Intel : la huitième génération de processeurs Core se dévoile


La huitième génération de processeurs Core d'Intel est enfin là ! Enfin, partiellement, très partiellement : la présentation d'Intel de ce 21 août est seulement un avant-goût de ce à quoi nous attendre dans les prochains mois. Le fondeur ne nous a en effet présenté que quatre puces aujourd'hui. Il s'agit des processeurs i5-8250U, i5-8350U, i7-8550U et i7-8650U, qui sont des modèles destinés aux ordinateurs portables comme le MacBook Air ou le MacBook Pro 13,3" d'entrée de gamme. Comme nous avions pu le voir à l'occasion de rumeurs et fuites ces dernières semaines, il s'agit des premiers processeurs de ce type à intégrer quatre coeurs. Les fréquences de base sont en nette baisse, mais avec un mode Turbo amélioré : le Core i7-8650U est par exemple cadencé à 1,9 GHz (Turbo à 4,2 GHz), contre 2,5 GHz (Turbo à 4 GHz) pour le Core i7-7660U qu'il remplace. Grâce à l'augmentation des coeurs, Intel promet pour ces puces des hausses de performances pouvant atteindre 40%.


Intel Coffee Lake presentation
Intel Coffee Lake presentation
Intel Coffee Lake presentation
Intel Coffee Lake presentation

Il faudra patienter jusqu'à l'automne pour découvrir de nouveaux modèles de processeurs de huitième génération. Et il ne sera pas facile de s'y retrouver : les quatre puces qu'Intel vient de présenter ne sont en effet ni des Coffee Lake, ni des Cannon Lake, mais... des Kaby Lake Refresh ! Cette huitième génération est un vrai fourre-tout qui comprendra des mises à jour de l'actuel Kaby Lake (14 nm+), des processeurs Coffee Lake (14 nm++) et des processeurs Cannon Lake (10 nm) pour les ultra-portables. Pour la simplicité, on repassera.


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (3)

Sethenès

21 août 2017 à 15:06

L'autre jour, je pensais exagérer quand j'écrivais 4 gammes de PC, 4 générations de processeur, mais finalement c'est bien à ça qu'on va arriver.

Et personnellement, ça ne me dérange pas sur le fond, peut être juste devraient-ils changer la nomenclature de leurs puces.

bunios

21 août 2017 à 20:13

@Sethenès,

Même si pour l'utilisateur lmabda, ça ne dérangera pas. Mais tout de même, ça fait tâches chez Intel !!!

A+

Sethenès

21 août 2017 à 23:43

@bunios : Avant, l'augmentation de perf à chaque tick/tock était suffisante pour masquer tout le reste.

Lors du shrink, les performances augmentaient "naturellement" tandis que les technologies n'évoluaient finalementt que toutes les 2 générations, ce qui était suffisant pour gagner en performance.

Ce petit jeu de saute-mouton est terminé, ou tout comme. Le shrink ne permet plus d'augmenter les performances mais seulement le rapport performance / consommation. Tout repose désormais sur les technologies.

Une des techniques est de "spécialiser" les CPUs en fonction de leur usage. Et finalement, ce n'est pas une si mauvaise chose.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription