Microsoft retente l'aventure d'ARM


Alors que cela fait déjà plusieurs années que la rumeur d'un Mac équipé de processeur ARM revient régulièrement dans l'actualité, Microsoft a annoncé que Windows allait retenter l'aventure. Microsoft a en effet travaillé main dans la main avec Qualcomm pour que son système d'exploitation fonctionne sous les processeurs Snapdragon. Les erreurs commises avec Windows RT il y a quatre ans ont visiblement servi de leçon : l'édition ARM de Windows 10 intégrera un émulateur permettant à n'importe quelle application x86 de fonctionner. En clair, l'utilisateur ne se rendra compte de rien et aura l'impression d'utiliser un PC classique.


Démonstration de Photoshop émulé sur Windows 10 ARM



Bien sûr, les performances d'un logiciel x86 émulé sur l'édition ARM de Windows seront en retrait par rapport à une application native, et seules les versions 32 bits des logiciels pourront d'ailleurs être émulées. Mais les performances ne sont pas ce que Microsoft recherche en priorité : le but de cette version ARM de Windows est avant tout de pouvoir proposer des tablettes et des ordinateurs extrêmement légers, fins, et qui disposeront de très grandes autonomies. Pour Microsoft, l'arrivée d'ordinateurs disposant d'une connexion cellulaire est également un argument non négligeable, et les téléphones eux-mêmes pourraient devenir de véritables PC portables pouvant se connecter à des écrans externes (lire : Un téléphone peut-il devenir un ordinateur ?).


Microsoft Windows ARM

Photo par The Verge



La date de sortie de cette nouvelle version ARM de Windows n'a pas été communiquée pour le moment, mais nous pouvons nous attendre à son arrivée dans le courant d'année 2017. Il sera très intéressant d'observer la réaction du marché à cette nouveauté, ainsi bien sûr que les performances que pourra obtenir Microsoft avec son émulateur. La puissance des processeurs ARM étant en très forte augmentation ces dernières années, l'arrivée dans les prochaines années d'un Mac doté d'une puce ARM est de plus en plus crédible : l'iPhone 7 Plus et sa puce Apple A10 dispose ainsi déjà d'une puissance comparable à celle d'un MacBook Air...


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (23)

Sethenès

8 décembre 2016 à 14:56

Alors que Microsoft a une expérience dans le portage de Windows sur d'autres plateformes (notamment les ordinateurs MIPS dans les années '90), le choix qui est fait ici d'une émulation me parait intéressante.

Formellement, le marché n'est pas segmenté et reste uniforme. C'est évidemment un peu plus complexe que ça, mais c'est l'idée.

On prête souvent à Apple le dessein de porter OSX sur ARM et d'équiper les Macs de ces puces, ce qui de facto amènerait une troisième plateforme en plus d'iOS et d'OSX x86. Je reste persuadé que si c'est le cas, ce serait une erreur.

Sethenès

8 décembre 2016 à 15:06

Apparemment, j'ai mal compris l'info. Il s'agit bien d'un portage sur ARM, avec en plus un émulateur de x86.

pehache

8 décembre 2016 à 15:15

L'objectif premier de MS ici ce n'est pas tellement les tablettes, mais surtout de pouvoir proposer un téléphone haut de gamme (genre le HP Elite x3) qui une fois enfiché sur un dock avec écran+clavier se transforme en un PC avec Windows complet. Si ils y parviennent, l'iPhone a du souci à se faire chez les pros.

VanZoo

8 décembre 2016 à 16:03

Avec Continuity et Handoff ( + les nouveautés à venir de macOS 2017 ), je ne pense qu'Apple a grand soucis à se faire de Windows Phone qui est au bord de l'agonie
Et puis, les pros veulent de la sécurité, chose qu'ils n'ont pas avec Windows ( tout du moins, en terme d'image - ce qu'avait blackberry )

Sylvain

8 décembre 2016 à 16:04

@pehache : j'ai rajouté Continuum à l'article.

pehache

8 décembre 2016 à 16:43

Il y a un gap énorme entre Continuity et ce que pourrait permettre un téléphone avec un Windows complet en mode écran+clavier. Et encore une fois techniquement Windows 10 mobile est à 99% un sous-ensemble de Windows 10 complet, ce qui veut dire que s'ils mettent le doigt sur une killer feature ils peuvent revenir très vite dans le jeu.

VanZoo

8 décembre 2016 à 17:20

En quoi les pros ( ou autres ) auraient-ils besoin d'un clavier sur un smartphone ? ... Une killer feature sans catalogue d'app ? La réalité augmentée ?
Pour Apple, il va surtout d'agir d'offrir à ses Ipads de vraies fonctions ou possibilités professionnelles !
La sécurité est un fer de lance d'Apple. Elle n'est pas au rdv sur Windows. Que ce soit la réalité ou en partie un fantasme, les pros n'iront pas sur un système gruyère

pehache

8 décembre 2016 à 17:54

Je ne sais pas si les pros veulent ou pas d'un système gruyère, mais je te rappelle que Windows est partout en entreprise.

Et si je suis une entreprise, plutôt que d'équiper un salarié mobile avec un téléphone + un PC portable, je peux éventuellement l'équiper d'un téléphone de course si il peut remplacer les deux. Ca fait non seulement un seul appareil à acheter mais surtout un seul appareil à maintenir. Et en tant qu'entreprise ça me laisse de marbre que mes salariés n'aient pas Snapchat ou Clash of Clans sur les téléphones que je leur fournis.

LolYangccool

8 décembre 2016 à 18:11

A quand un Windows 10 autre que IoT sur Raspberry Pi ?

VanZoo

8 décembre 2016 à 22:19

Pour de nombreuses tâches, un PC à 400/500€ est largement suffisant. Je doute que Windows développe un téléphone haut de gamme dans ces prix ( même si c'est un tout-en-un ) La plupart des entreprises ne fournissent pas le téléphone à leurs employés. Et pour celles qui le font, cela ne concerne qu'une poignée de salariés.

pehache

8 décembre 2016 à 23:46

Tes discours ce n'est même plus de la géométrie variable, c'est carrément des univers parallèles...

Je note donc qu'un PC à 400/500€ est largement suffisant pour de nombreuses tâches, ce que je ne manquerai pas de te ressortir à l'occasion. A part ça des PC à 400/500€ je n'en vois pas des masses en entreprises, et on se demande bien pourquoi elles achètent des iPad à 1000€ ou des PC à 1500€ : elles devraient t'écouter.

Je note aussi que le marché pro est quasi inexistant pour la téléphonie. On en apprend de belles.

Sans déconner tu as bu ?

Sethenès

9 décembre 2016 à 00:26

J'ai regarder la vidéo une seconde fois, et Intel a vraiment du souci à se faire. Quand on voit le peu d'amélioration d'un Kaby Lake face à un Skylake (en gros, seule la nouvelle "instruction" semble faire la différence), on peut légitimement se demander quelle seront les apports de Coffe Lake et même peut être de Cannonlake.

Espérons pour Intel que les progrès au niveau de la consommation soient décisif.

Je ne les critique pas par rapport à l'évolution de technologie pure car la physique ... mais par contre, il serait bien qu'ils booste leurs machines. Des processeurs à 20 lignes PCI Express permettrait d'avoir une bonne carte graphique et un SSD NVMe utilisant la pleine puissance. 4 lignes de plus et ce sont (je n'en sais rien, j'imagine) les nouveaux ports USB/TB qui en profitent.

S'ils offrent 28 et 40 lignes sur les i7, ils devraient bien pouvoir en offrir 20 ou 24 lignes sur les i5 ou les i7 mobiles.

Cmoi

9 décembre 2016 à 01:01

L'idée d'un ordi portable avec 4G (et demain 5G) est une idée intéressante...D'ailleurs, des brevets de Mac "cellulaires" avec des illustrations sont apparus ces dernières années.

Ça éviterait de devoir quémander le wifi dans les cafés, fast-foods, gares...et j'en passe. Encore plus pour les pros, qui utilisent des clés 3G/4G.

Sethenès

9 décembre 2016 à 11:08

@Cmoi : sur certains PCs, cette option existent depuis des années.

http://www.notebookcheck.biz/fileadmin/_processed_/csm_41_Kopie_4a1fc78ae7.jpg

Sethenès

9 décembre 2016 à 11:44

A la réflexion, je me demande si bêtement, l'absence de l'emplacement pour cette carte ne fait pas partie d'une politique pour soutenir la vente d'iPad (cellulaire) et d'iPhone (tethering).

Appeul

9 décembre 2016 à 12:14

@Sethenès : oui un mac cellulaire irait à l'encontre du discours comme quoi l'iPad Pro est l'avenir de l'ordinateur.

@Cmoi @Sethenès : le netbook Asus Eee PC 901 3G par exemple intégrait un support SIM et c'était il y a 8 ans déjà ! (même si ce netbook était une belle m****...!)

VanZoo

9 décembre 2016 à 14:21

@Pehache, je peux te nommer de nombreuses entreprises qui n'ont pas besoin de davantage qu'un ordi à 500€ ! Oui la plupart des salariés en France ne font ni de la vidéo ni de la 3D, rien qui ne soit gourmand... En quoi un logiciel de compta ou de bureautique par exemple nécessite de la puissance ?

pehache

9 décembre 2016 à 15:13

Ca n'a rien à voir avec une question de puissance. Ce sont des considérations de qualité de construction (pour les salariés les plus mobiles), de fiabilité, et de support de la part des fabricants : disponibilité des composants de rechange sur une période suffisante par exemple. Dans ma boîte les portables fournis ont pendant longtemps été des Thinkpad (pas donnés), puis des Dell (moins ruineux, mais des modèles dans les 1000€ quand même), et depuis quelque temps des Surface Pro. Et on n'est pourtant pas une boîte qui croule sous le cash ou qui jette l'argent par les fenêtres de façon générale.

VanZoo

9 décembre 2016 à 15:42

Et je connais d'autres boites sur des PC à 500€ ( pas de microscopiques entreprises )

pehache

9 décembre 2016 à 17:04

C'est bien, tu connais des boîtes avec des PC à 500€, et ces boîtes ne seront pas "clientes" de super-phones faisant tourner un Windows complet. Par cohérence je suppose qu'elles ne sont pas non plus clientes d'iPhones, ce n'est donc pas de ce genre de boîtes dont je parlais dans mon premier messages, et toute ta contradiction sur ce sujet est donc sans objet.

VanZoo

10 décembre 2016 à 00:07

J'aurai dû le formuler plus tôt : ça ne pourra être qu'un marché de niche et je me répète, comme tu ne sais pas lire, peu de boîtes payent le smartphone ( et le forfait ) de leurs salariés ou seulement à certains. Ce ne sera alors que marginal.
Et dans ces boîtes aux PC à 500€, chaque salarié peut s'acheter le smartphone qu'il veut = pas un Windows Phone

Cmoi

10 décembre 2016 à 06:36

@Sethenès et @Appeul:

Mais aujourd'hui, je pense que la 4G accompagnée du tarif de la data qui a fondue permettent de "démocratiser" l'usage de l'ordi cellulaire, et avec de l'eSim (surtout pour Apple...).

pehache

10 décembre 2016 à 16:45

@Vanzoo : je suis désolé, mais les ventes de téléphones pour les flottes d'entreprises ne sont pas du tout un marché de niche. Et Apple en capte actuellement une bonne partie avec l'iPhone.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription