Apple Pay rate le coche des tickets de transport dématérialisés


En test depuis l'année dernière, l'utilisation du smartphone pour la validation de son titre de transport sur le réseau de transport public parisien va être officiellement rendue possible dès ce mois de septembre. Le ticket de métro en carton, c'est bientôt fini : sa disparition est programmée pour 2021, et les utilisateurs pourront dès le 12 juin commencer à le remplacer par une carte non nominative rechargeable sans limite : cette carte s'appellera Navigo Easy et sera vendue 2 €.

Cette carte Navigo Easy sera avant tout destinée aux utilisateurs n'ayant pas la possibilité d'utiliser directement leur smartphone. Et ils seront nombreux : la dématérialisation du titre de transport qui sera lancée en septembre sera en effet limitée aux utilisateurs de smartphones Samsung, et aux utilisateurs de smartphones Android avec carte SIM compatible NFC fournie par Orange. À l'occasion de l'annonce de cette nouveauté, Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, a tenu à « insister sur le fait qu’Apple n’offre pas cette possibilité pour des raisons de choix technologiques », notent nos confrères du Figaro.


Navigo Easy

En décembre dernier, Valérie Pécresse avait annoncé qu'Ile-de-France Mobilités serait en négociations avec Apple dans l'optique d'intégrer le passe Navigo à l'application Wallet dès cet été 2019. C'est en effet au cas par cas qu'Apple donne la possibilité aux réseaux de transport publics d'utiliser la puce NFC de l'iPhone et de l'Apple Watch, et il semble donc que le réseau parisien n'ait pour le moment pas réussi à trouver un point d'entente avec la firme de Cupertino. Cette situation montre en tout cas une nouvelle fois qu'Apple est en train de passer à côté de cette petite révolution de la dématérialisation des titres de transport ; Paris est loin d'être la seule métropole à se lancer dans un tel projet. iOS 13 sera présenté au début du mois de juin, à l'occasion de la WWDC 2019, et il devrait bien y avoir des nouveautés du côté d'Apple Pay avec la prise en charge à venir des tags NFC. Les rumeurs n'ont en revanche pas fait état d'une quelconque ouverture de la puce NFC de l'iPhone aux développeurs tiers... Croisons les doigts !

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (18)

Dedalus

20 mai 2019 à 10:12

Ça ne me semble pas très étonnant connaissant le souhait du STIF de recueillir des informations sur les déplacements des usagers des transports en commun. Les « choix technologiques » dont parle Pécresse doivent surtout être des refus de partager des données privées avec l’opérateur. Ça peut paraître un ratage mais personnellement je me réjouie de cet engagement d’Apple.

gigatoaster

20 mai 2019 à 10:33

Le partage de données permet d’optimiser les lignes et si ça se trouve le passe Navigo normal le fait déjà.

http://rerb-leblog.com/2017/01/mais-y-a-quoi-comme-donnees-sur-le-badge-navigo/

Sethenès

20 mai 2019 à 10:46

Si Apple avait représenté 80% des Smartphones utilisés à Paris, aurait-il été possible de se passer d'eux ?

pehache

20 mai 2019 à 14:16

@Sethenes : la clientèle des transports en commun parisiens est pour l'essentiel captive, donc le STIF peut plus facilement jouer selon ses règles plutôt que selon celles d'Apple ou autre.

acrylica

20 mai 2019 à 15:00

La bonne blague, plusieurs métropoles permettent déjà d'utiliser son iPhone :

Vancouver
Singapour
Londres
Moscou
Saint Petersbourg
Chicago
Portland

et bientôt New-York

Dedalus

20 mai 2019 à 15:32

Absolument, @gigatoaster, et c’est bien pour ça que j'écrivais ça. Il a fallu une intervention de la CNIL pour que le STIF propose un Navigo « anonyme » (https://www.zdnet.fr/actualites/un-nouveau-passe-navigo-pour-se-deplacer-anonymement-en-le-de-france-39372023.htm). Je pense donc que c’est bien ça la pierre d’achoppement avec Apple...

VanZoo

20 mai 2019 à 15:47

Transports en commun gratuits !

Michel Bellemare

20 mai 2019 à 15:56

@ VanZoo: Il n'y a rien de gratuit.... à moins que les chauffeurs travaillent bénévolement, ou que le matériel roulant soit gratuit. Le terme «gratuit» (tant populaire à gauche), devrait être remplacé par «payé par les autres». Je suis pour le principe «utilisateur payeur» qui limite les abus!

VanZoo

20 mai 2019 à 16:04

Accès libre, si tu préfères !
Si l'Etat n'avait pas bradé les autoroutes, l'argent aurait très facilement pu rendre l'accès aux transports libre. Mais tu dois aimer la double enfumade ; le contribuable paye la construction des autoroutes et quand tout est amorti, il paye encore, cette fois au privé, pour des actionnaires, sans aucune autre raison donc que d'engraisser l'actionnaire !
Doit-on concevoir l'être humain comme un client ou comme un citoyen ?

pehache

20 mai 2019 à 16:06

@Acrylica : le STIF veut sans doute accéder directement à la puce NFC, ce qui n'est pas possible.

Michel Bellemare

20 mai 2019 à 16:10

La réalité des transport en commun semble différente en France. Ici, les transports en commun ne sont pas des entreprises privées, mais des services gouvernementaux.... au même titre que l'entretien des routes.

VanZoo

20 mai 2019 à 16:17

Ah bon, depuis quand ? @Michel Bellemare

Michel Bellemare

20 mai 2019 à 17:35

Depuis aussi loin que je me rappelle! Le transport en commun est financé en grande partie par le gouvernement, à l'aide d'un «Fond Vert» prélevé sur des taxes sur l'essence. Ici, les autoroutes ne sont pas privées.... donc elles sont mal entretenues. Le gouvernement préfère en inaugurer des nouvelles, plutôt que réparer les anciennes.

VanZoo

20 mai 2019 à 18:49

Tu ferais bien de te renseigner...

pehache

20 mai 2019 à 20:19

Michel Bellemare vit au Québec je crois.

DKSnake

20 mai 2019 à 20:41

Apple rate le coche des tickets dématérialisés ou îles de France mobilités rate le coche des tickets dématérialisés, That is the question ?
Bon à partir de 2021 on pourra mieux comptabiliser les gilets jaunes...

JeanLuc

20 mai 2019 à 21:35

Une précision sur Orange, le ticket dématérialisé est sur la SIM ... Orange bien sur. Tu changes d'opérateur, tu portes comment ton ticket ?
Tous les efforts de l'ARCEP pour ouvrir le marché à une concurrence en faveur des consomateurs ... ben là c'est un point de moins.

Une précision sur les téléphones. La France a une norme de ticket à elle ... Il s'agit de Calypso (lien ici). Calypso est sous licence. Les clés de sécurité (ou plus exactement les algorithmes) sont aussi sous licences. Payant bien sur.
Calypso - en tout cas le consortium - impose (j'en suis sur à 80%) de mettre le titre dématérialisé dans un Secure Element. Seuls quelques Samsung l'ont ... et bien sur tous les Apple depuis le 5s. D'où aussi l'absence d'autres smartphones Android.

NB: C'est NXP Semiconductor qui tient le marché avec 75%. On trouve aussi en Asie Sony Felica.
NB: Felica impose aussi un Secure Element comme zone de stockage du titre de transport.
NB : Le Samsung doit avoir été acheté en France. Il y a une sombre histoire de verrouillage de l'OS sur la localisation. Si vous l'avez acheté ailleurs, il peut y avoir refus de dématérialisation. Je n'ai plus tout en tête à l'heure ou j'écris cela, désolé. En tout cas, expérience vécue à Singapour.

Une précision sur Apple: Apple sur la majorité des références d'opérateur de transport fait uniquement du Pay As You Go. C'est à dire qu'il fait payer via Apple Pay et une carte de paiement dématérialisée le trajet au prix demandé par la borne de validation. Quelques cas existent ou c'est le ticket dématérialisé qui est utilisé mais cela est encore très restreint (lire entre les lignes ici)

A+

(j'espère pas avoir écrit trop de bêtises ...)

Xak

21 mai 2019 à 00:13

Merci de ces infos !

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription