PCI Express 4.0 : bientôt des SSD à 5 Go/s


Le débit des SSD va encore augmenter grâce à l'arrivée prochaine des premiers modèles à la norme PCI Express 4.0, qui promet des débits maximaux théoriques deux fois supérieurs à la norme 3.0 actuelle. Avec le PCIe 4.0, les SSD pourront utiliser moins de lignes pour un débit identique, ou profiter de la bande passante élargie pour atteindre de nouveaux sommets de vitesse. Gigabyte vient ainsi d'annoncer qu'il profitera du Computex dans les prochains jours pour dévoiler le premier SSD PCIe 4.0 au format M.2. Le constructeur taïwanais promet des débits de 5 Go/s en lecture et en écriture.




Apple utilise aujourd'hui sur ses MacBook Pro des SSD très haut de gamme, qui permettent d'obtenir des débits atteignant 3 Go/s en lecture et moitié moins en écriture. Avec le PCIe 4.0, il faut donc s'attendre à de nouvelles envolées des débits dans les prochaines années. Espérons que ces nouveaux progrès, dont l'impact ne sera réellement perceptible que pour les utilisations les plus exigeantes, ne se feront pas au détriment de l'augmentation des capacités, une problématique plus urgente pour de nombreux utilisateurs.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (12)

pim

27 mai 2019 à 10:55

On se rapproche de plus en plus des débits de la RAM, où l'on est actuellement de l'ordre de 16 Go/s sur une seule barrette DDR4, si je ne me trompe pas.

Il restera encore le problème du temps d'accès ou latence, qui est bien plus faible sur de la RAM : de l'ordre de 10 nanosecondes, alors qu'un SSD doit avoir une latence de l'ordre de 100 microsecondes (et 50 millisecondes pour un disque dur !).

Sethenès

27 mai 2019 à 11:33

@pim : autre manière de dire les choses, la vitesse de la RAM stagne depuis longtemps.

Je pense qu'il y a 2 raisons à cela, l'une technologique et l'autre pratique. Pour la première, il existe (si j'ai bien compris) une alternative, la mémoire Optane. Pour la raison pratique, je pense que le problème est que la RAM se retrouve sur la carte mère.

Le problème de la mémoire Optane, c'est un peu comme le problème des premiers SSD. Ces derniers prenaient la place du disque dur (en SATA donc) et était limité par cet environnement. Il a fallut attendre la technologique NVME pour "enfin" profiter pleinement de la vitesse des SSD. J'ai l'impression qu'avec la mémoire Optane, c'est pareil. On en fait des barrettes de mémoire, mais cela bride la puissance de ces puces.

Le problème d'avoir la mémoire sur la carte mère, c'est qu'aux fréquences utilisées, il faut bien comprendre qu'un "fil" électrique, ça n'existe plus. Chaque fil doit être considéré comme un petit condensateur et une petite résistance (ne m'en demandez pas plus, je suis nul en électronique), mais l'idée est qu'on ne peut plus faire l'approximation que le fil est "transparent" et que les charges se déplacent à vitesse infinie.

Une solution serait donc de déplacer la mémoire de la carte-mère vers "le processeur". En fait sur ce qu'on appelle le "processeur", il y a déjà pas mal de choses en plus que le seul CPU de manière à vraiment profiter des avancées de la mémoire Optane.

Mais ça, c'est un redesign complet des CPU, des chipsets et de toute la carte-mère. Quand on voit le temps qu'il a fallut pour passer du SSD SATA au NVME (je ne comprends pas pourquoi ça a pris autant de temps d'ailleurs), ce n'est pas pour demain.

Sethenès

27 mai 2019 à 11:41

(et évidemment, c'en est fini de rajouter de la RAM puisque celle-ci se retrouverait directement sur le "CPU")

Sethenès

27 mai 2019 à 12:30

Pour en revenir au PCI-Express, il (me) manque une étude sérieuse sur les performances réelles en fonction des configurations.

Car j'ai énormément de questions sans réponse. La première concerne Intel qui nous annonçait il y a bien 3 ou 4 ans des puces avec 20 lignes à la place de 16. Idéal évidemment pour une carte graphique (16 lignes) et un SSD (4 lignes).

Mais elles sont où, ces puces ? Des i3 ou i9, tous les CPUs sont limités à 16 lignes (si si, même des i9), à l'exception d'une gamme de la série i9, les processeurs X qui offrent 44 lignes (pour être complet, il y a même un i7, le 9800X).

Ensuite, il y a cette question de configuration "point à point" ou "hub" que j'ai déjà expliqué. Mais je n'ai jamais vu aucun article de fond sérieux sur le sujet.

pim

27 mai 2019 à 12:40

@ Sethenès :

Les fameuses 20 lignes vont bien finir par être proposées par Intel. On est quasiment sur quatre ans de stagnation, donc leurs propositions fin 2019 début 2020 pourrait être très intéressante.

pehache

27 mai 2019 à 13:09

@Pim : en fait le SSD est encore loin de la RAM même en débit. Les 3Go/s actuels sont obtenus par de l'interleaving entre plusieurs puces SSD. Si on prend une puce individuellement on doit être à moins de 1Go/s je suppose.

YassL

27 mai 2019 à 15:17

@Sethenes
Je ne m y connais absolument pas, mais je viens de lire que Amd sortait le ryzen 9 3900X avec 24 lignes PCI.
Intel devrait bientot s aligner non ?

Sethenès

27 mai 2019 à 16:23

Je ne suis pas l'actualité AMD, mais effectivement je viens de trouver un article datant d'aujourd'hui et évoquant des AMD avec 20 lignes.

Mais l'élément le plus intéressant est qu'AMD sort un chipset PCI-E 4.0. Mais ce qui n'est pas clair, c'est si le processeur est PCI-E 4.0 (je me méfie de tout ce qui n'est pas explicitement annoncé).

https://fossbytes.com/amd-ryzen-r9-3900x-cpu-launched/

Sethenès

27 mai 2019 à 16:26

Bon, j'ai la réponse, c'est bien du PCI-E 4.0 et c'est bien 24 lignes (source : https://www.amd.com/en/product/8436 )

Sethenès

27 mai 2019 à 16:26

oups ... 16 lignes seulement apparemment.

Sethenès

27 mai 2019 à 16:48

Ici un article intéressant sur le PCI 4.0 : https://www.inpact-hardware.com/article/1070/non-pcie-5-0-ne-vient-pas-detre-ratifie-2019-sera-annee-pcie-4-0

Je pense qu'on va avoir droit à beaucoup de Marketing car visiblement, le PCI-E 4.0, va demander un sérieux tour de vis en matière de rigueur dans la conception des cartes-mères.

Je vois bien venir une génération de carte-mères "compatible" 4.0 mais avec des performances réelles de 3.0. Méfiance donc.

aexm

28 mai 2019 à 09:53

@Sethenès : à ces fréquences, en électronique, ce que cela implique surtout c'est de devoir réduire les distances …

Et on se retrouvera progressivement, à terme, à avoir du tout intégré …

Sinon faut changer de technologie …

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription