Jump to content
shark132b

Et si on parlait un peu de LaTeX

Recommended Posts

Voilà je commence à utiliser LaTeX pour écrire mes cours et faire des diaporamas pour mes élèves de collège (donc rien de très compliqué en somme) et sur les conseils de Pim j'ouvre ce fil de discussion afin de mutualiser les pratiques.

 

Pim conseille de charger MacTeX pour écrire un document.

 

Voici une partie d'un échange que j'ai eu avec Pim car fainéant et ne maîtrisant pas encore tous le clavier du Mac (il faut vraiment avoir envie de les trouver les "[" et les "\" ) je cherchais un moyen d'écrire les formules à la manière de l'éditeur d'équation de word.

)

Si tu veux utiliser Keynote, travaille plutôt avec LaTeXit. Pour faire une fraction c'est \frac{a}{b} et tu compile avec Pomme L. Pour les exposants c'est 2,32\times 10^{12} par exemple, mais le mieux consiste à aller taper \def\dix#1{\times{}10^{#1}} dans les préférences de LaTeXit pour te créer la commande \dix personnalisée, et de cliquer sur appliquer à toute la bibliothèque, comme ça après il te suffira de taper 2,32\dix{12}. C'est ainsi beaucoup plus clair. J'ai un fichier avec des centaines de commande comme cela, je tape \formuleaspirine et hop ça me trace la formule... Très pratique !

 

Pour les accents, soit sur d'être bien en français, rajouter quelque chose comme \usepackage[french]{babel} au debut du document devrait aider. Mais ça c'est pour TeXShop, car sous LaTeXit ce n'est que pour les formules, il n'y a pas d'accents en mathématiques... (accents avec \grave{e} et \acute{e} en mode mathématique). Si tu veux vraiment continuer avec TeXShop en général et LaTeX en particulier, il faut que tu utilises le package Beamer \usepackage{beamer}.

 

Quelqu'un a t'il déjà utilisé Texmaker ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avez vous déjà eu des soucis pour déplacer une formule créée avec LaTeXiT sur une diapo keynote.

 

Mettre la formule sur la diapo ne pose pas de problème c'est la déplacer pour l mise en page qui m'est très laborieux.

Une astuce?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest pim

Ah oui, il y a effectivement une astuce ! Si l'exportation se fait en PDF (cela se règle dans les préfèrences de LaTeXit, et je te conseille le PDF pour un résultat excellent, non pixellisé et léger), il faut viser le texte avec la souris pour pouvoir l'attraper !

 

En fait, l'idéal c'est de garder le diaporama Keynote en zoom 100 %, afin de systématiquement déposer les formules au bon endroit, pour ne pas avoir à les redéplacer. Mais pour cela il faut presque 1500 pixels en largeur d'écran ! (avec l'écran HD du MacBook Air 13", j'y arrive presque !)

 

:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que l'export en jpg est légèrement pixelisé et puis ça fait un cadre blanc sur la formule (pas top car j'ai essayé un fond bleu clair).

 

Pour repositionner j'ai fait du bricolage : j'utilise l'inspecteur, je sélectionne la formule en faisant un grand cadre (le problème c'est qu'il ne faut pas qu'elle soit dans une zone de texte sinon ça la sélectionne et pas moyen d'attraper la formule) puis je la déplace avec les coordonnées de l'inspecteur de mesure.

 

Petit HS , j'ai acheté l'adaptateur hdmi pour l'ipad 2 il fonctionne très bien sur mon écran d'ordi Samsung muni d'un connecteur DVI à un bout donc je pense que je vais m'alléger le sac :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai déjà utilisé Texmaker. Enfin, je l'ai simplement essayé une foi, en fait, sur Linux. Celui que j'utilise vraiment, c'est TeXShop, qui est intégré avec MacTeX.

 

Pour les formules avec LaTeXiT, il faut prendre le format PDF, sans hésiter ; il faut juste effectivement se rappeler que, là ou il n'y a pas de texte, c'est transparent (c'est tout l'intérêt du PDF, e, plus de la "non pixellisation"), donc cliquer à cet endroit ne va rien sélectionner du tout !

 

Il faut aussi savoir que LaTeXiT peut être inclus dans les Services, c'est assez pratique pour taper les formule directement dans Pages ou Keynote sans avoir a quitter le document et à faire la manipulation de "cliqué-glissé". Enfin, pour des présentation "tout LaTeX", c'est Beamer qu'il faut utiliser, effectivement.

 

Grosso modo tout ce que Pim a déjà du te dire. C'est aussi lui qui m'apprend le LaTeX donc je ne vais pas vraiment être capable de t'apporter grand chose de plus sur la question ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé de mon ignorance mais comment l intégrer a Service et comment l utiliser par la suite dans keynote ou pages?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas utilisé ce système depuis très longtemps (puisque je fais maintenant des documents entièrement en LaTeX), mais je vais quand même essayer de t'aiguiller. On peut configurer les Services dans les Préférences de LaTeXiT :

20110501-rwwn1yr8wp6tac9b1r89751uw2.png

Tu peut gérer le préambule qui serra utilisé, la taille de ton équation par rapport au texte de ton document, la couleur, et même paramètrer des raccourcis clavier.

 

En suite, tu peut taper des équation en plein milieu du texte, comme ceci :

20110501-rpg44a2iubnukqdd3s6umk19hd.png

 

Il ne te reste plus qu'à sélectionner ce que tu veux LaTeXer, puis d'aller dans les Service (voir ci dessous). Il existe plusieurs façon de traiter l'équation. Il y a ce qu'ils appellent le "mode Inline", qu'il faut réserver aux bouts d'équation qui sont noyés dans du texte, et qui sont donc par conséquent "tassés" verticalement :

20110501-85775i8c3n5gaaay3xycbfmaxh.png >>> 20110501-fn58379maptn21ddemis1eqc9.png

 

Une autre possibilité, qu'il faut réserver aux équations que l'on veux faire ressortir (qui doit a priori être centré, et seule, sur une ligne), ou cette foi-ci les caractères ont leurs tailles "normales" (cela correspond à la commande \displaystyle, précisément) :

20110501-pipep4c1hcxqtfd48364esjg9t.png >>> 20110501-1qbmacmgb8pemt7pb4p8h6x86g.png

 

Voila, en très gros, comment ça fonctionne ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest pim

Y'a du nouveau concernant LaTeX facile & avec la souris :

 

http://www.macgeneration.com/news/voir/199...nt-des-formules

 

Il est intéressant de lire les commentaires de l'article, car les vrais puristes considèrent comme un crime le fait de 1/ faire payer pour du LaTeX et 2/ utiliser la souris pour du LaTeX ! :ph34r:

 

Edit : j'avais "oublié" que Grapher utilise aussi LaTeX, et qu'il permet à ceux qui ne connaissent pas les codes de les créer pour eux :

 

 

@ jujuv71 et ceux qui cherchent une solution gratuite (autre que LatexIt) :

Allez essayer Grapher, dans le dossier Utilitaires. Il inclut une palette pour l’édition de formules et permet ensuite d’exporter (dans un fichier ou par simple copier-coller) les formules en PDF ou en TIFF.

Astuce méconnue : via le menu contextuel obtenu sur une formule, il permet aussi d’exporter le code Latex correspondant — pratique quand on veut écrire une formule complexe via une édition graphique plutôt que directement en code.

 

Ça réponds parfaitement à une utilisation élémentaire :ph34r:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour l'info, pim.

Il est intéressant de lire les commentaires de l'article, car les vrais puristes considèrent comme un crime le fait de 1/ faire payer pour du LaTeX et 2/ utiliser la souris pour du LaTeX !  :ph34r:

Cela dit, je suis plutôt d'accord avec ces commentaires... M'enfin ! :ph34r:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ceux qui veulent créer des documents latex et qui ne connaissent pas ou qui ont un peu la flemme d'apprendre le langage latex (comme moi :) ). Il y a le logiciel Lyx qui est un "What You See Is What You Mean". Je vous le conseille vivement:

http://www.lyx.org/

Share this post


Link to post
Share on other sites

GNNNNN désolé c'est trop tentant je ne peux plus me retenir...

 

Latex : émulsion aqueuse naturelle, d'aspect généralement laiteux, sécrétée notamment par de nombreuses plantes (telles l'hévéa, pour fabriquer le caoutchouc naturel). Elle coagule et devient une gomme plastique lorsqu'elle est exposée à l'air libre.

 

AAAAH ça va mieux

 

je suis parti ne me cherchez plus par ici :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
GNNNNN désolé c'est trop tentant je ne peux plus me retenir...

 

Latex : émulsion aqueuse naturelle, d'aspect généralement laiteux, sécrétée notamment par de nombreuses plantes (telles l'hévéa, pour fabriquer le caoutchouc naturel). Elle coagule et devient une gomme plastique lorsqu'elle est exposée à l'air libre.

 

AAAAH ça va mieux

 

je suis parti ne me cherchez plus par ici :)

En fait, il ne peut pas vraiment y avoir ce genre de confusion, car en réalité LaTeX se prononce « latek » et non « latex ». En effet, le "X" final n'est pas un "X" (notre «iks », "x" en minuscule) mais bien la lettre "Χ" (le « khi » grec, "χ" en minuscule), et se prononce donc comme un "K" français. La base du LaTeX, le TeX, tire en effet son nom du mot grec τεχ. C'est là ou mes souvenirs s'arrêtent... Je crois que ça veux dire "science".

 

;)

 

Enfin bon, on entend les deux prononciation parfois, alors on te pardonne ! :lol:

 

Pour ceux qui veulent créer des documents latex et qui ne connaissent pas ou qui ont un peu la flemme d'apprendre le langage latex (comme moi    :) ). Il y a le logiciel Lyx qui est un "What You See Is What You Mean". Je vous le conseille vivement:

http://www.lyx.org/

Hummm si j'étais modérateur tu serrai banni de ce forum pour ces infamies ; pour toujours, voir même plus ! :)

 

Sérieusement, merci pour l'info. :P

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest pim

J'avais effectivement totalement oublié de parler de LyX. Hors LaTeX pur et dur, point de salut pour moi ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas très esprit "Apple" tout ça... j’entends par là convivialité, simplicité d'utilisation, expérience utilisateur... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest pim

Certes, c'est plus esprit UNIX effectivement ! Mais au final, on profite d'un langage hyper stable (pas de modification depuis... 1993 ! Tous les fichiers écrits à l'époque sont encore parfaitement compilables), et quand on connait bien les quelques commandes que l'on veut utiliser, on gagne un temps fou.

 

Par exemple, le simple fait de taper /formuleaspirine me trace la formule de l'aspirine à l'endroit voulu - difficile de faire plus simple ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Connaissez vous la commande pour mettre une accolade horizontale et écrire à la pointe? Je veux écrire a^n=a*a*...*a et dessous la série des a*...*a mettre une accolade et écrire n fois.

Cours sur les puissances de 4 eme et 3 eme!

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut écrire :

a^n= \underbrace{a \times a \times \cdots \times a}_{\mbox{$n$ fois}}

 

Je pense que c'est ce que tu veux. :angry:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exactement ce que je voulais. Tu es devenu mon idole (après Pim bien sur)! J'abuse mais que signifie la commande mbox? Et à quoi servent les $ autour du n? J'essaie de comprendre pour devenir autonome!

Encore merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il existe principalement deux environnements pour écrire des maths en LaTeX.

 

Le premier est le mode « inline » : il permet d'écrire des maths à l'intérieur d'un paragraphe de texte. Dans ces conditions, les formules sont un peu plus tassées pour ne pas trop écarter les lignes de texte. Le second est le mode « display » qui écrit les formule en « taille réelle » (dans l'exemple ci dessous, tu vois bien que le symbole de dérivation de x par rapport à t (dx/dt) est plus tassé dans le mode inline que dans le mode display) mais nécessite un passage à la ligne ; il ne peut pas y avoir autre chose sur la ligne que des caractères de maths.

 

Dans le premier cas, il faut encadrer la formule par des $ :

$ ma formule $

... et dans le deuxième cas, il faut écrire :

\[ ma formule \]

 

20110730-m25wngsr4irkfs397uh43m4pna.png

 

La commande mbox, c'est très simple. Le code que je te donne dans le message précédent va soit être placé entre $, soit entre /[ et \]. Quel que soit ton choix, cela veux dire que tout ce que tu écrit entre ces deux repères est un caractère de maths. Or, dans l'indication « n fois », le mot « fois » est un mot français et non une variable. Si on ne fait pas attention à ce détail, et si on écrit :

a^n= \underbrace{a \times a \times \cdots \times a}_{n fois}}

alors on obtient 20110730-fp5gghnf81nk2rdx1deqenwnt9.png car LaTeX ne fait pas la différence entre le « n » et les lettres de « fois ». Avec mbox, on lui fait comprends que « n fois » est bien une indication en français. On peut donc encadre le tout dans une commande mbox comme ceci :

a^n= \underbrace{a \times a \times \cdots \times a}_{\mbox{n fois}}}

qui donne 20110730-kkd17ekx93qc24xjyfdcp765p6.png. Sauf que ce n'est pas tout à fait correct ! En effet, l'intégralité du texte écrit sous la commande mbox n'est plus en mode maths. Ainsi, le « n » est « droit » (c'est la lettre n), et non plus en caractère maths (c'est la variable n). J'indique donc à LaTeX que le « n » est bien une variable en repassant en mode math à l'intérieur de mbox avec les $, d'où le \mbox{$n$ fois}.

 

Tu vas me dire (et tu aura tout à fait raison) que ce n'est pas la seul façon de faire. J'aurai aussi put écrire

a^n= \underbrace{a \times a \times \cdots \times a}_{n \mbox{ fois}}}

qui donne le même résultat que l'autre méthode : 20110730-ddbcipib62h3g1bc81mgr4isg5.png.

Cette fois, plus besoin de repasser le n en mode maths (puisqu'il n'est pas dans la mbox, il n'a jamais quitté le mode maths). En revanche, attention à bien mettre l'espace avant « fois » dans la mbox. Et oui : en mode maths, les espaces sont gérés automatiquement par LateX. Par exemple, les deux lignes de code suivantes donnent le même résultat :

\sqrt{ax+b}=\frac{\phi}{3}
\sqrt{  a x + b  }    = \frac{ \phi }{ 3 }

En revanche, quand tu écrit du texte (ce qui est le cas dans une mbox, je le rappelle), tous les espace comptent, bien sûr. Donc si tu écris « n \mbox{fois} », tu auras : « nfois ». Il faut donc écrire « n \mbox{ fois} » pour obtenir « n fois ».

 

 

J'espère que ce n'est pas trop confus... J'explique beaucoup de chose en essayant de pas en mettre des tonnes. Mais il se fait tard donc je ne suis pas sûr que mon approche soit la plus clair qui soit. Si tu as donc la moindre questions, s'il y a des zones d'ombre, n'hésite pas. :angry:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci iche c'est très clair. C'est donc le _ qui permet de passer à la ligne dessous.

Je pense revenir y interpeler lorsque j en serais à l'écriture de système. Je vais quand même essayer de mettre les mains dans le cambouis comme on dit.

Il faut que je déclare une accolade et un tableau à 2 lignes et 1 colone non?

Travailler juste avec la connexion 3G de l iPhone ce n'est pas facile(vive les vacances au camping!) :angry:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je pense revenir y interpeler lorsque j en serais à l'écriture de système. Je vais quand même essayer de mettre les mains dans le cambouis comme on dit.

Il faut que je déclare une accolade et un tableau à 2 lignes et 1 colone non?

C'est une possibilité effectivement, la plus simple. Ça donne ça :

[/
\left\{
\begin{array}{l}
2x + 5y = c \\
13x + 6y = 0
\end{array}
\right.
\]

Cependant, avec ce code, il y a (au moins) deux petits détails qui me gênent : 20110730-kpngr1ffs7ybbq4uiubhumqg6d.png.

 

Pour aligner les signes « = », on va rajouter des colonnes. Première idée : faire trois colonnes ; une pour les membres de gauche, une pour les signes « = », et une pour les membres de droite. L'alignement du texte serra, dans l'ordre, aligné à droite, centré, et aligné à gauche. Il faudra donc écrire {rcl} pour « right center left » dans l'argument de l'environnement array. Le code :

[/
\left\{
\begin{array}{rcl}
2x + 5y & = & c \\
13x + 6y & = & 0
\end{array}
\right.
\]

Il reste toujours le problème d'espacement que l'on avait à la base, mais il se reproduit maintenant à deux autres endroit : 20110730-pbix81fpjts9ieetey2pwfrywt.png.

Pour comprendre comment on va se débarrasser de ces espaces qui, pour moi, sont en trop, il faut bien comprendre le fonctionnement de array. En fait, tu as remarqué que le symbole « & » indique que l'on change de colonne ; c'est à cet endroit que LaTeX ajoute un espace, ainsi que avant la première colonne et après la dernière colonne. Cet espace est le réglage par défaut, mais comme partout en LaTeX, on peut tout changer. Pour indiquer à LaTeX ce qu'il faut insérer au niveau du changement de colonne, on utilise @{mon réglage} dans l'argument de l'environnement array. Ce que je veux ici, c'est pas d'espace du tout ; on va donc rajouter des @{} pour indiquer cela. C'est sans doute plus clair avec le code entier :

[/
\left\{
\begin{array}{@{}r@{}c@{}l}
2x + 5y & = & c \\
13x + 6y & = & 0
\end{array}
\right.
\]

qui donne ça : 20110730-qh3hhnuruigewsjmd3p8mbbshj.png. Ce n'est pas encore bon... Mais maintenant que j'ai introduit le @{mon réglage}, je vais enfin pouvoir te montrer comment je fait vraiment les systèmes. La deuxième idée, c'est donc de faire seulement deux colonnes, l'une alignée à droite pour les membres de gauches, et l'autre à gauche pour les membres de droites. Mais où va-t-on mettre le signe « = » ? Entre les deux colonnes, justement ! L'argument ressemblera donc à ça : {@{} r @{\ =\ } l}, ou @{\ =\ } indique que les deux colonnes sont séparée par un = avec un espace avant et après (indiqué par les « \ » avec un espace derrière). On a donc :

[/
\left\{
\begin{array}{@{} r @{\ =\ } l}
2x + 5y & c \\
13x + 6y & 0
\end{array}
\right.
\]

Et voila le résultat final : 20110730-rae6284t7kbc45g4xhfp846djb.png. On remarque par contre que dans le code, il ne faut plus mettre « & = & » mais seulement « & » à la place du égale (puisqu'il est déjà déclaré dans le @{\ =\ }). Si tu préfère la version intermédiaire avec trois colonnes, il faut bien mettre {@{}r@{\ }c@{\ }l} pour quand même avoir les espace de part et d'autres des =.

 

Dernière chose, tu te demandes peut être à quoi correspond le « \right. ». En fait, pour mettre l'accolade avant, on se dit au début qu'un « \{ » avant le array suffit. Mais voila ce que ça donne : 20110730-kw9y3k6yfxsfeh46u3kncxkm4c.png. L'accolade est toute petite et ne s'agrandie pas en hauteur pour « embrasser » les deux lignes. La méthode pour avoir les accolades (ainsi que les parenthèses, les crochets, etc...) de la bonne taille, c'est d'écrire \left\{ et \right\}. Démo (tu remarques au passage que j'en rajoute une couche sur l'utilisation de \mbox pour écrire le texte au milieu, alors que je suis en mode maths) :

[/
\{ \frac{a}{b} \} \mbox{ est moins beau que } \left\{ \frac{a}{b} \right\}
\]

Effectivement, 20110730-eqdrkft17ce2esfsgcrswkpp5h.png.

Le petit détail ici, c'est qu'il nous faut seulement l'accolade ouvrante. Seulement, si on ne met que \left\{, LaTeX va chercher l'accolade fermante et va planter. Pour lui indiquer qu'il n'y a aucun symbole de fermeture, on met un \right. : c'est le point après right qui indique le vide.

 

Idem que précédemment, il y a pas mal de notions qui sont peut-être nouvelles, donc n'hésite pas si tu as des questions. Enfin, comme tu le dis toi même, la façon la plus simple de progresser c'est de mettre soit même les mains dans le cambouis ! :angry:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest pim

C'est tellement beau ce que tu écris iChe, que j'en ai versé une petite larme :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup iche. Ça se complique drôlement là! Actuellement je tape sous page et je convertis avec dans le menu service. Il va falloir que je mette ton code dans la bibliothèque Latexit afin que je sois un peu plus productif non?

Je n ai pas encore la force de tout formater en Latex.

Je reconnais l'avantage pas rapport à l'éditeur d'équation de word que j'utilisais précédemment puisque les formules ne bougent plus, par contre une fois que du code est Latexisé peut on revenir au code source notamment pour une révision du document?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest pim
une fois que du code est Latexisé peut on revenir au code source notamment pour une révision du document?

Oui. C'est LinkBack, et c'est automatique normalement : un double-clic suffit. Parfois, cela ne marche pas - vérifie que les Préférences de LaTeXiT sont bien réglées :

 

20110801-c27eh86uxub11prj8syhq5mmf4.jpg

 

Quand cela ne marche pas, tu peux aller ouvrir LaTeXiT et retrouver ton équation dans l'historique, dans le menu "Historique > Afficher l'historique" de LaTeXiT (je viens de découvrir que mon historique de LaTeXiT remonte à... octobre 2005 ! Pas mal quand même !).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×