AMD : Vega prévu pour le deuxième trimestre


L'interminable attente touche à sa fin : AMD a confirmé à l'occasion de ses résultats financiers hier soir que les cartes graphiques de génération Vega seraient commercialisées durant le deuxième trimestre de cette année 2017. Il est donc possible que des ordinateurs équipés de ces cartes soient dévoilés dès la traditionnelle conférence spéciale du mois d'avril, mais il ne serait également pas étonnant que le calendrier soit trop serré et qu'Apple patiente jusqu'à la WWDC du mois de juin. Les cartes Vega d'AMD, qui promettent de nets progrès en terme de puissance et de consommation électrique, devraient trouver leur place dans l'iMac, le Mac Pro et le MacBook Pro 15,4".


AMD Vega roadmap

Déjà présentes dans les sources de macOS Sierra (lire : De nouveaux Macs repérés dans macOS !), les cartes Vega 10 sont très puissantes et seront probablement destinées au très attendu nouveau Mac Pro. Des cartes Polaris absentes de la gamme d'Apple ayant également été repérées dans macOS, il est en revanche probable que la transition vers l'architecture Vega ne se fasse pas tout de suite pour toutes les machines. Pour l'iMac et le MacBook Pro, le suspense reste donc entier pour le moment...


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (29)

Sethenès

1er février 2017 à 19:33

Pour moi, le Mac Pro est mort, même si un nouveau modèle sort.

Cela fait 3 ans que le modèle précédent est sorti (quasi 4 ans qu'il est annoncé) et il aurait été possible, il y a 2 ans déjà de faire une très belle mise à jour : Xeon Haswell et Cartes WD8100 et W9100 (qui apportaient un réel gain de performance). Cela aurait fait une v2 crédible.

Mais ici, rien, nada, aucune information ne nous parvient. Or 3 ans, c'est le délai "magique" pour le remplacement des machines car n'oublions pas, le Mac Pro camion avait été retirée de la vente en janvier il y a 4 ans et le patron d'Apple France avait dans les semaines suivantes rassurés les acheteurs. Effectivement 4 mois plus tard, le version cylindre était annoncée.

Imaginons qu'un Mac Pro sorte en fin 2017, d'abord ce sera en quelque sorte à nouveau une v1. Ensuite, qui va l'acheter - ou - plus précisément, comment imaginer que le nombre d'acheteur de cette "v2" ne soit pas qu'une fraction de celle de la v1 ?

C'est en cela que je dis qu'il est mort car même si une v2 sort, et à moins qu'elle soit très différente du modèle cylindre (plusieurs connecteurs M.2, carte graphiques interchangeables), ce sera un flop qui fera qu'une v3 ne verra jamais le jour.

Ceci dit, faudra-t-il absolument éviter d'acheter cette machine ? Je dirais que ça dépendra de ce qu'elle a dans le ventre. Pour des acheteurs qui n'achètent qu'une machine et qui la garde plus de 5 ans, peut être car il n'y a finalement qu'une seule vraie nouveauté dans le "pipe" : la mémoire 3D d'Intel et que les Cannonlake et tout ce qu'on veut n'apporteront rien (ou si peu).

Par contre pour des sociétés qui comptent quelques développeurs, ça me semble vraiment s'engager sur une voie de garage puisque l'embauche d'un nouveau collaborateur débouchera immédiatement sur des questions auxquelles il n'existe que de mauvaises réponses.

Sethenès

1er février 2017 à 19:38

Pour ceux qui attendent depuis longtemps, 6 mois de plus ne changeront pas grand chose. Dès lors, autant attendre encore un peu.

Soit il sera upgradé et ce sera le moment de faire le point, soit il s'en ira un matin de l'Apple Store sans crier gare ...

pehache

1er février 2017 à 20:23

Aucun pro sous Windows ne va prendre le risque de switcher vers un Mac Pro vu l'absence totale de visibilité.

Et parmi ceux qui avaient un Mac Pro, il y en a déjà quelques uns qui ont dû switché dans l'autre sens pour la même raison.

A part présenter un nouveau Mac Pro en forme de ballon de foot pour amuser la galerie pendant une keynote, je ne vois pas bien quel avenir il y a pour cette machine.

VanZoo

1er février 2017 à 21:28

Vos propos sont un peu caricaturaux ( lire sur MacGen, le switch d'un réel Pro de Pc à Mac ) La suite logicielle est cohérente. FCP bug beaucoup moins que Première.
Même s'il n'y a pas de Mac Pro après celui, hypothétique, de 2017, dans quelques années, quand il sera temps de changer le modèle 2017, d'autres solutions Macs seront arrivées au niveau de puissance de la tour... Ou d'autres solutions.
Apple n'a jamais sorti de Mac Pro pour se faire (beaucoup) de pognon. Juste le fleuron de la gamme
Beaucoup de RÉELS Pro ne veulent pas d'un W10 infesté de pubs
Ton raisonnement @Sethenes ne tient pas ; Tu spécules et respecules sur une refonte du Mac Pro. Et tu oublies de rappeler pourquoi le Mac Pro camion a été retiré et pourquoi il s'est alors senti obligé de rassurer la communauté.
Je le redis, Apple ne fait pas son beurre avec les Macs. Tous. Le Mac Pro, c'est principalement de l'image de marque comme la Surface Studio, au demeurant un IMac Tournesol devenu tactile

VanZoo

1er février 2017 à 21:38

Après l'échec du Cube, Apple a rebondi
Le Cube, le Tournesol et le cylindre ; 3 essais tape-à-l'œil

pehache

1er février 2017 à 21:57

Beaucoup de RÉELS Pro ne veulent pas d'un W10 infesté de pubs

Mega-lol.. 99% des ordis bureautique en entreprise sont sous Windows et les pros n'en voudraient pas ? Sérieusement faut arrêter.

Les pros comme les autres veulent des ordis qui permettent de travailler et un ordi avec Windows le permet tout autant qu'un autre. Tout en ayant de la visibilité sur les matériels à venir, ce qui n'est plus le cas chez Apple.

VanZoo

1er février 2017 à 22:02

Ce n'est pas la visibilité sur la gamme qui compte mais l'OS. D'ici 5 à 6ans, même les portables auront suffisamment de puissance pour les pros. Pi on ne sait pas de quoi demain sera fait
Beaucoup seraient sur Mac si c'était moins cher = beaucoup sont sur Windows par défaut ( sauf s'ils ont vraiment besoin de Cuda ) Donc oui, et je vais être plus précis, un réel Pro qui a les moyens sera sur Mac

VanZoo

1er février 2017 à 22:04

80/90% des pros = personnes qui bossent sur ordi - n'ont pas besoin de puissance ni d'un bon OS mais d'un prix peu élevé pour l'entreprise = Windows

Sethenès

1er février 2017 à 22:19

@VanZoo : sur le coup, je ne comprends pas bien ce avec quoi tu n'es pas d'accord dans mon propos.

Je parle juste de la disparition de ce modèle de la gamme. Nulle part je n'évoque le fait qu'il n'y a pas d'alternative chez Apple ou que le switch est la solution.

Je défends même l'idée qu'un utilisateur qui partage ton profil pourrait malgré tout l'acquérir vu justement le ralentissement du turnover des technologies, tout en mettant en garde sur le fait qu'il s'agirait plus d'une v1 bis que d'une v2.

pehache

1er février 2017 à 22:35

Excuse-moi mais c'est vraiment n'importe quoi ton discours. Les boîtes qui achètent des workstations HP, ou des Surface Pro, aurait tout à fait les moyens d'acheter des Mac si elles voulaient. Et il faut vraiment vivre dans Stevejobsland pour croire qu'OS X est intrinsèquement supérieur à Windows ou qu'on peut faire plus de choses avec, alors que ce n'est qu'une histoire de goûts et de couleurs.

Quant à dire que la visibilité de l'évolution de la gamme ne compte pas pour une entreprise, là on touche au suréalisme.

VanZoo

1er février 2017 à 22:54

Ton point de vue n'est pas parole d'evangile !
Et oui W10 est infectés de pubs, pour exemple de ses défauts. Et W10 n'est pas pris dans un écosystème comme macOS
Si tu crois que les pros choisissent en fonction de leurs goûts et couleurs, c'est surrrrrealiste. Je ne suis pas convaincu qu'HP vende plus de Workstation qu'Apple de Mac Pro.
Tu adaptes ton propos pour toujours chercher à avoir raison. Tu parlais de l'ensemble des pros (???) puis tu t'es rappelé qu'on parlait du Mac Pro = peu d'entreprises = pas celles sur Windows dont tu parlais. Tout dépend du parc installé.
La plupart des videastes truquistes Pro que je connais sont sur Mac
Les ventes de PC déclines quand le Mac progresse - heureusement qu'Apple les dénigre !

Sethenès

1er février 2017 à 23:02

Malheureusement on n'a pas de chiffres pour Apple, mais dans le monde PC, il y a eu un peu plus d'1 million de workstations vendues en 2015.

Source : http://jonpeddie.com/press-releases/details/workstations-continue-to-outperform-pcs-in-q415-jon-peddie-research

Sethenès

1er février 2017 à 23:03

oups 1 million au Q4 2015.

Sethenès

1er février 2017 à 23:11

A titre de comparaison, pour le Q3 2015 (mais c'est le trimestre des vacances), Apple a ve ndu 5,6 millions de Macs dans le monde tout modèles confondus. J'ai essayé de croisé ce chiffre car il me parait très faible. Mais apparemment, c'est le bon.

http://appleinsider.com/articles/15/10/08/mac-gains-marketshare-in-third-quarter-amid-continued-pc-market-slide

Sethenès

1er février 2017 à 23:14

Ceci dit, un taux d'1 workstation vendue pour 73 PCs me parait assez réaliste. Si on prend le même ratio pour le Mac Pro (5,6 millions / 73), cela ferait environ 76000 Mac Pros (contre 1 million de workstation PCs).

Appletea

1er février 2017 à 23:29

@VanZoo : prends ta pilule, tu nous saoules vraiment avec ta mauvaise foi, ton agressivité et tes attaques permanentes!!!! A force de défendre et promouvoir Apple envers et contre tout tu te décrédibilises! les réflexions de Pehache et Sethenès sont tout à fait pertinentes et ouvrent le débat... Pas besoin de Pitbull qui s'excite tout le temps quand on critique ou on analyse la vision d'Apple et ou de ses produits... A bon entendeur...

VanZoo

2 février 2017 à 00:06

@Appletea, pour toi la critique est constructive quand elle est négative. Attaque personnelle ? Oui toi : " Prends ta pilule "
Leurs réflexions sont pertinentes, forcément quand il s'agit de dénigrer Apple, t'es toujours l'un des 1ers
Sinon l'IPhone et le récent MacBook, Apple espace ses renouvellements : l'iPad par exemple. Alors c'est d'autant plus le cas avec le Mac Pro ( encore plus puissant que les modèles récents d'Apple - quoique ça dépend des tâches )
La critique ballon de foot est pathétique même si le fond est juste. Seulement ça ne date pas d'hier (cube,tournesol,cylindre = ADN Apple)
Et sinon, t'as quelque chose à sur pour contribuer au débat ? Ah oui, une critique négative, comme d'hab !!!

VanZoo

2 février 2017 à 00:12

Je ne défend pas Apple, envers et contre tout ! Ou alors tu ne sais pas lire ( j'ai beaucoup critiqué le Mac Tube, tout comme le dernier MBP ou IOS mal adapté à l'IPad )
De toute façon, je n'ai rien à te prouver
@Sethenes, merci pour les chiffres. Sont-ils ascendants ou descendants ?

Jaypado

2 février 2017 à 00:39

Une bonne tour PC personnalisé sera toujours plus puissante qu'un Mac. Le jour où tu feras du Hacking avec, tu m'appelles

Sethenès

2 février 2017 à 01:33

Ils parlent d'une érosion du marché de 0,8% sur un an, donc à peu près stable ou en tout cas, l'érosion se fait bcp moins sentir que celle des PCs proprement dits.

Ce qu'il faut également savoir, c'est qu'avant les calculs scientifiques se faisaient sur de très gros calculateurs (par exemple, les "Cray") dont on se partageait le temps de calcul entre tous les labos d'un même campus universitaire.

Mais le GPGPU a totalement modifié la donne puisqu'il est possible pour à peine une fraction du prix de disposer de puissance de calcul hallucinante. En plus, chaque chercheur peut avoir sa machine. je n'ai pas mené d'enquête, mais je suis certain que bon nombre d'entre elles sont des workstations équipées de cartes quadro dont la performance en double précision par rapport à l'équivalent GeForce vaut largement l'investissement.

The Hoff

2 février 2017 à 09:37

Jamais de la vie le nombre de Mac vendus augmente en ce moment, je n'y crois pas une seconde. Et W10 pro n'est certainement pas infecté de pubs, ils ne sont pas fous chez Microsoft pour flinguer leur produit.

En revanche, là où Apple progresse fortement (en tout cas en volumes), c'est sur les services: musique, applications, cloud etc etc... Ils vont sans aucun doute continuer à investir fortement sur ce secteur.

Pulsar

2 février 2017 à 10:27

Je pense que chacun détient une part de vérité. Quand on parle du Pro ici on parle de qui ? A priori on parle davantage de l'indépendant ou de petites structures dont l'outil de production est en bonne partie l'ordinateur, structures où l'utilisateur final est ou est pratiquement le décisionnaire concernant le choix de son outil. Dans ce cas j'ai l'impression que le Mac est surreprésenté.
Quand cet outil ne sert qu'à éditer des factures, faire du traitement de texte ou du tableur, gérer des stocks et qu'en plus l'utilisateur final n'a aucun pouvoir de décision dans le choix de son outil, choix qui incombe à un directeur des achats qui va avant tout regarder le coût des machines, là on se retrouvera surtout avec du PC.

Ensuite la visibilité, elle est importante pour certains, pour d'autres non. Combien d'entreprises sont encore sous Windows XP ? On en voit encore pas mal, tant que la machine fonctionne et qu'il n'y a pas de besoin de sécurité dessus...

The Hoff

2 février 2017 à 11:09

Non, aujourd'hui, l'informatique est partout et quelque soit le métier (de la banque à l'énergie en passant par l'industrie), on va retrouver un parc informatique conséquent qui sert à toutes les activités sans exception, et ces entreprises ne vont certainement pas risquer de mettre en péril leur production pour économiser des montants qui sont ridicules à leur échelle. Donc, si W10 et les PC ne permettaient pas d'effectuer ce travail, parfois d'ailleurs même de très haut niveau de performance, sans équivalent pour un particulier, elles utiliseraient autre chose, tout simplement.

pehache

2 février 2017 à 11:41

@Pulsar : ta vision est caricaturale donc fausse. Mon PC fixe au boulot ne me sert pas qu'à éditer des factures et c'est une station de travail HP Z800 (pas très récente, mais comparable à un Mac Pro). Tous mes collègues ont des machines de ce type. Le PC ce n'est pas juste un truc pas cher pour les secrétaires.

Et oui la visibilité c'est fondamental sur ce type de matériel : on achète des machines chaque année pour renouveler le parc par roulement, et être dans le flou ce serait un problème énorme si on était "prisonnier" d'une marque comme c'est le cas chez Apple.

Vanzoo a une vision biaisée d'une part parce que c'est un indépendant, donc qui choisit ses machines aussi sur des critères d'utilisation personnelle et pas seulement pro, et d'autre part parce que son secteur d'activité est une des niches traditionnelles d'Apple. Donc le poids historique fait qu'il y a encore une proportion de Mac plus importante qu'ailleurs dans ce secteur, mais penser qu'aujourd'hui Windows ne permet pas de faire les mêmes choses et avec la même productivité, c'est juste ridicule.

Je crois que certains ne se rendent pas compte à quel point MS est ancré dans l'informatique professionnelle. Il n'y a qu'à se renseigner l'infra de cloud MS Azure pour comprendre.

Pulsar

2 février 2017 à 12:41

@pehache : c'est toi qui tire de mes exemples des généralités pour en faire des caricatures. Et ton exemple à toi dans ton boulot n'est pas généralisable. J'expliquais juste que chacun d'entre vous parlez d'un Pro différent, un pro bien utile pour aller dans le sens des arguments de chacun... Vous vous fritez en faisant semblant de ne pas comprendre ce que l'autre veut dire et en usant de caricatures.

Pour la visibilité, fondamentales pour les uns mais pas pour tous, sinon on ne verrait plus du tout Windows XP sur certains écrans. Le 1er critère reste avant tout le prix surtout quand l'utilisateur final n'est pas décisionnaire sur son matériel.

The Hoff

2 février 2017 à 12:50

Non, le prix n'est clairement pas toujours le 1er critère. Quand tu dois faire tourner une centrale nucléaire, un système bancaire ou une usine, tu ne te dis pas "tiens, je vais prendre PC au lieu d'un Mac pour économiser 300 euros par machine"

pehache

2 février 2017 à 13:15

@Pulsar : la discussion était partie sur le Mac Pro, donc implicitement sur les "pros" qui ont l'usage de ce type de machine. Venir parler ensuite d'édition de factures et cie et de PC pas chers, c'est totalement HS.

Pulsar

2 février 2017 à 14:46

Je me suis sans doute mal exprimé sur le prix, je faisais référence à la phrase qui précédait à savoir les entreprises encore sous XP où le prix a davantage motivé leur achat que la visibilité d'évolutivité. Mais ça ne leur est pas exclusif. Il est en effet évident que le tarif est une voire la motivation principale lors d'un achat. Surtout quand il s'agit d'un parc informatique. Ce n'est certes pas toujours le 1er critère (sinon aucun Mac ne se vendrait), ni le seul d'ailleurs, mais c'est quand même généralement le cas.

@pehache : l'article parle de carte graphique...vous étiez déjà HS bien avant que j'arrive...hum. Et je te rappelle que c'est toi qui a écrit "Mega-lol.. 99% des ordis bureautique en entreprise sont sous Windows et les pros n'en voudraient pas ?" Tu ne parlais déjà plus du Mac Pro.

SiOu

3 février 2017 à 13:45

Omg le nombre de fanboy Apple ici... impossible d'avoir un brin d’objectivité...

Entre @VanZoo qui nous dit que W10 est truffé de pub (il a jamais du utilisé un W10 avec une license valide le pauvre) et @Pulsar qui pensent sincèrement que les pro utilisent un Mac Pro Mdr.

Etant développeur (et donc ayant besoin de peu plus besoin de puissance que Mr et Madame Michou) et ayant fait de nombres sociétés, je n'ai jamais vu de Mac Pro (que ça soit dans les grosses ou petites structures).

Les utilisateurs Mac pro sont au final, soit des indé (qui ne sont ni plus ni moins que des clients lambda qui choisissent leurs pc en fonction de leurs gouts) ou alors effectivement la niche du cinéma et photo, encore que je reste persuadé qu'ils utilisent plus un Imac ou un Macbook Pro, car cela suffit largement niveau puissance, et si tu souhaites vraiment de la grosse puissance de calcul, tu te diriges définitivement pas vers un Mac Pro, mais vers de véritable serveur... et jamais un mac Pro ne sera un serveur).

Bref tout ça pour dire que le Mac Pro n'a de pro que le nom. C'est juste une "vitrine technologique" au niveau de sa conception, la preuve vu le peu de suivi de celle-ci par Apple.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription