iMac : Microsoft dévoile son Surface Studio


C'est le premier tout-en-un de l'histoire de Microsoft et il met la barre très haut : le Surface Studio a été présenté en grande pompe hier soir. Avec un design osé et des fonctionnalités bien senties, il a de quoi faire bouger quelques lignes. Il ne s'attaque néanmoins pas frontalement à l'iMac, plus conventionnel certes, mais aussi beaucoup moins cher : là où le tout-en-un d'Apple s'adressera à un public très large, le Surface Studio sera plutôt destiné à un public restreint de professionnels du graphisme.


Microsoft Surface Studio

Le Surface Studio présente un gigantesque écran 28" d'une définition de 4 500 x 3 000 pixels pouvant être rabattu jusqu'à un angle de 20 degrés. L'ordinateur est situé dans le petit boîtier qui lui permet d'ailleurs de garder l'équilibre. Les spécifications techniques sont très honorables, avec des processeurs Intel Core de génération Skylake, des cartes graphiques Nvidia GeForce GTX 965M ou GeForce GTX 980M, des disques durs hybrides de 1 To ou 2 To, de 8 Go à 32 Go de mémoire vive, ainsi qu'une connectique plutôt complète avec quatre ports USB 3, un lecteur de cartes SD, un Mini DisplayPort, une prise jack et une prise Ethernet. Le Surface Studio est également livré avec trois accessoires : le clavier sans fil Surface Keyboard, la souris sans fil Surface Mouse, et le stylet Surface Pen. Un quatrième accessoire vendu en option, le Surface Dial, est un petit outil circulaire tout droit sorti d'un film de science-fiction : il s'utilise posé directement sur l'écran et permet d'obtenir des menus circulaires, de se déplacer ou zoomer dans une image grâce à des rotations... Vous pouvez découvrir son fonctionnement assez bluffant dans la vidéo suivante, très instructive :




Le Surface Studio sera disponible durant le mois de novembre à partir de 2 999 dollars (Core i5, GeForce GTX 965M, 1 To de stockage et 8 Go de mémoire vive), et il faudra débourser jusqu'à 4 199 dollars pour la configuration complète comprenant un Core i7, la GeForce GTX 980M, 2 To de stockage et 32 Go de mémoire vive (comptez 99,99 dollars supplémentaires pour le Surface Dial). Voilà qui est largement plus cher que l'iMac 27" avec écran Retina 5K, et qui devrait cantonner le Surface Studio à un marché de niche. Réjouissons-nous toutefois de voir Microsoft se montrer aussi créatif, alors que nous nous plaignons régulièrement du manque d'ambition d'Apple pour son iMac, toujours équipé de disques mécaniques d'un autre âge alors qu'un Fusion Drive en standard sur l'intégralité de la gamme serait un minimum. Espérons qu'Apple aura de bonnes nouvelles à nous annoncer durant la conférence spéciale de ce soir...


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (27)

DoubleY

27 octobre 2016 à 10:24

Il va falloir quand même que Apple réagisse... l'innovation se voulait être son domaine. C'est ce qui attirait un segment de sa clientèle et non pas juste un belle construction.
Hâte de voir ce soir ce qu'elle propose.

LolYangccool

27 octobre 2016 à 10:28

C'est sur que les specs sont sympa, mais niveau design ils auraient pu faire un effort...
Le boitier en dessous de l'écran franchement c'est pas très esthétique.

Appletea

27 octobre 2016 à 10:49

J'aime beaucoup l'initiative. L'imac est clairement plus beau mais niveau spécificités, celui de microsoft va beaucoup plus loin et surtout a du Nvidia au lieu d'AMD beaucoup moins performant... Si cela peut titiller Apple, bonne nouvelle!

pehache

27 octobre 2016 à 10:57

C'est pas les specs des composants qu'il faut regarder ici, mais l'usage. Avec son écran tactile rabattable (et le prix pratiqué) MS vise le marché de niche des graphistes pro. Et le but est plus de servir de vitrine que de faire du volume.

Le design est classe je trouve. Après c'est comme l'iMac : c'est fait pour frimer sur le bureau.

Brice56

27 octobre 2016 à 10:57

Je suis partagé, c'est une belle machine oui, mais :
- c'est une énorme tablette, cela risque effectivement d'être une niche et le reproche qui est souvent fait à l'iMac sur les possibilité de réglage de l'écran sont ici aussi limités (en dehors du fait qu'il peut se mettre à 20°, il n'est pas réglable en hauteur).
- des disques hybrides pour "seulement" 1 à 2 To vu le niveau de prix, ce n'est pas non plus la folie.
- USB 3, pas les dernières évolution de l'USB c...
En plus, je trouve que le niveau de prix est très élevé, cela vient plutôt conforter Apple dans son positionnement tarifaire. On reproche à Apple ses prix, en fait dès que le matériel sort un peu de l'ordinaire les autres fabricants sont au même niveau voir au dessus.

matt

27 octobre 2016 à 11:02

Je suis d'accord c'est vraiment un produit de vitrine pour améliorer la popularité de Windows 10 et montrer que c'est aussi un OS de créatif etc ... et pas que de "geek"/"bidouilleurs"/ joueur de jeux vidéo.

Surtout avec ce prix, dans l'esprit des clients ça augmente la valeur de Microsoft dans leurs têtes. TOUS cela est un moyen pour eux d'amélioré leurs image,

Mais c'est pas ça qui empéchera les gens d'aimer MacOS je pense.

pehache

27 octobre 2016 à 11:30

Il faut quand même admettre que ce genre de produit tend à ringardiser l'iMac...

marczen

27 octobre 2016 à 11:37

Apple perd les professionnels au profit de Windows. Le graphisme appartenait à Apple avec des applications professionnelles dédiées. Maintenant, le vent a tourné.
De plus les Mac Pro ne semblent pas être à la fête ce soir. Comme cela ne semble par gêner Apple que des professionnels qui payent une fortune pour du matériel non évolutif et non renouvelé depuis plus de trois ans, Windows a toute la légitimité de récupérer ce marché.

Fromgardens

27 octobre 2016 à 11:44

Le prix est surtout dû à l'écran-tablette de 28", est-ce que ça rivalise avec une Wacom Cintiq 27 QHD ? Qui coûte plus de 2000 € (mais sans machine, ce qui laisse le choix de choisir sa config - mac ou pc). Si oui le prix est plutôt correct, dans le cas contraire ça va être dur à vendre.

VanZoo

27 octobre 2016 à 11:52

Pour graphistes professionnels ? L'écran et le stylet valent-ils une tablette Qualcom ? Si ce n'est pas le cas, ce ne sera que tartufferie.

LiMac oppose la simplicité, un argument qui satisfait à la majorité des consommateurs de ce segment de marché.

A ce prix-là, ne peut-on pas se monter un PC avec une 1080 voir une Titan X ?

Le retard en terme d'image est trop important pour que cette seule machine le comble ( aucune révolution comme la sourie et l'interface graphique, comme le click bidule de l'Ipod ou le multi-Touch de l'Iphone ) Il n'y a que les geeks et les fans Apple pour se tirer la nouille au souvenir du Cube voir de l'Imac tournesol.

Oui, Apple semble abandonner les pros ( malgré leur relation avec IBM et le développement en entreprise ), une catégorie de pros, les plus gourmands

pim

27 octobre 2016 à 12:00

C'est cocasse, de sortir un ordinateur de bureau, la veille du jour où Apple va définitivement enterrer le concept en ne dévoilant aucune nouveauté dans ses propres gammes. Microsoft nous fait 1984 à l'envers, en reprenant cette idée d'Apple d'un ordinateur tout en un pour créatifs ! Ça ressemble vraiment à un échange des rôles, à Apple le grand public et les standards de fait, à Microsoft les créatifs, les excentriques, les cools, et les trucs non standards qui ne fonctionnent sur aucun smartphone.

VanZoo

27 octobre 2016 à 12:15

@Pim, aucunes nouveautés ? La barre Oled et le Touch ID n'en sont pas ? Tu préfères ce cylindre qui n'apporte presque rien ou rien que ne peut faire un trackpad Apple ? ( semble t-il )
Microsoft est contraint à cette stratégie à cause de Google principalement qui vient chasser sur ses terres, le software. Et avec l'immense floop de Windows Phone, ils sont plus qu'obligés d'agir ainsi. Ils n'ont pas d'autres choix.
Sauf qu'ils n'ont pas un Steve Jobs qui aurait vendu du sable à des bédouins

pehache

27 octobre 2016 à 12:16

@Fromgardens : ben déjà l'écran c'est du "Retina", ce n'est pas le cas de la Wacom Cintiq. Mais clairement ce qui va surtout compter c'est la qualité du travail au stylet pour savoir si ça peut remplacer un outil dédié comme la Wacom.

Sethenès

27 octobre 2016 à 12:34

@Brice56, je suis d'accord avec ton point de vue sur les tarifs. C'est exactement la même connerie qu'à fait google récemment avec son Smartphone. Heureusement qu'il y a des produits comme le Xiaomi annoncé hier pour démontrer qu'il est possible de faire autrement. Ici, c'est à nouveau le prix des upgrades qui est prohibitif. 1200$ pour 1 TB, une carte 980M, un peu de mémoire et un i7, c'est le prix d'un MacBook Air !

Pour le reste, ce que j'aime c'est :
- le format d'écran 3:2. Ca c'est génial ! Ca me gave ces écrans 16/9 ... D'ailleurs sur mon Hack, j'ai un écran 4:3 pivotable.
- la dial : je ne sais pas ce que ça donnera, mais y a vraiment de l'idée. C'est novateur.

Je suis toujours réservé sur l'idée de rendre un écran tactile, en partie il est vrai pour la question de l'angle, mais aussi pour les traces, etc. Ici, ils proposent une solution à la question de l'angle. Une chose est certaine, j'aimerais quand même bien la voir pour me faire une idée.

L'autre question, c'est : peut-on ouvrir la bête ou est-ce du tout collé ? Il y a bien sûr une 3ème option, qu'on ne puisse pas ouvrir à cause du mécanisme de basculement.

Sethenès

27 octobre 2016 à 12:36

La Keynote de ce soir sera très instructive.

Seront-ils sur la défensive ?

Sera-t-elle anormalement courte ?

Des iMacs seront-ils proposés .

aexm

27 octobre 2016 à 12:38

Comment est réalisé le blocage de l'écran en position ? je n'ai pas vu de système de lock …

Dans l'idée, on doit pouvoir se "poser" dessus … sinon l'écran va descendre …
une force doit s'opposer.

Et puis on doit pouvoir travailler debout …

Sinon concept sympa, mais c'est déjà ce que fait wacom ou je sais plus qui …

Donc mis à part cette roulette futuriste (qui ne sert pas à grand chose au final mis à part l'effet whaaa),
c'est pas non plus révolutionnaire.

Sébastien

VanZoo

27 octobre 2016 à 13:18

@Sethenès, perso la Keynote de ce soir, je la vois ainsi : 30mn de blabla ( environnement ou nouveau Campus ou sécurité ou blabla Iphone 7 Top génial ) + une quarantaine de minutes sur les Macs portables = une keynote équivalente à celle pour le SE

Sethenès

27 octobre 2016 à 13:41

Ce qui est novateur, outre la machine et la roulette, c'est la politique de Microsoft.

Si pendant des années, elle a sagement évité de faire de l'ombre aux constructeurs de PCs (et les a même aidé en maintenant le prix des licences OEM très élevées), c'est terminé. Désormais Microsoft entre de plain pied dans le marché des PCs et pas seulement par la petite porte. On peut cependant déplorer l'absence d'un équivalent au Mac Mini (il serait d'ailleurs croustillant de voir Apple sortir une mise à jour du Mac Mini qui aurait pour objet de concurrencer le Surface Studio).

Rien que ça, pourrait bien être une révolution car pour la première fois depuis longtemps, nous avons deux concurrents qui proposent tout deux une solution complète, hard et soft. Nous verrons si Microsoft est capable de fournir un Windows optimisé pour ses propres produits. Ce qui a longtemps été l'une des exclusivité du monde Mac.

Pour en revenir à la politique de Microsoft, c'est un acteur avec lequel il faudra compter dans le futur. D'abord avec cette machine que ce soit pour faire du pied aux graphistes, que ce soit comme Pehache l'a fait remarquer pour avoir un beau joujoux sur son bureau, mais beaucoup probablement aussi dans d'autres domaines.

VanZoo

27 octobre 2016 à 13:54

La Clio ou autre peuvent être belles mais elles n'ont pas l'écusson/logo du premium/luxe. Il faudra du temps avant que le logo de MS soit synonyme de snobisme/luxe/branchouille-attitude

toukan

27 octobre 2016 à 13:55

Impressionant, mais effectivement je n'aime pas trop l'esthétique de la base ainsi que le systeme de bascule. Un mix entre ça et le concept du iMAC G4 (bras à bascule mais avec possibilité de mettre l'écran à plat) m'aurait plus impressionné.
Mais surement problème d'équilibre lorsque écran à plat si trop de porte à faux.

Enfin, hate qu'Apple se bouge un peu

pehache

27 octobre 2016 à 14:08

@sethenes : c'est les deux (un outil à destination des graphistes, ET suffisamment décalé pour marquer les esprits).

MS ne cherche pas à faire une réelle concurrence aux autres fabricants de PC, ils sortent des produits HDG pour orienter le marché. Aucun autre fabricant ne propose un truc équivalent au Surface Studio.

@Aexm : je pense que le seul blocage c'est quand l'écran est complètement rabattu (angle de 20°). Entre deux il doit opposer une certaine résistance mais pas un blocage réel.

Quant à la "roulette" (surface dial) le concept n'est pas totalement nouveau : ça ressemble à une version simplifiée des "souris 3D" utilisées (notamment) en CAO. Avant de dire que ça ne sert à rien ou que ça n'apporte rien de plus qu'un trackpad il faut voir l'usage réel. Les videos montrent qu'il s'utilise de la main gauche pendant que la droite manipule le stylet (ou la souris classique)

pehache

27 octobre 2016 à 14:14

@Vanzoo : MS ne vise pas tellement l'image "branchouille/luxe", mais une image "pro", et ils n'arrivent pas si mal.

VanZoo

27 octobre 2016 à 16:02

Ils n'auraient pas tant mis en avant le design si tel était le cas

matt

27 octobre 2016 à 16:39

Je trouve que c'est faire des raccourcies de dire que c'est un produit penser pour les Pro.
Pour moi un ordinateur pensé pour les Pro c'est avant tout un ordinateur puissant et polyvalent. Là il est puissant certe mais vachement tourné, et centré, vers les graphistes.
Et honnêtement j'aimerai bien parler à un graphiste pour voir si il est prêt à mettre 2400€ dans cette machine.

Pour moi, le MacBook Pro, l'iMac, et le Mac Pro, sont plus polyvalent que le Surface Studio et relativement puissant pour être à destination professionnel ... Et je pèse mes mots je dis pas que le MacBook Pro, l'iMac et le Mac Pro sont parfait pour les professionnels mais plus adapté que la solution que Microsoft a proposé.

Fromgardens

27 octobre 2016 à 16:51

@matt Je suis graphiste et cette machine est plus orientée : graphistes très orientés illustration / Illustrateurs / Designers (produits, etc) / Archi ?

Je n'ai pas l'utilité d'une telle machine, tout comme je n'ai pas l'utilité d'une Wacom Cintiq.
Je travail sur MBP + écran externe avec une Wacom Intuos (tablette classique sans écran).

Après chacun ses besoins, cependant ça fait réfléchir sur les futurs utilisations du métier (j'imagine que je ne vais pas travailler toute ma vie avec une tablette graphique classique et un écran 27" en face des yeux).

Comme je le disais plus haut c'est un marché de niche assez étouffé par les Wacom Cintiq à mon avis.

pehache

27 octobre 2016 à 16:57

@Matt : bien sûr qu'il est centré vers les graphistes cet ordi. Mais vu le prix la cible est clairement les graphistes *pros*, pas les graphistes du dimanche. Certains graphistes pro achètent des Wacom Cintiq à 2000€, qui ont besoin d'un ordi en plus pour fonctionner. Donc 3000 ou 4000$ pour un ordi complet qui contient l'équivalent d'une Cintiq ça ne leur fera pas peur.

Oracle

27 octobre 2016 à 22:40

Mitigé également.

Ils auraient mettre une 1050 / 1070 + USB C.
La machine pourrait éventuellement m'intéresser dans les prochaines générations.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription