Qualcomm prêt à collaborer avec Apple pour la 5G de l'iPhone


Véritable opportunité ou simple provocation ? Alors que les rumeurs craignant un retard du modem 5G d'Intel vont bon train, le Président de Qualcomm Cristiano Amon a déclaré hier que son entreprise était prête à travailler avec Apple si le besoin se faisait ressentir. « Nous sommes toujours à San Diego, ils ont notre numéro. S'ils appellent, nous les soutiendrons. », a-t-il déclaré au site Axios. Apple travaille avec Intel depuis deux ans sur l'élaboration du premier modem 5G destiné à l'iPhone, mais le fondeur de Santa Clara a du retard et ses modems ne seront quoi qu'il en soit pas disponibles avant 2020, alors que ceux de Qualcomm sont déjà sur le marché.


Qualcomm Cristiano Amon

Qualcomm Cristiano, Président de Qualcomm



Apple est actuellement en procès contre Qualcomm pour de sombres histoires de brevets et de royalties, et les diverses déclarations dans la presse des représentants des deux groupes laissent à penser que cette affaire s'est petit à petit transformée en bataille d'égos. Les deux entreprises pourraient-elles trouver un intérêt commun à collaborer à nouveau ensemble ? S'il s'avère que l'iPhone pourrait encore rater le train de la 5G en 2020 faute de produit fini du côté d'Intel, les équipes de Tim Cook pourraient être amenées à ravaler leur fierté...

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (9)

fabien77880

5 avril 2019 à 18:27

Ca serait marrant ca

LolYangccool

5 avril 2019 à 18:56

Dans 5 ans : Nouveau procès entre Qualcomm et Apple pour une sombre histoire de brevet volé concernant le modèle des iPhone de 2020 à 2022.

JérémyJr

5 avril 2019 à 19:05

@Sylvain Comment expliquer un retard de la part d'Intel vis-à-vis de Qualcomm ?
Sinon, il ne faut pas oublier que tout n'est que business et qu'il est dans l'intérêt des deux entreprises de travailler ensemble. Même si Qualcomm est relativement bien placée pour fanfaronner, ce n'est pas pour autant qu'Apple lâchera du lest dans le(s) contentieux qui les oppose(nt). En revanche, là où Apple serait perdante, ce serait dans sa marge de négociation.
D'ailleurs, ce ne serait pas la première fois qu'Apple serait tenue de contracter avec un "ennemi" : il me semble que Samsung fournissait déjà des composants pour l'iPhone alors que les deux compagnies s'écharpaient au même moment devant les tribunaux...

Sylvain

5 avril 2019 à 19:10

@JérémyJr : oui tout à fait, ça ne serait pas une première et l'exemple de Samsung est pertinent. Pour ce qui est du retard d'Intel, il y a sûrement tout un tas d'explications possibles, mais il ne faut pas perdre de vue que c'est un composant extrêmement complexe à mettre au point. Pour l'élaboration du modem 5G d'Apple, on parle tout de même de plus de 1 000 ingénieurs, ça remet les choses en perspective...

Sethenès

5 avril 2019 à 20:40

C'est peut être subtil, mais pour moi il y a une différence entre le cas Samsung et le cas Qualcomm.

Dans le cas Samsung, Apple s'approvisionnait dans une division de l'entreprise et le litige portait avec une autre division qui fait un tout autre business. J'ai vérifié et il semble que ce soit la même entité juridique (Samsung Electronic) mais étant donné qu'il y a 78 filiales dans le groupe, ce n'est pas certain.

A contratio, avec Qualcomm, c'est avec la division en question qu'ils ont le différent.

VanZoo

5 avril 2019 à 21:22

Ces gens ont la tête froide, ce n'est pas la gueguerre de cours d'école. Pas de rancune, que les intérêts, qu'importe le passé

CostaDelSol

5 avril 2019 à 23:37

Je serai très content de retrouver un modem Qualcomm dans les futurs iPhone, ils sont clairement à la pointe.

Hangaroa

6 avril 2019 à 01:56

@costadelsol
Tout à faut d accord avec toi 👌

Sethenès

6 avril 2019 à 11:06

@VanZoo : je suis vraiment désolé de te contredire, mais non, je ne pense pas que ces gens ont la tête froide comme tu dis.

Au contraire même, ils sont tellement persuadé d'avoir raison qu'ils ne changent pas d'avis comme le montre l'épisode 3 du Keyboard-gate. Ca, c'est la conséquence du dogmatisme d'Apple. Tout comme d'ailleurs la disparition du MacBook Air (si si, j'insiste, dans les faits il a disparu).

Evidemment, l'annonce sur résultat du trimestre précédent a été une surprise et l'enchainement de mauvaises nouvelles a fini par ébranler leur confiance. Au point qu'ils viennent d'annuler la sortie d'Air Power.

Pour en revenir à la news, je dirais que développer à partir de rien, la version "5" d'une technologie n'est pas simple. Surtout qu'il faut viser le 100%. Si la puce fonctionne à 99,9%, cela veut dire qu'on n'est pas joignable environ 1/2 jour par an !

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription