Jump to content

Surchauffe des MacBook Pro 2011 ?


hachdrien
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

 

je vais prochainement me laisser tenter par un MacBook Pro 2011 17" sur le refurb. Je voulais savoir si vous aviez des échos, des réactions par rapport aux problèmes rencontrés par de nombreux utilisateurs concernant la surchauffe du processeur, qui risquerait à terme de griller la machine prématurément.

Faut-il céder à la tentation ? Faut-il attendre une RevB ou la révision 2012 (sachant que je n'ai pas trop le choix question temps :ph34r: )?

 

J'espère ne pas faire doublon, car avec la fonction recherche je n'ai rien trouvé sur le sujet !

 

Merci d'avance pour vos réponses.

Link to comment
Share on other sites

Je crois que toute la gamme 2011 chauffe. Après tu peux toujours prendre un Apple care avant la fin de la garantie si ça te rassure (au moins tu es couvert 3 ans et seul Steve saura où on en sera dans 3 ans! :ph34r: ).

 

Pour la petite histoire une collègue de travail a vu son Imac 27" de 2010 partir en SAV car il chauffait trop et qu'au bout de 2 heures il s'éteignait.

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ta réponse prompte et efficace. D'un autre côté ça ne me rassure pas. Si seulement Apple pouvait régler le problème... Mais là je crois que je rêve... :ph34r:

Effectivement l'Apple Care en fin d'année prochaine parait être le meilleur palliatif. D'ailleurs je me demandais : si on a recours à la réparation d'un modèle couvert par l'Apple Care après 3 ans d'utilisation, ils mettent éventuellement des composants corrigés ?

Link to comment
Share on other sites

Même sans AppleCare, j'ai vu des rappels en masse de machines. Le dernier exemple en date concerne les cartes graphiques qui vieillissaient trop vite.

 

En ce qui concerne les MacBook Pro 2011, ils ne chauffent pas du tout c'est une légende. Enfin, plus précisément, tout dépend l'usage que l'on en fait ! Il se trouve que certains modèles sont proches en puissance d'un MacPro de 2010 - excusez du peu ! Donc si on demande la puissance maximale au portable, il se transforme en plaque chauffante. Rien d'anormal à cela, le processeur est prévu pour être à des très hautes températures de toute manière, et ne va donc pas en souffrir. Mais en usage normal, je doute que toute cette débauche de puissance soit utile 24h/24, mais seulement quelques minutes ou quelques secondes (ou même quelques millisecondes), et le MacBook Pro est alors extraordinairement silencieux.

 

Les tous premiers PowerBook en G4 (sortis il y a dix ans...) avaient effectivement un problème de surchauffe : le processeur G4 brulait les composants alentours tellement il dégageait de chaleur. Là nous ne sommes pas du tout dans ce cas de figure ! Apple maitrise ces problèmes désormais. Il y a bien des cas de surchauffe démente de la puce ThunderBolt, mais ça personne ne peut encore vérifier et on peut penser à une solution au niveau du pilote. Pour les iMac niveau surchauffe je ne serais pas aussi catégorique, car oui, ça chauffe !

 

Bref en conclusion pour le MacBook Pro je pense qu'il n'y a aucun souci. D'ailleurs Sylvain pourra confirmer car il a un 15" sur lequel il construit et met à jour tout Consomac - voyez bien qu'il est possible de faire des choses démentes sans se bruler ! :ph34r:

Link to comment
Share on other sites

Si un avis de plus est le bienvenu, ma plus grosse chaleur est sans doute lorsque j'ai voulu tester Civilization V sur Mac. J'ai fait une partie de 7-8h pendant laquelle les ventilos ont tourné sans arrêt à bonne vitesse, et même après ça, il n'y avait rien à signaler... C'est plutôt moi qui surchauffait :ph34r: !

 

Et d'après mon expérience, la gestion des ventilos est réglée telle une horlogerie suisse! A peine le jeu quitté que les ventilos commençaient déjà à ralentir pour s'arrêter quelques dizaines de secondes plus tard.

 

Pour info, c'est un MBP 15" 2011 avec un i7 2.2ghz.

Link to comment
Share on other sites

@pim : c'est vrai que les résultats de surchauffe ont été obtenus en poussant à bout le processeur. Pour ma part, le besoin de puissance n'est pas un désir gratuit, je vais faire de la 3D intensive, beaucoup l'année prochaine et pas mal les années suivantes. Si la surchauffe ne consume ni la carte mère, ni les autres composants, la chaleur ne me dérange pas, je ne suis pas en sucre !

 

@scaly : en voilà un bon exemple d'utilisation intensive ! :ph34r: Tu as raison de rappeler que le plus important est que le MacBook Pro se régule dès qu'il n'a plus besoin de suractivité.

 

Merci à tous pour vos réponses ! Je pense me laisser tenter, mais pas avant de savoir la date de sortie exacte de Lion.

 

Si c'est le cas pour vous, bon week-end !

Link to comment
Share on other sites

En ce qui concerne la nappe SATA III du disque dur interne qui n'accepte pas les SSD en SATA III dans certains cas, le problème vient d'un stupide défaut d'isolation contre le rayonnement haute fréquence, réglé en entourant la nappe défectueuse de papier alu... Apple ne communique pas sur ce point, donc impossible de connaitre la proportion de machines touchées, ni si le problème est réglé ou en cours de règlement.

 

En ce qui concerne le connecteur SATA du SuperDrive, ils ont dû tous passés en SATA III, sans doute par pénurie de connecteurs SATA II. Même chose, absence totale de communication, mais cela me semble logique.

 

Ce sont deux problèmes réellement matériels, donc dès que tu reçois ta machine, tu vérifie ces points si ils sont essentiels pour toi, et si ils font défaut, tu retournes la machine. Mais il faut être un peu bricoleur !

 

En attendant le SATA II autant pour un disque dur « classique », un SSD « normal » (= pas SSD SATA III, que deux références pour l'instant) ou un SuperDrive, c'est vraiment parfait :ph34r:

Link to comment
Share on other sites

Non, je pense très franchement que c'est parfaitement rétro compatible. La preuve, tous les SuperDrive sont en SATA I, et la majorité des disques durs et SSD actuels sont en SATA II.

Link to comment
Share on other sites

Même sans AppleCare, j'ai vu des rappels en masse de machines. Le dernier exemple en date concerne les cartes graphiques qui vieillissaient trop vite.

 

En ce qui concerne les MacBook Pro 2011, ils ne chauffent pas du tout c'est une légende. Enfin, plus précisément, tout dépend l'usage que l'on en fait ! Il se trouve que certains modèles sont proches en puissance d'un MacPro de 2010 - excusez du peu ! Donc si on demande la puissance maximale au portable, il se transforme en plaque chauffante. Rien d'anormal à cela, le processeur est prévu pour être à des très hautes températures de toute manière, et ne va donc pas en souffrir. Mais en usage normal, je doute que toute cette débauche de puissance soit utile 24h/24, mais seulement quelques minutes ou quelques secondes (ou même quelques millisecondes), et le MacBook Pro est alors extraordinairement silencieux.

 

Les tous premiers PowerBook en G4 (sortis il y a dix ans...) avaient effectivement un problème de surchauffe : le processeur G4 brulait les composants alentours tellement il dégageait de chaleur. Là nous ne sommes pas du tout dans ce cas de figure ! Apple maitrise ces problèmes désormais. Il y a bien des cas de surchauffe démente de la puce ThunderBolt, mais ça personne ne peut encore vérifier et on peut penser à une solution au niveau du pilote. Pour les iMac niveau surchauffe je ne serais pas aussi catégorique, car oui, ça chauffe !

 

Bref en conclusion pour le MacBook Pro je pense qu'il n'y a aucun souci. D'ailleurs Sylvain pourra confirmer car il a un 15" sur lequel il construit et met à jour tout Consomac - voyez bien qu'il est possible de faire des choses démentes sans se bruler ! ;)

On arrive donc à un mur technologique : l'impossibilité de fabriquer des machines de plus en plus rapides, fiables et qui ne chauffent pas !

Link to comment
Share on other sites

Je ne crois pas. Pour l'instant ils nous montrent qu'ils en sont incapables. Mais tout est possible je pense. Je trouve d'ailleurs suspect qu'intel vienne tout juste de penser qu'ils pourraient faire des processeurs en 3D.

 

Effectivement on a l'air d'atteindre une limite, qui devrait être un jour dépassée. En atteste la miniaturisation d'un microorganisme. Bon, là je m'égare dans la science-fiction. ;)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...