Le fiasco du Galaxy Note 7 de Samsung


L'année 2016 avait bien débuté pour Samsung, avec de très bonnes ventes pour le Galaxy S7 et le Galaxy S7 Edge. Mais cette fin d'année se transforme en cauchemar pour la firme coréenne : ce matin, Samsung a annoncé l'arrêt des ventes du Galaxy Note 7, et a demandé aux utilisateurs d'éteindre leur téléphone en attendant un remboursement. Lancé durant le mois d'août, le Galaxy Note 7 a rapidement commencé à se faire remarquer : au premier septembre, 35 cas d'explosion de Galaxy Note 7 avaient déjà été confirmés par Samsung ! Le chaebol a réagi le 2 septembre en lançant un programme de rappel au niveau mondial : plus de deux millions d'appareils étaient concernés et éligibles à un remplacement par un modèle disposant d'une batterie saine. Sauf que l'histoire ne s'est pas arrêtée là...


Galaxy Note 7 Explosion

Les téléphones renvoyés par Samsung aux premiers acheteurs ainsi que les nouveaux modèles mis en vente se sont avérés aussi dangereux que les anciens. Plusieurs départs de feu ont ainsi été enregistrés, et l'explosion de l'un des nouveaux modèles a même conduit à l'hospitalisation d'un utilisateur le 4 octobre, ou encore à l'évacuation d'un avion le 5 octobre... Les principaux opérateurs téléphoniques américains ont rapidement annoncé l'arrêt des ventes du Galaxy Note 7, ainsi que l'arrêt du programme de remplacement des premières unités défectueuses. Pendant ce temps-là, Samsung était au courant de l'affaire et temporisait : il a fallu pas moins d'une semaine pour que la firme réagisse et conseille finalement ce matin de tirer un trait visiblement définitif sur le Galaxy Note 7.




Un fiasco industriel et une gestion de crise catastrophique ont largement écorné l'image de Samsung, qui dévisse en bourse aujourd'hui. Selon Bloomberg, cette débâcle serait directement liée à Apple. Apprenant que l'iPhone 7 ne présenterait pas d'évolution majeure en terme de design par rapport à l'iPhone 6s, Samsung aurait cru saisir une opportunité en accélérant le développement du Galaxy Note 7. Les employés auraient travaillé dans des conditions inhabituelles d'urgence et de stress, au point que certains auraient dormi au bureau pour ne pas perdre de temps dans les transports... Bien que Samsung clame le contraire, plusieurs observateurs affirment que le développement du téléphone aurait été trop rapide et que Samsung n'aurait pas suffisamment testé son Galaxy Note 7 avant de le mettre sur le marché.

Alors que cette affaire pourrait coûter 17 milliards de dollars à Samsung, il sera intéressant d'observer les conséquences de cet échec sur la réputation du fabricant. Les ventes des autres téléphones du groupe vont-elles être impactées ? Quelle suite Samsung donnera-t-il à sa gamme Note ? Les ventes d'iPhone 7 Plus vont-elles profiter de ce scandale ? Pour l'instant, une chose est sûre : il faudra du temps pour que cette humiliation soit oubliée.


PARTAGER SUR :

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (9)

il450

11 octobre 2016 à 18:41

Pauvres salariés de samsung qui ont tout donné pour finir à temps un projet et l'ont payé de leur santé et vont être virés comme des malpropres. VDM

matt

11 octobre 2016 à 20:51

Moi je pense dans l'autre sens. Ils vont essayer de sortir un Galaxy S8 tellement génial, en sortant toutes leurs cartes en mains, pour se rattraper que toutes les marques concurrentes seront en PLS ...

pehache

11 octobre 2016 à 21:03

Ils ont surtout intérêt à sortir un S8 qui ne prend pas feu, parce que sinon ils sont morts ! Ils n'ont plus le droit à l'erreur après un coup comme ça...

aexm

11 octobre 2016 à 23:00

De toute façon c'est ce qui arrive quand on veut allez plus vite que la musique …

Nous avions les mêmes pb en R&D avec des clients qui ne respectaient pas les étapes de l'OCP … on avait beau leur expliquer les risques potentiels …
bénéfice / risque et hop on continue !


C'est surtout les conséquences financières qui sont gigantesques, sans parler des procès si il y a des blessés / maison qui brulent etc …

Imaginez un avion qui prend feu …

Bref, ca pourrait tomber sur Apple ou n'importe qui … quand on est industriel !
Sony avait rappelé 1 million de batterie il y a quelques temps !

Sébastien

Malouin

11 octobre 2016 à 23:33

@matt Ben oui, un nouveau modèle susceptible d'exploser les ventes !?
Allons allons... Le temps que tout cela soit analysé et digéré... L'image de Samsung dans le Haut de Gamme risque d'être bien écornée . Et puis, une fiche technique n'a jamais fait une révolution !

VanZoo

12 octobre 2016 à 02:12

Les prochains modèles subiront cette déconvenue, tout du moins au lancement. Si après un mois, rien ne se déclare alors Samsung pourra retrouver ses chiffres de vente. Mais je pense pas que le GS8 sera suffisamment existant

Shanan_-

13 octobre 2016 à 16:22

Tout cet argent, ce temps, cet investissement perdus, quel gâchis... mais il n'y avait de toute façon pas d'autre solution que d'arrêter la production, c'est la sécurité des utilisateurs qui doit primer.

Appeul

13 octobre 2016 à 17:08

Ce qui est sûr c'est que ça fait les affaires d'Apple cette histoire...!

Et ce qui est sûr aussi c'est que si c'est vraiment dû à un développement trop rapide alors on aura pas ce problème avec les futurs MacBook Pro.....!!!

Appeul

16 janvier 2017 à 09:50

@Sébastien : espérons pour Apple que ton commentaire ne se transforme pas en prémonition...

http://www.leparisien.fr/faits-divers/crash-egyptair-les-mysteres-du-cockpit-13-01-2017-6560793.php

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription