Notre test des iMac de 2017


Plus d'un an et demi après les iMac de fin-2015, Apple a dévoilé une nouvelle génération de tout-en-uns à l'occasion de la WWDC 2017. Ils intègrent les processeurs Kaby Lake d'Intel, et sont les premiers modèles d'iMac à disposer de la connectique Thunderbolt 3. Nous les avons testés !


Test iMac 2017

Design et écrans


Le design de l'iMac n'a pas évolué malgré l'arrivée de la connectique Thunderbolt 3, qui a conduit Apple à légèrement revoir son châssis. Nous nous attendions en effet à profiter de marges réduites autour de la dalle, comme sur la dernière génération de MacBook Pro, mais il n'en a rien été. Nous testons donc un iMac qui ressemble comme deux gouttes d'eau à ses prédécesseurs. C'est un peu frustrant, mais les ordinateurs restent magnifiques, dominés par des dalles somptueuses. Les nouveaux modèles disposent d'ailleurs d'une nouvelle génération d'écrans 21,5" 4K et 27" 5K, capables d'une luminance de 500 nits et supportant une large gamme de couleurs (P3). Dans les faits, la différence est notable, comme vous pouvez le constater sur le cliché ci-dessous : l'iMac 21,5" 4K offre une image plus lumineuse et plus dynamique que l'iMac 21,5" classique.


Test iMac 2017 écrans

iMac d'entrée de gamme à gauche, modèle Retina 4K à droite



Avec sa définition de 1 920 x 1 080 pixels, iMac 21,5" classique fait d'ailleurs bien pâle figure. Pour qui s'est habitué aux écrans Retina, le retour en arrière est impressionnant : les images et les textes paraissent fortement pixellisés. Tout est évidemment une question d'habitude : la dalle reste bien sûr de bonne qualité, et celui qui n'a jamais goûté aux écrans Retina s'en accommodera sans mal.


Test iMac 2017 écran Retina

Écran Retina (4 096 x 2 304 pixels)


Test iMac 2017 écran classique

Écran classique (1 920 x 1 080 pixels)



Connectique et Thunderbolt 3


L'arrivée sur l'iMac 2017 de la connectique Thunderbolt 3, qui utilise la même petite prise réversible que l'USB-C, était très attendue et n'est donc pas une surprise. Son intégration parallèlement à l'USB-A classique est en revanche très étonnante, Apple n'ayant pas pour habitude de faire cohabiter plusieurs formats de générations différentes. C'est sans aucun doute une excellente nouvelle : contrairement au MacBook Pro, l'iMac 2017 permet d'utiliser ses anciens périphériques sans adaptateur. Cet iMac 2017 est taillé pour l'avenir grâce au Thunderbolt 3 (il est par exemple possible de connecter un écran UltraFine 27" 5K), mais sans oublier le passé et le présent ! Saluons d'ailleurs le maintien du lecteur de cartes SD ainsi que de la prise Ethernet, dont l'absence aurait été regrettable sur un ordinateur fixe.


Test imac 2017 connectique Thunderbolt 3

Performances


L'intégration des processeurs Kaby Lake d'Intel permet à l'iMac 2017 de gagner en puissance par rapport aux modèles précédents : vous pouvez vous attendre à des gains allant de 10% à 15% selon les modèles. Notez que c'est le modèle d'entrée de gamme qui enregistre le plus joli bond en avant : nos tests sous GeekBench 4 ont montré une différence de plus de 40% ! Un peu particulier, le modèle d'entrée de gamme est équipé d'un processeur à basse consommation que l'on retrouve traditionnellement sur le MacBook Air ou le MacBook Pro d'entrée de gamme ; Intel a réalisé de gros progrès sur cette gamme de puces, qui fait d'ailleurs également des miracles sur le MacBook Pro 2017 (lire : Notre test du MacBook Pro 13,3'' de 2017). L'iMac d'entrée de gamme conserve une nette différence de performances avec les autres modèles, mais le retard s'estompe.




Du côté des graphismes, les nouvelles Radeon Pro d'AMD permettent là aussi des progrès « de routine » d'un peu plus de 10% par rapport à la génération précédente, et le modèle d'entrée de gamme, avec son Iris Plus 640 intégrée au processeur, observe une hausse des performances graphiques de plus de 30%. Mais c'est du côté des modèles 4K que nous observons une vraie révolution : désormais équipés de cartes graphiques dédiées, ces modèles offrent des performances plus que doublées par rapport aux modèles de 2015. Une vraie libération au quotidien !




Disque dur et Fusion Drive


Comme il y a un fossé entre les iMac disposant ou non d'une carte graphique dédiée, il y a un véritable gouffre entre les iMac disposant ou non d'un Fusion Drive. Les deux modèles d'iMac 2017 d'entrée de gamme sont en effet équipés d'un simple disque dur, alors que les autres modèles disposent d'un Fusion Drive, qui associe la grande capacité d'un disque dur à la vélocité d'un petit SSD (de 32 Go, contre 24 Go sur les modèles de 2015). Les différences de débit sont faramineuses, et cela s'en ressent énormément au quotidien : les iMac équipés d'un simple disque dur manquent terriblement de réactivité ! Même la simple ouverture d'un logiciel est plus rapide avec le Fusion Drive ; l'impact au quotidien du Fusion Drive est bien plus important que le choix du processeur.




Conclusion


Cette gamme d'iMac 2017 est globalement un très bon cru. De grands progrès ont été réalisés sur certains postes, et on ne peut que se réjouir de l'arrivée de l'écran 4K sur un modèle supplémentaire, de l'intégration de cartes graphiques dédiées sur les modèles 4K, ou encore de l'intégration d'un Fusion Drive sur deux nouveaux modèles. Les gains de puissance apportés par Kaby Lake et les nouvelles cartes graphiques sont toujours bons à prendre, et la connectique plutôt complète avec Thunderbolt 3 et USB-A classique est une excellente surprise. Ces belles avancées ne doivent toutefois pas masquer les défauts de certains modèles 21,5" : l'absence d'écran Retina du premier modèle est une faiblesse qui peut se faire oublier, tout comme sa puissance en retrait, mais l'absence de Fusion Drive des deux modèles d'entrée de gamme est à notre avis une véritable erreur.


Test iMac 2017

Les iMac de 2015 sont toujours présents sur le Refurb Store à un tarif avantageux (les prix débutent à 999 €) et peuvent représenter une bonne alternative aux modèles de 2017 si votre budget est un peu serré (lire : Qu'est-ce que le Refurb Store ?). Mais attention aux fausses bonnes affaires : ces modèles sont dépourvus de prise Thunderbolt 3 (et donc de connecteur USB-C), qui est amené à se généraliser dans les prochaines années, et les modèles 21,5" 4K présentent des performances largement inférieures aux références actuelles à cause de l'absence de carte graphique dédiée. Le modèle d'entrée de gamme est également bien moins puissant... Les différences entre les modèles 27" sont en revanche moins importantes, à condition d'opter pour un modèle doté d'un Fusion Drive.


iMac 21 2017
iMac 27 2017

Sur l'Apple Store, vous avez la possibilité d'équiper les deux modèles 21,5" d'entrée de gamme d'un Fusion Drive pour un supplément de 120 €. Voilà une option que nous vous conseillons vivement de prendre si ces modèles vous intéressent, même si cela représente un surcoût non négligeable. Notez que vous pouvez d'ailleurs bénéficier d'un Fusion Drive et d'un écran 4K pour 1 619 € en ajoutant une option au modèle de milieu de gamme, ce qui vous permet d'économiser 80 € par rapport au modèle 21,5" haut de gamme.


iMac 2017 top

N'oubliez pas enfin que vous avez la possibilité de bénéficier d'une remise immédiate de 10% sur l'iMac via l'Apple Store éducation si vous êtes étudiant ou enseignant, et que la Fnac propose une remise immédiate de 5% à ses adhérents. Comme toujours, les offres promotionnelles sur l'iMac 2017 commenceront petit à petit à apparaître dans notre rubrique Bons Plans dans les prochaines semaines, en attendant l'arrivée de ces nouveaux modèles avec une remise de 15% sur le Refurb Store dans les prochains mois (pour les modèles de fin-2015, l'attente avait été de huit mois). En cas de doute ou d'interrogation, n'hésitez pas à demander conseil sur nos forums !

iMac sur Apple.com

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (17)

Macintosh

12 juin 2017 à 15:53

Bon test comme d'hab ! Sylvain quelle est la difference entre les radeon pro 4xx du mbp 2016 et les radeon pro 5xx de cet imac 2017 ? Y a-t'il une grosse difference de perf entre la 455 et la 555 ?

xcluzif

12 juin 2017 à 15:57

Apple reste vraiment sur ses acquis avec ce design. Certes il reste encore globalement d'actualité... sauf pour ces marges énormes qu'il serait grand temps de revoir à la baisse.

So0paman

12 juin 2017 à 16:12

Sympa quand même ces nouveaux iMac. Je trouve que l'iMac 4K avec CPU 3.1 Ghz, Radeon 560, 8 Go de Ram et Fusion Drive 1 To à 1699€ c'est pas vilain comme prix.

Par contre étant sur SSD exclusivement depuis des années j'ai un peu peur d'avoir l'impression de regresser avec un Fusion Drive.

Sans tomber dans les Benchmarks binaires et pas forcément représentatif, quelqu'un pour me dire à l'usage si la différente entre un SSD correct et un Fusion Drive est flagrante ?

Macintosh

12 juin 2017 à 16:13

Le design me va totalement il est deja très compact, je préfère ça qu'un nouvel affinement et l'impossibilité de placer des cg.

Fromgardens

12 juin 2017 à 17:30

@SoOpaman : Il y a un des iMac 27 mi 2013 qui est en fusion drive dans mon agence, je ne peux pas te donner une idée précise car je ne m'en sers pas assez.
Mais étant aussi exclusivement sur SSD depuis longtemps, le simple fait d'attendre plusieurs secondes quand j'ouvre les préférences système ou un quelque chose de très basique, ça donne vraiment une impression de lenteur…
Je ne sais plus où ils en sont avec la taille du SSD mais sur les 2013 c'était 128 Go / 1 To, ce qui doit déjà vite saturer, sur les dernier c'était seulement 24 Go pour le 1 To non ? Ça doit être vraiment très juste…

Je pense que pour quelqu'un d'habitué au full SSD ça peut être une régression oui. Mais je peux me tromper vu ma faible expérience avec cette machine.

Gus7

12 juin 2017 à 17:32

@So0paman
Ca dépend ton usage, au quotidien je ne ressens pas de ralentissements sur mon iMac 5k sauf dans certains cas :
- importation/exportation de fichiers volumineux ;
- lancement d'applications peu utilisées parfois lent.
Le gros défaut des fin 2015 c'était la carte graphique : dans mission control je manque toujours de fluidité.

Après attention aussi, 8go de ram c'est peu sur Safari, dès la vingtaine d'onglets ouverts ça peu patiner (avec d'autres appli en fond). Si tu as un fusion drive, la ram va se déporter sur le fusion drive et peut solliciter le disque dur, et là c'est la cata (macOs bloque quasiment). Je prendrai 16 go de ram a minima pour être tranquille.

VanZoo

12 juin 2017 à 18:32

J'ai l'impression que c'est surtout un test des modèles 21.5"
Les core i7 ne sont pas dans le graphique comparatif
Le SSD apporte un réel plus ? Je n'ai pas l'impression que ce sont des machines dédiées aux tâches lourdes

Rourouroux

12 juin 2017 à 21:16

L'option SSD 256 Go sur un iMac 5K vous semble pertinent pour la rapidité contre la capacité ?

fabien77880

12 juin 2017 à 21:18

Bonjour à tous,

Mon premier forum...
Je voulais partager mon expérience iMac 4K à 1699€ que j'ai depuis une petite semaine.
pour la petite histoire très brièvement, j'avais le 27" de 2600€ de 2015 que j'ai revendu faute à sa taille un peu trop imposante pour un usage amateur passionné (photo et video 4K fujifilm).
Il était impossible alors de prendre l'iMac 4K 2015 avec un rapport qualité/prix ridiculeusement faible.
J'ai un macbook 2016 1,2GHZ et 512G SSD en satellite que j'adore par dessus tout par sa simplicité, sa vivacité (et oui top réactif le petit) et son encombrement minimaliste.
Voilà que notre iMac 4K 2017 haut de gamme dépasse en perf l'iMac 27" haut de gamme 2015, une aubaine pour moi et une rapport qualité/prix plus que top (de ce qu'apple m'a habitué jusque là) pour compléter avec mon macbook 12.

Super impression : Rapide, écran wahou, taille parfaite dans mon bureau...que de superlatifs et tout ça pour 1550€ (apple éducation)
Malheureusement, premier shooting photo en famille de 4,3G environ (350 photos+videos 4K) et là, de longues minutes, trop longues commencent. Je recommence le même test sur mon petit et fidèle macbook 12 (hub) et le temps de chargement est divisé par 2 avec plus fluidité.
Même une fois les photos chargées, le faite de faire le tri dans les photos (défilement, suppressions) prend 2 fois moins de temps sur le petit.

Conclusion, la différence pour des petites taches entre le SSD macbook et le fusion de l'iMac ne montre pas de différence mais dès qu'on augmente les MO en transferts, c'est 2 fois plus long...et trop souvent, le petit cercle coloré que je ne vois jamais sur le macbook pour ce genre de taches est apparût régulièrement (certes pas longtemps) sur l'iMac.

J'ai fait la même expérience en coupant internet pour éviter le chargement iCloud mais le résultat est le même.

Je vais pour le coup le ramener à mon Apple store, déçu car pas grand chose lui manque, presque parfait pour le coup mais vu le prix du SSD, près de 2000€ pour du 512G ça devient cher payé avec un rapport qualité/prix qui ne me fait plus trop envie...

VanZoo

12 juin 2017 à 23:11

Tu peux mettre tes photos sur un SSD externe en TB3

Morphus

13 juin 2017 à 01:40

Quand je vois mon vieux Mac pro 1.1 rénové avec 2 xeon 5365 3ghz 8 cœurs, 2 minutes pour charger 500 tofs en raw. Je préfère attendre le nouveau Mac pro modulaire pour le remplacer.

Rahmon

13 juin 2017 à 05:16

Sylvain, je suis inquiet quant à la connectique audio. J'ai l'impression qu'ils ont retiré le côté combo analogique/optique (comme fait sur les portables). Peux-tu vérifier cela et nous faire un petit retour stp ? D'avance, merci

jiheme

13 juin 2017 à 09:22

Et toujours l'option 16Go de RAM à prix stratosphérique.
Toujours mais désormais franchement davantage désirable cet iMac 4K. Même le bas de gamme (avec l'option FD ) est désormais à un tarif "raisonnable" à 1419€. Reste l'usage et le choix cornélien : 27 pouces limite trop grand pour la bureautique pour mon usage, 21" idéal dans cet usage mais juste en TV d'appoint .

jiheme

13 juin 2017 à 09:31

Merci Fabien77880 pour le retour. Intéressant et plaisant à lire.
J'abonde dans le même sens pour l'import de fichiers NEF et leur traitement, j'ai beau avoir installé un SSD de 256 en plus du DD de 500 sur mon iMac 2011 , en Fusion Drive, pas de miracle, la roue colorée apparaît.

Rourouroux

13 juin 2017 à 12:17

@jiheme : J'ai moi aussi un iMac mi-2011 avec mon HDD 500 Go si j'ai bien compris, selon toi c'est plutôt la "technologie" Fusion Drive qui atteint ses limites rapidement malgré ton SSD 256 Go ?

Rag71

13 juin 2017 à 13:30

Effectivement le retour de fabien77880 est intéressant, surtout que cela concerne le modèle qui a été le plus renouvelé.
Par contre, je pense qu'il faut relativiser la phrase "un modèle qui dépasse en perf l'iMac 27 2015" à 2600€".
Si je ne me trompe pas, l'iMac 27" 2To FD a un ssd de 128go et un amazing Hdd 7200 tr/mn contre 24go et 5400 tr/mn (à confirmer) pour le 4K.
Cette différence me semble plus significative au quotidien que l'écart lié à la carte gfx (si j'interprète bien le commentaire et les différents benchs. Le partie cpu étant quasi identique, avec un léger + pour le 27")
Bon, un vrai ssd serait préférable (pas de limite lié à l'usage), mais FD est globalement très agréable au quotidien.

jiheme

13 juin 2017 à 14:12

@Rourouroux
Je ne suis pas spécialiste, je dois dire que j'ignore ce qui se passe exactement dans cette boîte noire qu'est un FD, mais , oui, je pense qu'on atteind là , la limite d'un fusion drive. Inévitablement des données sont écrites sur les plateaux du DD dans le cas de transfert de bcp de données.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription