Le MacBook Air 2019, ou la fin d'une ère


C'était le 15 janvier 2008 : Steve Jobs sortait le premier MacBook Air de son enveloppe, et amorçait une révolution dans le monde des ordinateurs portables. Premier Mac dépourvu de lecteur optique, il a vu son design évoluer en octobre 2010 et est devenu le premier à abandonner le traditionnel disque dur. Initialement présenté par Steve Jobs comme « l'ordinateur portable du futur », il s'est petit à petit démocratisé jusqu'à devenir l'ordinateur portable d'entrée de gamme par excellence.


MacBook Air Steve Jobs

D'autres nouveautés majeures sont petit à petit apparues dans la gamme d'ordinateurs portables d'Apple, mais ce n'est pas le MacBook Air qui en a profité en premier : le fameux écran Retina, le trackpad Force Touch, la connectique USB-C, le capteur d'empreintes Touch ID... Au gré des évolutions de design du MacBook Pro, le MacBook Air autrefois synonyme d'innovation est progressivement devenu dépassé. Avec le MacBook 12 pouces présenté en 2015, Apple a tenté de lui donner un successeur mais a poussé la portabilité un peu trop loin : l'unique port USB-C, notamment, a été rédhibitoire pour de nombreux utilisateurs. Finalement, Apple a revu sa copie avec le MacBook Air de 2018 l'année dernière.

Le MacBook Air de 2018 a laissé le MacBook Air classique loin derrière, avec son design bien plus compact, son écran Retina, sa connectique USB-C, son nouveau trackpad ou encore son clavier plus fin avec Touch ID. Les nouveautés étaient nombreuses et certaines plutôt coûteuses, ce qui a conduit Apple à conserver le MacBook Air classique en entrée de gamme. Avec le MacBook Air de 2019 commercialisé hier, Apple a fini par se débarrasser du bon vieux MacBook Air classique, après onze ans de bons et loyaux services. C'est la fin de l'ordinateur portable qui est sans doute le plus emblématique d'Apple, et c'est la fin d'une transition commencée en 2012 avec le MacBook Pro 15,4" : le MacBook Air classique était en effet le dernier ordinateur portable d'Apple à ne pas disposer d'écran Retina.


MacBook Air 2018 Tim Cook

Avec le MacBook Air de 2019 dévoilé hier, Apple a fait le ménage dans sa gamme. Exit donc le MacBook Air classique, mais pas seulement : le MacBook 12 pouces a aussi pris sa retraite, tout comme le MacBook Pro 13,3" sans Touch Bar. Si Apple a donné l'impression de se chercher ces dernières années avec jusqu'à six Macs portables différents simultanément dans sa gamme, ce n'est plus le cas désormais et la gamme est maintenant parfaitement claire.

C'est bien le MacBook Air qui continuera à assurer l'entrée de gamme des ordinateurs portables d'Apple, mais ce MacBook Air n'a plus rien à voir avec ce que Steve Jobs avait sorti de son enveloppe il y a onze ans. C'est la fin d'une ère, et l'apogée de la suivante... en attendant le prochain cycle. Nous en sommes à un moment charnière : c'est la première fois depuis longtemps qu'il n'y a plus de modèle de MacBook dans la gamme que nous pouvons qualifier d'ordinateur « du futur », cet ordinateur à part, qui est bien trop cher mais qui nous permet d'avoir un avant-goût de ce qui sera la norme dans quelques années. Simple et cohérente, la nouvelle gamme d'Apple vit résolument dans le présent.

Le MacBook ne cesse de se renouveler toutefois, et cette situation ne devrait pas perdurer bien longtemps. Les rumeurs vont d'ailleurs bon train. On parle déjà d'une refonte du MacBook Pro pour l'année prochaine (voire dès cet automne avec l'hypothétique MacBook Pro 16 pouces), et surtout d'une nouvelle transition historique : celle vers les processeurs ARM, qui pourrait être amorcée dès l'année prochaine. Finalement, c'est un rare moment de calme que nous propose Apple cette année.

MacBook Air sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez le MacBook et le MacBook Air sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (15)

nirinalumni

10 juillet 2019 à 15:25

Bonjour, pensez-vous que vendre mon MBA 2017 pour prendre un MBA 2018 sur le refurb peut valoir le coup ? Je ne fais aucune tâche gourmande, mais je réfléchis surtout à la décote du mba 2017, sachant que le nouveau est à bon prix...

pim

10 juillet 2019 à 15:42

@ nirinalumni :

Étrangement, ton MBA 2017 tiendra bien mieux la côte que le MBA 2018. Ou plus précisément, ton MBA est au plus bas de sa côte, et il ne peut pas descendre plus : sa côte va se maintenir, tant qu'Apple ne propose pas un remplaçant digne de son nom, c'est-à-dire avec un clavier exempt de suspicion de fonctionnement aléatoire. Puisqu'Apple ne propose plus de modèle 2017, il va être plus recherché, donc ça côte pourrait même remonter ! Il est en plus tout-à-fait dans le coup question puissance;

Alors qu'en revanche, acheter le modèle 2018 ou 2019, de bonnes machines à de bons prix actuellement, il faut prévoir que cela puisse être un investissement totalement à perte. C'est-à-dire qu'il risque d'être vraiment difficile à revendre. Donc c'est une machine à acheter pour la garder « pour toujours », jusqu'à sa belle mort, et pas dans l'optique de la revendre dans six mois ou 1 an pour partiellement financer un nouvel achat.

Donc la seule raison qui pourrait pousser à troquer ton MBA par un plus récent est à chercher dans la qualité intrinsèque de cette nouvelle machine, et pour cela la machine ne manque pas de bons points : certes elle est moins puissante que le MBA 2017, mais plus légère, elle peut embarquer plus de RAM, elle a un disque SSD plus rapide et plus capacitaire s'il l'on monte dans les options, un superbe écran Retina, une garantie 3 ans avec l'AppleCare+ et 4 ans sur le clavier... C'est une machine recommandable, sans problème.


nirinalumni

10 juillet 2019 à 16:38

@Pim :

Merci pour ton avis A vrais dire les performances ne m'intéressent pas vraiment et ce que tu énonces dans les deux premiers paragraphes me conforte dans l'idée de garder le mien.

A voir si l'envie d'avoir la dernière techno l'emporte au final

Sethenès

10 juillet 2019 à 16:48

La fin du MacBook Air, c'est avec la version précédente qui est en fait le MacBook 2.0 et déjà plus le "MacBook Air".

fabien77880

10 juillet 2019 à 17:37

Faut sauter sur le MBA 2017 a 800€ qui aura macOS pendant encore plusieurs année et la possibilité de changer le SSD. Sans parler de sa fiabilité et d’une côte qui diminuera quasi pas.

Sethenès

10 juillet 2019 à 17:46

Ah ? Je pensais que dans le MBA tout était "collé" : SSD et mémoire.

fabien77880

10 juillet 2019 à 17:59

Le MBA non retina peut être ouvert et le SSD est très très facile à changer. Certes, propriétaire mais sur Amazon on le trouve à 300€ le 1To au quasi même perf que celui d’Apple (MBA non retina bien sûr).

DKSnake

10 juillet 2019 à 18:07

L'ordinateur révolutionnaire et digne remplaçant du Macbook Air premier du nom, Apple l'avait dans l'idée avec le MacBook 12". Cet ordinateur dépourvu de connectiques ou presque utilisant uniquement les technologies sans fil. Elle n'est pas allée assez loin dans le concept et a préféré faire machine arrière en sortant le Macbook Air rétina ce qui a apporté de la confusion dans la gamme. Elle avait pourtant les moyens de le faire avec la 4G, FaceID, 3D touch, la recharge par induction... Ces technologies étaient peut être trop chers à intégrer.
Maintenant c'est clair, on va entrer dans un nouveau cycle et les Macbook actuels sont par définition quasiment dépassés.

JérémyJr

10 juillet 2019 à 18:27

@DKSnake Dépassés rien que par leurs processeurs, déjà.
Le MacBook Pro 13' mis à jour hier intègre a minima un processeur Intel de 8ème génération (alors que les 15' avait reçu un processeur de 9ème génération il y a deux mois). Même chose pour le MacBook Air qui conserve son processeur "bas de gamme" de 8ème génération.
Je ne vois personne s'en émouvoir mais vu les prix, un tel bridage matériel (si on ajoute le 128 Go en entrée de gamme) est simplement lamentable.

pehache

10 juillet 2019 à 18:36

@Jérémy : je ne suis pas sûr que les core 9ème génération soient disponibles dans les séries installables dans le MBA (?)

Sylvain

10 juillet 2019 à 18:37

@pehache et @JérémyJr : aucun processeur adapté dans la neuvième génération, c'est pour ça qu'on ne s'attendait pas à une révision cet été.

JérémyJr

10 juillet 2019 à 18:58

@Sylvain Et parmi ceux de la 8ème génération, n'existe-t-il pas de meilleurs processeurs qui aurait été compatibles ?

Sylvain

10 juillet 2019 à 19:07

@JérémyJr : si, mais le gain de puissance serait tellement marginal alors que les tarifs seraient plus élevés... Si tu veux de la puissance, tu prends le MacBook Pro, non ? Si on se cantonne à un TDP de 7W, y'a pas cinquante options possibles.

Pour te donner une idée, le i5-8210Y utilisé par Apple est vendu 281 dollars à l'unité par Intel. Le i7-8510Y, qui fait gagner 200 MHz, passe directement à 393 dollars l'unité. Ce qui m'étonne, c'est que le Core i7 ne soit pas proposé en option, mais en standard c'est parfaitement logique.

JérémyJr

10 juillet 2019 à 21:47

@Sylvain Merci pour ces explications.
Je n'aurais pas forcément l'utilité d'un Pro et le prix est quelque peu rebutant. Simplement, je trouve que ce MacBook Air n'est pas à la hauteur des ambitions d'Apple.
Prenons la 4K : la fluidité de la lecture n'est pas au rendez-vous alors même que tous les iPhones au catalogue la proposent et que ce standard est de moins en moins anecdotique dans les usages quotidiens.
Autre exemple, je pense également aux futures apps importées d'iOS (via Catalyst) dont je pressens également une fluidité à désirer (quand on voit déjà la gourmandise de certain(e)s apps/jeux de l'App Store). Et sur ce point, je ne parle même pas de la problématique de la mémoire du modèle d'entrée de gamme.
Tout cela, ce n'est pas de l'usage pro et j'estime que le (désormais) seul autre ordinateur portable de la marque ne devrait pas traîner ce type de carences, surtout pas à ce prix : on ne parle tout de même pas d'un Asus à 300 €.

Cmoi

11 juillet 2019 à 04:50

@JérémyJr : Si, moi, j'ai évoqué dans une autre news ce qui fait tache dans ce MBA...

Comme intégrer aujourd'hui de la vielle LPDDR3 (que j'ai sur mon MBA de 2013), c'est pas terrible du tout alors que la LPDDR4 est disponible depuis des années (et la LPDDR5 sera lancée en 2020).

Sans oublier le vieux BT 4.2 alors que le BT 5.0 est dispo aussi depuis un bon moment (2017...il est par ex. présent sur l'iPhone8 sorti la même année....et nous en sommes en 2019 au BT 5.1 ).

Evidemment, ne pas avoir la dernière norme aujourd'hui, n'est pas rédhibitoire, mais il faut prendre en compte qu'on achète un ordi pour plusieurs années...surtout un ordi Apple aussi onéreux.

Quant au disque dur, le MBA 13" intègre de série 128Go en SSD depuis 2010...Oui, cela fait donc 9 ans et il fêtera probablement les 10 ans avec cette capacité en 2020!

Et la piètre qualité de la caméra du MBA, on en parle?

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription