Apple va-t-elle fabriquer ses produits aux États-Unis ?


C'était une des grandes promesses de campagne de Donald Trump : « nous allons obliger Apple à commencer à fabriquer leurs foutus ordinateurs et leurs autres trucs dans ce pays plutôt que d'autres », avait-il déclaré en janvier dernier avec son éloquence habituelle. L'idée avait alors fait couler beaucoup d'encre, de nombreux observateurs jugeant la mesure beaucoup trop coûteuse et très difficile à mettre en place. Donald Trump, désormais président élu des Etats-Unis, commence à dévoiler comment il compte s'y prendre. Dans une interview au New York Times, il a affirmé avoir eu une première conversation avec le PDG d'Apple, Tim Cook.


Donald Trump New York Times Interview

Le journaliste du New York Times, Thomas L. Friedman, a posé à Donald Trump la question suivante : « N'êtes-vous pas inquiet que les entreprises vont garder leurs usines ici, mais vont remplacer les emplois par des robots ? » Voici sa réponse :
Ce sera le cas, et nous fabriquerons les robots aussi.

[rires]

C'est une vraie nouveauté, nous ferons aussi les robots. Maintenant, nous ne faisons pas les robots. Nous ne faisons rien. Les robots sont en pleine ascension et nous allons aller dans cette direction. Nous allons avoir plus d'usines. Nous ne pouvons pas perdre 70 000 usines. Ne ne pouvons pas. Nous allons commencer à fabriquer des choses.

J'ai été honoré hier, j'ai reçu un appel de Bill Gates, super appel, nous avons eu une excellente conversation. J'ai reçu un appel de Tim Cook et j'ai dit, "Tim, vous savez, ce qui sera un vrai accomplissement pour moi sera lorsque j'aurai amené Apple à construire une grande usine aux États-Unis, ou plusieurs grandes usines aux États-Unis, et plutôt que d'aller en Chine, d'aller au Vietnam, et d'aller aux endroits où vous allez, vous fabriquerez vos produits ici". Il m'a dit : "je comprends ça". J'ai dit : "Je pense que je peux mettre en place des incitations pour vous, et je pense que vous allez le faire. Vous allez bénéficier de grandes réductions d'impôts pour les entreprises, et vous en serez heureux". Nous allons réaliser de grandes baisses des taxes, nous devons nous débarrasser des régulations, les régulations rendent tout ça impossible. Que vous soyez libéral ou conservateur, je pourrais vous montrer des régulations et tout le monde serait d'accord qu'elles sont ridicules. Et les entreprises ne peuvent pas entreprendre, elles ne peuvent pas s'agrandir, elles étouffent.

Je vous le dis, je donne de grosses réductions d'impôts et je réduis tout autant les régulations, et j'ai vu tous les petits entrepreneurs des États-Unis, et tous les gros entrepreneurs, j'ai vu tellement de gens. Ils sont enthousiastes au sujet des baisses de régulations et d'impôts. Je n'aurais jamais cru ça possible, ça va être vraiment substantiel. Vous savez, nous avons des entreprises qui quittent notre pays car les taxes sont trop élevées. Mais ils partent aussi à cause des régulations. Et je voudrais dire qu'entre les deux, et je n'y aurais pas pensé, les baisses de régulations, des baisses substantielles, sont plus importantes et plus soutenues que les grosses baisses de taxes.

De très nombreux éléments ont poussé Apple à conserver sa production en Asie jusqu'ici. Les salaires des ouvriers sont bien sûr beaucoup plus faibles qu'aux États-Unis, et il est d'ailleurs possible de mobiliser des dizaines de milliers de personnes en quelques jours en cas de besoin. Mais aussi, les différents fournisseurs d'Apple sont à proximité des usines d'assemblage, ce qui permet de réaliser des économies et de gagner beaucoup de temps. Pour la firme de Cupertino, rapatrier la production de ses « trucs » aux États-Unis serait donc compliqué et coûteux, ce qui entraînerait inévitablement une hausse sensible de ses tarifs. La suite au prochain épisode...


PARTAGER SUR :

Vos réactions (9)

wonderiri

23 novembre 2016 à 17:46

wait and see...!

aexm

23 novembre 2016 à 17:58

Apple fait 200 Mi de CA dont 10 de bénéfices (avant ou après taxe ?).

Réduire les taxes permettrait d'économiser combien ? et couterait combien ?

Est ce que en 4 ou 5 ans (durée de la présidence) ils seraient de nouveau à l'équilibre …
sachant que Apple ne touchera pas à ses bénéfices pour permettre l'opération hein …

Qui a fait les calculs ? puisqu'on peut penser à la même chose en France.


Sébastien.

aexm

23 novembre 2016 à 18:00

pardon 45 Mi de bénéfices …

Zarck

23 novembre 2016 à 20:53

Le prix du montage est payé 5$ en Chine, cela ne changera pas grand chose, s'ils sont montés par des robots aux USA...

http://frapple.top/ihs-composants-et-lassemblage-de-liphone-7-coutent-apple-220-avec-le-prix-dun-smartphone-de-649/

Zarck

24 novembre 2016 à 00:31

Apple va rapatrier 215 milliards aux USA.
Histoire d'avoir juste de quoi proposer autre chose que des composants de fins de stocks de plusieurs années dans ses Macs...

https://fr.express.live/2016/09/02/apple-rapatrie-ses-milliards-de-dollars-de-tresorerie-aux-etats-unis/

Milliards Go Home

VanZoo

24 novembre 2016 à 01:07

Encore des réductions d'impôts pour rapatrier quelques boulots ? Les politiques sont vraiment à la solde des multinationales

Macintosh

24 novembre 2016 à 02:28

@VanZoo ben là en l'occurrence si ça permet de relocaliser les usines et de créer des emplois aux usa c'est plutôt une bonne chose (en me mettant à la place d'un américain). Je ne crois pas que Trump soit à la solde d'Apple, au contraire ça a plutôt l'air d'embêter Tim Cook tout ça.

pehache

24 novembre 2016 à 08:40

Oh oui ça doit bien l'embêter Tim Cook que Trump propose des grosses réductions d'impôts à Apple ! Oh là là comment il doit se sentir mal...

Il y en a qui y croient réellement à la démagogie de Trump ?

Appeul

24 novembre 2016 à 09:04

Un gros coup de Trumpette mais on est pas près de voir disparaître la mention "Assembled in China" du dos des iPhones...

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription