Light Peak ou USB 3 ?

18 octobre 2009 à 21:10


Light Peak est le nom donné par Intel à ce qu’ils présentent comme le futur standard de la connectique micro-informatique : un câble optique à très haute vitesse, destiné à remplacer l’ensemble des autres connecteurs de transmission des données. Le fondeur a très récemment dévoilé un ensemble comportant le câble, les connecteurs compacts et le contrôleur nécessaires, promettant un coût faible afin de concurrencer les standards actuels comme l’USB. Les premiers périphériques devraient arriver sur le marché dès 2010.



Des avantages décisifs
Pour l’instant, Light Peak permet un débit de 10 Gb/s, soit deux fois ce que promet l'USB 3. Mais potentiellement, le câble optique permettrait de monter jusqu’à 100 Gb/s, vingt fois la vitesse du nouveau standard ! Et grâce à la fibre optique, la longueur des connecteurs n’a pas d’importance, l’atténuation avec la distance étant très faible. De plus, les câbles sont fins et très flexibles.
Mais le grand avantage de Light Peak, c'est sa versatilité. Light Peak peut gérer simultanément plusieurs périphériques branchés sur un même câble, et surtout plusieurs protocoles, qu’il s’agisse de transmettre des données, de l’image ou du son. Le connecteur est donc universel, pouvant être utilisé aussi bien pour des écrans, des disques durs ou encore des réseaux, là où aujourd'hui cohabitent DVI, DisplayPort, USB, FireWire, SATA ou encore Ethernet. L’avantage est évident pour les constructeurs informatiques et pour les utilisateurs : au lieu de gérer un grand nombre de prises différentes, chacune dédiée à un usage, les ordinateurs verraient leur conception simplifiée avec une seule prise à implémenter et utiliser.

Une technologie prometteuse, encore au stade du laboratoire
Les composants nécessaires à la commercialisation de cette technologie devraient être disponibles dès 2010. Intel travaille de pair avec les constructeurs pour accélérer l’adoption de cette technologie comme standard. De nombreux constructeurs se sont montrés intéressés, dont Apple. Le but d'Intel est bien entendu de couper l'herbe sous les pieds de l'USB 3, la norme remplaçant l'actuel USB 2. Encore assez peu adopté, l'USB 3 s'est montré moins performant que prévu dans les premiers essais, avec un débit plafonnant à 1,3 Gb/s, légèrement plus que quatre fois ce que permet l'USB 2. L'USB 3 garde néanmoins un avantage crucial sur les autres technologies : la rétro-compatibilité avec les normes USB antérieures, y compris dans la forme de la prise, qui ne change pas. En bref, l'utilisateur pourra encore faire fonctionner ses anciens périphériques USB à vitesse réduite, sans avoir besoin de renouveler son matériel. Il pourra aussi faire fonctionner un périphérique USB 3 sur une machine équipée seulement de l'USB 2. Également, le grand problème de Light Peak est la nécessité de prévoir une alimentation électrique pour chaque périphérique, la fibre optique ne permettant pas de véhiculer de courant d’alimentation comme l’USB ou le FireWire. Les disques durs portables, par exemple, ne peuvent pas être alimentés par câble optique.

Là où la rumeur enfle
Light Peak ayant été présenté par Intel sur ce qui serait un « hackintosh », un PC faisant tourner Mac OS X, de nombreux sites Mac ont repris l’information, et des rumeurs d’une commande spécifique d’Apple à Intel, ou même d’une adoption dès septembre 2010 dans les iMac, et plus tardive dans les iPod, est ainsi apparue. Mais la rumeur serait fausse, et Apple ne serait pas derrière la création de ce nouveau format.
L'USB 3, quant à lui, arrivera sur Mac dans le courant de l'année prochaine, c'est inévitable. Son impressionnante compatibilité avec l'USB 2 et l'énorme popularité de ce standard en feront un critère de choix dans tout achat de nouvel ordinateur ou de périphérique. Light Peak n'en étant pas encore au stade industriel, il serait suicidaire pour Apple de faire l'impasse sur l'USB 3, qui devrait équiper tous les nouveaux équipements d'ici à quelques mois. Certes, en se positionnant pour Light Peak dès l’apparition de cette technologie, Apple affiche sa volonté d’adopter à nouveau au plus vite ce qui se présente comme un futur standard. Mais tout au plus, on doit voir là une volonté de mettre l'USB 3 sous pression, ou même de se couper un peu plus du FireWire et de sa version 3200, toujours au stade du laboratoire elle aussi.

Il faut donc s'attendre à voir apparaître l'USB 3 sur les Mac dans un futur relativement proche, le tout début 2010 semblant une date raisonnable. Light Peak, lui, devrait arriver plus tard. Si la technologie rencontre le succès escompté, ce qui est tout le mal qu'on lui souhaite, il y a peu de chances qu'elle écrase l'USB, du moins pas dans un futur proche. Le schéma le plus probable serait une cohabitation des deux formats, et l'abandon progressif de la plupart des autres connecteurs. Ce qui aurait également l'avantage de conserver un minimum de concurrence...



Vos réactions (6)

Sylvain

18 octobre 2009 à 21:19

pim is baaaaaaack !!!!

bebert7700

19 octobre 2009 à 00:47

Ah, bah, bravo! lol. j'en parle justement dans le forum du lightpeak... Et avant toi en plus. Na...

Olig

19 octobre 2009 à 09:03

Héhé... vraiment bien cet article! Dommage qu'on aie pas le droit à plus d'article de "fond" menant à une réflexion comme celui-ci!
Dans tous les cas, merci! Fort intéressant tout ça!

@Sylvain : ce message n'as aucune vocation de te dénigrer, ton boulot est fantastique!

iMusic

19 octobre 2009 à 10:47

New très intéressante.

Par contre cela m'amène à penser que la mise à jour proche des iMac, Mac mini et MacBook risque d'être la dernière en USB 2, un standard qui tombera rapidement en désuétude. Ces machines seront nettement moins pérennes que les mises à jours suivantes bien mieux armées pour les nouveaux périphériques.

Le passage à l'USB 3 risque d'être aussi rapide que brutal, les clients bouderont à juste titre les ordinateurs USB 2 dès que les premiers USB 3 auront pointé le bout de leur nez. Pour éviter une régression des ventes d'ordinateurs Apple devra devancer la demande en USB 3.

-yohan-

9 novembre 2010 à 09:50

plus d'un an plus tard ...
pas d'usb3 ( suicidaire ? )

pim

9 novembre 2010 à 11:11

@ ioanmely :

Non, réaliste : les autres essuient les plâtres, Apple ramasse ce qui reste et en fait des machines extrêmes


Réagir

Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Connexion
Inscription

Les fiches produits

Les dernières news

Les derniers bons plans




CONTACT

Rédaction - Technique
Presse - Pub - Bons plans

RÉSEAUX SOCIAUX

Consomac sur Twitter
Consomac sur Facebook

FLUX RSS

Les dernières news
Les derniers bons plans



© 2004 - 2014 Consomac, le guide d'achat du Mac et d'Apple -- À propos