Le MacBook 12'' sur les traces du MacBook Air


Depuis qu'Apple a commercialisé son MacBook 12" en 2015, il ne fait plus de doute que les jours du MacBook Air sont comptés. Il reste toutefois une inconnue, et pas des moindres : quel sera le calendrier de cette transition ? Le MacBook 12" est encore trop cher pour remplacer le MacBook Air, et beaucoup le jugent trop limité. Voilà un débat qui n'est pas sans rappeler ce qu'il s'est passé en 2008, lorsque Steve Jobs a présenté le tout premier MacBook Air, vendu à l'époque à partir de 1 699 € avec un disque dur de 80 Go et un seul port USB...


Steve Jobs MacBook Air

Steve Jobs présente le MacBook Air le 15 janvier 2008



Une transition de trois ans


Le tout premier modèle de MacBook Air était très limité et particulièrement hors de prix. La version de base coûtait 1 699 € et embarquait un simple disque dur d'une capacité étriquée de 80 Go. Pour bénéficier d'un SSD, il fallait débourser 2 389 € et le stockage n'était alors que de 64 Go ! L'ordinateur était équipé de 2 Go de mémoire vive. Côté connectique, le MacBook Air n'était alors pas aussi étoffé qu'aujourd'hui : en plus du traditionnel port MagSafe, une petite trappe permettait d'accéder à une prise jack, une unique prise USB et une sortie Micro-DVI.

Les réactions à la sortie de ce nouvel ordinateur ont été mitigées : le MacBook Air était sans aucun doute prometteur, mais bien trop limité et trop cher pour pouvoir s'imposer. On connaît pourtant la suite : le MacBook Air s'est petit à petit démocratisé, devenant la référence du secteur. Il a enterré le vénérable MacBook polycarbonate en 2011, après trois baisses de prix successives et l'arrivée en fin d'année 2010 d'un nouveau design plus fin intégrant une connectique plus complète (deuxième port USB et lecteur de cartes SD) et généralisant l'usage du SSD. En 2011, il était alors possible de s'offrir un MacBook Air 13,3" avec 128 Go de stockage et 4 Go de mémoire vive pour 1 249 €, ce qui était beaucoup plus raisonnable. Il aura donc fallu trois ans et quatre gammes de MacBook Air successives pour que l'on passe d'un ordinateur étriqué et hors de prix à un remplaçant jugé suffisamment convaincant pour retirer le MacBook des rayons.


Tim Cook MacBook 12

Tim Cook présente le MacBook 12" le 9 mars 2015



Rendez-vous en 2018 ?


Huit mois après la sortie du premier MacBook Air, une première mise à jour a été dévoilée par Apple. Au menu, des processeurs un peu plus rapides mais surtout une hausse des capacités de stockage, le disque dur de 80 Go passant à 120 Go et le SSD passant de 64 Go à 128 Go. Le prix de base est resté inchangé, à 1 699 €. C'est la mise à jour suivante, en juin 2009, qui a permis aux tarifs de baisser : le stockage n'a cette fois pas bougé, mais le prix est passé de 1 699 € à 1 399 € pour le modèle doté d'un disque dur, et de 2 299 € à 1 699 € pour le modèle doté d'un SSD. Un peu plus d'un an plus tard, Apple a dévoilé une mise à jour majeure, avec l'apparition des modèles 11,6", l'intégration du deuxième port USB, la généralisation des SSD et un nouvel effondrement des prix : le modèle avec 128 Go de stockage est ainsi passé de 1 699 € à 1 299 € !

En prenant en compte les spécificités du marché actuel, nous avons tenté de d'appliquer ce scénario au cas du MacBook 12", qui a déjà reçu une première mise à jour en avril 2016 et qui semble suivre plus ou moins le même schéma que le MacBook Air en son temps. Effectivement, la première mise à jour du MacBook 12", décevante avec des améliorations de routine sans changement de prix (lire : Faut-il craquer pour le MacBook 12'' 2016 ?), rappelle la première mise à jour du MacBook Air. Si Apple continue de suivre ce schéma, la prochaine gamme de MacBook 12" ne devrait pas non plus recevoir beaucoup de changements, mais les prix devraient observer une nette baisse : le modèle d'entrée de gamme pourrait ainsi passer de 1 449 € à 1 199 €, et le modèle haut de gamme de 1 799 € à 1 499 €. Avec la quatrième génération de MacBook 12" en 2018, Apple pourrait alors revoir le boîtier de son portable avec l'arrivée tant espérée d'un deuxième port USB-C, tout en baissant à nouveau les prix : des tarifs de 1 099 € et 1 399 € devraient permettre de retirer le MacBook Air de la vente.

Ce scénario est bien sûr totalement hypothétique, mais il reste moins agressif que celui du MacBook Air car la situation de ce dernier est différente. La tarification du MacBook 12" est en effet moins extrême que celle du MacBook Air à sa sortie, et les capacités de stockage sont déjà largement plus satisfaisantes. Également, les technologies utilisées dans le MacBook 12" aujourd'hui sont déjà largement démocratisées, contrairement à celles du MacBook Air en son temps, et il ne faut pas s'attendre à une chute aussi importante du prix des différents composants. Les évolutions du MacBook 12" seront donc sans doute un peu plus lentes que celles du MacBook Air, mais nous ne voyons pas de raison à ce son destin soit différent.


MacBook USB-C

Des baisses de prix déguisées


En attendant que l'USB-C et le MacBook 12" deviennent de véritables standards, Apple a déjà entamé la baisse de prix du MacBook. Celle-ci ne passe pas par un changement des tarifs sur l'Apple Store, qui débutent toujours à 1 449 €, mais par deux stratégies distinctes : la présence en masse des modèles de l'année dernière sur le Refurb Store avec des prix qui commencent à 1 059 € (lire : Le MacBook 12'' 2015 en baisse sur le Refurb), et la mise en place d'offres promotionnelles très régulières chez les revendeurs tiers : vous pourrez ainsi fréquemment trouver de bonnes affaires sur le MacBook dans notre rubrique Bons Plans.

Alors qu'Apple a tendance à mettre à jour ses produits de manière moins fréquente qu'il y a quelques années, la récente mise à jour du MacBook 12" a largement frustré ses potentiels acheteurs. Néanmoins, il s'agit d'une gamme encore toute jeune et l'historique du MacBook Air nous montre qu'il n'y a absolument pas de quoi s'inquiéter. Un MacBook plus puissant, plus complet et moins cher remplacera le MacBook Air dans un futur relativement proche et bientôt, il apparaîtra comme une évidence.

MacBook sur Apple.com

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (6)

LolYangccool

18 juillet 2016 à 18:32

Moi j'attends surtout un MacBook fluide, qui ne rame plus. Je n'ai pas essayé le 2016 assez longuement, mais sur le 2015 c'est pas possible....

lutindu13

19 juillet 2016 à 08:58

La comparaison avec le macbook air à sa sortie est à mon avis inappropriée. Quand Apple a présenté le macbook air celui-ci était un ovni dans la panorama des ordinateurs portables de l'époque, même en comparaison des Sony vaio qui étaient alors la référence en matière d'ultra portables.

Il n'y avait rien de comparable en termes de finesse, poids, encombrement... Dans ce contexte, des concessions sur la puissance et la connectique étaient acceptables pour ceux qui recherchaient les qualités du macbook air.

Aujourd'hui le contexte est différent. Les portables fins et légers ne manquent pas, y compris dans le monde PC. Entre temps les tablettes sont arrivées. Quand on compare le macbook avec le macbook air 11,6", qu'apporte-t-il vraiment ? Le Retina, des couleurs au choix...et moins de 100 grammes d'écart... En contrepartie on a un processeur anémique qui ne rivalise pas avec celui du Air et on perd une connectique plus complète. A capacité de stockage et de ram égale, le air est même moins chère.

A voir toutes les promos qu'on peut trouver sur ce modèle, il est probable qu'il ne se vende pas aussi bien qu'espéré par Apple. Si ils ne veulent pas perdre le bénéfice de la notoriété du air qui a largement contribué à l'augmentation de leurs vente de portables, ils auraient tout intérêt à se bouger et à faire des efforts sur la connectique, le proco et le prix.

J'ai dans mon entourage des switchers qui ont reswitché vers les PC qui en offrent plus pour bien moins chère. Quant aux fans de mac comme moi, il y en a quelques un qui s'interrogent aussi très sérieusement sur la possibilité d'aller voir ailleurs.


Sylvain

19 juillet 2016 à 09:16

@lutindu13 : la comparaison a bien sûr ses limites. Ce que je cherchais à montrer avec cet article, c'est surtout le schéma que suit Apple lorsqu'un tout nouveau type de machine est commercialisé, avec de nouvelles limitations qui sont mal vécues ainsi qu'un tarif prohibitif. On parle évidemment d'une machine différente et d'un contexte différent, mais il s'agit du même segment de gamme et il serait étonnant qu'Apple s'éloigne beaucoup de ce qui a fait le grand succès du MacBook Air...

gammon@orange.fr

19 juillet 2016 à 12:15

Je pense que tout ça est un problème de savoir ce qu'on veut en faire. J'ai choisi le macbook 12 pouces car je suis itinérant et tout le temps à le transporter et parce que je n'ai pas besoin de puissance car j'écris. Personellement je suis très satisfait de ce Macbook. Il est en plus superbe ! le clavier au top. Une version suivante, pourquoi pas, c'est peut-être la future politique d'Apple. Quand je l'ai acheté je me suis posé la question avec le MacBook Pro, car je suis aussi développeur, mais j'ai choisi car j'ai pensé à l'utilisation que j'allais en faire. Et pour écrire je n'ai pas besoin de puissance.

pehache

19 juillet 2016 à 15:05

Apple a inventé la machine à écrire à 1500€

Sylvain

19 juillet 2016 à 15:19

@pehache : tu serais surpris de voir que c'est exactement ce dont a besoin un gros pourcentage des utilisateurs. La puissance, ce n'est qu'un aspect parmi d'autres !
J'ai un MacBook Pro 15,4" très haut de gamme que j'utilise au quotidien, et un MacBook 12" pour gérer Consomac durant mes déplacements. Et ça répond à tous mes besoins ! Même pour la connectique en fait, sur le principe c'est pénible mais au final je me sers très peu de l'adaptateur.

Réagir

Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion
Inscription



À PROPOS

Qui sommes-nous ?
© 2004 - 2017 Consomac

CONTACT

Rédaction - Technique
Presse - Bons plans

SOCIAL

Consomac sur Twitter
Consomac sur Facebook

FLUX RSS

Les news
Les bons plans



Recherche

Contact

Voir version ordinateur

Sur Facebook - Sur Twitter

RSS News - RSS Bons Plans

À propos

© 2004 - 2017 Consomac