HomePod, trois ans de retard sur Amazon Echo


Apple travaillait sur son enceinte HomePod depuis déjà deux ans lorsque Amazon a dévoilé son enceinte connectée Echo en 2014. C'est une histoire édifiante que nous raconte Mark Gurman, journaliste très bien informé de Bloomberg. Il a en effet fallu pas moins de cinq ans pour qu'Apple se décide enfin à commercialiser son enceinte : le projet aurait été annulé et relancé à plusieurs reprises. Initialement, ce qui allait devenir le HomePod était un projet porté par des ingénieurs en charge de la partie audio des Macs : ces derniers voulaient simplement créer un haut-parleur qui présenterait une meilleure qualité que ceux de Bose, JBL ou Harman Kardon. De très nombreuses pistes auraient été explorées : Mark Gurman mentionne même un prototype atteignant 90 cm de hauteur. L'enceinte, qu'Apple aurait songé à commercialiser sous la marque Beats, était en tout cas destinée à une utilisation strictement musicale.


HomePod Amazon Echo

Perturbée par la sortie inattendue de l'Echo d'Amazon, Apple aurait été rassurée au moment de tester l'enceinte concurrente : la qualité sonore de HomePod serait largement supérieure. Selon Mark Gurman, l'ajout de Siri était prévue dès le départ, mais pas dans le cadre d'un assistant personnel : il s'agissait seulement de commander l'enceinte à la voix. Alors que le principal argument de vente de l'Echo d'Amazon est l'assistant vocal Alexa, l'intégration de Siri à l'enceinte HomePod n'est qu'anecdotique et c'est la qualité sonore qui est mise en avant par Apple. Contrairement à l'Echo qui est basé sur le cloud et pour lequel il est possible de créer des milliers d'applications, l'enceinte HomePod est un accessoire, une extension de l'iPhone pour laquelle il est impossible d'écrire une application indépendante. L'utilisation de Siri sur l'enceinte connectée d'Apple sera d'ailleurs limitée à quatorze catégories, qui couvrent de nombreuses applications mais qui ne permettront pas à HomePod d'être aussi polyvalent que l'Echo.


HomePod keynote

En 2006, Apple a tenté de se lancer sur le marché des enceintes avec l'iPod Hi-Fi, qui coûtait 349 dollars tout comme HomePod. L'échec a été monumental et le produit a été retiré de la vente un an et demi plus tard. Avec un assistant vocal Siri bridé et un tarif plus de trois fois supérieur à celui d'Amazon, Apple va-t-elle réussir à séduire autre chose qu'un public de niche ? Réponse en début d'année prochaine...


PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (3)

VanZoo

22 novembre 2017 à 17:02

Si la qualité sonore marquée d’une pomme croquée est effectivement au rendez-vous, ce sera suffisant pour être vendu, Siri bridée ou pas.
De toute façon, la domotique est encore marginale et on n’a pas besoin de connaître la hauteur de la Tour Eiffel tous les jours

Dxayn

22 novembre 2017 à 17:14

Mais tu seras bien content de pouvoir reconnaitre un wapaku en te baladant en forêt guyanaise

ijef

22 novembre 2017 à 20:01

Fan D'Apple, je reste très mitigé sur ce nouveau produit surtout à ce prix. Rien de bien nouveau pour une enceinte certes de qualité mais qui sera pas 10 fois meilleure qu'une B&W ou autre. Bref je suis très septique ... mais c'est vrai que le marché est juteux alors ...

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription