Le clavier du MacBook Pro de 2019 a bien évolué


Comme l'avait promis Apple à la presse américaine — mais pas sur son site web — son clavier à mécanisme papillon a bien évolué à l'occasion de la commercialisation du MacBook Pro de 2019 un peu plus tôt cette semaine. Le site iFixit a déjà reçu et démonté son exemplaire, et nos confrères nous confirment ce soir que des évolutions sont bien au programme. L'assemblage semble identique, mais certains matériaux ont changé. Le couvercle des interrupteurs est désormais en polyamide (nylon, transparent), alors que les modèles de 2018 étaient conçus en polyacétylène (opaque). On retrouve également un petit changement du côté du petit dôme métallique qui permet à la touche de faire contact avec les interrupteurs ; iFixit qualifie le métal de « légèrement différent », sans être en capacité de déterminer s'il s'agit d'un alliage ou d'un traitement thermique différent.


Clavier MacBook Pro 2019 iFixit

Modèle de 2018 à gauche — modèle de 2019 à droite


Clavier MacBook Pro 2019 iFixit
Clavier MacBook Pro 2019 iFixit
Clavier MacBook Pro 2019 iFixit

Le clavier du MacBook Pro de 2019 est donc bien différent de celui des modèles de 2018. Apple a-t-elle enfin réussi à régler les problèmes de touches bloquées ou prises en compte deux fois ? Ce démontage ne permet bien sûr pas de le déterminer ; seul le temps permettra de juger cette nouvelle génération de clavier. Notez en tout cas que ce clavier est déjà pris en compte dans le programme de réparation du clavier papillon d'Apple ; en cas de problème, le SAV d'Apple prendre en charge les réparations jusqu'à quatre ans à compter de la date d'achat.

MacBook Pro sur Apple.com
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le MacBook Pro sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (14)

Sethenès

24 mai 2019 à 20:51

Il faudra se montrer prudent si l'un ou l'autre cas de clavier défaillant est signalé car c'est une pièce un peu plus exposée que les autres et pour avoir travaillé dans le monde PC, il arrivait que des touches doivent être remplacées, voir le clavier complet.

Ce n'est que si le nombre de cas se multiplie anormalement qu'on pourra conclure.

Mais, il y a un autre point auquel je n'avais jamais réfléchi jusqu'ici. On parle de clavier à problème et (moi le premier) on pense peut être clavier avec un (et un seul problème).

Il n'est pas impossible que ces claviers avaient plusieurs sources de problèmes distincts qui se manifestaient par plusieurs phénomènes différents : lettres manquantes, double frappe, touche coincée, etc.

Peut-être que la membrane a résolu (ou plutôt a ramené le nombre de problème au taux normal moyen) pour un type de problème. Ici, même chose, peut être que ces nouveaux matériaux vont diminuer drastiquement un autre type de problème.

Car j'ai beau retourner le problème dans ma tête, je ne vois pas bien comment le simple remplacement d'une matière par une autre va soudainement résoudre tous les problèmes dont on nous parle.

Hangaroa

24 mai 2019 à 21:31

@Sethenes
tout à fait d'accord avec toi.. non moi (je sais j'insiste) je trouve quand même fort de roquefort que la version 2019 soit incluse dans le programme de remplacement.. ce qui confirme tes dires.
Par ailleurs, on ne sait toujours pas le pourquoi du comment du "nouveau matériau" ? bref.. il va falloir attendre plusieurs mois pour hurler au loup..

pim

24 mai 2019 à 21:48

Le problème était essentiellement un seul problème : les touches qui finissent par se bloquer, à cause de la poussière. J'ai expérimenté, c'est flippant. Heureusement après un coup de bombe à air ce n'est pas revenu.

Et puis cette année je travaille moins sur le MacBook. L'an dernier j'avais de l'ordre d'une demi-journée sur le portable par semaine, et cela avait suffit à mener à un blocage en quelques mois.

Revan

24 mai 2019 à 21:56

D'un côte, se dire que le clavier est déjà dans la liste des versions réparables fait peur mais de l'autre ceux qui souhaitent acheter une machine de 2019 peuvent se sentir d'ores et déjà couverts. Ca aura peut-être un côté rassurant pour les futurs acheteurs. Encore faut-il vivre à côté d'un Apple Store. Pour ma part, aller à Paris Opéra me prend deux heures !

aexm

24 mai 2019 à 23:18

Un clavier est une pièce d'usure par conception /usage.

Rares sont les claviers comme les claviers blancs avec pavé numérique filaire pour iMac …
Ils sont très très résistants.

Pour le MacBook Pro, Appple peut il garantir qu'il va tenir 8 ans,
quand il est indémontable et que le changement est économiquement non viable hors garantie ?

Pb de qualité ou non, si c'était démontable la question ne se poserait presque pas …
avoir un MacBook Pro à ce tarif et non réparable à 4 ans …

Ca fait entre 500 et 800 € par an pour avoir un ordi …

Il se préparent à louer les ordi. ou quoi ?

La garantie de réparation pour ce type de défaut devrait être de 8 ans.
Dans ce cas, ils se bougeraient clairement pour trouver une solution …

aexm

24 mai 2019 à 23:21

et vue que ca fait bientôt 4 ans que le problème existe …

Apple doit certainement se heurter à un plafond de verre en terme de conception …
je doute qu'ils manquent de compétences internes à ce sujet.

Peut être n'existe t il pas de solutions à l'équation …

Du coup, ca voudrait remettre en question le design ?
ou attendre encore des progrès au niveau de la finesse/intégration des composants ?

Il doit y avoir pas mal de conflit en interne à ce sujet !

Sethenès

25 mai 2019 à 00:33

@aexm : je pense que le problème a d'abord été totalement nié chez Apple. Le temps que les stats soient disponibles et le 2ème modèle était prêt à sortir et, ils l'ont sort.

Ensuite, comme repenser le clavier demandait une refonte totale de la machine, ils ont lancé toute une série de tests d'aménagement qui permettaient justement de ne pas devoir toucher au clavier et on a eu la membrane et maintenant les nouveaux composants.

Bref, ils ont totalement manqué de pragmatisme et se sont enfermés dans leur certitude absolue d'avoir toujours raison, ce qui nous donne la v4 du clavier et un programme d'échange étendu qui concerne à peu près tous les ordinateurs portables de la gamme ...

Ensuite, pour les critiques en interne ... déjà que dans une société classique, mieux vaut ne pas trop l'ouvrir, alors chez Apple ...

En ce qui concerne la garantie, le seul espoir, c'est qu'un utilisateur courageux porte l'affaire devant les tribunaux si on lui refuse l'échange après les 4 années.

LoTsey

25 mai 2019 à 06:26

On désigne souvent le processeur comme unique responsable du non renouvellement du mbp mais c’est peut-être aussi qu’Apple souhaite prendre plus de temps pour concevoir son nouveau design... et son nouveau clavier. c’e en tout cas ce que j’espère.

De mon côté je reste très content avec mon late 2013. La frappe y est très agréable et il ne montre aucun signe de fatigue... Mais en cas de soucis / besoin de renouvellement, je ne vois aucun mbp récent digne de mention... (je me tournerai certainement vers un 2015).

bunios

25 mai 2019 à 08:20

L'avenir nous dira si le MacBook Pro 2020 aura un nouveau design. Et donc permettra ainsi d'enterrer définitivement le problème des claviers (4 générations tout de même....La taille de l'entreprise aurait du permettre de résoudre ce problème bien plus tôt tout de même !!! )

Bref, attendons de voir.

A+

aexm

25 mai 2019 à 10:19

@Sethenès :
si tel est le cas, puisque à mon avis c'est une innovation (ce type de clavier),
ca veut dire qu'ils n'ont pas réalisé de test ?
qu'ils n'ont pas modélisés les pb numériquement ?
qu'ils n'ont pas réalisé de test d'usure etc …

Sur ces points, ca m'étonnerai parce que chez tout le grand compte, on doit respecter les OCP etc …
donc ça veut dire que des gens ont fluté …

Donc on revient à un pb de management / d'organisation …

C'est pas possible qu'une grande société comme Apple mette 4 ans à résoudre un pb …

Les erreurs, pb de conception ca arrive,
on ne peut pas tout prévoir surtout avec les contraintes de temps pour les équipes de dev.

Mais la … c'est trop ! Une conception tout collé implique une grande maitrise
sinon c'est le crash assuré …

Un autre scenario pourrait être que le design chez Apple a trop de poids
et impose ses choix sans solution technique …

ce qui revient encore à un pb de management …

point qui a tjrs était un point fort chez Apple
quand on voit la progression, l'anticipation, les performances etc … des produits, des ventes etc …

Meme si ils ont des defauts … on arrive pas à ce niveau par hasard !

C'est pour cette raison (meme si je plaisante) que je parle de virer le boss …

aexm

25 mai 2019 à 10:23

et puis je pense que nous rageons tous à cause de ce pb parce qu'on aimerait bien avoir un MacBook Pro (en tout cas moi le premier) …

mais ça devient tellement irraisonnable … entre le prix et ces pb …

que ces pb à répétition ça semble fou … justement parce qu'on attend après …

Je viens de tester les derniers Zbook 15/14 G5 … et franchement je suis en train d'accepter de passer à Windows …

Ca coute 2 fois moins cher qu'un MacBook Pro … et au moins on peut le faire vivre !
clavier compris (apparemment).

Pseudol

25 mai 2019 à 10:57

Pour info, les Zbook sont maintenant utilisé dans l'espace pour remplacer les vieux thinkpads qui ont bientot 14 ans de service dans l'ISS

En revanche, je ne comprends pas pourquoi ce nouveau clavier n'est pas compatible avec les anciens macbooks, une volonté d'apple de condamner les anciens modeles ?

Fred4

25 mai 2019 à 11:11

Egoïstement en tant que possesseur d'un MBP 2018 je suis satisfait de la mise à jour 2019 car elle s'applique aux modèles 2018 dans le cadre de l'extension de 4 ans généralisée aux modèles 2018 et 2019.
Mon commentaire provocateur illustre le souci de préserver en partie la satisfaction des clients qui ont fait le choix d'un modèle 2018 et de tenter de rassurer les acquéreurs potentiels qui hésitent à acquérir un modèle 2018 (le stock restant devant être important je suppose).

Sethenès

25 mai 2019 à 12:11

@aexm : Pour les tests du clavier, si probablement, ils en ont réalisé.

Mais, ce qui est compliqué, c'est de déceler que le clavier est "un peu plus" sujet à la panne que les autres modèles.

Une charnière, ça se teste assez facilement avec des robots par exemple, pour l'électronique, il "suffit" de la placer dans une chambre chaude avec un taux d'humidité de 100% pour en tester le vieillissement.

Mais un clavier, ça subit de multiple formes d'agression. Ils ont probablement eu "un peu plus" de problèmes sur les prototypes, mais difficile d'en mettre à disposition de collègues un nombre significatif pour avoir des tests en conditions réelles, sans avoir de fuites.

Et c'est ce que j'expliquais, le clavier est toujours sujet à problème, ici, il y en a visiblement nettement plus, mais sans non plus atteindre des niveaux de 50% de chances par année d'utilisation.

Et évidemment, ce qui a amplifié le problème, c'est qu'au lieu d'avoir une simple galette à changer (comme ici : https://cdn.shopify.com/s/files/1/2586/9756/products/laptop-keyboard_x700.png?v=1522315458 ), il faut changer une partie du boitier, ce qui a entrainé deux soucis.

Le premier, c'est la durée d'immobilisation d'une semaine, la seconde, c'est qu'ils ont probablement tenté d'éviter le remplacement le plus possible. Et donc ça a commencé à charcler du côté des utilisateurs.

Mais le temps que ça atteigne l'Olympe et les Dieux qui y siègent, la v2 était déjà prête à sortir. Et évidemment, ils l'ont sortie sans aucune modification. Entretemps, le nombre d'occurrence du problème à continuer à augmenter. On connait la suite.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription