De nouveaux résultats en baisse pour Apple


Ce n'est pas une surprise : Apple a présenté ses résultats financiers pour le compte du troisième trimestre fiscal de cette année 2016 et ces derniers sont en baisse pour la deuxième fois consécutive. Si ces résultats sont assurément plombés par la conjoncture économique, l'absence de nouveautés est sans doute l'une des grandes causes de ce recul.

Durant ce troisième trimestre, Apple a donc généré un chiffre d'affaires de 42,4 milliards de dollars, contre 49,6 milliards pour le même trimestre de l'année dernière (-14,5%). Les bénéfices, eux, sont passés de 10,7 à 7,8 milliards de dollars (-27,1%), et la marge brute de 39,7% à 38%. C'est bien sûr l'iPhone qui est le principal responsable de cette chute, avec des revenus en baisse de 23,3%. Le Mac est également en baisse (-13,1%), tout comme la catégorie Accessoires (-16%), qui comprend l'Apple Watch mais qui ne donne pas les chiffres précis des ventes de la montre d'Apple. L'iPad repart enfin à la hausse (+7,4%) grâce à l'iPad Pro dont le prix plus élevé fait augmenter le panier moyen ; en réalité, les unités vendues ont baissé de 9%. Enfin, les revenus issus des services et d'iTunes sont en pleine forme (+18,9%).




Malgré le net recul des ventes d'iPhone, le téléphone d'Apple représente toujours une énorme part des revenus de la firme de Cupertino. Sans aucun doute, l'attente du successeur de l'iPhone 6s, dont la sortie doit avoir lieu en septembre, a largement contribué à la baisse des ventes. Il n'y a toutefois pas de quoi s'alarmer pour le moment : il est tout à fait possible qu'il ne s'agisse que d'un report des achats et que les ventes réalisées en fin d'année permettent à Apple de présenter à nouveau des chiffres encourageants.




Pour le trimestre prochain, Apple s'attend à une nouvelle baisse : le chiffre d'affaires devrait se situer entre 45,5 et 47,5 milliards de dollars, contre 51,5 milliards de dollars l'année dernière. C'est bien sûr le trimestre suivant, qui comprendra les ventes des fêtes de fin d'année, qui permettra de déterminer si les nouveaux téléphones présentés en septembre sont un succès.


Évolution revenus Apple 2016

Comme toujours, Tim Cook a réaffirmé sa confiance dans l'avenir de son entreprise, sous-entendant que certains chiffres ne reculent que pour mieux sauter. Il faut dire que de très nombreuses mises à jour de produits sont attendues avant la fin d'année 2016, et que de très nombreux utilisateurs sont dans l'attente de nouveautés sur presque tous les segments sur lesquels Apple est présente. Rendez-vous dans trois mois pour l'annonce des résultats du quatrième trimestre fiscal !


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (14)

jebster

27 juillet 2016 à 08:43

Vu la fréquence à laquelle les chargeurs des ordinateurs Apple meurent, j'aurais pensé que la rubrique "Accessoires" tirait la croissance

Sylvain

27 juillet 2016 à 08:46

Ah mais attends c'est bien pour ça qu'ils mettent l'Apple Watch dans cette catégorie, rien qu'avec les câbles Lightning tu peux largement brouiller les pistes !

pehache

27 juillet 2016 à 09:20

Quand même, il y a des limites à vendre hors de prix des produits qui se distinguent de moins en moins de la concurrence...

Ben10

27 juillet 2016 à 10:01

Je regardais la surface 4 hier soir et j'ai vu que le prix grimpe jusqu’à 3000€
le clavier coûte une fortune, les adaptateurs plus de 30€.
Microsoft applique les mêmes prix qu'Apple finalement.

AceSonyx

27 juillet 2016 à 10:18

Tout ça me parait normal dans la mesure où aucune présentation d'un produit majeur n'a eu lieu récemment et les durées de vie des produits s'allongent du coup bah les chiffres.
En septembre si ils présentent tout les nouveaux produits (iPhone, Macbook Pro, iMac, AppleWatch, Mac Pro (lol), Mac Mini, iPad = keynote de 3h30 ^^) en même temps ils seront refait pour l'année 2017 ! Reculer pour mieux sauter ?

AceSonyx

27 juillet 2016 à 10:20

J'ai oublié des mots à la fin de ma première phrase.. : les chiffres continuent de baisser.

pehache

27 juillet 2016 à 10:39

@Ben10 : oui MS applique la même politique tarifaire sur ses produits, mais avec 2 différences de taille :

1) MS n'est pas à la base un vendeur de hardware, les Surface ne sont que des vitrines destinées avant tout à orienter le marché du PC et à montrer la voie à d'autres fabricants, qui eux couvrent tous les prix. On trouve chez Lenovo, Dell, Asus, des PC qui n'ont plus rien à envier à des MacBook (et même qui ont des choses en plus), pour 25% moins cher.

2) même si c'est loin d'être parfait, MS avance. La Surface Book (c'est celle-là qui peut monter à 3000€, pas la Surface Pro) est une machine sans équivalent ailleurs.

Ben10

27 juillet 2016 à 11:03

La surface Pro 4 (i7, 16Go, SSD 1To) est à 2979€ sans clavier.
C'est sûr que sur le papier c'est une excellente machine et on peut se demander si Apple créait un macbook avec ces specs (sans compter l'écran tactile) si les prix n'atteindraient pas de nouveaux sommets.
Mais comme tu l'as dit Microsoft à l'avantage de pouvoir justifier une certaine innovation à ce prix. Le tout est de bien savoir ce que l'on achète car la surface reste un appareil specifique et si les compromis ne sont pas dans la fiche technique, ils se trouvent peut être dans le format hybride. Car si l'on veut profiter pleinement de telles perfs il faut penser à l'écran secondaire, donc à la connectique (dock adaptateurs clavier souris etc).

jebster

27 juillet 2016 à 11:11

Faut quand même pas exagérer, Apple a tjs de l'avance même si franchement moins confortable. W10 est une usine à gaz quoi qu'en en dise et c'est moche. La qualité perçue d'une MS Surface Pro 4 reste inférieure à celle d'un Mac.

Après en performances pure je pense que le monde des PCs portable vaut bien celui des Mac, voire mieux. Mais Apple a tjs de l'avance côté software, design, service client à travers les Apple Store.

Ben10

27 juillet 2016 à 11:12

@Pehache : pour le coup ce qu'est MS à la base importe peu. Ce qui compte c'est de savoir ce que l'on a entre les mains et à quel prix. Pour le coup, mettre en vitrine voire en figure de proue le produit qui deviendra donc l'icone de son domaine sans espérer le vendre ça n'a pas de sens. Aujourd'hui le premier ordinateur hybride qui vienne à l'esprit c'est bien la surface, et je suppose que c'est le plus vendu. Est-ce que pour autant c'est le plus abouti ou le meilleur rapport qualité/prix je n'en sais rien.

jebster

27 juillet 2016 à 11:29

Après il est sûr qu'Apple a un problème (corrigeable) reflété dans leurs chiffres: gamme vieillissante (je ne vois pas pourquoi acheter un iMac à part le design par exemple, c'est une machine archaïque), complexe (coexistence Macbook tout court, Air, Pro), qui perd le nouveau client potentiel et agace les fans. Bref, Apple devient boursouflée au lieu de rester une machine de guerre et peut donner l'impression de tourner à vide.

Pour le moment aucun fabricant de PC n'a réussi à frapper assez fort pour faire mal - les designs sont soit ratés, soit copier/coller d'Apple, soit de qualité moindre dès qu'on met la main dessus, et le plus souvent aussi chers que la Pomme. W10 n'aide pas pour quelqu'un habitué à la simplicité d'un Mac. Mais le danger est réel qu'un fabricant de PC sorte une machine tueuse qui lui permettrait de voler des parts de marché à Apple.

pehache

27 juillet 2016 à 11:45

@Ben10 : mon propos n'était pas de comparer directement les Surface Pro/Book aux MacBook, car ce sont des machines différentes qui ne correspondent pas aux mêmes usages. Et ce que je voulais dire aussi c'est que encore moins qu'Apple -mais pour des raisons différentes- MS ne cherchait pas à faire du volume avec sa division hardware. Je ne pense pas d'ailleurs que les Surface soient les hybrides les plus vendus, loin de là : mais comme je l'ai dit elles jouent le rôle de vitrine pour le concept.

@Jebster : la qualité de construction d'une Surface Pro/Book n'a rien à envier à celle d'un Mac, et OS X aujourd'hui n'est plus le système stable et simple qu'il a été face à Windows. Après tout le reste c'est des questions d'habitudes et de goûts et de couleurs. A part le service client, je ne vois pas bien ce qui reste à Apple aujourd'hui concernant les Mac.



VanZoo

27 juillet 2016 à 11:49

Je regrette qu'Apple abandonne les professionnels comme je regrette le prix des accessoires
Pour le reste, Apple me satisfait
Ces chiffres, ça n'intéresse que les actionnaires dont je n'ai rien à carrer

MS a une position qui l'oblige à innover comme ce fut le cas pour Apple qui est désormais un lourd paquebot. Symptomatique, le stylet aimanté qui jusqu'à récemment aurait été pensé par Apple

pehache

27 juillet 2016 à 11:54

Au boulot j'ai toujours eu des Thinkpad, et niveau qualité/fiabilité ça n'a jamais rien eu à envier à Mac. Mais c'était cher, aussi cher qu'un Mac, et parfois plus cher.

Ce qui est en train de changer aujourd'hui c'est que les hauts de gammes des fabricants de PC sont maintenant nettement moins chers que les Mac. Le Thinkpad Yoga 260 en est un bon exemple : moins cher que le MacBook Pro équivalent en specs, avec en plus la capacité d'être utilisé en tablet-PC : http://www.ldlc.com/fiche/PB00206010.html

Réagir

Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion
Inscription



À PROPOS

Qui sommes-nous ?
© 2004 - 2017 Consomac

CONTACT

Rédaction - Technique
Presse - Bons plans

SOCIAL

Consomac sur Twitter
Consomac sur Facebook

FLUX RSS

Les news
Les bons plans



Recherche

Contact

Voir version ordinateur

Sur Facebook - Sur Twitter

RSS News - RSS Bons Plans

À propos

© 2004 - 2017 Consomac