Quelles performances pour Kaby Lake ?


Les processeurs Intel Core de septième génération, connus sous le nom de Kaby Lake, sont commercialisés depuis quelques semaines (lire : Les processeurs Kaby Lake sont disponibles). Les premiers ordinateurs étant équipés de ces processeurs commencent donc à arriver sur le marché et nos confrères de PCWorld ont pu tester le dernier XPS 13 de Dell. Ce dernier intègre un Core i5-7200U, une puce qui pourrait parfaitement trouver sa place dans un hypothétique futur modèle de MacBook Air (lire : Des puces pour un nouveau MacBook Air). Soumis à différents tests de performances, ce processeur n'a pas déçu : malgré une finesse de gravure toujours figée à 14 nanomètres, les performances continuent d'augmenter à un rythme qui ne faiblit pas. En moyenne, il faut s'attendre à des hausses de puissance d'un peu plus de 10%, comme pour la génération précédente. Les performances graphiques sont également en légère hausse.


Performances Kaby Lake
Performances Kaby Lake

Du côté de l'autonomie, des progrès sont également au rendez-vous. Ceux-ci sont relativement modestes et difficiles à mesurer car les nouveaux modèles de XPS 13 ne sont pas dotés des mêmes composants que les précédents. Nos confrères estiment néanmoins qu'une heure d'autonomie peut être gagnée grâce aux puces Kaby Lake, ce qui est toujours ça de pris. Également, le décodage matériel des vidéos H.265 permet de réaliser d'énormes économies de puissance : là où l'ancien modèle de XPS 13 ne tenait que 3 heures sur batterie lors de la lecture d'une vidéo 4K H.265, le nouveau modèle a tenu plus de 10 heures.


Autonomie Kaby Lake

Les premiers Macs équipés de processeurs Core de septième génération pourraient débarquer dès ce mois-ci si Apple se décide à mettre à jour son MacBook Air (le MacBook 12" étant plutôt attendu pour le printemps prochain). Sinon, il faudra patienter jusqu'au mois de janvier 2017 au plus tôt : seules les puces destinées aux ultra-portables sont disponibles pour le moment et le tant attendu MacBook Pro 2016 devrait donc se contenter de processeurs Core de sixième génération, que nous connaissons sous le surnom de Skylake.


PARTAGER SUR :

Retrouvez les produits d'Apple sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (11)

Sethenès

6 octobre 2016 à 12:24

Un gain de 10% est totalement imperceptible. J'ai passé des années de ma vie à attendre le résultat d'un calcul et j'ai même fait des tests sur ma perception du temps (tellement j'avais du temps à perdre ...).

Vous l'aurez déjà tous constaté si vous devez attendre un bus 20 minutes, parfois ça parait très long et d'autres fois beaucoup moins.

Mes observations, c'est qu'il faut un rapport de 3:1 pour vraiment se dire avec certitude, c'est plus long ou c'est moins long.

pipoca

6 octobre 2016 à 13:57

Paul Thurrott dit également bcp de bien de KabyLake

pipoca

6 octobre 2016 à 13:58

Pour ceux qui ne connaissent pas Paul : Paul Thurrott

athius

6 octobre 2016 à 14:02

@Sethenès: 10% par rapport à la génération précédente est imperceptible certes, mais vu que les MacBook Pro ont 2 générations d'écart, on passe à environ 20% de performance en plus. De plus, je trouve que le réel intérêt de ces dernières puces est la prise en charge de l'encodage/décodage matériel du H.265.

VanZoo

6 octobre 2016 à 14:05

La suite Adobe ne propose toujours pas le codage H265

Sethenès

6 octobre 2016 à 14:30

Oui, athius, même 21% si on veut être précis mais pour que ça soit réellement perceptible (qui peut faire la différence entre 1 seconde et 1seconde et 21 centième, ou entre 1 minute et 1 minute 12 secondes), il faudrait une augmentation de 100%.

Pour le reste des fonctionnalités, je suis d'accord mais ce n'est quand même pas non plus une rupture par rapport à la génération précédente.

wKns

6 octobre 2016 à 15:06

Sethenes ça dépend surtout du référentiel. Je pense que c'est d'autant plus perceptible à la limite de l'instantané. Je m'explique : si un processus est réalisé pendant le temps que votre cerveau met à comprendre que le precession s'est lancé et est bien fini alors la les 10% sont énormes. A contrario sur plusieurs minutes l'amélioration est quasi imperceptible. En d'autres termes ces 10% serviront à ceux qui font des calculs en temps réel.

Pulsar

6 octobre 2016 à 15:22

En même temps je crois que nous nous trouvons dans un référentiel où le temps "Apple Mac" s'est arrêté ou s'écoulant d'une manière non perceptible.

jebster

6 octobre 2016 à 15:35

On peut aussi supposer/espérer que ces 10% s'ajoutent aux performances accrues des dernières cartes ou chipset graphiques, voir des taux de transferts des SSD, pour au final délivrer des performances supérieures et sensibles. Ils vont aussi équiper des ordinateurs avec plus de RAM qu'une bécane équivalente qq années plus tôt. Donc dans l'ensemble, même si l'augmentation est faible à l'échelle du processeur, à celle de la machine elle devrait générer un effet de levier pour l'utilisateur.

jebster

6 octobre 2016 à 15:35

pardon, "voire"

Sethenès

6 octobre 2016 à 17:38

@wKns ; 20 ou 22 milliseconde ça ne changera pas grand chose.

Mais en quelque sorte ta réponse est précisément là où je voulais arriver. Peu importe que les nouveaux Macs soient en Skylake ou en Kaby Lake, en tout cas pour la performance.

L'autonomie et le décodage, ça c'est autre chose. Mais pas la puissance.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription