Pourquoi regretter le MacBook Air ?


C'est un sort qui ne fait aucun doute : lorsque le MacBook 12" verra son prix suffisamment baisser pour se rapprocher de celui du MacBook Air, le vénérable ultra-portable d'Apple sortira des rayons. La dernière révision du MacBook Air, minime au possible (lire : Le MacBook Air 13,3'' passe à 8 Go de RAM), montre qu'Apple ne fera plus d'efforts pour ce dernier. Pourtant, le MacBook Air conserve un avantage non négligeable en plus de son prix attractif : il dispose d'une puissance supérieure à celle du MacBook 12" tout en restant plus fin et léger qu'un MacBook Pro. Sa connectique est également plus complète, ou en tout cas moins radine que celle du petit MacBook.


MacBook Air

Pour ce qui est de la connectique, il va falloir se faire une raison : l'intégralité des ordinateurs d'Apple est amenée à adopter l'USB-C et le Thunderbolt 3, qui utilise la même petite prise réversible. À moyen terme, toutes les autres prises sont amenées à disparaître, même sur le prochain MacBook Pro qui ne devrait conserver que la prise jack. En revanche, ce dernier devrait mettre le paquet sur le Thunderbolt 3 avec quatre prises pour tous les autres usages (lire : Des photos volées du MacBook Pro 2016 ?), ce qui sera largement suffisant pour une majorité d'utilisateurs même s'il faudra jongler avec des adaptateurs dans un premier temps.

Pour la finesse et le poids, les nouveaux modèles de MacBook Pro ne devraient pas adopter une forme biseautée, mais les progrès réalisés devraient leur permettre de se rapprocher du MacBook Air sur la balance. Le MacBook Pro pourrait-il avantageusement remplacer le MacBook Air ? En terme de tarification, cela paraît bien sûr délicat. Sauf si Apple s'inspire de ce qu'elle a réalisé avec l'iMac d'entrée de gamme et commercialise un MacBook Pro... équipé d'un processeur de MacBook Air.


MacBook Pro 2016 photo volée

(lire : Des photos volées du MacBook Pro 2016 ?)



Une telle stratégie aurait deux avantages pour Apple : satisfaire les utilisateurs du MacBook Air ne pouvant se contenter de la puissance en retrait du MacBook 12" mais souhaitant un écran de qualité, et abaisser le ticket d'entrée de la gamme de MacBook Pro. Comme nous l'avons vu récemment (lire : Quels tarifs pour le MacBook Pro 2016 ?), l'arrivée du MacBook Pro 2016 pourrait amener Apple à baisser le prix du MacBook 12", actuellement vendu à 1 449 € pour 256 Go de stockage. Dans l'hypothèse qu'Apple conserve alors le tarif de 1 449 € pour le MacBook Pro 13,3" avec écran Retina dont la capacité de stockage doublerait pour atteindre 256 Go, l'arrivée d'un MacBook Pro équipé d'un processeur de MacBook Air et de 128 Go de stockage à 1 199 € ou 1 249 € serait-elle crédible ? Voilà qui pourrait en tout cas contenter tout le monde... Réponse cet automne !


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (9)

minipapymetal

9 août 2016 à 11:44

Mais quel intérêt de l'appeler MacBook Pro dès lors ? Ça risque plus de confuser le client qu'autre chose, non ?

Sylvain

9 août 2016 à 11:49

@minipapymetal : quelle est la définition de "Pro" ? Puissance, confort (connectique, écran...), un peu des deux ? Un "pro" peut-il se contenter de 128 Go de stockage ? Il y a déjà de gros écarts de puissance entre les modèles 13,3" et les modèles 15,4" et ça ne gène personne...

VanZoo

9 août 2016 à 13:42

Le Macbook Air restera jusqu'à la prochaine itération du Macbook voir la suivante ( le Macbook Pro classique est bien resté un bon moment au catalogue )

Sylvain

9 août 2016 à 13:49

@VanZoo : potentiellement même trois si Apple prend son temps. Je pense que les deux modèles pourraient cohabiter sans souci.
http://consomac.fr/news-5235-le-macbook-12-sur-les-traces-du-macbook-air.html

LolYangccool

9 août 2016 à 13:57

La question est : Pourquoi acheter un MacBook Air maintenant ?
Le MacBook, Retina, est plus léger, plus fin, a un écran de bien meilleur qualité, un clavier et un touchpad plus confortable et a quasiment autant de puissance qu'un MacBook Air i5.
Il est un parfait remplaçant, je pense.
L'excuse de la puissance ne tient pas pour moi, puisque l'écrat avec le MacBook n'est pas si élevé, et parce que si on a besoin de puissance, on se dirige vers un MacBook Pro.

minipapymetal

9 août 2016 à 16:06

@Sylvain, non, mais je suis bien d'accord. C'est délicat de donner une définition stricte de l'usage pro en informatique. En soit, l'iPad premier du nom était déjà un appareil professionnel puisque certaines personnes s'en servaient en entreprise (par exemple, pour prendre les commandes dans certains Drive de fast-food. C'est plus sur la dénomination d'Apple que je m'interroge. Surtout depuis qu'elle le place à tout bout de champ à l'arrière du nom d'un produit. "Historiquement", on peut quand même faire un lien entre l'usage du terme "Pro" et les machines les plus puissantes de chez Apple.
C'est pour cela que la politique actuelle de la marque me surprend. Sans doute cela donne un petit côté "classe" au produit, mais au final, ça ne veut plus dire grand chose. C'est confusant. Peut-être qu'il serait temps de trouver un autre terme plus approprié ?

Et pour le mot de la fin, j'ai toujours trouvé l'écart entre les MBP13 et 15 sidérant pour des machines sœurs. Ce n'est pas d'une très grande clarté non plus. Mais au final, Apple fait bien ce qu'elle veut.

Sethenès

9 août 2016 à 23:59

Le MacBook Air est le roi de l'autonomie. Je viens de l'utiliser une bonne partie de la journée, wifi allumé, et il lui reste encore 71% d'autonomie.

Aucun autre Mac (ni même PC) ne fait aussi bien.

julo764

10 août 2016 à 01:12

Et bien moi je veux un MacBook Pro avec au minimum 1To de stockage pour la version 15 pouces avec une réelle puissance, une autonomie digne de ce que propose le MacBook Air, une connectique de pro, je ne pense pas que l'on puisse encore se passer de l'USB 3 si le matos n'est as compatible avec l'USB-C etc...

clive-guilde

10 août 2016 à 11:52

et le magsafe dans tout ça ?

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription