Des Xeon sous-dimensionnés pour l'iMac Pro ?


Les processeurs qui équiperont l'iMac Pro en décembre commencent à se préciser. À la fin du mois d'août, Intel avait présenté sa gamme de Xeon W, a priori plutôt bien taillée pour le futur tout-en-un d'Apple, mais le cache des processeurs ne collait pas parfaitement avec les caractéristiques de l'iMac Pro déjà confirmées par Apple (lire : Les Xeon de l'iMac Pro ? Pas si sûr...). Cette semaine, Pike's Universum a déniché sur Geekbench deux puces de la gamme Xeon W qui n'ont pas été annoncées par Intel : le Xeon W-2140B (8 coeurs, 3,2 GHz) et le Xeon W-2150B (10 coeurs, 3 GHz). Alors que la Xeon W-2145 atteint 3,7 GHz et que le Xeon W-2155 atteint 3,3 GHz, il semblerait bien qu'Apple utilise des processeurs sous-cadencés par rapport aux modèles standards, sans doute afin de limiter le dégagement de chaleur.


iMac Pro

Apple a-t-elle commandé à Intel des processeurs spécifiquement conçus pour les besoins de l'iMac Pro, très puissant mais très fin, ce qui pourrait conduire l'ordinateur à surchauffer ? Le futur tout-en-un haut de gamme d'Apple sera commercialisé dans le courant du mois de décembre : nous serons bientôt fixés, mais nous devons quoi qu'il en soit nous attendre à des limitations. Le design de l'iMac est en effet moins permissif que celui du Mac Pro, dont le renouvellement devrait enfin survenir dans le courant d'année 2018.


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (18)

Chewy74

10 octobre 2017 à 15:50

J'ai toujours du mal a comprendre l'interet de cette machine
J'ai l'impression qu'Apple nous sort une pseudo version de l'Imac pour faire patienter en attendant le futur Macpro modulaire promis.
Quel interet de mettre des fortunes dans une machine qui ne pourra pas evoluer ? Apple recommence les errurs faites avec le macpro actuel....

aexm

10 octobre 2017 à 15:51

ils anticipent deja sur des pb de soudure …

OK je sors … suis deja loin !

matt

10 octobre 2017 à 17:31

Dommage, en plus Apple vantais son nouveau système de refroidissement ...

Sethenès

10 octobre 2017 à 18:03

@matt : même avec des Xeon sous-dimensionné, le système de refroidissement aura fort à faire je pense.

LolYangccool

10 octobre 2017 à 18:10

#iMacProChaleurGate

fabien77880

10 octobre 2017 à 18:56

J’aimerai pas être un PRO, pro Apple et qui a un besoin d’une grosse puissance....

bunios

10 octobre 2017 à 19:07

Ce n'est pas faute de l'avoir dit et redit que pour iMac Pro ce serait très délicat même si ce sera une très belle machine. Mais voilà c'est une machine qui est censée envoyer la puissance pour un travail de professionnel afin d'avoir un gain important. Dans ces conditions, sa puissance sera certainement "castrée".

c'est fort dommage pour les futurs clients.

A+

Sethenès

10 octobre 2017 à 19:40


En tout cas j'espère que les spécifications du nouveau Mac Pro seront annoncées au moment de la sortie de l'iMac Pro.

On peut discuter sur l'iPhone X, mais au moins il a été présenté en même temps que l'iPhone 8, ce qui permet aux acheteurs de faire un choix éclairé.

Morphus

10 octobre 2017 à 19:43

Je vais commencer à programmer un écran de bureau ; Plusieurs cheminées au choix avec une grosse bûche enflammée ainsi on aura une machine parée pour l'hiver

VanZoo

10 octobre 2017 à 20:53

Cette machine concerne d'abord les professionnels = entreprise qui penseront leur investissement en amortissement. Cet IMac Pro durera suffisamment longtemps pour être amorti dans de nombreux contextes professionnels. Evolutivité ou non
D'ailleurs combien de pros bidouillent leurs machines ?

bunios

10 octobre 2017 à 22:41

@VanZoo

Je suis d'accord sur le point qu'un professionnel ne bidouillera pas effectivement sur sa machine ou très peu. C'est vrai.

Mais là où je voulais en venir, c'est de castrer sa machine à cause de l'épaisseur. Et tu oublies un point important, la puissance en moins c'est une productivité du travail en moins. Donc du profits en moins pour l'entreprise.

A+

aexm

10 octobre 2017 à 23:43

@ VanZoo : même si on peut séparer les PRO en plusieurs catégories …

Voici mon expérience (relative) …

Concrètement ceux qui ont les moyens changent tous les 2 à 3 ans …
Ils achètent du temps (machine puissante / rapide) et ne veulent pas de panne
et donc cherchent des garanties de fonctionnement.

Ceux sont la sont des power user avec les moyens …
nota : le cycle a été un peu ralenti (cf évolution technologique Intel / iMac).
Ceux la sont rares (en tout cas, j'en vois rarement < 15%).

Les autres (70%), ils font vivre leur matériel le plus longtemps possible si ils savent que c'est possible …
(y'en a encore pas mal qui ne savent pas qu'on peut mettre un SSD dans un iMac par ex.).
Sinon c'est renouvellement.

Ces cycles la ont été cassés / remis en question par les mises à jour Apple / intérêt pour les pro …

Parallèlement à cela, un certain nombre de pro. (je dirai > 30%),
on quand meme conscience de l'obsolescence / réparabilité de leur mac et achètent leur machine en connaissance de cause (essentiellement bouche à oreille) …
Par ex. pas mal de pro ont acheté des modèles 2011 en 2012 (à cause des écrans soudés) …
avec les conséquences sur les modèles 2011 que l'on connaît sic …

Récememnt (depuis 2 ans) certains ont même switché vers Windows 10 (20 %) car non dépendant MAC OS / App mac. La question se pose de plus en plus dans le monde de la vidéo par ex.

Le prix des machines n'est pas en adéquation le service / qualité / réparabilité …

aexm

10 octobre 2017 à 23:54

@ VanZoo : pardon …

Oui peu de pro bidouillent …
Par contre ils vont voir des pro. de la réparation … Donc résultat, ils font réparer / évoluer …

Sinon, je pense comme toi …
Pro = investissement donc changement des que pb. en dehors garantie.
Achat amortie et intégré dans cout prestation donc aucun pb.
Le matériel est réduit à un outil de production, c'est presque considéré comme du consommable.

Sauf qu'une bonne proportion des pro de l'image sont des indépendants et n'ont pas CES moyens / ce pouvoir.

D'ailleurs quand la question se pose de rester sur Mac, désormais plus de 30 % reviennent à PC …
nota : après y'a aussi pas mal d’indépendants dernièrement qui n'ont pas les reins pour durer …

Si je reviens à la génération des Mac Pro par contre (avant 2013).
80% des pro que j'ai eu ont fait vivre leur machine …
Dernièrement, j'ai ailleurs boosté des Mac Pro avec SSD en PCIe sans aucun pb.

Sethenès

11 octobre 2017 à 00:33

Un autre avantage de la possibilité de changer le disque, c'est la maintenance.

Pendant près de 15 ans, j'ai "aussi" géré un parc de PC (entre 120 et 400 machines). C'était très pratique d'avoir un PC de réserve du même modèle que ceux des collègues car en cas de pannes dont la cause est difficilement déterminable (HW ou SW). Il suffit de changer le disque de PC. Si le problème suit, c'est software, si le problème est résolu c'est que c'était hardware et le collègue peut repartir immédiatement avec un PC qui fonctionne pendant qu'on fait réparer le HW de son PC. Après il suffit de refaire l'échange de disque et il récupère son PC !

bunios

11 octobre 2017 à 10:06

Oui tu peux faire évoluer l'iMac en lui adjoignant un SSD. Mais ce n'est pas vraiment un plaisir de le faire. Et il ne faut pas se louper. Ce n'est plus l'époque des Power Mac G3/G4 et Mac Pro Rév A là sur le coup. C'était vraiment des légo.

Comme le dit Sethenès dans son exemple, va changer un disque sur un PC Tour et un Mac Pro Rév A contre les modèles actuels (Mac Pro Rév B et iMac). Ce n'est plus la même chose. Apple a sacrifié l'accessibilité de différents éléments pour un design épuré (à l'extrême d'ailleurs).

A+

Fromgardens

11 octobre 2017 à 10:57

@Morphus Ah j'avais un écran de veille cheminée à une époque il faudrait que je le retrouve !

aexm

11 octobre 2017 à 11:59

@bunios : jusqu'au modèle 2015 cela reste encore possible même si cela demande expérience / outillage (donc faire appel à un aide technique).

Mais maintenant - comme on le voit avec les mbp 2017 et SSD soudé - cela ne va plus être possible à terme (en tout cas c'est la tendance annoncée).

Apple peut difficilement dire s'adresser au pro et laisser de côté la partie maintenance.

Quand un particulier touchera relativement peu à sa machine (puisque à 90% bureautique),
un pro sera tentait de faire (ou faire faire) des mises à niveau pour gagner en productivité.

La plus intéressante ces 4 dernières années est le passage en SSD.

Le cout de possession d'un Mac a littéralement explosé avec la fermeture progressive du matériel.

D'un côté Apple assure un renouvellement de parc (en autorisant pas la réparabilité)
puisque de l'autre côté (n'oublions pas) les innovations technologiques et logiciel ne pourront/suffiront pas à justifier le renouvellement.

Avant un mac pouvait tenir entre 8 et 10 ans (grâce à la réparabilité). Désormais (je l'estime) ça sera autour de 3 à 6 ans (la moindre panne sera économiquement non réalisable).

bunios

11 octobre 2017 à 12:53

@aexm

Oui c'est sûr que le passage d'un disque SSD est énorme.

Sur le reste, je suis assez d'accord même si tu veux faire évoluer ou réparer c'est 1 h ou plus pour changer la pièce contre 10-15 minutes pour les Power Mac et Mac Pro Rév A. Ce n'est pas la même chose.

Vu le peu d'évolution des machines ces 2-3 dernières années à cause des processeurs, ça ne donne pas l'envi de changer actuellement aussi. Mon MacBook Pro Classique a 4 ans et demi, je ne pense pas le changer l'année prochaine. Peut-être dans 1-2 ans au moins.

A+

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription