Jump to content

Sethenès

Members
  • Content count

    1560
  • Joined

  • Last visited

About Sethenès

  • Rank
    Habitué de Consomac

Recent Profile Visitors

41253 profile views
  1. Sethenès

    Quel iPhone de 2018 allez-vous acheter cette année ?

    Bah je confirme ... je ne vois pas de différences flagrantes entre les deux modèles.
  2. Sethenès

    Quel iPhone de 2018 allez-vous acheter cette année ?

    Je suis un peu ennuyé de l'écrire, mais sur cette photo en tout cas, je ne vois pas d'énorme différence de qualité entre les deux écrans. J'ai ouvert la photo sur le site et zoomé, mais la non plus, je ne vois rien de transcendant. J'imagine qu'en réel, c'est mieux, mais je ne trouve pas qu'il y a une vrai rupture au niveau de la qualité (ce qu'il y a au niveau de la taille, la on est d'accord).
  3. Sethenès

    Hackintosh "vidéo" : test Nidia vs AMD sous OSX et Windows

    Tu n'as pas tout à fait tort, je le concède. J'hésite parfois à faire certaines vidéos (comme par exemple une sur le fameux mur quantique) mais je rechigne parce que je n'ai pas envie de montrer ma bobine pendant l'exposé. Or, il faut bien le constater, les vidéos à "succès" sont toutes calquées sur ce modèle aujourd'hui.
  4. Sethenès

    Hackintosh "vidéo" : test Nidia vs AMD sous OSX et Windows

    Ce qui est très intéressant, c'est ce que dit Julien dans la vidéo (je paraphrase) : "Il y a 2 ans, je n'aurais jamais dit ça, mais aujourd'hui une carte Vega est meilleure pour cet usage que la Nvidia". Il faut regarder la vidéo pour bien définir l'usage dont il est question, mais c'est une évolution importante pour ceux qui font du montage vidéo et qui me parait intéressante dans le contexte de l'arrivée du futur Mac Pro.
  5. Voici une vidéo intéressante qui compare sur la même machine, les résultats des tests Nvidia et AMD réalisés avec 3 solutions vidéo, le tout tant sous OSX que sous Windows :
  6. Sethenès

    Macbook Pro / Xcode / Développement iOS

    Comme l'a dit Pehache, la seule bonne option, c'est d'attendre et d'espérer. Pour ce qui est du Hack, il faut bien comprendre que : déjà un Hack "tour", c'est pas simple à installer alors qu'on peut expressément choisir les pièces les plus compatibles OSX, alors un portable sur lequel on ne peut rien changer, c'est évident que c'est pire. l'idéal avec un Hack, c'est de le configurer aux petits oignons et puis ... ne plus rien changer dessus. J'en ai un et au premier pack sécurité d'OSX que j'ai installé par la suite, le système a planté. Heureusement, je me suis douté d'où ça venait. J'ai installé la mise à jour du pilote de carte graphique et c'est reparti.
  7. Sethenès

    Macbook Pro / Xcode / Développement iOS

    Je comprends bien le problème et effectivement, la question n'est pas simple et je n'ai pas vraiment de bonnes solutions à te proposer car je crois tout simplement ... qu'il n'y en n'a pas. Tout d'abord, as-tu vraiment besoin de faire le dev sur un portable ? Si non, une option c'est d'attendre quelques mois pour voir à quoi ressemblera le "petit" Mac Mini. Son prix risque d'être sérieusement augmenté, mais ça reste une option. Si on reste dans le non portable, je crois que le dernier iMac "customisable" c'est celui (en tout cas pour le 21") de mid 2011 ... et déjà il n'est plus compatible avec le dernier OS à venir ... Je crois que cela correspond un peu à la dernière génération de MacBook Pro totalement customisable, même s'il peut encore faire tourner la dernière version d'OSX. Donc, tout ce qui suit verra de moins en moins de possibilité d'upgrade et des prix de plus en plus délirants (surtout en comparaison du risque que ça représente sur le long terme). On annonce des nouveaux MacBook Air, ça pourrait être une option. OK, c'est du tout collé, mais si son prix n'augmente pas trop, ça peut être intéressant car en terme de puissance, je pense qu'un MacBook Air 2018 devra quand même égaler un MBP de 2009. Dernière option, mais que je déconseille, le hackintosh. C'est vraiment relou à maintenir mais tant qu'Apple ne ferme pas les vannes, ça reste une possibilité et ce même si chaque nouvelle version, c'est retour cas départ. Hackintosh portable c'est pour les illuminés, mais une petite config 'très compatible" et vraiment bas de gamme, ça pourrait le faire. Evidemment, il faut pouvoir s'y connecter à distance avec le portable (par exemple ton MBP 2009) mais si tu as un système qui permet de créer un VPN local (comme un petit Syno par exemple), tu peux même t'y connecter depuis internet et développer via l'outil "Partage d'écran".
  8. Sethenès

    Conseils pour un éventuel achat

    Mac c'est bien (sinon on ne serait pas ici) mais comme ça ne fonctionne pas avec Windows, il y a quand même pas mal de choses à réapprendre. A peu près tout existe "comme sur Windows" mais c'est à chaque fois un peu différent. Le copier/coller existe mais pas tout à fait avec les mêmes touches, etc. De même se rendre au début ou à la fin d'une phrase se fait avec d'autres combinaisons de touche. Souvent c'est un peu plus simple que sous Windows, mais quand on ne connait pas ... Donc, si lui n'est pas demandeur d'un Mac, j'hésiterais beaucoup. Si tu nous avais demandé ça en mai ou en juin, j'aurais dit qu'avec 2 mois à 20 ans, il aurait largement eu le temps de se familiariser mais s'il commence dans quelques jours, ça va être court. Ceci dit s'il ne pense qu'iPhone, iPad, etc. ça peut aussi se défendre mais c'est en tout cas à bien considérer avant un achat. Car les cours, ça va vite et les profs n'attendront pas qu'il se soit habitué au rythme.
  9. Sethenès

    Conseils pour un éventuel achat

    Quelles études va-t-il entreprendre ? A-t-il un autre ordinateur à côté (à la maison ?). A-t-il l'habitude du Mac ?
  10. Sethenès

    Quel iPhone de 2018 allez-vous acheter cette année ?

    Si tu hésites, tu peux aussi attendre quelques jours, le temps qu'il soit visible en AS.
  11. Sethenès

    Puissance des processeurs : Evolution en rade ?

    Ce qui me rend sceptique, c'est que tant de gens ont essayé ce genre de choses et la subitement, ce que personne n'a réussi à faire depuis 2 siècles deviendrait possible. Après bien sûr, il est possible de "tricher" comme par exemple avec les pompes à chaleur qui semblent produire plus d'énergie qu'elles ne consomment mais en fait, comme leur nom l'indique, elles ne font que prendre la chaleur à un endroit et la mettre à un autre.
  12. Sethenès

    Puissance des processeurs : Evolution en rade ?

    Je suis toujours assez sceptique sur le principe du "gratuit", surtout quand il est question d'entropie. Quant à la chaleur, elle a les unités d'une énergie (Joules) alors que l'entropie à d'autres unités (Joules/Kelvins) donc méfiance avec les raccourcis. Par contre, ça je ne savais pas. Merci pour l'info.
  13. Sethenès

    Consensus achat Macbook Pro 2018

    Il est certain qu'on est dans une situation intermédiaire, seule une partie des Macs ont été mis à jour et il est probable qu'il y a un certain nombre de machines annoncées dans les prochains mois. Lesquelles ? Mystère évidemment. Cependant quel que soit le Mac qui va sortir (Air, MacBook, MacBook Pro, Mac Mini ou iMac), cela donnera des indications sur les sorties futures. Pour ma part je pense que si tu hésites entre 8 et 16, prend 16 GB (si tu as les finances pour bien sûr) surtout que tu ne pourras pas upgrader par la suite sans changer de machine. Pour 10% de la valeur, c'est un risque que je ne courrais pas si comme toi, j'hésitais entre 2 modèles. Edit : entretemps LYC et Pehache ont posté, ils ont des avis différent mais comme ça tu pourras te faire le tien.
  14. Sethenès

    Puissance des processeurs : Evolution en rade ?

    Je nuancerais le propos. La tension d'alimentation du processeur nécessaire à son fonctionnement diminue avec la taille des pistes. Or la consommation électrique est proportionnelle à cette tension. Donc diminuer la taille des pistes induit une baisse de consommation et donc une baisse de calories à dissiper. Avertissement : l'explication qui suit est assez complexe, mais si vous la comprenez, vous saurez d'où vient le fameux "mur quantique". La où effectivement les limites physique se font sentir, c'est à la fois dans la montée en Fréquence (il y a 20 ans, je pensais naïvement qu'on dépasserait les 10 GHz en quelques années mais si on regarde les fréquences "non turbo", on est quasiment toujours en deçà de 4 GHz, voir même 3,5 GHz) et l'autre limite est évidemment la difficulté à réduire la taille des pistes. Et ce pour plusieurs raisons d'ailleurs dont l'une est la longueur d'onde à laquelle il faut imprimer les pistes. En physique, il est impossible d'être plus précis que la 1/2 longueur d'onde de la "lumière" qu'on utilise (c'est d'ailleurs pour ça qu'il faut passer au microscope électronique). La lumière visible va de 800 nm (rouge) à 400 nm (bleu). En deçà, ce sont les Ultraviolets dont les proches vont de 400 à 200 nm et les lointain de 200 nm à ... 10 nm ! Au delà, ce sont les rayons X ! Pour comprendre pourquoi la réduction de la taille des pistes est problématique, c'est parce que toute la physique des semi-conducteurs est basée sur la notion de bandes. Je vais essayer d'expliquer en quelques paragraphes de quoi il s'agit. Les niveaux énergétiques des électrons présents dans les atomes ne peuvent prendre que certaines valeurs bien précises. Parfois quand un électron saute d'une couche à une autre, il émet (ou absorbe) un photon de longueur d'onde bien précise comme par exemple la couleur jaune des feux d'autoroute due aux ions Sodium qu'on observe aussi quand on jette du sel de cuisine dans une flamme. C'est d'ailleurs parce que la quantité d'énergie est aussi précise qu'on parle du photon comme d'un quantum (une quantité) d'énergie, ce qui a donné son nom à la branche de la physique qui étudie ces propriétés de la matière : la mécanique quantique. Mais si, quand ils sont isolés (comme dans un gaz), les atomes ne peuvent occuper que certains états d'énergie, quand ils sont liés, le phénomène se complique. Imaginons un atome de Carbone isolé et intéressons-nous à son électron le plus éloigné. Imaginons toujours qu'il puisse occuper soit un niveau avec une énergie de 10, soit une énergie de 80. Pour exciter cet atome de carbone, il faut donc fournir une énergie de "70". Mais s'il est lié à un autre atome, les choses se compliquent. Il n'y aura plus 2 atomes avec 2 niveaux à 10 et 2 niveau à 80, mais en fait ces niveaux vont se mélanger pour donner par exemple : un niveau à 5, un niveau à 15 (remarquez, la moyenne est à 10) et un niveau à 75 et le dernier à 85 (remarquez, la moyenne est à 80). Donc, la moyenne reste la même (2x10 et 2x80) mais le seuil minimum pour faire passer un électron de l'état "bas" à l'état "haut" n'est plus de 70 mais de 60 (75-15) ! Vous allez me demander (enfin ceux qui auront lu jusqu'ici ; ) pourquoi le niveau 15 est occupé ? Eh bien parce que dans la configuration de base, chaque niveau ne peut être occupé que par 1 électron (en fait 2, de spins opposés mais je simplifie), donc ici, avec 2 atomes, il y a un électron sur la couche 5 et l'autre sur la couche 15 (vous vous rappelez dans notre modèle on ne s'intéresse qu'à l'électron le plus éloigné de l'atome, donc chaque atome ne donne qu'un électron) tandis que les couches 75 et 85 seront vides. Si on multiplie les atomes de Carbone dans une structure de type diamant, on va (imaginons toujours) avoir une bande comprise entre 0 et 20 (moyenne à 10) et une autre entre 70 et 90 (moyenne 80). Chaque niveau compris de la bande comprise entre 0 et 20 sera occupée par 1 électron et toutes les couches comprises entre 70 et 90 seront vides. Vous le savez, pour qu'un matériau soit conducteur, il faut que les électrons circulent. Or dans l'exemple du diamant, toute la couche du bas est pleine et toute la couche du haut est vide, donc les électrons ne peuvent pas bouger à moins qu'on fournisse 50 d'énergie à un électron qui va alors passer de la couche 20 à la couche 70. Cette création de ce qu'on appelle une paire électron-trou rend la substance conductrice : l'électron dans la couche 70 va pouvoir jouer à saute mouton et se déplacer tandis que le trou dans la couche 20 va pouvoir être comblé par un électron pas loin créant un nouveau trou. Et comme ça, de proche en proche, le "trou" va se déplacer. S'il y a mouvement d'électrons, il y a courant électrique. Oui mais, une énergie de 50, c'est énorme et c'est très difficile à obtenir que ce soit par la température, le rayonnement ou du courant électrique. C'est pour ça que le diamant est un isolant. Mais imaginons maintenant un métal comme l'Or. Dans mon modèle, on pourrait imaginer que la bande basse s'étale de 0 à 20 (tout à fait remplie) et que la bande haute (vide), elle couvre les énergies de 25 à 45. Dans ce cas, évidemment, la simple agitation thermique (rappelons que nous sommes quand même à près de 300 Kelvin) va suffire à créer nombre de paires électron-trous et donc l'Or sera un bon conducteur électrique. La question est évidemment de savoir s'il y a des substances dont le gap (la différence entre la couche la plus haute occupée et la plus basse inoccupée) est plus petite que 50 et plus grande que 5. La réponse est oui et c'est le domaine des semi-conducteurs comme le Silicium. Pour se donner des chiffres disons que la bande pleine va de 0 à 20 et que la vide va de 40 à 60. Alors qu'est-ce qu'un semi-conducteur dopé ? Imaginons que dans le réseau se Silicium on place de temps en temps une impureté qui au lieu d'avoir 1 électron disponible n'en n'aucun. Il va crée une petite distorsion dans la structure de bande et en fait on va avoir un trou artificiel. Si on imagine que dans un autre réseau de Silicium on place de temps en temps un atome qui a 2 électrons libres plutôt qu'un seul, que va-t-il se passer ? La structure de la bande inférieure va rester telle quelle et l'électron en trop va se retrouver éjecté dans la bande vide, donc à une énergie de 40. Le réseau de Silicum va "imposer" le cadre (les bandes occupées de 0 à 20 et les bandes libres de 40 à 60) et les impuretés vont s'y conformer. Si on place ces deux types de Silicium l'un à côté de l'autre, que va-t-il se passer ? Il sera très facile de faire passer du courant venant de la partie dopée avec 2 électrons vers celle ou il y a un trou, alors que l'inverse est très difficile puisqu'il faut qu'un 2ème trou se crée et que l'électron éjecté soit propulsé de la couche 20 à la couche 40. Nous avons la un dispositif qui laisse passer la courant dans un seul sens, ce qui n'est rien d'autre qu'une ... diode. Signalons que si le principe des diode à semi-conducteur a été "simple" à concevoir, sa mise en oeuvre a demandé plus de 10 ans car il a fallu maitriser la purification du Silicium pour obtenir une pureté suffisante en ensuite le dopage contrôlé. Alors, maintenant d'où vient ce fameux mur quantique ? Ben, vous avez tout en main pour le comprendre. Pour que le modèle de bande soit valable, il faut un grand nombre d'atomes semblables qui vont créer une grande densité de couche (dans le modèle entre 0 et 20, et puis plus haut). C'est seulement de cette manière qu'il sera possible d'inclure quelques impuretés (on parle d'1 atome d'impureté sur 10 millions d'atomes de Silicium) afin de créer les effets diodes et surtout transistors (mais un transistor, c'est comme 2 diodes). Evidemment, si on réduit les pistes, ce qui revient à diminuer le nombre d'atomes, il y a 2 problèmes évidents : on supprime des niveaux de la bande et donc il devient plus difficile à d'avoir une "belle" séparation entre les bandes pleines (0 à 20) et vides (40 à 60) on doit (j'imagine) encore mieux maitriser le dopage. Et voilà, Si vous avez compris ça, vous avez compris un cours de physique de niveau Bac+3
  15. Sethenès

    Puissance des processeurs : Evolution en rade ?

    Oui, c'est certain. Ce qui a fait le succès d'Intel, et ce qui constitue aujourd'hui son trésor de guerre (l'énorme quantité de softs' écrits pour du x86) fait aussi sa faiblesse. Si je reste sur le sujet de la puissance brute, le tout est de savoir dans quel est le surcoût du x86. Autrement dit, jusqu'où les processeurs ARM vont-ils pouvoir aller sans ce poids à trainer du x86. Par contre, ce qui est suggéré par plusieurs intervenants, c'est qu'on tente de contourner ce frein dans la progression : coprocesseur en compris graphique (GPU), délocalisation dans le cloud ou comme tu le proposes une architecture hybride bien qu'ici je crois qu'on vise surtout le rapport performance / consommation.
×