Les alléchants tests de puissance de l'iMac 2019


Alors, que valent les nouveaux processeurs d'Intel qui intègrent les iMac de 2019 ? Suite à leur présentation officielle, les premiers exemplaires sont arrivés chez leurs utilisateurs la semaine dernière et nous pouvons aujourd'hui nous faire une idée plus précise des écarts de puissance entre les différentes références grâce aux multiples tests de performance publiés sur Geekbench.

Nous avons compilé les résultats moyens en monocoeur et en multicoeur sur le graphique ci-dessous, qui compare les modèles de 2019 à ceux de la génération précédente de 2017 (dont le premier modèle est toujours commercialisé aujourd'hui en entrée de gamme). Les résultats sont sans appel : les modèles équipés de processeurs hexacoeurs bénéficient sans grande surprise d'une belle envolée de puissance, et le Core i9 octocoeur en option se permet même de s'approcher des 32 000 points pour battre de justesse le Xeon W de l'iMac Pro. Pas de miracle en revanche pour le Core i3 quadricoeur du modèle 4K d'entrée de gamme, qui offre des performances comparables à celles d'un Core i5 de 2017.


iMac 2019 Geekbench

Si vous vous apprêtez à investir dans un iMac 21,5" 4K de 2019, sachez donc que le Core i3 quadricoeur qui est proposé sur le modèle d'entrée de gamme (à 1 499 €) présente des performances notablement inférieures à celles des modèles dotés d'un Core i5 hexacoeur. Cela n'a rien de rédhibitoire, cette puissance étant amplement suffisante pour bien des usages. Le simple disque dur présent sur ce modèle est en revanche bien plus pénalisant, et c'est surtout pour cette raison que nous vous conseillons plutôt de choisir le modèle à 1 699 € pour un meilleur confort au quotidien (ou à défaut l'option à 120 € sur la boutique en ligne d'Apple pour obtenir un Fusion Drive sur le modèle à 1 499 €). Cette remarque vaut également pour le modèle sans écran Retina de 2017, toujours au catalogue à 1 299 €.

Si vous préférez opter pour un modèle 27", les différences de puissance brute entre les trois configurations standard sont finalement assez modestes, avec un Core i5 hexacoeur de neuvième génération cadencé à 3,7 GHz sur le modèle à 2 599 € qui présente des performances ne se détachant pas aussi franchement qu'attendu des deux modèles de huitième génération intégrés sur les modèles à 2 099 € et 2 299 €. C'est le Core i9 octocoeur qui permet de véritablement décoller, mais au prix d'une option facturée 480 €.

Comme toujours, Apple a créé une gamme plutôt frustrante du côté des modèles 21,5" afin de pousser les utilisateurs à la montée en gamme. Ne perdez pas de vue toutefois que la puissance brute n'est pas forcément la variable la plus importante selon votre utilisation ; la présence d'un écran 4K ou d'un Fusion Drive sera souvent bien plus appréciable au quotidien qu'un calcul occasionnel un peu plus rapide. En cas de doute sur le modèle idéal pour vos besoins, n'hésitez pas à poser votre question sur nos forums.

iMac sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iMac sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (47)

Sethenès

1er avril 2019 à 16:41

A part pour quelques franges d'utilisateurs bien précis qui ont besoin du multi-coeur, pour les autres, seule la puissance en mono-coeur est significative.

Et la, on le voit bien, la progression d'une génération à l'autre est très faible. En scrutant le graphique, j'estime que le plus lent doit avoir un score de 4500 et le plus rapide (i9) de 6500, donc à peine un facteur 1,5 (et encore entre le plus petit de la génération précédente et le plus gros de l'actuel).

C'est totalement imperceptible sans mesure du temps. Un processus qui prend 4,5 secondes ou 6,5 secondes, on ne sent pas la différence. Pensez à l'attente d'un bus. Parfois 20 minutes semblent être une éternité et parfois ça passe beaucoup plus vite.

J'ai passé des jours entiers à attendre le résultat de calculs et à optimiser du code, instruction par instruction. Il faut un facteur 3 pour se dire à coup sûr : oui, c'est plus rapide ou plus lent.

Sethenès

1er avril 2019 à 16:46

D'ailleurs si vous comparez les deux dernières entrées, vous verrez qu'Intel a soigné le mono-core. L'indice multi-core du Xeon de l'iMac Pro est à peine plus petit que celui de l'i9, alors qu'au contraire l'indice mono-core de l'i9 est nettement plus grand que celui du Xeon.

Ca se propage même aux i5 de cette génération qui bien que nettement moins puissant en mutlcore égalent le Xeon en mono-core.

pehache

1er avril 2019 à 17:16

"A part pour quelques franges d'utilisateurs bien précis qui ont besoin du multi-coeur, pour les autres, seule la puissance en mono-coeur est significative"

--> encore une fois, cela revient juste à dire que les machines actuelles sont surdimentionnées pour les utilisateurs qui n'ont pas besoin de puissance, rien de plus. Et ceux qui ont besoin de puissance la trouvent dans les multi-coeurs.

jebster

1er avril 2019 à 17:44

Je suis vraiment choqué qu'un 27" à plus de 2000 euros offre un Fusion drive en 2019. C'est hallucinant qu'ils n'aient pas passé ça en SSD, ou quitte à faire ce truc bancal, l'allier à un SSD de 128 Go minimum, pas 32Go. En usage réel, un truc aussi archaïque tournant à 5400 tours/min doit compenser en partie les gains de puissance du processeur.

Fromgardens

1er avril 2019 à 18:12

@jebster Je me disais que quitte à être un peu pingres, ils pourraient au moins proposer un SSD 128 Go au même prix que le Fusion Drive 1 To…
Ou un SSD 256 Go en étant un peu honnête.
D'ailleurs quelqu'un sait-il ce qu'Apple met comme type de SSD en options sur les iMac ?

bunios

1er avril 2019 à 18:28

C'est vrai qu'ils auraient pu sauter le pas de mettre un ssd au moins sur le haut de gamme du 27".....

Sethenès

1er avril 2019 à 18:57

@pehace ; oui, tout à fait.

Mais bon, combien ne se paient pas une voiture à la puissance surdimensionnée ... pour faire de la ville.

De la puissance, c'est comme sur une voiture, il en faut assez pour ne pas avoir un "veau" et un léger surcroit peut donner de "la reprise" (que j'associe dans le monde des CPU aux multithreading). A partir de 4 processus en parallèle (quad-core ou bicore+Hyper-threading), on a assez de reprise pour que même s'il y a des tâches systèmes en parallèle, on ne sente pas le ralentissement.

Une capacité de 6, 8, 12 ou 16 process n'apporte rien de plus que 4.

Et le pire, c'est qu'en prime, le prix des processeurs a explosé. Je l'ai écrit sur le forum, il y a 4 ans pour 999 euros, on avait "le" meilleur processeur i7 d'Intel et à moins de 600 euros, le 2ème meilleur. Aujourd'hui, avec 580 euros on a le 13ème et il faut mettre plus de 2000 euros pour s'offrir le plus cher.

Je ne discute pas ici de l'utilité de tels processeurs, mais bien de l'augmentation indéniable du prix.

Fred4

1er avril 2019 à 19:30

@Fromgardens "D'ailleurs quelqu'un sait-il ce qu'Apple met comme type de SSD en options sur les iMac ?"
Pas évident à dénicher comme information.
Pour les anciens modèles l'article suivant en anglais de juin 2017 donne des indications.
Je traduis un passage intéressant :
"Tous les SSD trouvés dans les iMacs fin 2015 sont du type PCIe 3.0 x4, mais les 21,5" supportent uniquement une connexion PCIe 2.0 x4. Les 27″ en revanche supportent une connexion PCIe 3.0 x4. Les deux supportent néanmoins le protocole NVMe et peuvent évoluer vers la 5eme génération avec un gain de performance conséquent."

2DSP

1er avril 2019 à 19:32

@Sethenès

La progression des processeurs s’est nettement ralentie depuis quelques années... et ça se sent. Cela dit il ne fait pas oublier de prendre en considération une chose : les utilisateurs changent de machine en moyenne tous les 4/5 ans. Donc, bien que d’une génération à la suivante les différences ne soient pas significatives, si on compare un iMac d’aujourd’hui à iMac de même gamme d’il y a 5 ans, on sentirait sans aucun doute la différence de puissance.

Mis à part ça je suis plutôt d’accord avec ce que tu avances. Le fait que les machines d’aujourd’hui sont souvent surdimensionnées par rapport à nos besoins en général, mais que dans le même temps "qui peut le plus peut le moins" et que sur des usages ponctuels plus poussifs on est bien content d’avoir ce delta de puissance en plus. Sans parler du fait que cela assure un peu plus de longévité à la machine.

Ensuite, concernant la question du nombre de cœurs... encore une fois je suis d’accord. Pour moi c’est un argument marketing. C’est le moyen le plus simple qu’INTEL est trouvé pour doper les résultats de ces puces et ainsi rester dans la courses. L’utilité pour le consommateur est quasiment inexistante tant la plupart des apps les plus répandues ne tirent parti que du monocœur. Et à ce niveau là, même s’il y a du mieux, les processeurs traînent la patte.

Fromgardens

1er avril 2019 à 19:32

@Sethenès : Je ne sais pas si je suis 100 % d'accord d'un point de vue prix. Je trouve que l'apparition des i9 a un peu décalé la gamme Intel.
Ils ont pris une place pour le grand public exigeant qui mange sur la gamme Xeon (en terme de puissance).
Si on prends un des plus gros i7 récent, le 9700K, qui est quand même un beau petit monstre pour une machine grand public, il est vendu 500 €. Et ce sont les i9 avec un nombre de cœurs/threads démesurés qui montent à plus de 1000 € et jusqu'à 2000 €. Et qui finalement jouent sur le terrain des Xeon.

2DSP

1er avril 2019 à 19:41

@jebster / @Fromgarden

Honnêtement j’ai du mal à comprendre aussi pourquoi Apple continue de nous refourguer de bons vieux HDD dans les iMac. C’est prouvé que ça bride les performances. Rien que le démarrage de l’ordinateur ou le lancement des apps est significativement plus lent! Pour une marque qui vente l’expérience de ses produits c’est quand même paradoxal.

Le fusion drive est meilleur déjà sur ce point là et c’est plutôt une bonne idée... du moins du temps où SSD venaient de sortir et avaient des tarifs prohibitifs. Aujourd’hui les prix de ces derniers ont bien baissé, même sur les modèles très haut de gamme dont Apple est friande. Même le Mac mini est passé au full SSD. L’iMac est la dernière machine à se traîner du stockage préhistorique.

VanZoo

1er avril 2019 à 19:42

Quid du GPU, ayant aujourd'hui une part prépondérante ?

L'Imac en core i9 peut être tentant d'autant que j'ai un gros projet de documentaire sous peu.

Imac haut de gamme (disponible !) dans les 4000 et des brouettes ou Mac Pro (chimérique) promis modulaire, plus puissant et bien plus cher ?
Travail facilité sur un Mac Pro mais prix surement doublé...

pim

1er avril 2019 à 20:51

@2DSP :

Apple pourrait manger son chapeau et offrir une solution intermédiaire : un SSD de format classique, qui sont désormais peu onéreux, à la place des disques durs. On trouve des modèles 1To à 140 €, à comparer aux 50 € pour avoir un disque dur de même capacité.

Mais bon je rêve je pense !

pehache

1er avril 2019 à 21:00

Sethenes : "Une capacité de 6, 8, 12 ou 16 process n'apporte rien de plus que 4"

Mais si, désolé ! L'export d'une vidéo va réellement 2 fois plus vite sur 8 coeurs que sur 4 coeurs, toutes choses égales par ailleurs. Et ce n'est qu'un exemple.

Sethenès

2 avril 2019 à 00:46

@pehache : oui, bien sûr, mais je me plaçais dans le cadre de ma précédente réponse (et aussi me semble-t-il de la tienne) : celui des (nombreux) utilisateurs qui ne tirent pas partie du multi-coeur.

Pour eux, au dessus de 4, il n'y aura aucune différence.

Dans l'état actuel de mes cogitations, je vais même repasser d'un i7 4 coeurs/8 threads à un i5 6/6 (le modèle le moins cher chez LDLC si on excepte un CPU i5 qui a 5 ans) et comme il coûte à peine 20 euros de plus que le moins cher des i3, je pense prendre cet i5 (car je trouve qu'une différence de 10% se justifie quand même surtout qu'au final on ne parle que d'une différence de prix de moins de 2% sur le total de la machine).

Si je fais ce choix, c'est parce que sur ma machine de bureau (j'en ai 2 autres), je n'ai que rarement besoin du multicoeur. Je le vois bien dans iStat Menu de l'iMac d'ailleurs. Mes usages sur la machine ont changé, donc j'adapte à mon besoin actuel.

@D2SP : La puissance de l'i3 du Mac Mini 2018 est globalement au niveau de la puissance de l'iMac i7 de mid 2011 que j'ai (le meilleur CPU du 21" d'alors). Voir ici pour la comparaison entre :
- le "meilleur i7" de l'iMac 2011 : 1807 (mono) et 7083 (multi)
- l'i3 du Mac Mini 2018 : 2172 (mono +20%) et 8431 (multi +19%)
- l'i7 du Mac Mini 2018 : 2678 (mono +48%) et 14905 (multi +110%)

Donc en 7,5 ans, la puissance des CPU i7 a globalement doublé en multicore (mais on passe d'un 4/8 à un 6/12) et n'a gagné que 50% en monocore !

Cela revient à une augmentation (en monocore) de 5% par an (le double en multicore : 2 exposant (1/7,5)). Même en 5 ans, cela fait 30% d'augmentation, c'est anecdotique.

@FromGardens : oui, c'est vrai, ils ont empiété sur les plates-bandes des Xeon - mais - c'est ce qu'on toujours un peu fait les Extreme Edition. Mais il est vrai que la référence que j'ai pris (les i7-5960X et i7-5930X) sont peut être des exceptions puisqu'ils ont été les premiers i7 à proposer plus de 4 coeurs (8 pour le 5960 et pour le 5930) et plus de 16 lignes PCI (40 lignes pour les 2) et dont les prix valaient respectivement 999 et 589 euros à leurs sorties.

Malgré cela, aujourd'hui, impossible d'avoir plus de 40 lignes à moins de mettre 900 euros.

pehache

2 avril 2019 à 00:58

Sethenes : "celui des (nombreux) utilisateurs qui ne tirent pas partie du multi-coeur. Pour eux, au dessus de 4, il n'y aura aucune différence."

Ils n'en tirent pas partie tout simplement parce qu'ils n'en ont aucun besoin. Cela fait des années que la puissance des CPU type i3/i5/i7 dépasse largement les besoins de 90% des utilisateurs.

Sethenès

2 avril 2019 à 01:29

(un dernier point) :

Si je prends volontairement cette posture à contre-courant c'est parce que je trouve que l'importance des performances en mono-coeur est systématiquement sous-estimées par rapport à celles en multi-coeur dans tous les articles que je lis et sur tout les sites que je consulte.

Et ce, alors que pour de très nombreux utilisateurs, cette puissance est totalement inutile et à la limite même contreproductive car il vaut (valait) parfois mieux prendre un processeur avec une plus faible puissance en multicoeur (= moins de coeur) pour avoir une fréquence de base plus élevée, ce qui (à technologie égale) donne (en principe) de meilleure performance en mono-coeur. En tout cas, c'était vrai car avec le technologie turboboost 3, Intel a visiblement fait des progrès de ce côté la et qu'en plus, Intel a supprimé certains recouvrements (le nombre de core/threads est fixé pour tous les i3, i5 et i7 d'une même génération, seuls les i9 font exception - mais - celui qui achète un i9 sait "en principe" faire son choix afin de trouver le meilleur compromis pour son usage).

@VanZoo : oui, le gros problème est la faiblesse des cartes graphiques intégrée. En plus, elles ont un coût important. A titre d'exemple, l'i5-9400F qui est 25% plus lent (dans le plus mauvais exemple) que l'i5-9600K coûte les 2/3 du prix de ce dernier (199 vs 299 euros). Outre la différence de fréquence (2,9 contre 3,7), la seule autre différence (si on excepte une histoire de coeurs désactivés) est la présence de la carte graphique UHD 630 (la même que celle du Mac Mini) dans le 9600K et ce sans compter la différence d'enveloppe thermique (65W pour l'un et 95 W pour l'autre).

bunios

2 avril 2019 à 05:10

On est tous d'accord que l'apport de la multiplication des cœurs n'est que marketing de la part d'intel. Faute effectivement de montée de puissance. Sauf bien sûr les tâches spécifiques comme le traitement vidéo avec des logiciels adéquats.
Là où ça coince je pense c'est le prix que signale Sethenès et aussi d'être sur un disque dur classique à 5400 tr/Mn. Une hérésie sur ces gammes d'aujourd'hui.

Franchement,c'est dingue la pingrerie d'Apple. Le gain au démarrage et à la navigation sur le Finder le SSD est énorme.

A+

clive-guilde

2 avril 2019 à 08:37

@Sethenes
Débat très intéressant. Finalement pour des tâches en mono-coeur tu prendrais quoi comme machine Apple actuellement ?

Fred4

2 avril 2019 à 09:49

En fait l'utilité des multi-coeurs est décroissante, plus ou moins vite en fonction de l'usage. Pour un utilisateur lambda un bi-coeur apportera un gain significatif, un quadri-coeurs un gain marginal et au-delà un gain anecdotique. En revanche pour un usage mettant à profit l'accroissement du nombre de coeurs, les gains seront significatifs y compris au-delà de 4 ou 8 coeurs.

Fred4

2 avril 2019 à 10:18

La politique tarifaire fausse aussi en partie le raisonnement sur les processeurs. Le modèle 21,5" Retina i3 est 200 € moins cher que le i5 mais si on les configurent avec le même stockage (Fusion Drive 1 To ou SSD identique) l'écart n'est plus que de 80 €. Un utilisateur lambda pourrait en principe se contenter d'un i3 mais pour 80 € de plus il obtient un i5 et un meilleur GPU. Le ∆ utilité est certes faible mais le ∆ prix aussi. En définitive il a donc intérêt à choisir le i5.

pehache

2 avril 2019 à 10:24

@Sethenes : à contrario tu surestimes totalement l'importance des perfs mono-coeur. Ce qui compte c'est la puissance totale disponible, à charge des logiciels d'exploiter cette puissance si besoin. Le multicoeur est une technologie comme une autre pour avoir plus de puissance, tout comme la vectorisation ou autres techniques utilisées dans les CPU. Est-ce que tu dirais que ce sont les perfs sans vectorisation qui comptent, sous prétexte que tous les codes n'exploitent pas bien la vectorisation ?

Bunios : "On est tous d'accord que l'apport de la multiplication des cœurs n'est que marketing de la part d'intel. Faute effectivement de montée de puissance. Sauf bien sûr les tâches spécifiques comme le traitement vidéo avec des logiciels adéquats."

En somme, les multi-cores ne servent à rien, sauf quand ils servent . Merci captain obvious !

Fred4

2 avril 2019 à 11:04

Les configurations proposées en standard sont dans l'ensemble assez décevantes. Dans le cas du 21,5" la mémoire n'est pas extensible par la suite: un acquéreur prévoyant prendra l'option 16 Go RAM; et par ailleurs le Fusion Drive 1 To ne dispose que de 32 Go de SSD associé et le 2 To avec un SSD de 128 Go n'est pas proposé: il sera opportun d'opter pour un SSD pour tirer pleinement parti du fort potentiel. Dans le cas du 27" la situation est plus nuancée car la mémoire pourra être augmentée plus tard, à moindre coût et très facilement; de plus la possibilité d'arbitrer entre un Fusion Drive 2 To (capacité et simplicité) ou un SSD (performances et pérennité) laisse au moins le choix.

Sethenès

2 avril 2019 à 13:00

@clive-guilde :

Ca dépend de ce qu'on veut de sa machine. Et surtout, tant Intel que Apple on fait en sorte qu'un choix mesuré sur le processeur implique la perte d'une série d'avantages annexes.

L'i3 est probablement suffisant pour beaucoup, mais on perd le turbo, ce qui justement donne le petit coup de pouce quand on a besoin d'un peu plus de perf.

Si on veut de la puissance, peu importe le prix, c'est facile. La solution est visible sur le graphique de l'article. C'est l'i9 qui a les meilleures performance mono-coeur.

Si on sait qu'on n'a de toute manière trop de puissance (ce qui est mon cas sur la machine à partir de laquelle j'écris, d'ailleurs pour le moment c'est un MacBook Air 2014 13" avec un i5 bicoeur et 4 threads), l'i3 suffirait mais (et c'est la l'astuce) si l'i5 gonfle le prix de la machine de moins de 10%, je prendrais l'i5.

Exemple concret, le Mac Mini "i5" est à 1249 euros et l'i3 avec l'option 256 GB est à 1139, soit juste 110 euros d'écart (ou 10% du prix). Dans ce cas-la, je prendrais l'i5. L'i3 est à mon avis à ne prendre que si on prend le Mini d'entrée de gamme à 899.

jebster

2 avril 2019 à 13:06

Historiquement les 21,5 ont toujours été des machines à éviter chez Apple. C'est leur excuse pour fourguer tout ce qu'il y a de plus cheap pour faire baisser les prix. Un ami en avait acheté un, je me rappelle que sorti de la boîte, il faisait passer le Macbook actuel pour un calculateur de la NASA.

Sethenès

2 avril 2019 à 13:10

@pehache : oui, c'est vrai.

Mais à choisir, il vaut mieux surestimer l'importance de la puissance mono-coeur que celle du multi-coeur.

Je pense aussi qu'en général, ceux qui ont réellement besoin de puissance multi-coeur le savent. Ils ont un outil comme iStat Menu qui leur permet de monitorer l'utilisation des cores en permanence. Et dans ces cas-la, ils peuvent comparer les résultats de leur machine actuelle avec les nouvelles (typiquement l'exercice que j'ai fait entre mon iMac 2011 et le Mac Mini 2018).

Sethenès

2 avril 2019 à 13:27

@jebster : je ne suis pas d'accord.

Regarde les chiffres que j'ai indiqué dans mon message de 00h46.

Même en comparant avec l'i9 de l'article (voici les comparaisons : https://www.cpubenchmark.net/compare/Intel-i9-9900K-vs-Intel-i7-2600S/3334vs869), tu remarqueras que :
- en monocoeur l'i9 ne dépasse l'i7 d'un iMac 21" qui a 7,5 que de 60% (x1,6),
- en multicoeur l'i9 fait mieux avec ses 185% d'augmentation (x2,85). Sauf qu'il a le double de coeur, donc à nombre de coeur égaux, l'augmentation n'est que de 42% (x2,85/2 = 1,42)

Ben je ne le trouve pas si mal que ça mon iMac.

VanZoo

2 avril 2019 à 13:29

J'ai monté relativement facilement plusieurs films 4K sur un Imac 21.5" de 2017 (modèle non boosté) Le gros problème, c'est que si le petit SSD du Fusion Drive est plein (applications) alors l'ordi va ramer comme si c'était un vieil Amstrad CPC 6128...

Sethenès

2 avril 2019 à 13:51

(par contre c'est clair qu'aujourd'hui je ne rachèterais pas un iMac, mais ce choix n'est en aucune façon motivé par la puissance de son processeur)

pehache

2 avril 2019 à 14:01

@jebster : ce problème remonte au design 2012. Avant cela le 21,5" n'était pas un "sous-iMac" comme il l'est actuellement : la RAM était upgradable, il y avait un DD 7200t/mn comme sur le 27", etc...

jebster

2 avril 2019 à 14:29

Je ne sais pas quel iMac j'ai essayé, un appareil de 2014 ou 2015 je crois. Peut-être que le plus gros des 21,5 était mieux. Mais je me rappelle avoir trouvé l'appareil choquant. Quand je dis qu'il paraissait moins puissant qu'un Macbook actuel pour les taches courantes, je n'exagère pas.

Fred4

2 avril 2019 à 15:26

@VanZoo Apparemment un iMac avec HDD ou FD 1 To peut être "sauvé" en lui adjoignant un SSD externe via Thunderbolt (2 ou 3 selon le modèle). A titre d'exemple avec Thunderbolt 3 le SSD X5 peut être configuré pour devenir le disque principal (macOS, logiciels et fichiers fréquemment sollicités). Le commentaire de Lionel en bas de page du produit cité donne des précisions à ce sujet. Le disque interne est alors utilisé en complément (par exemple pour des archives rarement sollicitées).

VanZoo

2 avril 2019 à 17:16

@Fred4, il semblerait selon @Pehache (et je lui fais confiance sur ce point) qu'un SSD externe soit plus fragile, moins pérenne qu'un SSD interne

redslislois

2 avril 2019 à 17:18

De mon point de vue la copie rendue par Apple est médiocre sur beaucoup trop de points...
Je préfère encore Mac os à Windows mais leur pratique tarifaire au regard de la qualité, R&D et nouveautés est à vomir...

bunios

2 avril 2019 à 17:45

@pehache,

"En somme, les multi-cores ne servent à rien, sauf quand ils servent . Merci captain obvious !"

Je simplifie un peu le tout. Mais c'est clair qu'avec un logiciel adapté aux Multi Cœurs, ces derniers sont bien là.

Intel a emprunté cette voie là car la montée de la fréquence du processeur était devenue un problème. Alors pour faire passer la pilule aux consommateurs, Intel a trouvé ce stratagème pour dire que la puissance avait augmenté pour tous. On voit où ça nous a mené aujourd'hui.

Je répète toutefois que pour certains secteurs c'est très précieux cette multiplication....avec un logiciel adapté (scientifique, vidéo,.....)

A+

Fromgardens

2 avril 2019 à 17:54

@VanZoo C'est le cas si il s'agit d'un SSD externe en USB 3, le Trim n'étant pas gérer en USB 3 sur Mac, il s'usera plus vite.
Par contre en Thunderbolt le Trim peut-être activé sur pour un SSD externe.

Les boitiers Thunderbolt permettent aussi de gérer des disques plus rapides que les SSD 2,5" en SATA, mais ils coûtent aussi beaucoup plus chers. Vu le prix d'un SSD 2,5" dans un boitier USB 3 UASP, c'est à mon avis plus rentable de se passer du TRIM et de changer le SSD au bout de quelques années si il est fatigué…

Je bossais avec des fichiers sur un SSD 2,5" dans un boitier USB 3 (sans TRIM) au passage au MBP 2018, par contre j'ai remarqué quelques freeze (qui semblent venir de l'absence de prise en charge du Trim). Donc à voir si ce n'est pas problématique en cas de disque système…

Fred4

2 avril 2019 à 18:13

@VanZoo Oui @pehache a déjà fait plusieurs remarques et préconisations sur ce thème (qualité du SSD, MLC ou non, Thunderbolt ou USB, réservation d'une fraction de l'espace au premier formatage, ...). Ce serait intéressant d'avoir son avis si un SSD externe utilisé comme disque système est opportun, bien sûr dans le cas particulier où le disque interne n'est pas remplaçable, et en respectant les préconisations.

fabien77880

2 avril 2019 à 20:57

De mon côté je monte des fichiers 4K 30i/s en H265 sans proxy et le 27 haut de gamme de 2017 rame un peu, c’est pas fluide (même en rendu optimisé sur FCPX). J’ai mis en doute le FD 2TO en prenant un SSD externe pour tous mes rush et même si c’est mieux, c’est toujours pas fluide.
Avec les Intel de 8eme version, ils doivent être bien mieux optimisées dans ce cas. Et sans besoin du i9 je pense.

pehache

2 avril 2019 à 21:37

Bunios : "Intel a emprunté cette voie là car la montée de la fréquence du processeur était devenue un problème."

Tout le monde

pehache

2 avril 2019 à 21:42

Bunios : "Intel a emprunté cette voie là car la montée de la fréquence du processeur était devenue un problème."

Tout le monde a emprunté cette voie, pas que Intel. Aujourd'hui la puissance passe par la multiplication des coeurs (sur un ou plusieurs CPU). Et dans les GPU c'est encore plus vrai (milliers de coeurs sur une seule carte).

redslislois

2 avril 2019 à 21:44

@fabien77880
Amha,Il n'est pas cohérent, compte tenu de la capacité de refroidissement de l'imac 27, de songer à tirer le plein potentiel de l'i9.
Il y a une raison pour laquelle Intel est passé au joint indium entre l'ihs et le die, la puce en elle même chauffe énormément (8/16).
Dans l'imac 27, la chauffe, limite de température d'intel atteinte, causera inéluctablement des chutes en fréquences de fonctionnement.
Déjà qu'ils ne sont pas foutus de contenir la température d"un i3 sous export FCP dans le mini, je n'ose imaginer un i9 dans l'imac 27.

pehache

2 avril 2019 à 22:34

Pour les SSD externes, je confirme que ma réserve concerne ceux qui sont en USB du fait de l'absence de gestion du TRIM par l'USB la plupart du temps. Par contre je ne vois à priori aucun inconvénient à utiliser un SSD TB3 comme le Samsung X5 dont il est question ci-dessus... si ce n'est son prix pas donné (même pour un NVME).

Après, bon, comme dit Fromgardens vu la chute de prix des SSD 2,5" les utiliser en USB parait moins "hérétique" qu'à une époque. L'absence de TRIM va avoir un impact négatif sur les perfs et sur l'usure, mais on peut limiter le problème en laissant 20% d'espace libre non partitionné (ce qui va faciliter le travail du garbage collector interne au SSD).

fabien77880

3 avril 2019 à 08:23

Oui j’ai peur aussi que brut, ce nouvel iMac soit quasiment à la hauteur du 1er prix de l’iMac pro mais dans les conditions réelles, entre le i9 et la Vega la bête qui n’a pas évolué depuis 7 ans soit inadaptée pour ce genre de configuration. Ils ont bien revu le refroidissement sur l’iMac pro et là non alors qu’on a presque la même puissance que l’entrée de gamme.

A mon avis il fait choisir entre la Vega ou le i9. Et le choix est rapide...le i9 et un GPU externe.

Fromgardens

3 avril 2019 à 10:38

@pehache En laissant 20 % libre non formaté le contrôleur va l'utiliser comme cache ?

pehache

3 avril 2019 à 11:42

@Fromgardens non pas exactement. Voir cette discussion : https://consomac.fr/forums/topic/8827-ssd-sur-usb-trim-overprovisionning/

Fromgardens

3 avril 2019 à 19:09

@pehache merci !

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription