La gravure en 5 nm prête pour la puce Apple A14 en 2020


L'année dernière, la puce Apple A12 de l'iPhone XS a inauguré le procédé de gravure d'une finesse de 7 nanomètres de TSMC, ce qui a permis à Apple de promettre des performances en hausse tout en réalisant d'importantes économies d'énergie. Cette année, la puce Apple A13 devrait utiliser la seconde génération de gravure en 7 nanomètres, qui permettra d'augmenter la densité des transistors de 20% et d'abaisser la consommation électrique de 6% à 12% selon les usages. En 2020, c'est un nouveau procédé de gravure qui verra le jour chez TSMC : avec une finesse de 5 nanomètres, la puce Apple A14 devrait permettre de nouveaux importants progrès d'efficacité énergétique — le fondeur parle de designs jusqu'à 45% plus compacts, ce qui devrait permettre de gagner un peu de place sur la carte mère, et une baisse de la consommation électrique de 20% à fréquence égale.

En ce début de mois d'avril, TSMC vient d'annoncer avoir fini la mise au point de son futur procédé de gravure : les puces gravées avec une finesse de 5 nanomètres verront bien le jour en 2020, comme prévu. Cette nouvelle étape a représenté un investissement de 25 milliards de dollars. Prochain objectif : les 3 nanomètres, peut-être dès 2023.


Apple A12 Bionic

Aperçu de la puce Apple A12 de l'iPhone XS



Les réductions de finesse de gravure sont de plus en plus coûteuses et délicates à gérer, alors que les fondeurs s'approchent petit à petit de contraintes physiques infranchissables. Alors qu'Intel a rencontré de très importantes difficultés à finaliser ses puces d'une gravure de 10 nanomètres (elles devraient enfin être commercialisées en fin d'année, avec trois ans de retard), cette annonce de TSMC est une excellente nouvelle pour Apple et l'ensemble des fabricants de produits mobiles.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (6)

VanZoo

8 avril 2019 à 17:56

Un jour viendra où le processeur aura la taille du cerveau de Florent Pagny, à savoir 0,1 nanomètre

DKSnake

8 avril 2019 à 21:37

Décidément il devient de plus en plus urgent d'attendre les iPhone de 2020 ! (5G, A14, nouveau design...)

Shanan_-

8 avril 2019 à 21:56

@DKSnake, effectivement. Je commence à me demander si les iPhone 2019 ne seront pas «que» des iPhone XS bis, et si l’iPhone 11 ne sortira pas qu’en 2020.

bebert7700

9 avril 2019 à 07:20

Vous imaginez l'autonomie qu'on aurait eut avec une tel finesse de gravure sur un iPhone 4!? Il aurait pu tenir une semaine (comme les anciens téléphones en fait)!

Macintosh

9 avril 2019 à 12:00

@DKSnake Exactement, sauf grosse surprise non annoncée par les sources fiables on aura tout intérêt à patienter un an de plus si notre smartphone tient encore la route.

VanZoo

9 avril 2019 à 13:09

Sauf qu’en 2020, les rumeurs parleront d’un Iphone gravé en 3nm pour l’A15, d’une encoche disparue et pourquoi pas d’une recharge dans les airs, d’un APN de fou... ect
A ce compte-là, on attend, on attend... la 6G

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription