Apple présente le Mac Pro 2019 et son Pro Display XDR


Constatant l'impasse de son minuscule Mac Pro tubulaire de 2013, Apple a promis en avril 2017 qu'elle allait complètement repenser son concept de tour professionnelle, avec un tout nouvel écran pour aller avec. À l'occasion de cette WWDC 2019, Apple a enfin présenté le Mac Pro 2019 et l'écran Pro Display XDR. C'est puissant, impressionnant, et cher.


Mac Pro 2019 Apple Pro Display XDR

Le Mac Pro 2019


Le Mac Pro de 2019 est beaucoup plus gros que le modèle de 2013, et il reprend des dimensions plus comparables au premier Mac Pro de 2006, avec un design façon râpe à fromage qui risque bien de faire parler de lui. Ce design alvéolé, que l'on retrouve également à l'arrière du Pro Display XDR, permet d'obtenir une ventilation optimale tout en conservant une structure rigide. Car le nouveau Mac Pro a beaucoup d'éléments à refroidir.

Le Mac Pro de 2019 intègre en effet de nombreux emplacements permettant de personnaliser l'ordinateur, qui peut s'ouvrir très facilement pour laisser un accès à ses entrailles sur 360 degrés. À l'intérieur, on retrouve un processeur Xeon d'Intel, possédant de 8 à 28 coeurs selon la configuration, et douze emplacements de mémoire vive permettant d'intégrer jusqu'à 1,5 To de RAM ECC. Huit emplacement PCIe sont disponibles, offrant diverses possibilités de personnalisation. Apple propose des modules "MPX" permettant d'accueillir deux cartes graphiques, et il est possible d'installer deux de ces modules. Avec deux Radeon Pro Vega II Duo, il est possible d'atteindre une puissance graphique de 56 TéraFLOPS. Un accélérateur graphique surnommé Afterburner permet d'aller encore plus loin ; le Mac Pro peut gérer trois flux 8K simultanément ! Côté connectique, on retrouve un minimum de quatre ports Thunderbolt 3, de deux ports USB-A classiques et de deux ports Ethernet 10 Gigabit.


Mac Pro 2019 composants

Le Mac Pro de 2019 sera disponible cet automne. La configuration de base sera équipée d'un processeur Intel Xeon octocoeur, de 32 Go de mémoire vive, d'une carte graphique Radeon Pro 580X et de 256 Go de SSD. Le tout pour 5 999 dollars. Le prix des options n'a pas encore été communiqué, mais le modèle le plus haut de gamme devrait atteindre des sommets encore inégalés.




L'écran Pro Display XDR


Vous prendrez bien un écran avec votre Mac Pro ? Avec le Pro Display XDR, Apple est allée — comme pour le Mac Pro — dans le très haut de gamme avec une dalle 32 pouces 6K (6 016 x 3 384 pixels), le "Extreme Dynamic Range" (XDR) qui va plus loin que la norme HDR, la gamme de couleurs DCI-P3 et ses couleurs 10 bits, une luminosité constante à 1 000 nits (pics à 1 600 nits), un très bon contraste de 1 000 000:1, d'excellents angles de vision... Le tout se connecte bien sûr en Thunderbolt 3, et il est possible d'utiliser jusqu'à six écrans Pro Display XDR avec le Mac Pro de 2019.


Écran Apple 6K Pro Display XDR

Deux options sont proposées pour cet écran. La première, c'est un pied articulé permettant d'ajuster la position de l'écran dans tous les angles possibles, et même de le positionner verticalement. Le Pro Stand est facturé 999 dollars, alors qu'un montage VESA est également proposé à 199 dollars. Notez bien que l'écran est par défaut livré sans pied. La seconde, c'est un traitement spécial pour le verre de l'écran, en « nano-texture », qui devient alors mat et anti-reflets. Cette fois, le supplément est de 1 000 dollars. L'écran seul, sans pied articulé, sera facturé 4 999 dollars. Là aussi, pas de disponibilité avant cet automne.


Écran Pro Stand Pro Display XDR

Pas si cher, l'iMac Pro...


Vous l'aurez compris, les tarifs prohibitifs de l'iMac Pro deviennent subitement presque abordables lorsque l'on découvre les tarifs du Mac Pro de 2019 et de son écran Pro Display XDR. La solution haut de gamme d'Apple pour les professionnels débute donc à 5 999 dollars pour le Mac (avec 256 Go de stockage) et à 4 999 dollars pour l'écran (sans le pied), soit une facture minimale de 10 998 dollars. Une facture qui risque vite de s'envoler au gré des options, et qui devrait réserver cette nouvelle machine à un public de professionnels extrêmement avertis.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Nouvelle analyse : Mac Pro, Écrans

Retrouvez le Mac Pro et les Écrans sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (33)

LolYangccool

4 juin 2019 à 01:36

Que vaut la AMD proposée en standard sur la config la moins onéreuse ?

Sethenès

4 juin 2019 à 01:59

Je ne comprends pas, partout ailleurs je vois que c'est la 580 alors que Sylvain annonce une 7100.

La 580 est une carte "consumer" à environ 230 euros tandis que la 7100 est une carte "pro" à environ 700 euros.

VanZoo

4 juin 2019 à 02:25

L’Imac (Pro) ne me correspond pas et ce Mac Pro est surdimensionné pour mes besoins. Sauf le modèle de base qu’on pourra booster hors Apple.
Donc ce Mac Pro + un écran non Apple est tout à fait envisageable. Wait and see

bunios

4 juin 2019 à 04:05

Malheureusement, ce nouveau Mac Pro 2019 ne sera pas à la portée de toutes les bourses...après l'iMac Pro maintenant le Mac Pro 2019....comme d'hab. Quand je pense à feu Mac Pro Rev A ("camion"), les temps ont bien changé...sic. C'est vraiment une niche dans la niche ce nouveau Mac Pro 2019.

Bref, une sacrée machine tout de même. A voir l'avis de ceux qui ont besoin de grosses puissances leurs avis.

A+

pim

4 juin 2019 à 06:30

@ Sylvain :

Tu parles du Mac Pro 2016. Tu voulais écrire 2006, je pense ! En tout cas, bravo pour tout ton travail depuis hier 19h, c’est très impressionnant.

fabien77880

4 juin 2019 à 07:34

De mon côté je suis super déçu. Comment venir mettre une machine incroyable (pour ça il faudra mettre au moins 10k€ pour avoir un truc de malade. La version de base est très bonne mais a 6k€ sans écran et 256Go de SSD c’est tout bonnement honteux.
On parle de super pro ici (oui car surdimensionné pour beaucoup de pro) et même pas de 1To pour le prix.
Apple fait payer très cher la possibilité de customiser.
Scandaleux.

fabien77880

4 juin 2019 à 07:37

L’iMac pro sera donc toujours mis à jour vu la différence

pehache

4 juin 2019 à 07:49

Un moniteur 32" je trouve ça énorme. La largeur n'est pas le problème, mais la hauteur oui pour le cou (et pour le coup)... avec un format large 2:1 (en fait un 30" allongé) ce serait différent, mais là... Enfin, spéciale dédicace à je ne sais plus qui (Fabien ?) qui voyait un prix à 2500€ et une version "low cost" à 1500€ !

Le Mac Pro... machine de guerre sans aucun doute, tellement extrême que ça fait penser à une Lamborghini. Les acheteurs potentiels vont faire partie d'un club très fermé.

Sylvain

4 juin 2019 à 08:00

Merci Pim ! Oui, bien du 2006 bien sûr, merci c'est corrigé.

@Sethenès : après toutes ces heures de direct je crois que je n'avais plus les yeux en face des trous, oui c'est bien la Radeon Pro 580X. Navré, j'ai corrigé la news.

pim

4 juin 2019 à 08:06

Pour ceux qui trouvent ça cher. Un Macintosh de 1984 vendu 2495 $ en vaudrait 6000. Quant à l’Apple Cinema Display de 2004, vendu 3459 €, il vaudrait 5000 € en euros constants. Ça s’appelle l’inflation.

Mais vu le prix de la bête, ils pourraient continuer à proposer le Mac Pro « tube » comme alternative deux fois moins chère, quitte à lui mettre 128 Go de SSD en entrée de gamme ! (je plaisante hein ! Faut bien rire !)

pehache

4 juin 2019 à 08:16

@Pim : oui mais non. Le prix du matériel informatique de manière générale a énormément baissé en passant à une production de masse.

jiheme

4 juin 2019 à 08:37

@pim . Avec un calculateur d'inflation , les 3459€ de 2004 actualises en euros constants à juin 2019 me donnent 4252€ .
Sinon avec 5000€ , cela reviendrait à 44% d'inflation cumulée en 15 ans contre 18-19% en réalité. C'était juste un détail, j'apprécie bcp tes commentaires.

athius

4 juin 2019 à 09:03

Il me tarde vraiment de voir des benchmarks (autre que ceux fournis par Apple) avec la configuration maximale!
Je me pose une question quand même: est-ce que le grillage sur la tour et l'écran va pas être vite rempli de poussière (je comprends un peu leur système de ventilation mais bon...)?
Autre point qui est dommage le pied de l'écran: on ne peut que le pivoter mais pas le régler en hauteur si je ne me trompe pas. Dommage pour ce prix tout doux

cmdesign85

4 juin 2019 à 09:19

Je salue le retour du design fonctionnel chez Apple qui avait été oublié ces dernières années, mais woooow à quel prix ?! Je ne comprends pas pourquoi Apple s'évertue à s'enfoncer dans des niches comme ça, pas étonnant que la part de marché du Mac dans le CA d'Apple n'évolue pas depuis plus de 10 ans..

SquallX

4 juin 2019 à 09:21

Tarif français sûrement à 7599€... Ça pique.

En fait il manque clairement un Mac entre le mini et le Pro. Le mini manque un peu de puissance et surtout un gpu pour mes besoins, et le Mac Pro est clairement surdimensionné. En gros je rêve de la config de l’iMac i9 sans l’écran...

Fromgardens

4 juin 2019 à 09:23

Je crois que c'est la première fois que je n'aime pas le design Apple…

Fromgardens

4 juin 2019 à 09:24

C'est une blague c'est une Radeon Pro 580 sur la config de base à 5999 dollars ??

Fromgardens

4 juin 2019 à 09:33

Autant on pouvait critiquer l'ancien MacPro, son design et le fait qu'il n'ait jamais été mis à jour. Mais au moins à sa sortie il avait un double GPU pro en config de base. Et 256 Go de SSD en 2013, toujours 256 en 2019. C'est vrai que ça sonne bien en même temps 256 Go.

Fromgardens

4 juin 2019 à 09:38

En tout cas bravo à Sylvain pour le suivi et tous les article !

clive-guilde

4 juin 2019 à 09:39

Bon moi qui souhaitait m'équiper pour faire de l'IA fin de cette année en attendant le Mac pro et bien je ne suis pas le cœur de cible. Pourtant la data science & co ont le vent en poupe.
Bref apple c'est cinema et basta. Du coup linux m'appelle de plus en plus. Seul problème la suite Office comme quoi

Elrifiano

4 juin 2019 à 09:43

Mac mini : DONE
Mac Pro : DONE
au tour de l'iMac maintenant dont le design actuel date de 2009 et il y'a de bonnes idées à copier du Pro Display XDR comme la charnière.

fabien77880

4 juin 2019 à 10:31

Une gamme de Mac fixe cohérente au final :
-Mac mini en entrée de gamme (ou besoin spécifique).
-iMac 4K pour Mr tout le monde.
-iMac 5K pour les exigeants et les très exigeants.
-iMac Pro 5k pour les Pro (qui brasse assez large) et qui sera mis à jour année prochaine pour pas faire d’ombre au Mac Pro.
-Mac Pro pour le très très haut de gamme et une belle niche esseulée.

C’est dommage car le Mac Pro a la place de l’iMac Pro avec une base à 4000€ et des options de malade jusqu’à 30k€ ou plus pour ceux qui en auraient le besoin...ça aurait permis à Apple de vendre bp plus de Mac Pro et de faire bp plus de marge avec un prix d’achat mieux négocier.
Mais Apple a choisi de mettre pour le grand public des machines à obsolescence « rapide » pour les renouvèlements futurs (iMac sans T2, iMac pro déjà atteint par l’iMac...)

pim

4 juin 2019 à 10:49

@ jiheme

J'ai lu un peu vite mon résultat. Effectivement ça a moins augmenté que ça.

@ pehache

Effectivement, les prix dans le matériel informatique ont bien baissé, particulièrement depuis 2003-2004, et aussi dans une toute autre proportion depuis 1984. C'est là que l'on constate le positionnement de niche du Mac Pro : uniquement les Pros, et encore les gros studios qui ne regardent pas à la dépense.

En revanche pour Mr tout le monde, on a un nouveau clavier alu, mais avec les touches noires. On va voir si Apple le propose à part, car s'il faut acheter un Mac Pro pour avoir le nouveau clavier...

Fandepomme

4 juin 2019 à 11:29

Vraiment, magnifique Au fur et à mesure que les années passent, Apple revient lentement, mais sûrement à ce que la marque était à ses débuts : une marque pour l'élite ! Et on se plaint d'un iPhone à 1.500 € ! Avec les prix du Mac Pro et de son écran, les tarifs sont carrément stratosphériques Je ne pense pas qu'elle va augmenter le vente des unités de Mac avec une politique commerciale pareille. Maintenant, quant à moi, j'aimerais bien, mais je ne peux point !

Sethenès

4 juin 2019 à 11:34

Le Mac Pro "camion" biprocesseur de 2012 d'entrée de gamme, c'était 4000 euros (Source : https://consomac.fr/historique-macpro.html ). L'entrée de gamme monoprocesseur était à 2400 euros.

Fandepomme

4 juin 2019 à 11:47

À la différence près, que les temps ont changé, et pas forcément pour faire aujourd'hui de ces "oeuvres d'art" une priorité de notre vie quotidienne. Évidemment, cela ne vaut que pour ma situation personnelle

Sethenès

4 juin 2019 à 11:51

@Sylvain : je m'en doutais, je l'avais d'ailleurs suggéré dans la discussion principale.

pim

4 juin 2019 à 12:04

À un tel prix, j'espère qu'il sera parfaitement fiable. Les kernel panics avec la puce T1 et T2 n'incitent pas à la confiance !

VanZoo

4 juin 2019 à 13:39

On ne peut pas comparer avec le passé. Désormais même avec un portable, on peut réaliser de nombreuses choses. Ce qui n’était pas le cas à l’époque. Le Mac Pro devait alors être accessible à davantage de créateurs. Désormais et ça été dit hier, c’est une machine à destination des studios, des grosses structures.
L'entrée de gamme doit valoir en puissance plus ou moins l’imac Pro (ça dépend du Xeon) = ça fait cher
De nombreux pro n’utilisent pas le stockage interne autrement que pour les logiciels.
Et dire que je pensais que l'écran coûterait entre 1500 et 2000€ au grand max

Sethenès

4 juin 2019 à 14:37

@VanZoo : tu as raison (ça se discute pour l'iMac Pro, mais pour le reste tu as raison).

Il faut aussi ajouter qu'on tient son matériel bien plus longtemps qu'avant (les deux éléments sont liés en fait).

Mais ça n'en rend pas moins dommage que les SSDs de toutes les autres machines soient soudés.

moonfire

4 juin 2019 à 17:53

@Sylvain : Petite erreur je pense % "Côté connectique, on retrouve un minimum de deux ports Thunderbolt 3" ..

"It begins with four Thunderbolt 3 ports. Two Thunderbolt 3 ports on the top of the tower enclosure. " Mais cela peut monter jusqu'à 12 ports TB 3 en ajoutant les modules ad hoc...

Marcassin

4 juin 2019 à 23:09

En tout cas pas si mal du tout et ce même avec la configuration de base ce Mac Pro! D'accord c'est cher mais la base technique est la même, donc configuration de base avec :
*remplacement du Xeon 8c/16t par un plus gros,
*revente de la RX580 et remplacement par une Vega VII
*rajouter de la ram pour passer à 64GB
*achat d'une carte PCIe pour y monter 2 ou 3 SSD NVMe

Alors d'accord il n'est pas beau, à croire que le travail du designer vedette des chez Apple est passé de mode. Et les entrées/sorties pour un ordinateur de ce prix sont chiches. Seulement :
*Le refroidissement semble bien dimensionné et silencieux
*Une carte mère avec 12 emplacements de modules RAM en sextuple canaux ça commence à chiffrer (plus de 1000€).
*un Xeon même un simple 8c/16T neuf n'est jamais au prix d'un processeur grand pncien ublic comme un AMD Ryzen 8c/16t
*des emplacements PCIe 3.0 x16 en veux tu en voilà

Seulement cette machine sera-t-elle viable à long terme avec le PCIe 4.0 qui arrive début Juillet sur PC, et le PCIe 5.0 dans peut-être moins de 2 ans chez Intel? L'ancien MacPro 5.1 avec les doubles Xeon en LGA1366 était hélas limité au PCIe 2.0, ce qui limite un peu pour ceux qui en ont un, car avec 64GB de ram, 2 Xeon W3690, une carte USB3 et d'autres trucs ça offre encore des performances au top!

@pehache L'écran pour moi c'est trop petit (question de point de vue) comme quoi
J'ai eu un 24", puis 2, puis 3 (les uns à côté des autres), puis 4 (même configuration qu'à 3 mais avec un écran au dessus du central) et maintenant avec deux 49" UHD . Pas de problèmes de cou car j'utilise cela comme 8 écrans 1080p de 24". Certains ont beaucoup d'icônes sur le bureau, d'autres ont beaucoup de fenêtres d'affichées .

matt

6 juin 2019 à 13:35

Il y a un truc dont on a pas parlé, c’est qu’il semble ne pas avoir de filtre anti poussière derrière les trous de la râpe à fromage !

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription