Jump to content
Sethenès

Evolution des ventes de Mac (IDC, 2011-2017) : pdm & volume

Recommended Posts

Il y a 4 heures, Baraka a dit :

Apple, par exemple, est susceptible d'avoir une part de marche plus importante si on l'exprime en pourcentage du chiffre d'affaires total du secteur, et c'est la puissance financiere qui fait evoluer le marche. 

Mise au point d'ordre sémantique. Je vois bien de quoi tu veux parler, mais n'utilise pas la notion de parts de marché pour cela, parle de la part des bénéfices par exemple.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, pehache a dit :

C'est en tous cas la meilleure métrique pour voir l'évolution du nombre d'unités vendues ;) , ce topic ne prétendant pas à autre chose.

 

Euh... C'est dans le deuxième graphique du premier post.

D'abord, il n'y a qu'une seule bonne métrique, celle de Schwarzschild ;)

Les chiffres proviennent d'un lien donné par Pehache dans l'article https://consomac.fr/news-9446-les-ventes-de-macs-seraient-toujours-en-baisse.html 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, Sethenès a dit :

Mise au point d'ordre sémantique. Je vois bien de quoi tu veux parler, mais n'utilise pas la notion de parts de marché pour cela, parle de la part des bénéfices par exemple.

"part de marché en valeur" ça se dit. Quand on dit "part de marché" tout court on entend généralement "en volume".

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, pehache said:

"part de marché en valeur" ça se dit. Quand on dit "part de marché" tout court on entend généralement "en volume".

Justement, c’est loin d’être si général que ca (ça dépend souvent de l’industrie concernée).

Quoi qu’il en soit, voilà, je sais ce que sont les graphiques préparés par Sethenes, et ça me donne franchement l’impression d’être un choix stratégique de la part d’Apple plutôt qu’un échec des ventes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Baraka a dit :

ça me donne franchement l’impression d’être un choix stratégique de la part d’Apple plutôt qu’un échec des ventes.

Vu les promos agressives et assez courantes sur les MBP 2018 (du jamais vu sur un Mac aussi récent), on peut se demander...

Share this post


Link to post
Share on other sites

@pehache : en 2007, sur simple demande auprès d'Apple, on pouvait obtenir de 100 à 250 € (voire plus) de ristourne, soit environ 5 à 10 % de rabais …

A cette époque, Apple distribuait des coupons de réduction (je ne me souviens plus des termes).

Ensuite ils ont totalement arrêté ces pratiques …

Puis plus aucune marge (sauf presse / media) pour les apporteurs d'affaire (~ 3 à 5% à l'époque).

… je passe les étapes …

Et maintenant, les promo explosent …

---

Apple a tjrs maintenu une image exclusive de leurs produits, et je doute qu'ils sacrifient cela …

Si cela était volontaire ce serait un sacré retour en arrière … et une vision a très court terme …

 

Bref, y'a peut être un peu des deux … pb de ventes … et des marges plus grandes qui permettent des ristournes …

Les ventes ne vivent / les consommateurs n'attendent plus que de cela désormais …

attendons encore pour valider cela …

Edited by aexm

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19/10/2018 à 18:29, pehache a dit :

Vu les promos agressives et assez courantes sur les MBP 2018 (du jamais vu sur un Mac aussi récent), on peut se demander...

Oui surtout quand en l'espace de 3 ans le MBP 13" à pris le tarif du 15" et le 15" celui d'un objet de luxe qu'il n'est pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/10/2018 à 15:36, VanZoo a dit :

L'avenir d'Apple (comme toutes les entreprises Tech), c'est finalement à plus ou moins long terme, la " fin " du hardware et la vente de services

Exemple avec le projet Titan ; Apple semble davantage se diriger vers la vente d'un système que de boites en métal et plastique

J'arrive après le déluge, mais Apple a quand même su se démarquer au niveau de la qualité des objets créés. Les claviers des précédents modèles de MBP et MBA (et j'ai envie de dire que le clavier du modèle 2018 est plutôt agréable) ; l'époque des iPod et de la roue permettant de naviguer dans l'interface avec une fluidité révolutionnaire ; l'iPhone aussi à sa façon ; dernièrement avec les AirPods ; et peut être d'autres choses qui m'échappent. 
Je pense que le hardware a encore de beaux jours devant lui, et Apple le sait. J'aurais plutôt tendance à penser, en non connaisseur de la marque, que justement Apple aurait plutôt à diversifier leur présence dans le monde des produits physiques, plutôt que dans des services virtuels qui sont déjà bien saturés (même si leur présence dans les interfaces/software est plus que notable (iTunes notamment)).

Share this post


Link to post
Share on other sites

En essayant d'être le plus neutre possible, le Mac est considéré comme du passé par Apple. En théorie de la vente on parlerait de "rétention", c'est à dire on en fait le moins possible pour ne pas perdre trop de monde et on en empoche un maximum.

L'iPhone & cie (iPad, Watch, ...) est en phase de "développement", c'est à dire qu'on essaye de progresser, d'acquérir de meilleures parts de marché. C'est surtout vrai pour tout ce qui n'est pas iPhone car pour l'iPhone, on est déjà presque en "rétention" également. C'est d'ailleurs symptomatique qu'Apple ne va plus communiquer sur les volumes des Macs et des iPhones.

Le 3ème pan de ce concept "RAD" (Acquisition-Développement-Rétention) , c'est l'acquisition. C'est la qu'on met le focus & l'énergie. Clairement, on y retrouve aujourd'hui chez Apple, les services et tout ce qui n'est pas l'informatique classique : la conception de série en streaming, la voiture, etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'AppleWatch a un grand avenir devant elle avec la santé, là où l'Iphone semble stagner (jusqu'à qu'Apple fasse quelque chose de la techno Face ID ; proposer des photos en scan 3D par exemple) Et je crois aux lunettes Apple. 

Le Mac ce n'est pas du passé ni l'Iphone. On a besoin de ces produits. Apple constate que les consommateurs gardent leurs produits plus longtemps, que l'ensemble de l'industrie se nivèle (tous les smartphones arrivent plus ou moins à un même degré de performances) donc il faut à la fois se démarquer avec des services et augmenter les prix pour compenser l'allongement des cycles de renouvellement. 

Les AppleStore sont significatifs de cet évolution. On ne peut plus se distinguer comme avant par le hardware donc ce sera par les services dont Today at Apple

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×