Les premiers tests décevants de l'Apple Watch 3


Un jour après les premiers tests de l'iPhone 8, les quelques journalistes américains ayant eu la chance de tester la troisième génération d'Apple Watch en avant-première ont publié leurs verdicts. Surprise : ils sont globalement décevants, au point que plusieurs journalistes déconseillent son achat.


Apple Watch 3

Photo par The Verge



Une connexion cellulaire perfectible


C'est la grosse nouveauté de cette troisième génération d'Apple Watch : les modèles dotés d'une connexion cellulaire doivent enfin donner un peu de liberté à la montre d'Apple. Sauf que leur fonctionnement est erratique et épuise la batterie à une vitesse que beaucoup considèrent comme inacceptable. De nombreux journalistes ont en effet rencontré des problèmes très gênants lors de leurs tests : l'Apple Watch avait tendance à se connecter automatiquement à des réseaux Wi-Fi inconnus sans connexion à internet, et perdait dans la foulée la connexion au réseau cellulaire. Apple a officiellement reconnu le problème, indiquant qu'un correctif logiciel était en préparation. Mais si ce gros bug n'est donc que temporaire, la problématique de la batterie reste un défaut majeur de cette nouvelle génération d'Apple Watch : la connexion cellulaire 4G LTE doit être utilisée avec la plus grande parcimonie. Comment se comportera l'Apple Watch cellulaire lorsqu'elle pourra accéder à Apple Music en octobre ? Assurément, il faudra veiller à ne pas être trop gourmand.

Vous savez qui n'aimera pas la LTE ? Votre batterie. Vous pouvez tenir une journée avec la Series 3 en ayant un usage normal — à peu près comme avec la Series 2 — mais si vous utilisez beaucoup la LTE, vous ne tiendrez que quatre ou cinq heures. Apple estime que l'autonomie pendant un appel LTE est d'une heure, ce qui correspond à ce que j'ai pu mesurer (les appels téléphoniques marchent incroyablement bien, d'ailleurs, le micro de la montre est excellent). Vous ne pourrez pas remplacer votre iPhone avec une Apple Watch car elle ne tient tout simplement pas assez longtemps. C'est plus pour les moments où vous êtes en train de courir et avez un appel à passer.

Wired


Il convient effectivement de garder un peu de recul sur ce sujet : il ne s'agit pas pour l'Apple Watch de remplacer l'iPhone, mais plutôt de prendre le relai à certains moments précis qui ne sont pas censés trop durer. Dans une utilisation "normale", l'Apple Watch 3 cellulaire peut effectivement tenir aussi longtemps que l'Apple Watch 2, ce qui reste une belle prouesse.

Pensez à ceci un moment : Apple a ajouté la connectivité LTE, qui prend sûrement de la place et de la puissance, et Apple est parvenue à faire rentrer tout ça dans le même châssis que les modèles précédents, tout en maintenant la même autonomie de 18 heures (ce qui a été mon expérience). Cela n'aurait pas été possible sans revoir les différents composants d'une manière ou d'une autre.

Mashable


Apple Watch 3

Photo par 9to5Mac



Outre l'autonomie, plusieurs journalistes se plaignent également du temps que met l'Apple Watch à basculer sur un réseau 4G LTE une fois la connexion Wi-Fi avec l'iPhone perdue. Là aussi, la situation pourra peut-être évoluer grâce à des mises à jour logicielles... Notez d'ailleurs que certaines applications comme Slack ne fonctionnent pas encore en cellulaire, mais il ne s'agit sans aucun doute que d'une question de temps.

Il paraît raisonnable de s'attendre à ce que l'Apple Watch mette une minute à "trouver" la LTE après que vous vous soyez éloigné de votre téléphone. Il n'est pas raisonnable que cela prenne plusieurs minutes ou que cela ne fonctionne pas du tout. Ça me ferait presque espérer qu'il y ait un moyen de désactiver le Wi-Fi de la montre pour qu'elle soit en LTE par défaut.

The Verge


Apple Watch 3

Photo par The Verge



Une montre plus mature


La connectivité cellulaire n'est pas la seule nouveauté de l'Apple Watch Series 3, et les performances de la puce Apple S3 sont saluées : la montre n'a jamais été aussi rapide et réactive. Cette nouvelle puce donne d'ailleurs enfin la possibilité à Siri de parler, ce qui était très attendu, et l'intégration d'un altimètre est intéressante pour certains sports. Globalement, les différents journalistes ne parviennent pas à trouver quoi que ce soit de négatif... en dehors de la nouvelle couronne digitale rouge qui n'a semble-t-il aucune justification technique et qui peut jurer avec certains bracelets.

C'est un choix abracadabrant, parce qu'une fois que vous avez acheté votre montre à 399 dollars et que vous payez votre abonnement mensuel, je ne pense pas que vous ayez besoin d'un rappel de ce pour quoi vous payez (Oh oui, ma montre a la 4G !). Le point rouge, alors, est supposé communiquer au monde extérieur que vous avez une montre équipée de la 4G LTE. Mais une fois de plus, je ne vois pas bien l'intérêt. Peut-être qu'en cas de revente ça peut être utile, pour prouver que c'est bien un modèle LTE. Sinon ça semble tout simplement inutile.

The Verge


Apple Watch 3 couronne rouge
Les conclusions des différents journalistes sont principalement concentrées sur les fonctionnalités cellulaires... et sur le concept de montre connectée en général. Est-il pertinent d'intégrer une connexion 4G LTE dans une montre ? La réponse à cette question est unanimement positive, même si certains regrettent les défauts de jeunesse de cette technologie. Mais les différents bugs rencontrés en ont totalement découragé certains.

L'Apple Watch Series 3 est la première montre connectée que j'ai pu utiliser qui m'a donné l'impression d'aller un peu plus loin que les autres. Jumelée avec des écouteurs sans fil (AirPods ou autres), elle devient une formidable évolution de l'iPod. C'est un moyen utile de rester connecté sans être distrait. Elle ne m'a pas fait abandonner mon téléphone, mais maintenant je sors le chien et je vais chercher un café sans lui, parce que je peux même payer avec mon poignet. Je vais à la salle de sport sans mon téléphone, ce qui signifie que je fais vraiment du sport plutôt que d'être assis sur le banc à consulter Twitter. L'Apple Watch me délivre enfin de mon téléphone, au moins de temps en temps.

Ceci étant dit, ce n'est toujours pas un produit parfait. La batterie reste sa plus grande limitation, et la montre a encore besoin de plus d'applications, de meilleures applications et d'une interface plus simple. Et par pitié, qu'Apple fasse enfin une montre avec un écran toujours allumé ! Mais que vous soyez hyper-connecté ou que vous souhaitiez juste vous détourner un petit peu de votre iPhone, c'est la première montre qui fonctionne réellement.

Wired

Une Apple Watch disposant d'une connexion cellulaire devrait, en théorie, soulever des questions existentielles sur ce qu'une montre connectée doit être. N'est-ce plus un simple accessoire de l'iPhone ? S'agit-il d'un accessoire du téléphone, mais plus indépendant ? Est-ce un modem cellulaire attaché au poignet qui pourrait un jour remplacer la connexion cellulaire du téléphone ? Est-ce que tout cela signifie quelque chose alors qu'il faut toujours un iPhone pour configurer une Apple Watch ?

Mais pour commencer à philosopher sur le sujet, il faudrait déjà une chose : que ça marche. Apple promet constamment de la magie avec ses produits, et dans ce cas, la magie est supposée arriver lorsque vous sortez de chez vous sans votre téléphone et savez que vos messages et appels importants vont quand même être transmis.

Avec l'Apple Watch 3, vous ne pouvez pas être serein car cette intégration, cette magie, n'est pas au rendez-vous. Les bégaiements des passages du Wi-Fi à la LTE ne devraient pas survenir. La musique en streaming ? Pas encore là. Les podcasts en streaming ? Non plus. Un Siri fiable ? Non, pas selon mon expérience. Vu que mon Apple Watch Series 3 cellulaire n'a pas fonctionné comme elle aurait dû, je ne peux pas recommander son achat — et le paiement d'un abonnement mensuel — sur la base de promesses. Je sais que je ne l'achèterai pas.

The Verge


Apple Watch 3

Photo par Mashable


C'est ce vendredi 22 septembre que l'Apple Watch 3 sera officiellement disponible à la vente. Les tarifs de l'Apple Store démarrent à 369 € pour les modèles Wi-Fi, et à 449 € pour les modèles dotés de 4G. N'oubliez pas que si vous optez pour un modèle 4G, il vous faudra ajouter 5 € par mois d'abonnement et choisir Orange ou Sosh comme opérateur.

Apple Watch sur Apple.com

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (12)

LolYangccool

20 septembre 2017 à 20:28

Je garde ma Series 2.

RCT

20 septembre 2017 à 20:48

Faut il mieux prendre une série 2 ou une 3 sans cellulaire ?

LolYangccool

20 septembre 2017 à 21:06

Ça dépend à quel prix tu peux avoir la Series 2 maintenant que la Series 3 est sortie.
Dans l'immédiat la Series 3 je dirais, mais si tu tombe sur un tarif intéressant sur la Series 2, la Series 3 sans cellulaire n'apporte pas grand chose.

aexm

20 septembre 2017 à 21:15

Je m'y attendais un peu au sujet de la 4G, et j'ai espéré pour rien … ça sera pas pour cette fois, ni les autres d'ailleurs !
Déjà que ma Garmin Forerunner 235 me saoule avec une semaine d'autonomie … Donc l'watch c'est pas prêt d'arriver dans ma collection !

Les pb de connectivité seront certainement résolus au niveau logiciel …

Par contre je ne comprends pas comment ils ont pu valider un bouton rouge … c'est incompréhensible pour des personnes qui disent valider chaque millimètre du design !

Cupraouf

20 septembre 2017 à 23:47

La Watch série 2 est à présent à 349 euros en 42mms et 319 euros en 38mms à la Fnac.

Cupraouf

20 septembre 2017 à 23:48

En tout cas, vu les retours, je passe mon tours!
Sans mauvais jeu de mot.

VanZoo

21 septembre 2017 à 00:11

Quid des journalistes complaisants ou achetés par Apple

So0paman

21 septembre 2017 à 08:57

Personnellement tant qu'on arrivera pas à 3/4 jours d'autonomie facile, voir une semaine, jamais j'investirai dans ce genre de produit.

On passe déjà assez de temps à recharger nos Smartphones, nos Laptops, nos tablettes... Rajouter sa montre à tout ça non merci.

Shanan_-

21 septembre 2017 à 12:38

Je passe, hélas...🙁 Ce sera pour la prochaine peut-être.

Macintosh

21 septembre 2017 à 14:10

@RCT Je te conseils d'attendre les tests complets des sites spécialisés pour voir si les 70% de puissance en plus se ressentent vraiment à l'usage ou si c'est imperceptible. Si la différence est bien visible dans ce cas je te conseille de prendre une S3 étant donné la faible différence de prix avec la S2 dans le cas contraire prends une S2 puisque mise à part un meilleur processeur, un altimètre et un meilleure wifi y a aucune différence avec la S2.

Macintosh

21 septembre 2017 à 14:11

En fait y a-t'il une différence d'autonomie entre la 38 mm et la 42 mm ?

RCT

22 septembre 2017 à 09:01

@Macintosh oui je vais attendre avant d'avoir un avis définitif, pourtant j'étais bien emballé par cette montre. Dans tous les cas ça sera sans cellulaire. Et c'est vrai que l'autonomie est vraiment le point faible de cette montre.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription