alors j'attend les MBP 2016, mais je ne pourrai attendre plus. Si c'est décevant ou hors de prix, je serais contraint au switch (et j'en ai vraiment pas envie).

Bref, désolé d'avoir si longuement exposé mon avis et mon expérience mais je pense que ça résume bien les attentes et les frustrations de pas mal de monde ici face à une marque qui pour l'instant n'a pas d'autre innovation à nous proposer que des émojis géants...

The Hoff

13 juillet 2016 à 09:38

Il ne faut pas non plus exagérer: le MBP 13 pouces qui est à 1600 euros, ça reste une excellente machine dans l'absolu.

Et puis, même si c'est son coeur de métier, aujourd'hui, les ordinateurs même portables ne sont plus un secteur porteur puisque tout le monde en a et il y a des limites au renouvellement. Dès lors, il n'est pas étonnant de voir que l'entreprise concentre ses investissements sur d'autres secteurs.

LolYangccool

13 juillet 2016 à 09:53

The Hoff : Une machine avec des composants d'un an vendue beaucoup trop cher, mais bonne machine oui...

LolYangccool

13 juillet 2016 à 09:54

Puis virez-moi ce SSD anémique de 128Go bor*** de ***** !

marczen

13 juillet 2016 à 10:16

@The Hoff : C'est une question de stratégie. Une entreprise peut se concentrer sur de nouveaux investissements mais généralement elle ne délaisse jamais un secteur "vache à lait". C'est une question de stabilité et de survie.
Une entreprise aussi grosse qu'Apple plus se concentrer sur plusieurs investissements à la fois sans délaisser les Macs. Actuellement Apple laisse mourir ses Macs (l'architecture du Mac Book Pro 15'' date de 2012 - un comble pour un machine vendu en 2016 à plus de 200€). Même si les Mac actuels sont de bonnes machines, elles sont actuellement en très fort retard par rapport au PC actuels de même gamme.
La stratégie d'Apple semble donc claire. Elle ne s'intéresse plus au professionnel et mise sur le grand public sans prendre en compte l'intérêt prix/performance de sa gamme.

Pour ma part la patience et les fourberies ont des limites. J'ai acheté une bête de course de PC (pour le prix d'un entrée de gamme pour Apple) en utilisant les mêmes logiciels que sur Mac (exemple : suite Adobe). Au final, j'ai un plus grand confort d'utilisation en utilisant les mêmes logiciels pour un fort gain de temps en dépensant moins...

Thekeuponsauvage

13 juillet 2016 à 13:29

@ The Hoff : Je ne suis pas du tout d'accord avec toi. Le MacBook à 1.650 € n'a rien d'une "excellente machine". C'est un laptop on ne peut plus quelconque en 2016 et ce n'est certainement pas un produit "pro". Est-ce qu'il marche bien ? Probablement très bien oui et il convient sans doute à la plupart des usages (dont les miens probablement). Mais ça n'en fait pas un ordi "excellent" pour autant.

Là où ça devient gênant, c'est qu'un ordi PC avec les mêmes composants (processeur, 8 Go de RAM, SSD de 256 Go, puce graphique... ) coûte moitié prix (800€ chez HP ou Asus) si on accepte juste de perdre l'écran Retina pour un IPS full HD.

Donc ramené au prix, ce MBP à 1.650€ n'a rien dans le bide...

pehache

13 juillet 2016 à 17:27

Comparons quand même ce qui est comparable : pour arriver à des composants réellement similaires et la même qualité de construction il faut mettre 1000€ (chez Asus). Mais oui, le différentiel de prix devient énorme entre Apple et les autres, juste pour avoir un meilleur SAV.

Thekeuponsauvage

13 juillet 2016 à 17:51

@pehache : Les 800€ c'est avec les offres commerciales.

vincentv

13 juillet 2016 à 19:33

En fait, dans le tableau, Apple pourrait bientôt être regroupé avec les "others"...

pehache

13 juillet 2016 à 19:33

Si tu y vas par là, il y a régulièrement des promos aussi sur les Mac, et en étant un peu patient on peut avoir du -10% (voire -15% si on prend sur le refurb). Il faut comparer les prix hors promos.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription