DynamIQ, la prochaine architecture d'ARM


L'architecture ARM continue d'évoluer. L'entreprise britannique, qui conçoit les designs de référence des processeurs embarqués dans la plupart des smartphones, tablettes et objets connectés du marché, a présenté hier sa technologie DynamIQ. Il s'agit d'une évolution de la technologie big.LITTLE, qui permet d'utiliser une puce à très basse consommation pour les tâches courantes, et d'associer cette dernière à des unités de calcul plus puissantes en cas de besoin. Avec DynamIQ, ARM veut utiliser toute une flopée de coeurs spécialisés dans des usages différents. Un tel système bénéficierait d'une latence réduite et ferait des étincelles dans le cadre de l'intelligence artificielle (ARM promet de multiplier les performances par 50 d'ici trois à cinq ans), tout en conservant une consommation électrique contenue.


ARM DynamIQ

Les puces qui feront appel à la technologie DynamIQ pourront être utilisées dans tous types d'appareil, mais ARM a sans doute les véhicules autonomes et la réalité virtuelle dans le viseur. Après la puce Apple A10 Fusion de l'iPhone 7, qui est équipée de quatre coeurs sur le modèle big.LITTLE, nous pouvons nous attendre à l'adaptation de DynamIQ dans les prochaines générations de processeurs mobiles d'Apple. La firme de Cupertino est en effet très friande d'intelligence artificielle et de réalité virtuelle, et a toujours besoin de plus de puissance.


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription