Une puce Apple A10X pleine de promesses


L'iPad Pro 2, commercialisé un peu plus tôt ce mois-ci, est équipé d'un processeur Apple A10X. Grâce à cette puce, Apple promet des performances brutes 30% supérieures à celles de l'iPad Pro de première génération (qui était équipé d'une puce Apple A9X), et des performances graphiques 40% supérieures. Alors que les tests de l'Apple A10X montrent que les puces mobiles d'Apple atteignent effectivement des sommets de puissance, le site Tech Insights a pu analyser le processeur et nous apporte la preuve qu'il s'agit d'une puce gravée par TSMC avec une finesse de 10 nanomètres, contre 16 nanomètres pour l'Apple A9X de l'ancienne génération. Avec 96,4 mm2 contre 143,9 mm2 pour l'ancienne puce, il s'agit d'ailleurs du processeur le plus petit jamais réalisé par Apple.


iPad Pro Apple A10X
iPad Pro Apple A10X

L'Apple A10X fait donc mieux tout en faisant plus petit, et cela tout en maintenant une consommation électrique et donc une autonomie identique à la génération précédente. Les constats de Tech Insights ne s'arrêtent pas là : les circuits graphiques seraient pratiquement identiques à ceux de l'Apple A10, mais avec une taille réduite de moitié. En bref, il semblerait bien que les gains de puissance de cette nouvelle puce soient largement dus à la miniaturisation du processus de gravure, et donc qu'Apple en ait largement gardé sous le coude pour ses prochaines générations de processeurs. Voilà qui est très prometteur pour le processeur Apple A11 de l'iPhone 8, attendu pour le mois de septembre...


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription