Jump to content

iChe

Rédacteur
  • Posts

    4786
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by iChe

  1. Petit détail que j'ai trouvé très drôle dans les régalages, pour tout ceux qui font le vieux coup d'avancer la montre en espérant que ça aura un effet psychologique (ce qui ne fonctionne en général pas ) :
  2. Sauf que le “store centralisé et ouvert aux développeurs tiers”, non seulement il n'était pas là au début, mais en plus il était totalement hors de question, Apple s'est clairement opposé à l'idée pendant un certain temps. En ce sens d'ailleurs, l'Apple Watch a beaucoup d'avance (même par rapport à l'iPad original) car le catalogue d'application est très important avant la sortie. Moi je me rappelle de cet iPhone avec moins de 10 icônes sur fond noir… dont l'application Bourse. Ah si, on mettait plein de liens vers des page web pour que ça occupe un peu le bureau ; quand l'icône était adaptée, sinon on se tapait cette miniature immonde de la page web… Et puis quand il est arrivé, je me souvient de cette époque où il était possible de connaître toutes les applications du Store. Il n'y en avait que quelques unes qui sortaient tous les jours. Dont des applications de sabres laser, des simulateurs de papier à bulles et de verre à bière. Bref. Sur la force marketing d'Apple : bien d'accord. Je crois que c'est l'une des constantes les plus constantes chez eux, sur laquelle on va être beaucoup à s'accorder.
  3. Ben oui, c'est exactement ce que je dis. Au delà de savoir si c'est pareil ou pas que tel ou tel autre lancement, j'aimerai juste qu'on laisse déjà au produit le temps de sortir et d'être utilisé avant de tirer des conclusions. Il me semble que l'on peut déjà tirer des conclusions sur son intérêt (intérêt d'un acheteur) pour la Watch, mais pas sur l'intérêt de la Watch, ce qui n'est pas totalement la même chose. Cela dit je comprends tout à fait que l'on ai pas envie de (ou que l'on ne puisse pas) la tester.
  4. C'est pas tout à fait vrai pour l'iPad, que l'on attendait également (l'iSlate, qu'elle s'appelait, cette tablette Apple)… Quant à l'iPhone ; maintenant on voit la rupture mais la teneur des reviews de l'époque n'est pas sans rappeler ce que l'on peut lire en ce moment. Pour les bons comme les mauvais points. Donc de là à dire que c'est tout le contraire : je ne suis pas d'accord.
  5. Le fait que ça existe déjà sans avoir trouvé un public ne veut pas dire que c'est fini ; au contraire, même, s'il l'on se fie à l'histoire de l'informatique. Mais sinon mon commentaire était plus personnel que ça, je faisais plus référence à mon expérience personnelle, pour moi c'est vraiment un achat expérimental.
  6. Ce qui est intéressant (ou pas, justement) c'est les usages autres que le fait de donner l'heure. C'est comme un smartphone : le fait que l'on puisse téléphoner avec est presque anecdotique. Si ça ne l'est pas pour quelqu'un, peut-être qu'un simple téléphone suffit. Acheter une Watch dès sa sortie, c'est purement expérimental ; en tout cas dans mon cas. Je pense qu'affirmer d'avance que ça ne change rien, ou à l'inverse que ça revolutionne les choses, c'est juste donner un avis comme ça. Je pense que les choses intéressantes vont surtout venir des développeurs tiers, pas tellement d'Apple, en ce qui concerne les usages ; ce n'est pas idéal à mon avis, mais c'est le cas sur iOS depuis longtemps. C'est sûr que c'est pas avec ces emojis immondes qu'on va rentabiliser un tel achat…
  7. En même temps, on est tellement éblouie par l'éclairage de ce clavier très gay friendly qu'on ne fait même pas gaffe à la position des lettres. Sinon, s'habiter à utiliser le Qwerty, c'est qu'une histoire dé fréquence. Quand on en a une utilisation trop ponctuelle, on trouve ça insupportable, mais dans ton cas je suppose que tu vas pas mal t'en servir, donc je pense que tu peux vite t'y habituer.
  8. Sinon pour moi le point fort de la keynote c'était ResearchKit mais j'ai l'impression que tout le monde s'en fout. Je suis juste un peu déçus que les apps demandent de vivre aux USA… mais ça devrait évoluer vite.
  9. La même pour moi. Le seul port que j'utilise sur mon MacBook Air c'est un port USB… pour brancher un dongle Bluetooth 4 et activer Continuity (donc quelque chose que je n'aurai pas à faire là). Ce nouveau MacBook n'est pas une machine qui conviendra a tout le monde, mais c'est toujours le cas de n'importe quelle machine, non ? Pour moi le questionnement est plus sur les deux nouveautés hardware : le clavier et le trackpad. J'aime particulièrement le clic du trackpad alors leur Force Touch m'intrigue un peu… J'essaye ça en Apple Store dès que possible. J'ai aussi une petite pensé émue pour la disparition du MagSafe…
  10. Ce qui est dit depuis au moins 5 ou 6 ans. Et pourtant, même sur le Mac, les chiffres montrent le contraire…
  11. Bon, qui a 17,000$ sous la main ?
  12. D'accord avec LolYangccool sur l'ensemble des points. Un iPad c'est de toute façon trop petit pour servir d'écran externe avec un rôle « important », et c'est certainement inutilisable pour la preview vidéo dans FCP, avec les logiciels du moment. C'est bien pour mettre des choses pseudo-statiques ; des palettes Photoshop, une fenêtre iMessage ou Twitter, une sortie PDF pour du LaTeX. Comme le fait remarquer Mac4Ever, un écran externe ça peut commencer très bas en prix si on en a vraiment besoin.
  13. Ben non, mais parce que je l'utilise de manière consistante avec la machine que j'ai. Mon iMac est déjà lent avec son écran tout seule avec un deuxième écran bricolé, faut pas trop en demander.
  14. Merci ! « Je vous déconseille d'essayer de dessiner avec sous Photoshop ou même de vous en servir pour un jeu vidéo » ; oui, pour moi ça va sans dire. Je n'ai visiblement pas mis la barre aussi haute que le journaliste, mais pour moi il me semble évident que, ne serait-ce que pour la taille de l'écran, on utilise un iPad en écran secondaire vraiment secondaire (quelle que soit l'application). Le problème de performance est plus embêtant. Moi j'ai un très vieil iMac donc je ne veux même pas pousser à 60 FPS (en effet, ça tape sur le CPU), mais c'est tout à fait normal dans mon cas. Quant au prix, bon ; encore un truc que j'ai acheté en promo.
  15. Je serai curieux de savoir ce qu'ils en disent car chez moi ça fonctionne très bien.
  16. Il existe duet sur iOS qui fonctionne très bien en filaire. Je te laisse voir si ça existe chez nos amis de chez Google.
  17. iChe

    Workflow pour iOS

    Même si l'app fait bien plus que « du copier / coller » et qu'elle n'a que trois mois (!), c'est pas totalement faux. Mais elle a été très longtemps en promo à plus de -70%, soit 1,99€ ; encore quand j'ai posté mon message. La prochaine fois je crierai plus fort. Pourtant y'avais des GIF et tout dans mon message.
  18. J'ai mentionné Workflow ici mais visiblement mon témoignage a fait un flop. Your loss.
  19. Sinon Kaleidoscope fait ça. C'est carrément une usine à gaz si tu ne veux faire que ça… mais il le fait. Je le mentionne car il y a une version d'essaie. Il va te comparer deux dossier, te mettre en évidence les différences et te permettre de faire une copie plus précise.
  20. Bonjour à tous ! Je voulais juste vous faire partager quelques petites choses que j'ai mis en place avec une application pour iOS intitulée Workflow, bien pratiques pour le forum, surtout sur iPhone, pour mettre immédiatement en forme des liens ou des images en BBCode. On peut créer des petites “recettes” très facilement, et on peut ensuite les exécuter directement depuis Safari, grâce aux fameuses Extensions d'iOS 8. Par exemple, voici comme récupérer directement dans le presse papier le lien d'une page visitée : Remarquez que cela n'a rien de très impressionant, et il y a plein d'autres façons faire ça. Une app comme Clips gère également ce genre de “copier coller avancé” : Mais Workflow peut aller beaucoup plus loin. Par exemple ici, avec possibilité d'uploader automatiquement le dernier screenshot sur Dropbox, d'en récupérer le lien public, de le mettre dans le bon format pour le forum, et même dans la foulée de supprimer le screenshot de l'iPhone ! Edit : et j'ai même rajouté après avoir fait le petit enregistrement la possibilité de diviser la résolution par 4 (équivalent non-rétina). C'est un workflow maison, je peux le partager si ça vous intense. J'en ai fait d'autres, avec par exemple la possibilité de choisir les images à uploader (oui, au pluriel, et on récupère en une fois tous les liens), ou la possibilité de mettre en forme le lien d'une image déjà sur Dropbox ; toujours sans jamais quitter Safari. Workflow est un application toute jeune, mais déjà très prometteuse. À suivre.
  21. Malheureusement ce n'est pas un très bon exemple, car c'est aussi le cas d'un film comme The Imitation Game. Le paragraphe en fin de générique fait 5 ou 6 lignes ; seule la première ligne rappelle que c'est inspiré de faits réels, tout le reste est là pour rappeler que tout et n'importe quoi dans le film peut potentiellement avoir été trafiqué “for the purpose of fictitious dramatization” ou quelque chose comme ça. Cela dit, j'éviterai d'utiliser l'argument de “le générique dit”, que ce soit pour ou contre, car nous savons tous les deux que ce n'est qu'un blabla purement légal bien loin de justifier quoi que ce soit. Quant à la comparaison avec le journalisme, ça court-circuite la base même de mon raisonement qui est de dire que justement ce n'est pas le métier du cinéaste que de faire des documentaires, sauf exception (qui serait explicite). Alors que c'est le metier du journaliste que de relater la vérité. Pour moi ça n'a vraiment rien à voir et tu ne pousses pas mon raisonnement, tu l'appliques à un contexte où il ne s'applique pas. Qu'il soit gay, c'est un aspect important mais ce n'est pas le sujet, c'est tout à fait ce que je pense. Là où j'ai l'impression d'avoir perçu les choses différemment (visiblement différemment de tout le monde, donc je ne sais pas trop pourquoi), c'est que pour moi il est évident (dans le film) que sa relation avec Joan Clarke n'est qu'un calcul pour la faire rester (ce qui n'est pas si saugrenu que ça), cohérent avec le fait qu'ils s'apprécient mutuellement sur le plan intellectuel (elle déclare dans le film que c'est mieux que la plupart des mariages, ce qui n'est pas totalement faux non plus…) ; ça n'a vraiment rien de sa “vie sentimentale”. Mais je pense que tu as raison, j'ai dû passer à coté de l'aspect plus “bankable” de Keira Knightley ; je ne suis pas sensible à ses charmes. Cela dis l'article que tu cites arrive un peu trop tôt dans le développement du film et ce que pense l'auteur sur le choix du casting est totalement hors de propos (la photo d'illustration renforce mon avis là dessus) avant le tournage. Ce qu'il pense du script a beaucoup plus de valeur ; ils ne l'ont visiblement pas vraiment écouté, et ça je reconnais que c'est dommage (autant ne pas lui envoyer de script dans ce cas…). Bon. Je précise que maintenant j'atteint la limite du temps que je veux bien passer à “défendre” le film car je rappelle que pour moi, il ne mérite très clairement pas ne serait-ce que d'être nommé aux Oscar (enfin, si les Oscars avaient de la valeur, mais c'est une tout autre discussion ), et donc c'est plus un exercice qu'autre chose. J'ai trouvé ça sympathique mais ce n'est pas le film du siècle… Sinon on peut toujours passer à tous les autres film-basé-sur-des-faits-réels-mais-en-fait-peut-être-pas en ce moment au ciné, parce que y'en à la pelle !
  22. Je maintient que le problème dans ce que tu décris ne vient pas des films mais bien des gens qui « prennent ce qu'ils voient pour argent comptant ». Moi je ne m'étonne pas, je suis très nul en histoire mais ça je connais. Je rappelle qu'à un an près, je suis né avec une maladie mentale d'après l'OMS, et j'ai 23 ans ! Plus rien de me surprend de ce coté ; je ne suis pas sûr que ça soit évident pour tout le monde. Quant à l'article, je ne partage pas du tout ce point de vu. Je suis le premier a être ravi quand il y a des personnages gay dans les films et les séries, et il n'y en a pas assez de toute façon, mais c'est aussi très bien quand les personages en question ne sont pas résumés à leur homosexualité. Le sujet du film n'est pas l'homosexualité d'Alan Turing. En fait sa vie romantique en général n'est pas le sujet du film. Avec cette critique, et en décrivant Joan Clarke comme « sa partenaire romantique durant tout le film », je pense que c'est l'auteur de l'article lui même qui véhicule un certain préjugé : là où il y a un duo homme–femme, il doit y avoir de la romance, et inversement, si un personnage est gay, on doit le voir embrasser des hommes. Les trois derniers paragraphes du “1” de l'article, après la photo, sont dans le film (contrairement à ce que laisse penser la formulation). Le film s'inspire de Alan Turing: The Enigma de Andrew Hodges.
  23. iChe

    mdr

    Heureusement que Siri est là pour toi…
  24. Je ne suis pas d'accord. Pour moi ce n'est pas fiction contre fiction, c'est canon contre fiction (pour le Hobbit comme pour The Imitation Game). Dans tous les cas, un film qui n'est pas documentaire est une fiction, même s'il est “based on” une biographie. J'ai pris volontairement ces deux exemples car c'est pour moi la même chose ; on ne va pas au cinéma pour voir un livre. Bref, je sais que je suis un peu seul de ce coté là mais ce n'est pas très grave, c'était juste une remarque en passant. Pour en revenir à une conversation plus utile, qu'as tu pensé de la biographie (des biographies, d'ailleurs) ? Comme je le disais, s'il y a une chose qu'a accompli le film pour moi, c'est que ça me donne envie d'en savoir plus (je suis déjà un peu renseigné, surtout vis-à-vis des écarts à la réalité dans le film, mais sans plus).
×
×
  • Create New...