Apple va rejoindre un groupe de recherche pour l'intelligence artificielle


En septembre dernier, un groupe de recherche consacré à l'intelligence artificielle a été mis en place par Amazon, Facebook, Google, Microsoft, et IBM. Baptisé Partnership on AI, le consortium est destiné à « étudier et formuler les bonnes pratiques sur les technologies d'intelligence artificielle, faire progresser la connaissance du public sur l'intelligence artificielle, et servir de plateforme ouverte à la discussion et à l'engagement sur l'intelligence artificielle et son influence sur les gens et la société ». Apple consacre un grand budget de recherche et développement à l'intelligence artificielle, et Bloomberg nous apprend aujourd'hui que la firme de Cupertino a rejoint l'aventure ; une annonce serait au programme dès cette semaine.


Apple intelligence artificielle

L'adhésion d'Apple à ce consortium s'inscrit dans une rare démarche d'ouverture de l'entreprise, sous la pression de ses propres salariés ; le mois dernier, les chercheurs d'Apple ont par exemple obtenu le droit de publier les résultats de leurs recherches dans des revues scientifiques. Apple a tout intérêt à s'allier aux autres géants du secteur et cet accord ne pourra que lui permettre de progresser plus vite dans ce domaine qui est aussi crucial que complexe.

Mise à jour 28 janvier 09:37 :
L'information est désormais officielle ! Nous apprenons qu'Apple collaborait déjà avec Partnership on AI avant cette annonce : la firme de Cupertino rejoint donc le consortium en tant que membre fondateur.


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (4)

Michel Bellemare

26 janvier 2017 à 17:05

Peut-on laisser la recherche sur l'intelligence artificielle, seulement entre les mains d'entreprises, qui n'en étudieront que les aspects commerciaux? Où sont les éthiciens sur un sujet aussi sensible?

Idem

27 janvier 2017 à 00:02

@Michel Bellemare
Je suis souvent de ce genre d'avis mais le présence de Google et surtout Facebook me rassurent. Ce sont deux entreprises qui privilégient l'utilisateur final plutôt qu'à la préservation de revenus en fonction des ventes. Après, je vois mal des entreprises plus petite y participer, tout simplement parce que ce sont ces entreprises qui ont investit le plus dans ces recherches très coûteuses.
-Le point qui me chiffonne, c'est qu'Apple aurait fait une très mauvais publicité en y participant pas. Mais rien ne garantit qui vont partager avec la concurrence des recherches clefs, ou pire, qu'ils n'aideront pas. Apple est une entreprise TRES présomptueuse. Ils profiteront peut être de certaines choses, mais ne partageront pas beaucoup d'information.
Un bon coup de pub rattrapé donc, mais j'en attend plus de la concurrence que d'Apple. Après il est vrais que rien de remplace un iPhone mais peut être que l'IA de la concurrence deviendrait un excellent argument de vente! Là, j'achète direct. Mais c'est encore loin de ressembler à ce qu'on voit dans les films.

Sethenès

27 janvier 2017 à 00:31

J'imagine que le choix d'Apple était assez réduit : se joindre au consortium ou voir partir les meilleurs éléments vers des sociétés qui y ont adhéré.

L'attractivité de certaines sociétés n'est peut être plus tout à fait celle qu'elles imaginaient encore il y a peu ...

pehache

27 janvier 2017 à 00:50

Google et surtout Facebook me rassurent. Ce sont deux entreprises qui privilégient l'utilisateur final plutôt qu'à la préservation de revenus en fonction des ventes.

Gad Elmaleh fait aussi des pub pour Google et Facebook ?

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription