5G : 4,5 milliards de dollars pour l'accord entre Apple et Qualcomm


Lorsqu'il est apparu clair qu'Intel ne parviendrait pas à mettre au point son tant attendu modem 5G, Apple n'a pas eu d'autre choix que d'aller toquer à la porte de Qualcomm. Lorsque l'accord entre les deux entreprises a été annoncé, un gigantesque procès entre Apple et Qualcomm venait justement de s'ouvrir. Alors qu'Apple accusait Qualcomm de profiter de sa position dominante pour demander des royalties exorbitantes et réclamait pas moins de 27 milliards de dollars, le fondeur voulait récupérer 7 milliards de dollars d'arriérés, sans compter les dommages et intérêts. Il a fallu mettre les égos de côté pour arriver à trouver un juste milieu. Si Apple a initialement refusé de dévoiler les modalités de l'accord, qui inclut l'abandon de toutes les poursuites et un accord de licence de six ans pour la fourniture de puces, ce n'est pas le cas de Qualcomm qui a déclaré le montant en question à l'occasion de l'annonce de ses revenus trimestriels : le paiement d'Apple à Qualcomm se situe entre 4,5 et 4,7 milliards de dollars.


Qualcomm 5G

Voilà donc le prix à payer pour ne pas rater le train de la 5G. Il est vraisemblablement trop tard pour pouvoir espérer la présentation d'un iPhone 5G dès septembre prochain avec la gamme qui succédera à l'iPhone XS et l'iPhone XR ; les premiers modèles équipés d'un modem 5G conçus par Qualcomm seront sans grand doute dévoilés en septembre 2020.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (1)

JérémyJr

2 mai 2019 à 14:41

Qui est le vrai "gagnant" du coup ? On sait déjà que ce n'est pas le consommateur.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription