Apple continue de se battre contre le droit à la réparation


Apple continue de s'opposer farouchement au droit à la réparation que tentent de mettre en place certains États américains. Cette fois, c'est par le biais des lobbyistes de CompTIA, une organisation financée par certains grands noms de l'industrie comme Apple, Microsoft et Samsung, qu'Apple a réussi à faire retirer un projet de loi déposé par Susan Talamantes Eggman en Californie. Motherboard nous raconte que les lobbyistes sont allés rencontrer les élus, iPhone à la main, pour leur montrer la complexité et la dangerosité du démontage. Ils ont notamment pointé du doigt les risques d'endommager la batterie, un composant sensible pouvant aisément s'enflammer, ainsi que le risque qu'une telle mesure permette à des réparateurs peu scrupuleux de contourner certaines mesures de sécurité.


iPhone 6 Boomerang

Démontage d'un iPhone 6 avec un bien joli Boomerang — Image par iFixit



La loi proposée par Susan Talamantes Eggman voulait rendre obligatoire la mise à disposition par les fabricants de produits électroniques des pièces détachées, des équipements et de la documentation nécessaire pour que les particuliers et les réparateurs indépendants puissent réaliser les interventions de leur choix. Du côté d'Apple, seuls les réparateurs agréés peuvent actuellement accéder aux pièces détachées officielles des produits pommés. Apple exerce ainsi un contrôle total sur les procédures de réparation ainsi que sur leurs tarifs ; les réparations réalisées en dehors du réseau officiel doivent se contenter de composants tiers et peuvent conduire à l'annulation de la garantie. Susan Talamantes Eggman ne baisse pas les bras, et compte soumettre au vote un nouveau texte dans les prochains mois. Sauf changement inattendu de stratégie, Apple devrait continuer à faire tout son possible pour lui mettre des bâtons dans les roues.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (5)

Pseudol

2 mai 2019 à 15:01

"s lobbyistes sont allés rencontrer les élus, iPhone à la main, pour leur montrer la complexité et la dangerosité du démontage."

Où est le probleme apple ? Il suffit de faire des appareils faciles à ouvrir !

Y'a plus qu'à

clive-guilde

2 mai 2019 à 17:52

vraiment dommageable comme positionnement surtout quand on se défend d'être écolo, bref !

Pseudol

3 mai 2019 à 07:42

Ce n'est pas la premiere fois ni la derniere fois qu'apple aura un double discours. J'ai été surpris de ne pas entendre parler de cette affaire dans les médias :

https://youtube.com/watch?v=2yJKix17yYE
https://youtube.com/watch?v=LrILfIE9IB4

Xak

3 mai 2019 à 22:25

Vivement que ça soit généralisé partout ...

Consoso

5 mai 2019 à 09:57

C'est juste désolant... Qu'ils se plient à reconnaître l'urgence de la question de l'environnement ou bien qu'ils fassent faillite, par pitié.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription