iMac : quelle puissance pour Kaby Lake ?

1er décembre 2016 à 10:24


C'est au début du mois de janvier 2017 que se tiendra le CES à Las Vegas. Ce célèbre salon informatique est souvent l'occasion pour Intel de dévoiler des nouveautés et cette nouvelle année ne dérogera pas à la règle : Intel a confirmé cette semaine que l'on y verrait bien de nouveaux processeurs Kaby Lake, et il s'agira notamment des puces destinées au MacBook Pro et à l'iMac. Dans ce contexte, c'est avec quelques semaines d'avance que nos confrères de Tom's Hardware ont reçu une puce Core i7-7700K en test. Cette puce aura la particularité de succéder au Core i7-6700K... qui équipe (en option) l'iMac le plus haut de gamme !




Alors que le processeur actuellement utilisé sur l'iMac présente une fréquence d'horloge de 4 GHz (Turbo à 4,2 GHz), la nouvelle puce atteindra 4,2 GHz (Turbo à 4,5 GHz), alors que l'enveloppe thermique passera de 91 W à 95 W. Pour Apple, il ne s'agit pas d'une très bonne nouvelle : à moins de le brider, ce processeur devrait dégager un peu plus de chaleur et nécessiter un système de refroidissement plus performant. Du côté des performances, c'est d'ailleurs la douche froide : nos confrères ont observé une puissance brute en hausse de 7,2%... ce qui correspond exactement à la hausse de fréquence de la puce !


Kaby Lake bench

Les avantages de l'architecture Kaby Lake devraient donc se trouver principalement du côté des graphismes, et on attend notamment beaucoup du décodage matériel du HEVC (H.265). En ce qui concerne la puissance brute, il ne faut en tout cas pas s'attendre à des miracles sur les ordinateurs de bureau avec Kaby Lake. Intel semble en effet avoir mis le paquet sur les puces mobiles, qui représentent aujourd'hui l'essentiel du marché. Espérons que ce manque de nouveautés pousse Apple à présenter une mise à jour ambitieuse sur d'autres fronts, comme par exemple celui du stockage avec l'abandon souhaitable des modèles étant équipés de simples disques durs. Rendez-vous au printemps prochain !


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (18)

Sethenès

1er décembre 2016 à 10:39

C'est exactement ce que je pensais, et même encore plus flagrant que je ne l'imaginais.

Je n'irais pas jusqu'à dire que ces refreshs ne sont "que" marketing pour compenser l'impasse dans laquelle la technologie des processeurs actuels se trouvent car il y a - jusqu'ici (pour ne pas demander jusqu'à quand ?) - des avancées sur le front du graphisme et de la consommation.

Mais pour celles et ceux qui optent pour les tout gros modèles, avec carte graphique dédiée, ce sont un peu les deux arguments qui tombent. Soit parce qu'il s'agit de desktop, avec une carte graphique intégrée, soit que cette même carte équipe des portables dont la consommation est telle qu'elle occulte en partie l'évolution d'autonomie du processeur.

Elmediterraneo

1er décembre 2016 à 11:31

iMac 2017 avec ou sans Thunderbolt 3 ?

Macintosh

1er décembre 2016 à 13:21

@Elmediterraneo la question est plutôt avec ou sans ports usb !

VanZoo

1er décembre 2016 à 13:35

L'Imac 2017 devrait passer au tout TB3/USB-C

Apple doit en finir avec les disques à plateau !

Sera t-il présenté avant mars/avril ?

2DSP

1er décembre 2016 à 16:44

Globalement les rampes de lancement pour Apple sont tous les 3 mois, en tout cas lorsqu'elles sont l'occasion de présentations publiques (keynote).

• Septembre : iPhone et Apple Watch.
• Décembre : fêtes de fin d'années donc éventuellement des produits tiers, sinon rien.
• Mars : iPad (et Mac?).
• Juin : logiciels (et Mac?).

Du coup pour les nouveaux iMac on a une fenêtre de tire entre mars et juin. À ces moments là ils auront respectivement 17 mois ou 20 mois au compteur. Il sera donc largement temps de les remplacer.

Après deux scénarios sont possibles...

1 • Apple fait une mise à jour à minima. Nouvelle connectique, nouveaux processeurs, nouvelles cartes graphiques, etc... mais pas de changement de design. Dans ce cas soit les machines auront une mise en avant sur le site d'Apple, soit le droit à un petit "one more thing" pendant un keynote.

2 • Apple envisage un renouvellement plus en profondeur. En plus des composants et de la connectique, le design des iMac serait revu. Là les tout-en-un auraient droit à une vraie présentation en bonne et due forme mais il faudra redouter aussi une montée (pour ne pas dire une flambée) des prix.

Sethenès

1er décembre 2016 à 18:16

@2DSP

Ma première impression après la dernière Keynote (dont le slogan faisait référence à des machines "historiques") était qu'elle avait été amputée d'une partie. Peut être ai-je tort et ont-ils vraiment l'impression que ce nouveau MacBook Pro le justifiait.

Toujours est-il qu'il y a 2 nouveautés dans le coin de paysage informatique où "trône" Apple :
- Le Surface Studio : qui vient faire de l'oeil aux graphistes (et je pense aux developpeurs),
- Le HP Z2 mini que tous ont présenté comme "le" concurrent directe du Mac Mini.

En plus, il y a eu un terrible article de 9-to-5 Mac "Send in the clones : If Apple doesn't wan't to innovate the Desktop Mac, it should let others". La seconde moitié du titre (pour les non anglophiles) "Si Apple ne veut plus innover (dans) le Mac de Bureau, il devrait laisser les autres (le faire) !". La première partie est plus complexe et est je pense une référence à la chanson "Send in the clowns" mais j'avoie que je n'ai pas les références pour en percevoir toute la subtilité. Mais quelque chose me dit que ce n'est pas très flatteur.

Il s'agit donc d'un appel clair à licencier OSX et permettre d'installer cet OS sur des Mac compatibles. Article original :
https://9to5mac.com/2016/11/17/apples-future-in-the-desktop-computer-business/

La pression est donc très forte pour qu'Apple sorte autre chose qu'un refresh des Macs de bureaux (Mac Mini, iMac & Mac Pro).

Sur le site d'HP, il y a une page intitulée "Mac to Z", Z étant le nom des workstations HP. Il s'agit d'une publicité comparative entre le Mac Pro et les HP Z840 qui incite les professionnels à switcher du Mac vers un PC HP.

Donc à mon avis, ils vont bouger mais la question est de connaitre l'ampleur de ce mouvement. Sera-ce juste un petit écart et un retour dès que possible au sillon habituel, ou au contraire, prendront-ils résolument un nouveau cap ?

2DSP

1er décembre 2016 à 20:17

@Sethenès
Si seulement ils pouvaient avancer dans le bon sens... mais j'en doute. Puis même si c'était le cas ce serait au prix de tarif des plus délirants qui rendrait toute machine inaccessible.

En ce moment je me dis que la seule chose qui pourrait les réveiller serait une chute des plus brutales, un tolé d'une telle ampleur qu'on ne parlerait plus du Mac que pour s'en moquer avec à la clef une baisse significative des ventes. En soit une catastrophe sans précédente.

Là ils arrêteraient peut-être de se cantonner dans leur tour d'ivoire, il daigneraient regarder le monde, peut-être admettre leurs erreurs et mettre tous leurs moyens en ouvre pour rectifier le tire.

Sethenès

1er décembre 2016 à 21:40

Les chiffres des 2 premiers trimestres de 2017 seront à analyser avec grande attention. Notamment les parts de marché d'OSX dans son ensemble avec les performances des machines de la concurrence que j'ai déjà cité.

Le problème est que d'ici qu'on ait les résultats du Q3, l'iPhone 8 sera sorti. Et comme il est "tellement bien que ça fait même pas vrai", Apple devrait en vendre des trains entier. Mais la aussi, face aux fabricants chinois qui propose à peu près pareil pour la moitié du prix, quelle sera l'évolution des parts de marché d'iOS dans le monde ?

D'environ 80% en 2013, Androïd approche les 90% en 2016. Il y a bien sûr le flop Samsung qui va probablement influencer légèrement les résultats à venir - mais aujourd'hui 7 Smartphone vendus sur 8 sont des Android et seul un est un iPhone. Comme on peut le remarquer ici : https://www.idc.com/prodserv/smartphone-os-market-share.jsp , Apple n'a rien récupéré de l'effondrement du marché Windows et subi de surcroit un légère érosion.

Espérons que le conseil d'administration et que le conseil de surveillance fassent leurs jobs (pour ne pas dire leurs Jobs).

2DSP

1er décembre 2016 à 22:35

Oui... et ça ne va pas aller en s'arrangeant avec la stratégie que semble adopter Apple. En effet en ce moment on a l'impression que la pomme préfère vendre moins mais plus cher, une façon de se faire plus d'argent (ou du moins tout autant) avec des quantités plus restreintes. Elle se donne ainsi un caractère plus "exclusif".

La marque récupère de plus en plus de codes du luxe (jusque dans les prix, ça se voit sur les nouveaux MacBook Pro rétina) et devient par conséquent un marqueur social. Se montrer avec un Mac, un iPad, un iPhone ou une AppleWatch c'est montrer qu'on a réussi, qu'on a les moyens.

Sauf que cette stratégie soulève plusieurs problèmes :
1 • la diminution du nombre de clients. Même si Apple se concentre sur ceux qui ont un portefeuille bien garni, nul doute qu'à moyen terme cela suffise à engendrer un nombre suffisant de ventes.
2 • désintéressement des développeurs. Ce point est justement lié aux nombre de clients, plus il sera restreint, moins de potentiels acteurs d'apps il y aura et mécaniquement moins il sera rentable pour le développeur d'adapter leurs solutions logiciels aux Mac (ou l'iPhone, ou autre...). Et c'est un cercle vicieux, car moins d'apps égal moins d'intérêt pour l'appareil, donc moins d'acheteurs et ainsi de suite.
• une image écornée. Avec Jobs la société avait déjà réputation de vendre des produits chers... mais ils avaient le mérite de marquer une rupture, d'innover voire même parfois de révolutionner. Aujourd'hui la société campe sur ces acquis et vend à prix d'or ces produits. Elle est montrée du doigt pour ces pratiques commerciales et passe pour une pingre. Il est difficile d'avoir une image de marque, en revanche au moindre faut pas on peut perdre cette image... et bon courage pour retrouver les bonnes grâces.

En fait ils ne se rendent pas comptent actuellement chez Apple qu'ils sont littéralement en train de s'amuser à se tirer des balles dans les pieds... on peut avoir de la chance une fois, deux fois... mais au bout d'un moment on finit par sérieusement se blesser.

Pour en revenir à l'iPhone et à sa part de marché, je suis convaincu d'une chose... Apple devrait se lancer dans le milieu de gamme. C'était un peu la tentative du SE, mais il resenblait trop au 5/5S pour s'imposer. La pomme devrait renouvelé l'essai avorté du 5C. Un design singulier mais qualitatif, mais cette fois-ci avec un prix raisonnable.
Il faudrait deux gammes d'iPhone, milieu de gamme et haut de gamme (good/better). Chaque gamme avec deux modèles un normal, un plus grand (good/better). En prenant un peu exemple sur les anciennes gammes de MacBook qui fonctionnaient très bien on aurait un truc du genre : iPhone 4" / iPhone 4,7" et iPhone Pro 4,7" / iPhone 5,5". Avec une légère baisse de prix des haut de gammes (qui prendrait le nom Pro) et un prix ajusté pour les milieux de gamme, Apple ferait du 20/25% de part de marché facile!

bunios

2 décembre 2016 à 02:35

J'espère sincèrement comme tous que les 2 prochains bilans auront pour effet d'influer dans le bon sens aux vues déjà des chiffres que l'on voit pour l'iPhone en Chine.

Clairement. Sinon gare !!!



A+

Fromgardens

2 décembre 2016 à 15:14

On peut mettre 512 Go de Ram dans un HP Z ???

Sethenès

2 décembre 2016 à 17:04

Je viens de vérifier, dans le HP Z840 on peut mettre 1 TB et dans le Z2 mini seulement 32 GB.

Fromgardens

2 décembre 2016 à 17:21

Oui ce n'est pas très clair ils parlent de 512 Go sur la présentation, mais effectivement jusqu'à 1 To dans les spec. Les systèmes ne gèrent pas autant de Ram j'imagine ? C'est pour faire du calcul ?

Fromgardens

2 décembre 2016 à 17:33

*ah oui ils attendaient les barrettes de 128 Go "Available with 128GB DIMMs. Expected availability late 2015"

Sethenès

2 décembre 2016 à 17:58

Je crois que c'est simplement un "effet de bord". Qu'il y ait 16 emplacements mémoire est simplement une conséquence du fait que la carte mère peut héberger deux Xeon, qui bénéficieront chacuns de leurs 8 slots.

De plus, "régulièrement" la capacité des barrettes mémoire est doublée, donc à moins de vouloir brider la capacité, on se retrouve avec de tels chiffres auxquels ils ne faut pas attacher trop d'importance.

pehache

3 décembre 2016 à 15:10

A priori un OS 64 bits peut gérer beaucoup plus que 1To de RAM. Evidemment de tels besoins en RAM ne sont pas courants, mais ça existe.

Claude François

4 décembre 2016 à 12:24

J’ai tout ce dont tu as besoin
Même un cœur qui meurt de chagrin

Elmediterraneo

6 décembre 2016 à 22:30

Il y'a une rumeur qui annonce un iMac 2017 avec processeurs Kaby Lake avec un modèle haut de gamme avec processeurs Xeon et support du VR...

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription