Jump to content

Sethenès

Members
  • Content Count

    2,608
  • Joined

  • Last visited

About Sethenès

  • Rank
    Passionné de Consomac

Recent Profile Visitors

45,103 profile views
  1. Sur base de ces seuls historiques, tu ne peux pas déterminer les cas que j'expose. Il peut y avoir un process mono-coeur qui bloque, il peut aussi y avoir une différence marquée entre les "coeurs" impairs (grosse charge) et les "coeurs" pair, signe que dans cet usage, l'hyper-threading est inutile (ou n'est pas utilisé à plein). Je ne dis pas que c'est décisif, mais vu le peu de temps que réaliser ce test prend ... il peut permettre de fermer des portes. Si manifestement, seul un "coeur" sur deux est exploité, multiplier le nombre de coeur peut-être une option. A contrario avec un thread bloquant, à part viser une turboboost le plus efficace possible je ne vois pas (et dans ce cas, je me dirigerais évidemment plus vers un problème de config / install / tuning de l'OS ou d'une application).
  2. Tout d'abord merci beaucoup pour ces screens ! Tu es (quasiment) le premier à nous les poster ! Au moins, à partir d'eux, on peut t'aider ! Ce qui serait utile, c'est de nous donner une capture du moniteur d'activité, programme présent dans le répertoire utilitaire. En particulier l'historique du processeur. Cela nous permettra de discriminer entre 3 possibilités : un processus bloquant, un problème de répartition de charge entre un core et l'hyper-threading de ce core, ou autre chose.
  3. J'ai eu 2x4 et 2x8 pendant 7 ans et ça fonctionne sans soucis. Il faut peut-être vérifier les prix et passer à 2x4 + 2x16. Tu auras 40 GB. Si vraiment tu n'as pas assez tu pourrais passer à 4x16. J'avais lu (il y a longtemps donc ce n'est peut-être plus vrai aujourd'hui) mais qu'en mettant beaucoup trop de ram, il y avait un (léger) ralentissement dû (de mémoire) au refresh ou aux dumps. Evidemment si on l'utilise, ça vaut la peine mais si on ne l'utilise pas, c'est contre-productif. Difficile évidemment de "décréter" un optimum sans information et sans bench ni de l'iMac, ni de ton usage. Mais je ne monterais au-dessus de 80 GB que pour des usages très précis.
  4. As-tu essayé en "forçant" le choix du 2,5 Gbit dans les paramètres de la carte ? Habituellement, on laisse en "auto"-détection mais il est possible d'imposer une vitesse via (par exemple) le Device Manager et en sélectionnant la carte dans les adaptateurs réseaux et ensuite click droit et paramètres de connexion.
  5. Je réitère mon conseil de créer un autre répertoire partagé et d'y placer le nouveau backup TM.
  6. Un autre "shared folder" en anglais donc j'imagine "dossier partagé" en français ? Tu crées un nouveau dossier appelé TM2 (où le nom que tu veux), tu coches l'option qui va bien ( voir ici, si tu as oublié : https://www.synology.com/fr-fr/knowledgebase/DSM/tutorial/Backup/How_to_back_up_files_from_Mac_to_Synology_NAS_with_Time_Machine ) et ensuite tu sélectionnes ce dossier depuis le Mac pour faire un Time Machine. Comme le Mac va découvrir un dossier vide, il va recréer une nouvel archive mais au moins, tu gardes l'ancienne en l'état.
  7. Certes. Je suis assez d'accord que les choses vont de mal en pis, mais ce n'est pas une raison pour tenter d'agir là où on peut. Que la justice européenne ai contredit un politique, me semble justement une preuve de notre démocratie. Quand bien même la décision ne satisfait pas. J'aime rappelee l'exemple des écrans qui, jadis, étaient fabriqués avec des métaux lourds. L'UE a décidé de les bannir de l'union et les constructeurs avaient prédits milles tourments : moins de modèles en Europe, des prix à la hausse et que sais-je d'autres ... Résultat des courses ... quand il s'est avéré que l'UE ne ferait pas machine arrière, les constructeurs ont banni ces métaux lourds de tous les moniteurs car il aurait été trop coûteux de maintenir deux lignes de production distinctes. Donc oui, on peut parfois être fort et déborder au-delà de nos propres frontières.
  8. Je distingue deux éléments : 1) sur l'eau : sur ce point je rejoins le Genius. Il est impossible de prévoir tout ce qui a été touché. C'est une loterie. Rien ne dit, effectivement, qu'en remplaçant une pièce, une autre ne lâchera pas. Alors s'il s'agit de moins de 100 euros, ça se tente peut-être mais si la facture monte au 1/3 du prix d'un iPhone neuf ... j'y réfléchirais à 2x ! 2) sur la garantie IP67. Je ne sais pas ce que revendiquer une telle norme confère comme droit à l'usager en cas de problème. C'est, selon moi, sur ce point qu'il faut se renseigner même si je crains que les recours soient minces.
  9. Bah, je ne suis pas si sûr. Je prends mon cas. J'ai publié en juillet 2011 une App sur le store. En 1 jour, j'ai eu 300 téléchargements et en 1 an, j'en ai eu 3000. Alors certes, elle était gratuite mais comment aurais-je pu avoir cette couverture sans la visibilité du service d'Apple ? Le service est facile d'emploi puisque publier une App n'équivaut (si tous les certificats sont correctement installés sur la machine et qu'on a bien respecté les 27 points tels que fournir une adresse mail, un site web, des icônes à des tailles différentes, etc.) qu'à une simple compilation. On compile sur le Mac et "hop" l'application, après contrôle par Apple, est disponible. Si j'avais opté pour une solution payante, j'aurais trouvé que 30% pour le service, la visibilité, la sécurité de l'acheteur, la gestion de la facturation et du paiement, c'était très raisonnable.
  10. C'est à l'arrivée qu'on juge le vainqueur, LYC. La bataille se joue sur plusieurs fronts : judiciaire, politique, médiatique, ... économique ... et "morale". Moralement et c'est évidemment très discutable, je dirais qu'ils ont eu raison de montrer ce que certains (beaucoup ?) dont moi sentaient : Apple va au-delà de ce que des sociétés "gérées en bon père de famille" peuvent faire. Ici, c'est clair, évident, sans discussion possible. La preuve est faite. Je trouve d'ailleurs extrêmement courageux qu'EPIC n'ait pas renoncé. C'était ma crainte. Ensuite l'aspect économique. Alors certes EPIC va perdre des clients mais est-ce qu'Apple aussi ne va pas en perdre également ? Pour le politique, je pense que les réactions vont encore un peu attendre que la phase judiciaire "aiguë" se calme. Mais j'espère qu'elles seront à la hauteur. Au fond, Apple a joué tous les coups possibles en bloquant l'appli mais surtout en fermant le compte. Il ne leur reste plus que la case judiciaire. C'est un élément important. Ils ont vraiment joué tous les coups possibles. Que peuvent-ils faire d'autre ? Mais médiatiquement, cette affaire est désastreuse. Un simple exemple : la couverture médiatique qui a été donné au refus de l'App de Facebook qui mentionnait le % de préemption d'Apple. On en a parlé non seulement dans la presse spécialisée, mais il y a eu des articles dans les quotidiens d'importance (Le Monde ....). Depuis le cas EPIC, il n'est même plus besoin de défier Apple pour avoir un accès au médias. La moindre information sur le sujet est immédiatement relayée. 0 coût - 100% d'efficacité. Hier c'était FB, il y aura sûrement une opération de Netflix, de Spotify, ... Je doute qu'aucune autre société ne prenne le même risque qu'EPIC et défiera Apple via une application. Si c'est le cas, ce sera dans les prochaines semaines, avant la sortie du prochain iPhone. Mais judiciairement, ça, c'est une autre histoire. J'imagine qu'il n'y a pas un cabinet d'avocat spécialisé qui n'est pas contacté par un de ses clients. En ce sens, la première décision du juge est assez claire : Apple a le droit de suspendre toute application litigieuse en attendant le procès de fond, mais, en attendant ce procès, il est interdit à Apple de fermer les comptes qui n'enfreignent pas la charte d'Apple. Donc impossible pour Apple de fermer le compte de Spotify si celle-ci va devant la justice de fond. C'est exactement ce qu'il se passe avec EPIC dont Apple ne peut fermer tous les comptes, seuls les litigieux peuvent l'être (et encore, n'ayant pas le jugement, ce n'est pas clair si Apple pouvait bloquer le compte litigieux en plus de l'App problématique). Enfin, là où les choses vont se jouer à coup sûr, car il serait très surprenant à ce stade qu'EPIC fasse marche arrière, ce sera devant les tribunaux. Et je pense qu'Apple va perdre. Si EPIC avait été Facebook, Apple aurait peut-être pu gagner. Pourquoi ? Parce qu'Apple n'a pas de réseau social concurrent à FB. Mais ici, Apple ayant désormais son propre "store" de jeu, je pense que cette situation va forcer le juge à imposer (peut-être via un Audit interne chez Apple) un % "réaliste" basé sur le coût réel et une petite marge (je verrais un chiffre oscillant entre 5 et 7%, grand maximum).
  11. C'est bien vrai. Avec l'âge, c'est un peu moins déterminant, mais cette dimension est malgré toujours bien présente.
  12. J'ai "perdu" le lien entre le backup et le Time Machine, 3x en 8 ans. 1x sur une Time Capsule, 2x sur Syno. Une "solution" c'est de créer une autre ressource sur le SYno et d'y faire une nouvelle synchro. Comme ça, pas de risques. Tu conserves "à coup sûr" tes anciennes données, quitte à après, déplacer l'ancien backup sur un autre volume de taille plus réduit puisqu'il ne va plus grossir.
  13. Effectivement, c'est un très sérieux revers pour Apple. Apple perd sur tous les fronts : judiciaire, vis-à-vis des décideurs politiques et surtout je pense en terme d'image. Mais tu as peut-être raison sur l'aspect "courbe rentrante" à venir d'EPIC. Mais bon ... vu le caractère sanguin du patron, j'ai quand même un doute. Et s'il ne fait pas machine arrière, paradoxalement, il sera dans la même situation qu'Apple en terme d'image (intransigeant, sûr de détenir LA vérité, ...).
  14. Selon moi, le poids de l'App Store dans les revenus d'Apple est sous-estimé. Et je crois qu'Apple sait que ce modèle va tôt ou tard prendre fin mais que chaque jour gagné, est un jour de gagné. C'est la raison de cette réaction extrême, l'attaque, surtout lorsqu'on est dans une situation indéfendable est souvent la seule réponse. Ils comptent d'une part sur leur batterie d'avocats pour retarder le plus possible toute décision judiciaire et ... sur leur armada de lobbyiste pour faire pareil vis-à-vis des politiques.
×
×
  • Create New...