Le flexgate du MacBook Pro réglé en secret par Apple ?


En janvier, le site iFixit a révélé l'existence d'une défaillance du câble flexible qui relie l'écran à la carte mère sur les dernières générations de MacBook Pro, plus précisément depuis le nouveau design plus fin inauguré en 2016. Ce problème de câble, surnommé "flexgate", peut conduire à l'apparition de défauts dans le bas de l'image, comme si quelques spots de lumière venaient éclairer la partie basse de l'écran. Dans son stade ultime, il peut également causer l'extinction totale de l'écran lorsque l'ouverture de celui-ci arrive vers 40 degrés. Le plus gênant dans cette histoire, c'est que le câble flexible, autrefois facile à remplacer, fait désormais partie de la dalle : sa défaillance oblige à remplacer la totalité de l'écran. Ou comment passer d'une facture de 6 dollars à une facture de 600 dollars, expliquait iFixit en début d'année...

Aujourd'hui, iFixit revient sur le sujet suite à une découverte réalisée sur les modèles de 2018 : le câble flexible de l'écran utilisé par Apple est désormais 2 millimètres plus long que sur les modèles de 2016 ou de 2017. Une différence qui peut paraître minime, mais qui peut faire toute la différence lorsque le câble est susceptible d'être mis sous tension plusieurs fois par jour. iFixit a en effet pu vérifier que le câble du MacBook Pro est moins tendu que celui de ses prédécesseurs lorsque l'écran de l'ordinateur est ouvert à son angle maximal.


Flexgate MacBook Pro
Flexgate MacBook Pro
Flexgate MacBook Pro
Flexgate MacBook Pro

Apple a-t-elle discrètement corrigé, ou tenté de corriger, le problème du flexgate des récents modèles de MacBook Pro ? La firme de Cupertino n'a jamais officiellement communiqué sur le problème, alors que la pétition lui demandant un extension de garantie pour les modèles potentiellement touchés par ce problème a dépassé les 13 000 signatures. Mais s'il s'avère qu'Apple a corrigé avec le MacBook Pro de 2018 ce qui semble bien être un défaut de fabrication, l'apparition d'un programme d'extension de garantie pour les modèles de 2016 et de 2017 pourrait être difficile à éviter. Affaire à suivre...

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le MacBook Pro sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (27)

2DSP

5 mars 2019 à 15:22

Est-ce que ce problème touche exclusivement les MacBook Pro TouchBar ou d’autres modèles sont concernés?

Fred4

5 mars 2019 à 16:12

@2DSP nous avons un exemple de MBP 2016 sans TB signalé par @Roxia50 dans le forum Consomac.

pim

5 mars 2019 à 16:26

Là on a tout ce qu’il faut pour monter facilement une plainte pour vice caché. Donc aucune limite potentielle pour la garantie.

Pseudol

5 mars 2019 à 17:24

C'est une bonne chose qu'ils n'aient pas attendu le 2019 pour corriger le probleme.
600€ pour faire reparer un probleme de conception je trouve ça honteux (grace à la soudure sur l'écran, quelle idée pour une entreprise écolo)
Mais on connait la suite : Le probleme sera reconnu et les clients auront un écran un neuf

Carbo

5 mars 2019 à 18:30

C'est un peu une habitude chez Apple, on corrige des problèmes qui n'existent pas officiellement

Michel Bellemare

5 mars 2019 à 19:16

@Carbo: Pour paraphraser VanZoo, tous les problèmes de conception de Apple, restent «à la marge», et essentiellement Apple produit la perfection

clive-guilde

5 mars 2019 à 19:43

Finalement ce modèle 2018 ne corrigé pas que les problèmes du clavier.
Cela devient difficile de s'équiper chez Apple malheureusement ....

VanZoo

5 mars 2019 à 19:47

@Clive, sinon le MBP TB, je ne vois pas quels problèmes connaissent les autres Macs...

@Michel, Ne trahis pas mes propos, s'il te plait. Tu n'as pas les capacités pour me caricaturer.

Michel Bellemare

5 mars 2019 à 20:41

Paraphraser VanZoo, pas caricaturer

2DSP

5 mars 2019 à 21:05

Merci @Fred4. Personnellement j’ai un MacBook Pro (dans TouchBar 2017). Est-ce que quelle sait si le problème se voit dès le départ où s’il peut apparaître avec le temps?

2DSP

5 mars 2019 à 21:06

Merci @Fred4. Personnellement j’ai un MacBook Pro (sans* TouchBar 2017). Est-ce que quelqu’un* sait si le problème se voit dès le départ où s’il peut apparaître avec le temps?

VanZoo

5 mars 2019 à 21:52

@Michel, quel est ton intérêt à mentir ?
C’est ton Cloclo chéri qui t’a demandé d’agir aussi bassement ?
Oublies-moi dans tes prochains posts

pehache

6 mars 2019 à 07:32

Le MBA 2018 semble également touché par les problèmes de clavier, et même s'il n'y avait que le MBP de touché, c'est quand même de loin le Mac le plus vendu et il n'y a pas tant d'alternatives que ça dans la gamme.

Sethenès

6 mars 2019 à 11:11

En tout cas pas le Mac Mini, puisqu'il est question d'un problème de connexion TB3 avec certains disques externes qui ne sont pas alimentés.

VanZoo

6 mars 2019 à 13:51

Ce n’est pas tant les ratés, le problème que le mutisme d’Apple auprès de certains clients et la non prise en charge gratuite...
Sur un Mac Performa, hop problème ; renvoi chez Apple. Depuis le vieux bousin tourne comme au 1er jour. Donc ce n’est pas récent les problèmes.

Michel Bellemare

6 mars 2019 à 17:44

@VanZoo: Pourrais-tu m'avertir quand je pourrai à nouveau critiquer tes prises de positions Ceci étant dit, j'apprécie tes participations à Consomac, qui avec celles de «Lol», sont parmi les plus documentées et pertinentes (juste un peu partisanes.... parfois).

Pseudol

6 mars 2019 à 18:59

J'ai plutot tendance à faire fuir ces deux là quand je documente mes arguments si vous voulez mon avis. La rigueur n'est pas le point fort en ces lieux.

Michel Bellemare

6 mars 2019 à 19:27

@Pseudol: Une remarque «partisane» peut être favorable ou... défavorable à un produit. C'est la tendance générale des commentaires, qui détermine la «partisanerie. Si VanZoo a tendance à être dithyrambique envers Apple, l'ensemble de ton oeuvre ne fait de toi un modèle «d'impartialité» non plus.

LolYangccool

5 mars 2020 à 00:26

@Pseudol : Le gros soucis avec toi c'est que tu ne viens que pour critiquer Apple, limite pour diffamer parfois. Le "que" est important dans la phrase.

PLefebvre

10 mai 2020 à 01:44

Bonjour,

J'aimerai avoir vos avis concernant ce problème. Je possède un MacBook Pro (13-inch, 2017, Two Thunderbolt 3 ports) acheté en apple store en septembre 2017 pour mes études, et j'ai depuis quelques jours le problème de rétroéclairage. L'affichage cesse dès que mon écran est trop ouvert (>40°) rendant impossible de travailler avec dans ces conditions. Je souhaite donc faire réparer mon ordinateur dès la fin du confinement, mais je ne veux pas risquer me retrouver face un SAV me réclamant 600€ pour remplacer mon écran.

Auriez-vous un conseil à me donner (notamment comment présenter mon problème au SAV) pour que la réparation soit prise en charge par la garantie apple ? Dois-je m'appuyer sur le problème de "flexgate" (mais si j'ai bien compris, mon modèle étant de 2017, il n'est pas couvert) ou demander un changement pour cause d'anti-reflet (c'est très légèrement le cas de mon écran) ?

Vos avis m'intéressent, je vous remercie par avance pour vos réponses!

Fred4

10 mai 2020 à 17:18

@PLefebvre: le fil de discussion ici en lien donne de précieuses indications.

PLefebvre

10 mai 2020 à 21:35

@Fred4, merci pour le lien! Je vais contacter le sav d'Apple cette semaine, je vous tiendrai au courant de la suite des évènements si d'autres se retrouvent dans la même situation.

PLefebvre

10 mai 2020 à 21:43

@Fred4, merci pour le lien! Je vais contacter le sav d'Apple cette semaine, je vous tiendrais au courant de la suite des évènements si d'autres se retrouvent dans la même situation.

PLefebvre

5 octobre 2020 à 19:56

Bonsoir,

Dernier update, concernant la réparation de mon macbook pro (mi-2017, rétina, sans touch bar,13 pouces) souffrant du problème de rétro-éclairage.
Après quasiment 6 mois d'attente (dont 3 mois sans mac resté dans un centre de réparation), Apple a enfin pris en charge la réparation de mon mac (changement d'écran + batterie + clavier) facturée 620€ !

Il aura fallu de nombreux coups de téléphone puis construire un dossier complet (plusieurs pièces demandées) à envoyer en recommandé avec accusé de réception à la maison mère en Irlande, pour que je sois finalement rappelé et qu'on m'annonce l'entière prise en charge de la réparation. Le courrier en recommandé correspond en réalité à une procédure de réclamation pour vice caché (selon la législation européenne), car il s'agit bien ici d'un défaut de conception de l'ordinateur.

J'espère que mon message pourra en aider certains, qu'ils n'hésitent pas à m'envoyer un message s'ils veulent avoir plus de détails (notamment les pièces utiles à joindre au dossier) !

Bonne soirée

Benito85

26 octobre 2020 à 14:41

Bonjour PLefebvre,
Merci pour votre poposition, je suis très intéressé par la procédure et la documents nécessaires.
Car, même problème que vous, avec cerise sur le gâteau les problèmes de clavier "touches papillon" (pour lequel au moins il est eligible au programme).
Apple en plus de rançonner les développeurs d'applications est en train de devenir, côté hardware, une mauvaise camelote made in china. Si Steve Jobs était la il y'aurait quelques ingénieurs tricards dans la vallée.
Dans l'attente de vous lire.
Bien à vous
Benoit

PLefebvre

28 novembre 2020 à 16:57

Bonjour @Benito85,

Effectivement nous avons bien le même problème, Apple a finalement changé mon écran (enfin!) avec mon clavier et ma batterie (sous garantie). Malgré une réponse un peu tardive, j’espère qu’elle pourra vous aider :
Il vous faut d'abord contacté apple par téléphone et expliqué que vous souhaité déclarer un vice caché. Apple vous enverra alors un mail avec un numéro de dossier et la liste des pièces justificatives demandées.

Voici la liste des pièces justificatives à joindre au dossier (à envoyer en recommandé avec accusé de réception à "Apple France Support - Apple Distribution International - Hollyhill Industrial Estate - Cork - Republic of Ireland):
1- nom, prénom, adresse postale
2- n° de tel principal
3- n° de série du matériel
4- description de votre revendication (ici une bonne page word, détaillée ou vous insistez sur "vice caché" et le fait que le problème de "flexgate" est reconnu et répandu)
5- date à laquelle le problème a été identifié
6- date d'achat du matériel
7- coordonnées du point de vente où le matériel a été acheté

Il faut également joindre au dossier :
1) un rapport confirmant et prouvant le problème revendiqué provenant d'un apple store (dans ce cas le n° de réparation fournit) ou d'un Centre de Service Agréé Apple ("CSAA") (dans ce cas une copie du rapport)
2) une copie de la preuve d'achat où apparaît le n° de série du matériel

N'hésitez pas à ajouter au dossier tous les documents qui vous sembleront utiles!
Normalement dans le mois qui suit un responsable vous appellera pour vous expliquer la suite des opérations (et l'espère pour vous la prise en charge de la réparation!).
Bon courage!

Flexgate15

29 mars 2021 à 18:25

Bonjour, j'ai eu le même problème avec mon MacBook Pro 15 pouces (2016) non pris en charge par le Programme de réparation du rétroéclairage de l’écran du MacBook Pro (réservé au 13 pouces). Mon écran du jour au lendemain est devenu noir quand je l'ouvrais à plus de 40° environ. Après plusieurs appels chez Apple, d'abord avec les opérateurs lambda, puis avec le manager en Irlande (siège d'Apple), on m'a certifié que les réparations de mon écran étaient à ma charge et qu'Apple ne pouvait rien faire. Le manager m'a même dit que cela ne servait strictement à rien d'écrire. Pourtant, en passant du temps sur des forums consacrés au problème de Flexgate, j'ai compris qu'il fallait prononcer les mots magiques de "vice caché". Ce qui est réellement le cas ici (l'écran devient noir en raison d'un problème de câble initialement trop court à l'achat de ma machine). J'ai recontacté Apple, j'ai demandé à parler au manager et dit que je souhaitais entamer une procédure pour vice caché. Auparavant - et c'est obligatoire pour la procédure - j'ai emmené mon mac dans une boutique de réparation affiliée à Apple (Icare Paris) pour un diagnostic et un devis. La responsable, très sympathique, a tout de suite compris le problème. Mon ordinateur a été immobilisé pendant plus de 10 jours mais le diagnostic a été fait gratuitement dans cette boutique (d'autres demandaient 40 euros...). J'ai insisté pour que la phrase "l'écran devient noir à partir de 40° degrés d'ouverture" s'affiche sur le devis, car initialement il était simplement écrit "écran défectueux à remplacer"... Montant 853 euros ! Revenons à la procédure pour vice caché (que la loi française punit). Le manager m'a donné l'adresse du siège d'apple en Irlande et dit qu'il fallait résumer ma situation dans une lettre envoyée avec accusé de réception, accompagnée de plusieurs pièces obligatoires : devis, numéro de série de l'appareil, facture de l'ordinateur (achat en France et à titre personnel)... J'ai repris une lettre type trouvée sur le net pour des problèmes de vices cachés apple et j'ai raconté ce qu'il s'était passé avec mon écran, que cela avait toutes les caractéristiques du flexgate, que cela avait été confirmé sur mon devis, que j'étais très déçu d'Apple, pourtant toujours fidèle à la marque, que j'étais maintenant dans l'impossibilité de travailler... et j'ai surtout cité les extraits de texte de la loi française sur le vice caché :

Je considère donc que cet appareil présente un vice caché au sens de l'Article 1641 du Code civil. Je vous rappelle en effet que tout professionnel est tenu à une obligation légale en garantie des vices cachés et ce indépendamment de l'existence ou non d'une garantie commerciale. Voici ce qu'on retrouve dans l’Article 1641 du Code civil français :

« Le vendeur est tenu de la garantie à raison des défauts cachés de la chose vendue qui la rendent impropre à l’usage auquel on la destine, ou qui diminuent tellement cet usage que l’acheteur ne l’aurait pas acquise, ou n’en aurait donné qu’un moindre prix, s’il les avait connus. » et dans l’article 1648 du Code civil français : « L'action résultant des vices rédhibitoires doit être intentée par l'acquéreur dans un délai de deux ans à compter de la découverte du vice. ». C’est-à-dire que cela va au-delà du Programme d'Extension de Garantie lancé par Apple, car dans ce cas précis de vice caché la garantie n’a aucune limite dans le temps, je suis tenu d’en demander l’application dans un délai de 2 ans à partir de l’apparition du problème sur mon ordinateur, en l’occurrence mon MacBook Pro 15’’ 2016, le X janvier 2021.
Ainsi, sur le fondement de l'Article 1644 du Code civil, je vous demande soit le remplacement de la machine en panne par une nouvelle machine récente et fonctionnelle, soit la prise en charge totale des réparations.

J'ai envoyé ma lettre avec accusé de réception en Irlande et j'ai finalement reçu un appel d'Apple un mois et demi plus tard. L'opératrice du service commerciale s'est excusée du retard de la réponse (en raison du covid) et m'a affirmé que mon devis serait pris en charge totalement par Apple. J'ai donc récupéré il y a quelques jours mon MacBook Pro 15 pouces 2016 avec un nouvel écran. Seul bémol, l'écran neuf est sans doute porteur du même vice caché - le câble trop court initial - et il est possible que le problème revienne dans deux ans... En attendant, je fais attention de ne pas l'ouvrir et le fermer intempestivement pour ne pas user la charnière (et donc le câble). L'opératrice du service commerciale, sympathique, m'a dit de garder son contact et de lui écrire si jamais le souci revenait... Il a fallut s'armer de patience, haïr Apple et faire sans ordinateur pendant plusieurs semaines, mais au final il est possible d'obtenir réparation ! Bon courage à tous.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription