Jump to content

Parlons de la Keynote de ce soir


LolYangccool
 Share

Recommended Posts

Pour le coup, @LolYangccool, @pehache a raison, faire de l'argent n'est pas un critère valable de distinction.
Nabilla gagne très bien sa vie mais ne sert à rien ;) Y a beaucoup trop de parasites charlatans ; l'argent n'est pas l'alpha et l'oméga de tout sans quoi il faudrait se prosterner devant les vendeurs d'armes.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 64
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Posted (edited)

Et ce n'est pas ce que j'ai dis, ce que je dis c'est qu'à partir du moment ou ton travail te permet de vivre alors si ce dernier te va c'est ok pour toi à titre personnel. Les autres critères comme l'étique et autre c'est pas de ça que je parle. Evidemment si ton taf c'est d'emmerder les gens alors c'est différent (coucou les démarcheurs téléphonique).
Je n'ai jamais parlé de distinction, reconnaissance ou autre.

Edited by LolYangccool
Link to comment
Share on other sites

Les tests depuis la sortie montrent l'entourloupe d'Apple sur la présentation des performances de la partie GPU du M1 Ultra.

Ils ont fait la comparaison avec la Nvidia 3090 RTX (la carte la plus puissante du marché ?) avec des graphiques qui laissaient penser le M1 Ultra avait des perfs similaires. La réalité que la Nvidia est environ deux fois plus puissante. Certes en consommant *beaucoup* plus, et Apple a joué là-dessus mais sans le dire : le graphe représente les performances des deux cartes en fonction de la consommation mais en limitant les courbes à la gamme de perfs du M1 Ultra. Le procédé est plus que limite... L'honnêteté aurait consisté à comparer avec une carte qui a une puissance de calcul max comparable...

 

 

Edited by pehache
Link to comment
Share on other sites

Le poids du Mac Studio m'a surpris, je m'attendais à plus lourd, il bouge facilement sur le bureau quand on insère quelque chose dans le lecteur SD ou un câble USB.
Il faut le maintenir contrairement au Mac Pro de 2013 qui était bien plus lourd et tenait en place.

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Loulou a dit :

Je n'ai pas trop le temps de regarder la vidéo en entier, mais du coup le Mac Studio est modulable ?

Le terme "modulable" me semble ici inapproprié. 

Le stockage semble remplaçable (donc "upgradable") et les réparations ciblées semblent réalisables. 

En revanche tout élément inclus dans la puce M1 Max ou Ultra, dont la mémoire, est inaccessible. 

Je ne sais pas si un remplacement de la puce M1 Max ou Ultra par une autre est envisageable, peut-être une Max par une Max ou une Ultra par une Ultra ? 

Le démontage par iFixit devrait apporter des précisions utiles. 

Link to comment
Share on other sites

Cette machine n'est clairement pas faite pour être ouverte par l'utilisateur.
Donc non, je ne dirai pas qu'elle est modulable, mais elle semble réparable par des gens qui en ont les compétences et dont c'est le métier (= qui ont accès à des pièces officielles de remplacement).

Link to comment
Share on other sites

J'ai testé le 10Gbit en Ethernet du Mac Studio.
Mon réseau étant au maximum en 2,5Gbit (les switchs 10G coûtent encore un bras), j'ai connecté les deux machines, Mac Studio et NAS, en direct via le câble RJ45 et les résultats sont inattendus en ce qui me concerne.
Je ne pensais pas obtenir ces résultats avec des disques durs, même en RAID... Cool ! :)

https://geekonweb.fr/test-de-debit-en-10gb-s-entre-un-synology-ds1621-et-le-mac-studio.html

Link to comment
Share on other sites

Jusqu'ici, mon avis sur les M1 n'a pas fondamentalement changé.

Qu'il soit un succès est indéniable, mais auprès de qui ? Des convaincus de la pomme, certes, pour eux cette machine est un succès. De plus, vu les errements des années précédentes (Mac Mini asthmatique, l'épisode des claviers et enfin celui du Mac Pro 2019 au prix totalement démentiel) il y a un grand nombre d'utilisateurs qui avaient différé leur achat.

Par contre, ce que je ne vois pas c'est la marque de ce succès au regard de l'ensemble des utilisateurs de "Personal Computers".

Imaginons l'équivalent dans le milieu automobile. Certains acheteurs n'achèteront jamais que du français ou de l'asiatique mais d'autres mettent en concurrence les voitures de plusieurs marques quand vient le moment de remplacer leurs véhicules. Si une marque fait une avancée majeure, il y a forcément un rééquilibrage, et cette marque vendra plus tandis que les autres en vendront moins.

Or ça, c'est bien une chose qu'on ne voit pas : des switchs. Rappelons-nous il y a dix ans, sur des forums comme Consomac et d'autres, les questions de switchers, question qui concernait principalement OSX. Il y avait même des chaines YT consacrées à cela (principalement autour de la 10.6).

Mais aujourd'hui, voyez-vous des "néos" sur les forums, y a-t-il des signes tangibles de switch ?

Or, je pense qu'il y a ici un phénomène de l'œuf et de la poule. Imaginons quelqu'un qui voudrait switcher et qui se renseigne. Imaginons qu'il soit fan de Starcraft. S'il tombe sur le blog de LYC ... ben ... comment dire ... je pense qu'il réfléchira à 2x avant de switcher.

Car la vraie question est là. Pourquoi des studios de développement investiraient "plus" dans le Mac que ces dernières années s'ils ne constatent pas un glissement de leurs clients du PC vers le Mac ? Et dès lors pourquoi des utilisateurs switcheraient s'ils ne sont pas sûr que les programmes vont suivre ? C'est, comme je le disais, le problème de l'oeuf et de la poule avec encore un frein supplémentaire par rapport à la vague de switch de 2010 : Windows, qui constituait une base de repli en cas de blème a disparu de l'équation.

La liste des softs mis à jour / compatible Rosetta 2 / non compatible, publiée il y a quelques temps par l'un des habitués du forum était quand même très instructives. D'accord, des jeux comme Wow sont portés, d'accord la suite office est portée. Mais qu'en est-il pour le reste ? Les Mac Mini "M1" (même si c'était des A14 revisités) de devs sont disponibles depuis près de 2 ans maintenant (avril ou mai 2020).

Au fond, ce que je pense, c'est qu'à force de penser qu'ils ont toujours raison, Apple s'est coupée de pas mal de marché. Celui du jeu est un bon exemple, il y a aussi celui de niche pour certaines professions. Rappelons que le tenancier d'un autre forum français est kiné ou dentiste, je ne suis plus sur. Depuis plus de 20 ans son soft "pro" tournait sur Mac (je pense même qu'à l'origine, il ne tournait "que" sur Mac) mais voilà, la boite a décidé de jeter l'éponge avec la sortie des puces M. Depuis, il n'a plus d'autre choix que d'utiliser un PC.

Et c'est ça l'impression que j'ai à propos de cet Apple Studio : du gachis. Une super machine, mais inexploitable pour une grande partie des clients qui auraient pu l'utiliser. Et je ne suis pas seul à le dire. Je connais quelqu'un qui a eu une machine en primeur (le M1 Ultra si j'ai bien compris) et qui l'utilise au quotidien depuis et il le dit : aucun soft n'est optimisé.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, LolYangccool a dit :

Le Mac Studio et la M1 Ultra ne sont disponible que depuis quelques jours, l'optimisation des softs sera faite je pense.

Je réponds par une question.

Est-ce que lorsqu'Intel sort un nouveau CPU d'une gamme déjà existante (le M1 existe en version de base, depuis 12 mois (les Pro et Max depuis presque 12 mois) - ou - est-ce que lorsque Nvidia sort un nouveau GPU d'une gamme déjà existante (ex : 3080 alors que les 3070 existent déjà), faut-il que les devs optimisent leurs softs ou au contraire, les softs peuvent tout de suite utiliser les avancées de ces nouvelles puces ?

Edited by Sethenès
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Sethenès a dit :

Je réponds par une question.

Est-ce que lorsqu'Intel sort un nouveau CPU d'une gamme déjà existante (le M1 existe en version de base, depuis 12 mois (les Pro et Max depuis presque 12 mois) - ou - est-ce que lorsque Nvidia sort un nouveau GPU d'une gamme déjà existante (ex : 3080 alors que les 3070 existent déjà), faut-il que les devs optimisent leurs softs ou au contraire, les softs peuvent tout de suite utiliser les avancées de ces nouvelles puces ?

Ce que je sais, c'est qu'Adobe est encore et toujours à la traine sur l'optimisation de ses logiciels sur Mac. La différence entre Première et Final Cut est énooooorme (quand les deux étaient sur Intel, par exemple)

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Sethenès a dit :

Je réponds par une question.

Est-ce que lorsqu'Intel sort un nouveau CPU d'une gamme déjà existante (le M1 existe en version de base, depuis 12 mois (les Pro et Max depuis presque 12 mois) - ou - est-ce que lorsque Nvidia sort un nouveau GPU d'une gamme déjà existante (ex : 3080 alors que les 3070 existent déjà), faut-il que les devs optimisent leurs softs ou au contraire, les softs peuvent tout de suite utiliser les avancées de ces nouvelles puces ?

Je pense que tu connais la réponse, qui est bien évidemment qu’il n’y aucun besoin d’optimiser quoi que ce soit. Si réellement il y a besoin de le faire pour la M1 Ultra, c’est sans doute que l’unification des deux puces en une seule n’est pas si complète que Apple veut bien le dire.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, VanZoo a dit :

Ce que je sais, c'est qu'Adobe est encore et toujours à la traine sur l'optimisation de ses logiciels sur Mac. La différence entre Première et Final Cut est énooooorme (quand les deux étaient sur Intel, par exemple)

Adobe privilégie le développement GPU avec Cuda, donc NVidia. Les Mac Intel avaient des cartes AMD depuis un moment. 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, pehache a dit :

Adobe privilégie le développement GPU avec Cuda, donc NVidia. Les Mac Intel avaient des cartes AMD depuis un moment. 

Oui MÉTAL a été mal adopté

Link to comment
Share on other sites

L'autre jour j'ai posé la question suivante à notre spécialiste poste de travail, qui est pour le perso, comme moi, à fond Apple. On est dans une industrie de chimie, 18000 postes à travers le monde.

Citation

"Pourquoi on ne mettrait pas des Mac à tout le monde ? Ca se gère aussi bien qu'un PC avec des équivalents aux GPO, c'est relativement stable, les applis bureautiques sont là (et parfois fonctionnent mieux sous mac que Windows), le matériel est plus résistant, ca décote moins, c'est pas vachement plus cher par rapport aux gammes pro des Dell, HP, Lenovo, toutes les études montrent qu'à terme, un parc Mac coute moins cher à l'entretien... Qu'est-ce qui empêche de basculer ?"

Citation

" - Eh bien c'est le parc logiciel. Certes le socle bureautique est là, mais toutes ces personnes qui utilisent des applis spécifiques, des applications métier, des application de labo, des applications ceci-cela, (on met de coté les PC qui font tourner une machine d'usine),  tout cela n'existe pas sur Mac. Tout simplement."

J'ai dans la tête que l'utilisateur passe son temps inconsciemment à comparer ce qu'il a au boulot avec ce qu'il a à la maison. Si l'on peut switcher au bureau, on pourra switcher à la maison. (Je parle de la masse, pas des happy few comme nous ^^). Mais tant que la masse professionnelle reste sur Windows, la masse du particulier ne basculera pas.

Rajoutons à cela que le premier prix Windows pour particulier, c'est facilement la moitié d'un mac. Ok, t'as pas un PC de ouf (plastoc, charnières fragiles, pas de rétroéclairage du clavier, moins de ports, processeur d'entrée de gamme, HDD mécanique...) mais t'as un ordi. Et paradoxalement, tant que la masse n'aura pas basculé sur mac à la maison (le jeu aurait pu être un sacré vecteur, mais bon voila), et ne se mettra pas à réclamer du mac au bureau, les appli resteront sur PC, et les PC resteront maitres du professionnel.

L'avancée du Mac M1 est fulgurante sur le papier, et puis comme tu dis Sethenes, les autres vont se rattraper. Je vois deux scénarios :

Scénario 1 - Intel se sort les mains des poches et fait des vrais progrès en performance et consommation, et Wintel continue.

Scénario 2 - L'industrie PC se tourne vers l'ARM et l'égémonie Windows ne permettra pas d'optimiser réellement l'OS en fonction du processeur => Et les PC ARM resteront des merdasses en bas des classements de performances (genre vraiment en bas), ce qui ne poussera pas les éditeurs à "adapter leurs logiciels", donc à les réécrire, donc tant qu'à faire à les porter sur Mac (puisque quitte à porter sur ARM, autant porter sur un ordi qui poutre, non ^^). Donc scénario 1.

Windows a encore de beaux jours devant lui.

Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, Mout a dit :

Scénario 1 - Intel se sort les mains des poches et fait des vrais progrès en performance et consommation, et Wintel continue.

Merci ! Enfin quelqu’un d’autres qui dit comme moi qu’Intel se tourne les pouces !

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Mout a dit :

L'industrie PC se tourne vers l'ARM et l'égémonie Windows ne permettra pas d'optimiser réellement l'OS en fonction du processeur

Windows ARM fonctionne très bien à ce jour, c’est juste qu’il n’y a pas de machine ARM très performante dans le monde PC, et que peu de logiciels sont disponibles en natif (donc émulation, ce qui ajoute au problème de performance).

il y a 22 minutes, Mout a dit :

, ce qui ne poussera pas les éditeurs à "adapter leurs logiciels", donc à les réécrire, donc tant qu'à faire à les porter sur Mac (puisque quitte à porter sur ARM,

Non, il n’y a rien à réécrire ou à porter pour qu’un logiciel tourne nativement sur ARM. Juste demander au compilateur de générer un exécutable ARM au lieu d’un exécutable x86

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, LolYangccool a dit :

Merci ! Enfin quelqu’un d’autres qui dit comme moi qu’Intel se tourne les pouces !

Il semblerait qu’Intel à réorienté sa stratégie. Ils ne se tournent pas les pouces. Intel s’attèlerait davantage au marché des serveurs.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Mout a dit :

J'ai dans la tête que l'utilisateur passe son temps inconsciemment à comparer ce qu'il a au boulot avec ce qu'il a à la maison. Si l'on peut switcher au bureau, on pourra switcher à la maison. (Je parle de la masse, pas des happy few comme nous ^^). Mais tant que la masse professionnelle reste sur Windows, la masse du particulier ne basculera pas.

Rajoutons à cela que le premier prix Windows pour particulier, c'est facilement la moitié d'un mac. Ok, t'as pas un PC de ouf (plastoc, charnières fragiles, pas de rétroéclairage du clavier, moins de ports, processeur d'entrée de gamme, HDD mécanique...) mais t'as un ordi. Et paradoxalement, tant que la masse n'aura pas basculé sur mac à la maison (le jeu aurait pu être un sacré vecteur, mais bon voila), et ne se mettra pas à réclamer du mac au bureau, les appli resteront sur PC, et les PC resteront maitres du professionnel.

Le renoncement d'Apple dans le domaine serveur date de l'abandon du Xserve je pense alors que Microsoft propose toute une suite pour gérer un parc (gestion de domaine, d'inventaire, de distribution automatique de software, ...). A cela s'ajoute le manque de talents pour gérer un parc de Mac alors "qu'en face" (chez Microsoft), il y a énormément d'informaticiens qui ont des certifications Microsoft. Je ne parle pas de gérer 5 Macs, mais d'en gérer plusieurs milliers sur plusieurs sites dans plusieurs pays, ce qui exclu de pouvoir se rendre sur place pour la moindre intervention.

Pour ce qui est du prix, je ne peux que plussoyer. Je viens d'acquérir un portable Lenovo d'entrée de gamme (série IdeaPad) avec 4 options : écran 14 > 15,6", 8 > 16 GB de RAM, i3 > i5 et SSD NVME (!) de 250 > 500 GB, le tout pour 729 euros.

Alors clairement, il est à la ramasse au niveau des perfs par rapport au M1 tant au niveau CPU que GPU, le connecteur d'alimentation me semble un peu fragile et la charnière est un peu dure. Mais c'est moins du tiers du prix du moins cher des 16" (en réalité 15,...) de chez Apple. Et on est loin des gros portables Dell d'il y a 15 ans (et le clavier est rétroéclairé loul).

Quand je parle de gâchis, c'est parce que "sur le papier", il y a 12 ans, j'aurais été un acheteur de Mac Studio M1 Ultra (je n'aurais pas pris l'option à 1150 euros). Mais il y a 15 ans, avec la philosophie d'Apple de l'époque, cette machine aurait été supportée sous Windows, aurait eu un SSD "standard", plus de softs auraient été nativement supporté sous Mac OS, etc.

En plus, cette machine avec Windows 10 Pro et son gestionnaire de VM intégrée aurait pu avoir une belle seconde vie par la suite. Aujourd'hui, mes besoins ont changé donc un tel achat n'est plus du tout à l'ordre du jour mais si cela avait encore été le cas, j'aurais vraiment trouvé cela dommage.

Il y a 16 heures, LolYangccool a dit :

Merci ! Enfin quelqu’un d’autres qui dit comme moi qu’Intel se tourne les pouces !

Pourquoi faut-il toujours tout ramener à Intel ? AMD est "aussi" un fabricant de puces x86 et ils ont "aussi" leur lot de casseroles, à commencer par le manque de suivi. Il y a 15 ans, ils avaient de bons CPU et puis ... pas grand chose jusqu'il y a 5 ans pour qu'enfin, ils en ressortent d'aussi bon. Or sur AMD, je ne vois jamais aucune critique. Pourquoi ?

Il y a 14 heures, VanZoo a dit :

Il semblerait qu’Intel à réorienté sa stratégie. Ils ne se tournent pas les pouces. Intel s’attèlerait davantage au marché des serveurs.

Intel ne renonce à aucun marché, la preuve, ils veulent même pouvoir fondre des puces M pour Apple. Les puces Intel sorties en octobre dernier offrent quand même pas mal d'avancées : mélange de cœurs basse et haute performance (apparemment, il faut Windows 11 pour en bénéficier), PCI Express 5.0 (oui, oui, 5.0 soit 4x plus rapide que le PCI Express 3.0 actuel), DDR 5 (et DDR 4 toujours supportée contrairement à la prochaine génération de CPU d'AMD si j'ai bien compris), Wifi 6, ... les cartes-mères sont pour la plupart équipées de cartes LAN 2,5 Gbit.

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Sethenès a dit :

Pourquoi faut-il toujours tout ramener à Intel ? AMD est "aussi" un fabricant de puces x86 et ils ont "aussi" leur lot de casseroles, à commencer par le manque de suivi. Il y a 15 ans, ils avaient de bons CPU et puis ... pas grand chose jusqu'il y a 5 ans pour qu'enfin, ils en ressortent d'aussi bon. Or sur AMD, je ne vois jamais aucune critique. Pourquoi ?

Oui c'est vrai, AMD était à la traine jusqu'à il y a quelques années, c'est même pire que ça, ils ne sortaient plus de CPU.
Mais actuellement ils ont largement remonté la pente, et c'est Intel qui « flemmardise ». Voilà pourquoi.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share




×
×
  • Create New...