Jump to content

JeanLuc

Members
  • Content Count

    37
  • Joined

  • Last visited

About JeanLuc

  • Rank
    Membre de Consomac

Recent Profile Visitors

2283 profile views
  1. En ajout des questions posées, voici mon cas. Maison sur deux étages avec dalle bétons armée entre les deux (plus isolation et parquet bois.) Cloisons de séparation entre pièces en placoplatre avec armure métallique. La maison est de surface rectangulaire (10m x 9m) sur deux niveaux strictement superposé. A l'étage les chambres, l'Apple TV, l'imprimante. Trois enfants qui consomme beaucoup en streaming (vidéo et musique) et en ce moment en classe virtuelle. A chaque fois : un téléphone et un ordinateur en WiFi - tout cela d'âge divers et donc de normes WiFi diverses). On retrouve aussi une tablette. Au RDC mon épouse en WiFi avec son ordinateur et son téléphone et un usage professionnel incluant beaucoup de visio. Enfin moi en itinérant avec un téléphone. Je ne compte pas les gens de passage et leur téléphone qui se connecte aussi à un second réseau. Là c'est simple : la box (Free révolution connectée en fibre, 850 Mb/s de débit descendant, 500 Mb/s montant) est au RDC. Un cable ethernet (Cat 7, sftp, mono-brin) relie cette pièce avec une sortie (RJ45 cat 6a blindé) qui se trouve à l"étage, à peu près au centre de la surface. Connecté à cette prise, un routeur WiFi/Ethernet avec beaming. Le débit est identique en sortie Ethernet de la box et en sortie Ethernet du routeur. En WiFi, un test fait avec un MacBook Pro de 2014 me donne environ 500 Mb/s descendant et 300 Mb/s montant en étant positionné à 5 m du routeur à l'étage. Ailleurs, au pire (au RDC, sur la diagonale et avec un mur porteur en parpaing entre), j'arrive à 200 Mb/s descendant et 100 Mb/s montant. Comment j'y suis arrivé : ben un câble Ethernet très long, deux boitiers CPL et j'ai balladé le routeur ... en bas, dans un placard, en haut à la verticale de la cage d'escalier ... Finalement, l'instinct disait au centre, et ce fut au centre ... de l'étage. Au plus près de la majorité des consommateurs. Au début, je l'ai baladé avec deux CPL. Les débits étaient mauvais mais je ne recherchait pas le débit absolu mais le débit relatif d'un endroit à un autre. Le WiFi passe mal le béton contraint. Le carrelage est vraiment pas apprécié. Placo et isolant ca va. Mur en pierre, cela va dépendre : le granit c'est catastrophique par exemple. Le Wifi déteste aussi l'eau. Ne pas mégoter sur la liaison entre le point d'entrée et ton routeur. Tout ce que tu peux optimiser en plaçant au mieux le routeur, tu vas le perdre si vous êtes nombreux (en connection) et la bande passante point d'entrée <-> routeur mauvaise (ou en tout cas non optimisée).
  2. Un souvenir. L'une d'entre elles utilise aussi la tablette comme liseuse. Cela lui évite d'avoir des livres papiers lourd, d'avoir des problèmes de stockage du papier et ... cela lui permet d'adapter la lecture à sa vue en grossissant la taille des caractères et en modifiant la luminosité ...
  3. Il faut que tu fasses un saut de section avec changement de pages sur le début de tes annexes. Ensuite, sur le réglage des numéros de pages dans les caractéristiques de Entête et pied de page, tu changes le type de numérotation et tu romps le lien avec la page précédente. Pour changer le numéro de page total, tu as une aide ici : https://people.unil.ch/jacquelinefrey/2014/12/inserer-le-nombre-de-pages-total/ L'idée de base est de jouer sur les sections ... A+
  4. Très bonne remarque ! Mais j'y vois un intérêt supplémentaire : Il faut que le cerveau reste actif à ces âges. Donc des jeux même simples. La liste de Sethenès est très bien et doit être adapté en fonction de la personne et de son passif. On peut rajouter mot croisé, 1024, apple du type "quelle est donc cette fleur ?" ...
  5. J'ai équipé deux séniors de tablettes iPad. iPad Air 2 pour l'une et iPad "normal" 6 pour l'autre. Le reste est identique : cellulaire avec un forfait 50 Go, 256 Go de mémoire. Chacun est sécurisé par mes soins. Pas de clavier et je ne regrette pas. Cela simplifie le transport et l'usage au final. Personnes ne se plaint de la taille de l'écran ou du clavier virtuel. Une première réponse : pourquoi Apple ? Parce que j'ai à mon domicile tout un univers apple. Cela me permet de maitriser les opérations voire de les répéter avant (sur un téléphone par exemple, l'organisation étant quand même similaire). Parce que je considère qu'il y a moins de fuite de données et que je me méfie de leurs actions "un peu n'importe comment". Et que j'ai plus confiance au final. Dans le détail : L'une est une ancienne professeur de mathématique en école préparatoire (CGPE). Elle a 86 ans cette année. Elle est à 800 km de chez moi. Elle s'y est mise très facilement après plusieurs sessions de prise en main répartie sur un an et des piqures de rappels. Environ 2 heures à chaque fois. Dès fois j'ai des appels au secours mais c'est assez rare. Elle fait ses emails, ses appels téléphoniques et visuels (FaceTime), ses démarches administratives (donc les impôts), ses courses (surtout en ce moment). Elle gère ses rendez-vous médicaux ... Elle prend aussi des photos et elle paye avec ApplePay de temps en temps. Elle fait elle-même ses mises à jours. Elle est donc autonome avec et extrêmement satisfaite. L'autre à 78 ans cette année. Elle a un bagage technique beaucoup plus mince mais elle est à 10 min de mon domicile. S'y mettre est plus difficile et elle a souvent besoin de moi ou de mon épouse en particulier quand cela sort des sentiers battus. Elle fait ses emails, ses appels téléphoniques et visuels (FaceTime), ses démarches administratives (donc les impôts) (pas toutes), ses courses (pas toutes). Elle gère ses rendez-vous médicaux (ca oui), elle regarde la télé ... Elle prend aussi des photos et elle paye avec ApplePay de temps en temps. Elle C'est par contre moi qui lui fait elle-même ses mises à jours. Elle utilise énormément "dicté" pour les messages. Elle est très contente au final de la liberté que cela lui accorde. Inversement, mon père à un mac mini (après avoir eu un PC Windows). Il a 89 ans cette année. Il a/avait un très bon bagage technique de niveau ingénieur. Je regrette après coup et maintenant de ne pas l'avoir mis à une tablette, mais à l'époque du premier investissement en PC Windows, le marché tablette était beaucoup moins développé voir inexistant (je ne me rappelle plus très bien). Il fait ses emails, ses appels téléphoniques et visuels (FaceTime), ses démarches administratives (donc les impôts) (pas toutes), ses courses. Il gère ses rendez-vous médicaux (ca oui), il regarde la télé ... Il prend aussi des photos et il paye avec ApplePay de temps en temps. ll C'est par contre moi qui lui fait lui-même ses mises à jours. Depuis 3 ans, l'ordinateur est devenu de plus en plus complexe pour lui en terme d'interface. Mais aussi parce qu'il lui manque vraiment une dictée efficace par rapport à sa voix et à ses handicaps et une prise d'ordre vocal efficace. J'ai essayé de le mettre à un téléphone tactile mais cela ne marche pas très bien (euphémisme) ou c'est trop tard (que ce soit iOS ou Android d'ailleurs, j'ai essayé les deux). Concernant le contrôle à distance. J'utilise TeamViewer. Je pilote l'ordinateur de mon père avec et c'est gratuit pour cette activité. La connexion est rapide. Très satisfait. Pour les tablettes, TeamViewer possède une option payante permettant de voir l'écran à distance et donc de guider l'utilisateur. Par contre, je n'utilise pas (encore). Mes conclusions à postériori, par ordre de priorité : Démarrer tôt. Au plus tôt l'enseignement et les habitudes sont prises, au mieux cela va se passer sur le long terme. Penser sur le long terme. La technologie choisie aujourd'hui sera celle de demain. Arrivé à un certain âge, changer n'est plus possible. Le cerveau ne travaille efficacement qu'avec les vieux réflexes, les veilles habitudes et souvenirs. Un OS que tu maîtrises pour débloquer les situations les plus improbables et il va y en avoir ! Tablette plutôt qu'un ordinateur. Plus légers, plus mobiles, interface hyper simplifiée. Ils/elles peuvent s'en servir du lit, du fauteuil, chez une/un amie. Il n'y a pas cette notion de poste fixe. Une tablette cellulaire. Bien plus mobile et disponible partout. Cela sert au final d'ordinateur. Le prix n'est rien en fait (ok, il faut quand même sortir l'argent mais ... ->). On parle ici de long terme. La qualité doit impérativement y être. La réactivité aussi. Sinon, l'utilisateur, encore plus âgé, ne comprends pas pourquoi cela ne marche pas quand il fait quelque chose : Pourquoi cela ne réagit pas, pourquoi il ne se passe rien ? 100 euros par exemple d'écart doit être mis en perspective avec 5 ans d'usage voire plus. Voilà, je crois que je n'ai rien oublié de mon retour d'expérience.
  6. En 2018 j'ai fait l'achat de la suite office pour Mac via Digital License (https://www.digitallicense.nl/office-pack/office-pour-mac/) en version 2016. Aucun soucis. J'avais déjà acheté avec leur tarif avantageux d'autres logiciels. Idem pour un certain nombre de collègues. Tu ne peux pas acquérir des bouts ... Pour la version 2019, je ne crois pas qu'il y ait des versions pour Mac, il faut passer directement à Office 365. Office 365 est sur abonnement, dans ton cas où je suppose le besoin ponctuel, c'est aussi peut-être une solution à moindre coût si il n'y a pas de durée d'engagement. Bien à toi
  7. Bonjour, Depuis que iTunes ne gère plus les fichier app (*.ipa) ceux-ci traine sur le disque de l'ordinateur. Je sais où ils sont (12 Go quand même). Quelles est la méthode la plus simple pour les effacer ? Un bête suppression du fichier ? Et le répertoire ? Merci
  8. Je n'ai aucun soucis (iPhone 5s, SE, 8, X + 2 iPad différents). Par contre, tu essaies bien avec la méthode : J'ai le clavier alpha numérique J'appuie longtemps sur la barre d'espace Le clavier passe en grisé et me permet en faisant glisser le doigt de déplacer le curseur dans la zone de saisie de texte C'est ta méthode ? Et elle ne marche pas ? As-tu redémarré ton iPhone ? A+
  9. Bon, je clos avec la solution : il s'agit de créer une interface virtuelle ("roue dentée" > Gérer les interfaces virtuelles) en reprenant le nom de l'interface manquante. Dans mon cas "10/100/1000 Ethernet". A+
  10. Bon, je clos. Il s'agissait bien d'un manque d'alimentation électrique. A+
  11. En fait, les "prises de vue" (PdV) sont normalement mise dans la photothèque de Photos lors de l'import automatique, ce qui doit être ton cas (voir Photos -> Préférence). Par défaut, elle est sous "Images" et se nome "Photothèque Photos". Si certaines PdV n'y sont pas, pourquoi, aucune idée avec si peu d'informations, alors il faut importer manuellement par la commande Import : Fichier > Importer PS : as-tu penser à rebooter ton Mac ? PPS : la gestion des photothèques et des triages des PdV ont de vrai lacunes dans Photos ! PPPS : tu peux d'ailleurs changer de photothèques. Photos non démarré > Appuie sur la touche Option > double clic sur l'icône Photos en maintenant Option enfoncé. Là tu pourras changer ou créer une autre photothèque.
  12. Tu cherches dans les applications de MacOS l'application "Transfert d'image". Sur un MacBook, la touche de la rangée du haut avec 2x3 petit carrées puis recherche "Transfert". Et là tu as toutes les images de ton iPhone. Tu sélectionnes, tu importes dans le dossier de ton choix. C'est pas compliqué du tout, avec les écrans c'est plus parlant.
  13. Bonjour, Bien par la fonction importer non ? (fichier -> Importer). Personnellement, je prends toutes les photos, je les mets dans un dossier sur un disque USB puis dans Photos: 1. Je crée un album (barre latérale) 2. j'importe dans cet Album Dans Photos : 3. Comme dit au dessus, je créer un album 4. Importer 5. Choisir le dossier contenant les photos de l'album puis faire "consulter avant d'importer" 6. Dans l'écran de consultation, choisir l'album de destination (importer vers en haut au milieu) 7. Puis Importer Le transfert sur le disque dur ce fait soit par recopie depuis la carte SD, soit via le logiciel "Transfert d'image". Ancien d'Aperture, je teste en ce moment Photos et dans quelques jours Phocus. Je donnerai sans doute des nouvelles. A+
  14. Bonjour, Quelqu'un a-t-il un lien vers une documentation précise de la fonction de configuration réseau sur MacOS ? (cf image jointe, l'image correspond à un MacBook Pro 2014 sous 10.14) Je cherche en particulier : Conséquence si l'on supprime une ou plusieurs interfaces ... voire toutes Comment créer une nouvelle interface Pour un iPhone sur port USB Pour un adaptateur HUB possédant un port RJ45 Le tout branché sur un MacBook Pro 2014 (donc en direct sur l'un des ports USB) ou un MacBook 12" (donc via un HUB sur le port USB-C) En effet, je voudrais, Faire ménage (c'est une manie chez moi) Faire reconnaitre sur les 2 types d'appareils un iPhone alors qu'aujourd'hui j'ai un message du type : "interface non définie, veuillez définir USB iPhone" Faire reconnaitre le port RJ45 sur l'un des MacBook alors qu'aujourd'hui j'ai un message du type : ""interface non définie, veuillez définir 10/100/1000 Ethernet" Comprendre la différence que fait Apple entre Port et Pont entre autres (sachant que je sais ce qu'est un port de communication sous Unix like) Mais les formulaires et fonctions sont peu explicatives. A+
×
×
  • Create New...