Notre test des MacBook Pro de 2019


C'est à la surprise générale qu'Apple a commercialisé de nouveaux modèles de MacBook Pro à la fin du mois de mai. Il s'agit d'une mise à jour de routine : en plus d'un clavier légèrement remanié, seuls les processeurs évoluent. Voici ce à quoi vous attendre avec les MacBook Pro de 2019 !


Test MacBook Pro 2019

Test en cours...



Aucun changement... en apparence


Les MacBook Pro de 2019 ressemblent comme deux gouttes d'eau à leurs prédécesseurs ; il n'y a aucun moyen de les distinguer sans aller vérifier le numéro de modèle inscrit sur le bas du châssis. Avec cette nouvelle génération de portables, Apple a intégré un nouveau modèle de clavier à mécanisme papillon censé être plus fiable que sur les modèles de 2018. Les MacBook Pro avec Touch Bar sont en effet connus pour leur clavier à la fiabilité dans le temps toute relative, les touches pouvant avoir tendance à se bloquer ou à être prises en compte deux fois — Apple a mis en place un programme qualité étendant la garantie à quatre ans sur ces modèles. Pour cette génération de 2019, le nouveau clavier présente une apparence strictement identique aux anciens modèles, et on ne constate aucune différence de sensation lors de la frappe. Le démontage d'iFixit a permis d'établir qu'Apple avait bien légèrement modifié la conception des touches. Ce modèle est donc bien différent, mais nous n'avons pas la possibilité de déterminer s'il est effectivement plus fiable ; seul le temps nous permettra de le savoir.


MacBook Pro 2019 clavier

Les nouveaux processeurs


Entrons dans le vif du sujet : les nouveaux processeurs Intel utilisés par Apple dans cette nouvelle génération de MacBook Pro. Sur les modèles 13,3", Apple est passée d'une puce Core i5 quadricoeur de huitième génération cadencée à 2,3 GHz (mode Turbo à 2,3 GHz) à une puce Core i5 quadricoeur de même génération cadencée à 2,4 GHz (mode Turbo à 4,1 GHz). Il s'agit donc d'un processeur quasiment identique, simplement avec une fréquence d'horloge légèrement supérieure. Sur les modèles 15,4", Apple s'est montrée plus ambitieuse avec l'adoption de puces Intel Core de neuvième génération. Sur le modèle d'entrée de gamme, c'est toujours un processeur Core i7 hexacoeur qui est proposé, avec une fréquence de 2,6 GHz (mode Turbo à 4,5 GHz), contre 2,2 GHz (mode Turbo à 4,1 GHz) pour l'ancien modèle. Sur le modèle haut de gamme, Apple intègre pour la première fois un processeur Core i9 octocoeur, avec huit coeurs cadencés à 2,2 GHz (mode Turbo à 4,8 GHz), contre six coeurs cadencés à 2,6 GHz (mode Turbo à 4,3 GHz) pour l'ancien modèle.


MacBook Pro 2019 À propos de

Sur GeekBench 4, le Core i5 du MacBook Pro 13,3" de 2019 obtient des scores de 5 015 en monocoeur et de 18 492 en multicoeur, contre 4 605 en monocoeur et 16 901 pour la génération précédente, ce qui représente des progrès d'environ 9%. Du côté du Core i7 hexacoeur du modèle 15,4" d'entrée de gamme, les scores sont de 5 521 en monocoeur et de 23 770 en multicoeur, contre 4 991 en monocoeur et 20 832 pour la génération précédente ; les gains atteignent cette fois 14%. Enfin, le Core i9 octocoeur du modèle 15,4" haut de gamme atteint des scores de 5 371 en monocoeur et de 28 024 en multicoeur, contre 5 032 en monocoeur et 21 257 pour la génération précédente, soit pas moins de 32% de progrès lorsque tous les coeurs sont mis à contribution ! Si toutes les hausses sont bonnes à prendre, ce modèle octocoeur se distingue nettement des autres.


Test MacBook Pro 2019 GeekBench

Nous avons souhaité vérifier ces scores qui restent théoriques avec un test "dans la vraie vie" qui consiste tout simplement à convertir un film sur HandBrake (2:35, x264 1080p vers x265), une activité qui sollicite fortement tous les coeurs des processeurs d'Intel. Nous avons pu retrouver les très belles avancées du modèle Core i9 octocoeur, qui a complété sa tâche en seulement 3 minutes et 36 secondes, alors que son prédécesseur avait mis 5 minutes et 35 secondes pour effectuer la même conversion. Le processeur Core i7 hexacoeur du modèle 15,4" d'entrée de gamme ne démérite pas, avec 4 minutes et 20 secondes, ce qui reste nettement mieux que n'importe quel modèle de l'année dernière. Enfin, le processeur Core i5 quadricoeur du modèle 13,3" reste sans surprise bien plus modeste, avec un temps de 6 minutes et 18 secondes. On retrouve, à peu de choses près, les avancées suggérées par GeekBench.


Test MacBook Pro 2019 Handbrake

Ces tests sont relativement courts, et les processeurs d'Intel peuvent avoir un comportement différent selon qu'ils sont froids ou chauds. Les utilisateurs du MacBook 12", par exemple, en savent quelque chose : l'ordinateur est en effet capable de fournir une puissance relativement importante pendant quelques secondes, puis les performances se brident rapidement pour éviter la surchauffe. Nous avons vérifié ce comportement sur les MacBook Pro de 2019 grâce au logiciel Intel Power Gadget, qui nous permet de suivre en direct la température et la fréquence des puces pendant les tests. Sur le modèle octocoeur par exemple, on constate une pointe à 3,9 GHz au lancement du test, puis la puce se stabilise rapidement entre 3 GHz et 3,1 GHz pour maintenir une température inférieure à 100°C, ce qui est supérieur à la fréquence d'horloge nominale du Core i7. Même relancés plusieurs fois de suite sans que l'ordinateur n'ait le temps de refroidir, nos tests donnent toujours les mêmes résultats. En clair : les processeurs sont correctement refroidis et tiennent leurs promesses dans le temps.




Côté graphismes, Apple n'a rien changé : les modèles 13,3" sont toujours équipés de la puce graphique Iris Plus 655 directement intégrée au processeur, alors que les modèles 15,4" intègrent toujours des cartes graphiques dédiées Radeon Pro 555X et Radeon Pro 560X avec 4 Go de mémoire GDDR5. Sans surprise, les performances graphiques des MacBook Pro de 2019 sont donc très similaires à celles des modèles de 2018 (dont vous pouvez retrouver les mesures sur notre test du MacBook Pro de 2018).


À part ça...


En dehors des performances accrues dues aux changements de processeurs, on ne constate aucune différence notable entre les MacBook Pro de 2019 et leurs équivalents de 2018. L'autonomie, notamment, semble inchangée. Il est toujours théoriquement possible d'atteindre une dizaine d'heures, mais il faut pour cela fortement réduire la luminosité de l'écran et se passer des logiciels exigeants ; à l'inverse, une utilisation très musclée peut épuiser la batterie en trois petites heures. Pour la plupart des utilisateurs, la réalité devrait se situer entre ces deux extrêmes ; il n'est quoi qu'il en soit pas question d'enchaîner une journée de travail sans chargeur.

Vous l'aurez compris, cette mise à jour du MacBook Pro n'aura un réel intérêt que pour les utilisateurs ayant tendance à lancer des logiciels gourmands de manière régulière. Pour qui n'a pas spécialement besoin de puissance, le MacBook Pro de 2019 ne présentera pratiquement aucune différence avec ses prédécesseurs.


Test MacBook Pro 2019

Quel modèle choisir ?


Avec cette gamme de 2019, Apple a facilité les choses en laissant de côté les modèles dépourvus de Touch Bar, qui restent inchangés depuis deux ans. Ils restent attractifs de par leur tarif, mais avec des performances nettement inférieures aux modèles de 2019 et surtout un clavier dont la fiabilité laisse à désirer et qui ne peut pas être remplacé par un modèle récent. Si vous n'avez pas vraiment besoin de puissance, nous vous conseillons plutôt de vous tourner vers le MacBook Air et son clavier papillon de troisième génération. Il sera un peu moins performant, certes, mais également moins cher et avec un clavier plus fiable.

Si vous avez effectivement besoin de puissance de manière soutenue, la gamme de MacBook Pro de 2019 est très simple à analyser. Le modèle 13,3" est destiné aux "petits" budgets, avec une puissance très correcte (attention aux performances graphiques toutefois) et une portabilité supérieure aux modèles 15,4". Les tarifs débutent à 1 999 € pour 256 Go de stockage. Pour les gros besoins, c'est un modèle 15,4" qui s'impose. Les tarifs débutent cette fois à 2 799 € pour 256 Go de stockage, et il faut même compter un minimum de 3 299 € pour pouvoir bénéficier du processeur Core i9 (avec 512 Go de stockage). Ce modèle octocoeur est clairement la star de cette année, mais il faut disposer d'un budget conséquent pour pouvoir l'obtenir.


Gamme MacBook Pro 2019

Il est possible de faire des économies sur le MacBook Pro de 2019. Si vous êtes étudiant ou enseignant, vous pouvez profiter d'une remise de 10% sur l'Apple Store éducation, et les étudiants pourront cumuler cette offre avec l'opération Back to School (permettant de récupérer un casque Beats gratuit) lorsque celle-ci sera mise en place cet été. Si vous n'avez pas accès à cette promotion, vous pouvez alternativement profiter des régulières offres promotionnelles des revendeurs, que vous pouvez retrouver dans notre rubrique Bons Plans ainsi que sur notre comparateur de prix (qui vous permet désormais de créer vos alertes de prix personnalisées).

Vous pouvez également attendre que les MacBook Pro de 2019 fassent leur apparition sur le Refurb Store, la boutique de produits reconditionnés d'Apple qui propose généralement une remise de 15% par rapport aux tarifs du neuf, avec la même garantie que sur l'Apple Store classique (lire : Qu'est-ce que le Refurb Store ?). L'année dernière, il avait fallu un peu plus de trois mois avant que le MacBook Pro de 2018 ne fasse son apparition dans les rayons du Refurb Store. Notez que le Refurb Store propose une autre option très intéressante : les modèles de 2018 y sont toujours vendus avec des tarifs qui débutent à 1 649 € pour les modèles 13,3", et à 2 329 € pour les modèles 15,4". Comme nous venons de le voir, les performances des MacBook Pro de 2018 sont inférieures à celles des modèles de 2019, mais les deux générations de MacBook Pro restent techniquement très proches et cette alternative permet de réaliser des économies substantielles.


Un modèle 13,3" de 2018 sur le Refurb Store



Conclusion


Ce MacBook Pro de 2019 est un excellent cru en terme de puissance, notamment grâce à l'arrivée d'un processeur octocoeur sur le modèle le plus haut de gamme. Cette mise à jour n'en est pas moins frustrante, car elle ne se distingue des anciens modèles que sur ce point précis. La puissance est un aspect primordial lors du choix d'un ordinateur, qui plus est à usage professionnel, mais la puissance ne fait pas tout.

Comme nous avons eu l'occasion de le voir suite à la commercialisation de ces nouveaux modèles, c'est une refonte complète de la gamme de portables d'Apple que nous espérons l'année prochaine grâce à l'arrivée des puces Ice Lake d'Intel (lire : Le MacBook Pro 2019, mieux que rien ?), avec la disparition des modèles sans Touch Bar remplacés par le MacBook Air en entrée de gamme, et un redesign du MacBook Pro très attendu — certaines rumeurs évoquent même l'arrivée de nouvelles diagonales avec un modèle 16" dans un châssis de taille comparable à celui du modèle 15,4" actuel, grâce à la réduction des marges autour de l'écran. Autonomie en hausse, arrivée du Wi-Fi 6, nouvelles puces graphiques, hausse des résolutions... Il y aura de quoi faire.

Les MacBook Pro de 2019 sont donc assurément de très bons ordinateurs, même s'il faudra observer l'évolution de l'affaire de ce nouveau clavier papillon, mais il flotte comme une ambiance de fin de règne pour le design actuel ; cette révision a minima semble n'avoir été mise en place que pour faire patienter le public jusqu'aux "vraies nouveautés" du MacBook Pro de 2020 en début d'année prochaine. Les modèles actuels pourront amplement satisfaire les besoins de renouvellement, mais de nombreux utilisateurs n'étant pas spécialement pressés devraient décider de patienter jusqu'à l'année prochaine.

MacBook Pro sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le MacBook Pro sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (11)

VanZoo

10 juin 2019 à 15:57

Très bon test comme d'hab

Cependant, je ne suis pas si convaincu d'une refonte du design l'an prochain. Tout du moins, je ne pense pas qu'Apple proposera des écrans mini/micro Led comme évoqué par certaines rumeurs (voir le nouveau Display XDR au prix d'un MBP toutes options)
Le design est loin d'être vieillot

Le Mac Pro donne le ton ; les autres machines ne pourront le supplanter = pas de GPU Navi donc dans les prochains MBP (quoique finalement la Vega II du Mac Pro en 7nm est une sorte de GPU AMD Navi)
Peut-être Apple va t-il généraliser Face ID sur les Macs...

A moins d'un besoin impératif en mobilité, vu les tarifs, un Imac 5K 27" est bien plus puissant pour moins cher (le meilleur rapport qualité/prix chez Apple)

Attendre 2020 pour un clavier réellement revu de fond en comble

Cmoi

10 juin 2019 à 17:25

Je pense que s'il n'a pas fait de màj intermédiaire pour le MBA, c'est qu'il sait qu'il y aura des puces de 10ème Génération en fin d'année...Et d'ici là, on verra bien la résistance de la énième version du clavier papillon de ce MBP...

fabien77880

10 juin 2019 à 18:00

Super test.
A part l’intérêt du i9 pour les 32% de puissance non négligeable, aucun intérêt cette monture. Je pense à ceux qui ont acheté à prix fort leur MBP il y a 2 ou 3 mois et de voir le i9 direct dans la version haute gamme sans être en option doit faire des rageurs....

fabien77880

10 juin 2019 à 18:01

iMac 27 et iPad Pro est le super combo

matt

11 juin 2019 à 02:12

Content d’entendre que le CPU est correctement refroidi !!

Thomasprz

11 juin 2019 à 09:31

Bonjour
Moi même ayant le nouveau MacBook pro 2019 , lorsque j'utilise des logiciels de type Première pro ou After Effect , le PC chauffe énormément , et devient brûlant entre le clavier et l'écran ...
J'ai quelques petits doute sur le refroidissement ....

So0paman

11 juin 2019 à 10:08

Au final la seule vrai nouveauté appréciable serait que ce clavier remanié soit vraiment exempt de tout problème, mais ça seul le temps nous le dira. Parce qu'en dehors de ce soucis (trop) récurrent, c'est des très bonnes machines.

bunios

11 juin 2019 à 11:01

Et quelle est la différence avec l'option Core i9 de 2018 (mis à part ces 6 cœurs au lieu de 8 pour le modèle 2019) ?

ça dépote ce core i9 2019.

A+

Sethenès

11 juin 2019 à 11:44


Ce qui est fou, c'est qu'en mono-core, les performances de l'i7 (qui sont même un peu meilleures que celles de l'i9), ne sont à peine que le double du Core m3 du MacBook.

Fromgardens

11 juin 2019 à 12:15

@Thomasprz C'est normal le boitier lui même (en alu) sert à dissiper la chaleur, il est donc très chaud pendant la montée en charge.

Marcassin

11 juin 2019 à 17:08

En tout cas il en a sous le capot ce nouveau MacBook Pro! Si on avait la garantie d'un clavier fiabilisé et d'une connectique moins chiche avec en plus des ports actuels au moins un USB type A et un lecteur de carte SD et un port HDMI 2.0 ça serait parfait. Les utilisateurs de Final Cut Pro doivent en être content !

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription