Le PCIe 6.0 s'annonce pour 2021


Le développement de la norme PCIe se poursuit à un rythme effréné. Alors que le PCIe 4.0 commence à peine à arriver chez certains fabricants mais n'est toujours pas supporté par Intel (le futur Mac Pro se contentera ainsi du PCIe 3.0, deux fois moins rapide), le PCIe 5.0 a été finalisé il y a quelques semaines avec des débits encore doublés, et le PCI Special Interest Group vient d'annoncer le début des travaux sur le PCIe 6.0, avec pour objectif de finaliser la norme pour l'année 2021. Les débits vont encore une fois doubler : le PCIe 6.0 permettra d'atteindre un maximum de 256 Go/s sur seize lignes, ce qui est 8 fois plus rapide que la norme actuellement utilisée sur les ordinateurs d'Apple.


PCIe 6
PCIe 6

Vu le retard pris sur l'adoption du PCIe 4.0, il est tout à fait possible que certains fabricants passent directement au PCIe 5.0, en attendant les premières applications concrètes du PCIe 6.0 en 2022. Intel n'a toujours pas annoncé de successeur pour la connectique Thunderbolt 3, qui plafonne toujours à 40 Gbit/s et qui sera rattrapé par l'USB 4.0 dès la fin d'année prochaine, mais la démocratisation des nouvelles normes PCIe pourraient accélérer les choses.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (5)

VanZoo

19 juin 2019 à 09:54

A quand un Mac quantique pour jouer pour retoucher les photos de son chien ?

Sethenès

19 juin 2019 à 12:08

Si on double de vitesse à chaque génération, passer la Gen 3 à la Gen 6 devrait multiplier par 8 je pense (2^3).

Sylvain

19 juin 2019 à 12:11

@Sethenès : euh ah oui évidemment, pas les yeux en face des trous moi... Merci

Sethenès

19 juin 2019 à 13:54

Par contre, ce que je me demande, c'est à quoi ça va servir ? Parce qu'il y a deux manières "extrêmes" d'envisager les choses.

Soit, on va voir apparaitre des cartes graphiques 16x Gen 4 et puis 16x Gen 5 et enfin 16x Gen 6. Mais est-ce utile ?
Soit, au contraire, c'est le nombre de lignes qui va être réduit. Toujours en prenant le cas des cartes graphiques, on pourrait avoir des 8x Gen 4, des 4x Gen 5 ou des 2x Gen6.

Evidemment, dans le second cas, il n'y a pas d'augmentation de la bande passante globale (elle reste constante). Mais ce qu'on gagne, c'est qu'aujourd'hui, on aurait besoin de 16 lignes par cartes graphiques, 4 par SSD, 2 par cartes réseau, 4 par cartes TB3.

Ce qui fait un total de 36 lignes Gen 3 si on prend 1 carte graphique, 2 SSD, 2 cartes réseau et 2 ports TB3. En Gen 4, on pourrait se contenter de 18 lignes, de 10 en Gen 5 et de 8 en Gen 6.

Evidemment, la réalité sera probablement entre les deux. Le TB4 devrait avoir besoin de 8 lignes Gen 3, mais c'est l'idée.

Au final, ceux qui ont peut être le plus à perdre, c'est Intel qui vend bien cher, les rares processeurs qui ont plus de 16 lignes ce qui deviendra nettement moins utile dès la Gen 4 ...

Agissent-ils en frein au développement du PCI ? Poser la question, n'est-ce pas un peu y répondre ?

pehache

20 juin 2019 à 19:03

"à quoi ça va servir ?"

A satisfaire un besoin créé de toutes pièces, comme d'habitude.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription