Une première démonstration de 5G en France


Cela fait déjà plus d'un an qu'Orange a obtenu les autorisations pour tester les premières technologies qui constitueront le futur réseau mobile 5G. Pour la première fois, l'opérateur historique français a ouvert les portes de son laboratoire pour une toute première démonstration de la 5G en France. Les équipements conçus en partenariat avec Ericsson sont encore lourds et volumineux : nous n'en sommes clairement qu'aux débuts de l'élaboration de la future norme. Les résultats n'en sont pas moins excellents : grâce à l'utilisation d'ondes centimétriques disposant de fréquences 10 fois plus élevées que les ondes utilisées actuellement, de nouvelles générations d'antennes et d'une nouvelle technologie de focalisation radio, Orange a largement dépassé la barre symbolique des 10 Gbit/s. En bref, une excellente connexion 5G permettra de réaliser des transferts dépassant 1 Go/s !


Orange 5K débits

Alors qu'Orange s'attend bien sûr à pouvoir miniaturiser ses prototypes dans les prochains mois, le déploiement commercial de la 5G en Europe est attendu pour l'année 2020. Les réseaux 5G seront bien sûr réservés aux grandes villes dans un premier temps, mais Ericsson prévoit tout de même 500 millions d'abonnés au niveau mondial d'ici 2022. Voilà qui est prometteur !


PARTAGER SUR :

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

Sur le même sujet

Vos réactions (7)

Thomas

26 janvier 2017 à 09:24

En même temps ils sont seuls sur l'antenne alors bon, 14Gbps à partager quoi...

magister

26 janvier 2017 à 10:00

Que peut-on penser de l'impact de ces "ondes centimétriques" sur le corps humain ? Seront-elle plus ou moins nocives que ce que nous recevons actuellement ?

Mr Bob

26 janvier 2017 à 17:54

J'ai hâte d'être en 2040.

Idem

26 janvier 2017 à 19:37

@Sylvain @magister
Oui l'impact sur la santé est quelque chose qui m’intéresse autant que le développement de ces nouvelles technologies. Peut être que Sylvain aurait ça? Je ne suis surement pas le seul à m’inquiéter. D'autant qu'il a été démontré que par exemple, le ondes wi-fi (même si elles sont un peu différentes) perturbent dangereusement la germe des plantes. Ce qui veut dire qu'il y a tout de même un impact. (le sujet est facilement trouvable sur google).

Mr Bob

26 janvier 2017 à 23:56

Etude intéressante, mais d'après ce que j'ai lu sur l'article de CNETFrance et ce que j'ai compris de leur exposé en danois, il y a un biais.
Elles font varier les ondes reçues par les graines de cresson. Mais la pièce dans laquelle les assiettes sont disposées varie également. Elles disent avoir controlé l'apport de soleil et d'eau. Il subsiste donc d'autres facteurs qui varie d'une pièce à l'autre. Il peut y avoir des émanations de gaz d'échappement dans une pièce parce qu'au dessus d'un garage, elle peut être exposée différemment, plus chaude ou plus froide…

Je ne dis pas que les résultats sont faux, mais qu'il faudrait par exemple refaire l'expérience en intervertissant les pièces. Là on éliminerait le biais.

Michel Bellemare

27 janvier 2017 à 01:11

@ L'expérience des lycéennes danoises comportaient de nombreuses irrégularités qui ont été mise en évidence sur ce site

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription