La procédure d'attribution des fréquences 5G lancée en France


C'est la dernière ligne droite avant le lancement des premiers réseaux 5G en France. Ce lundi 15 juillet, l’Autorité de régulation des communications électronique et des postes, l’Arcep, a lancé la procédure d'attribution des fréquences 5G. Cette procédure mêlera des cessions à prix fixe et des ventes aux enchères pour certains ensembles de fréquences ; l'arrivée de la 5G devrait rapporter plusieurs milliards d'euros à l'État. L'objectif est d'achever le processus d'attribution en début d'année 2020, pour de premiers déploiements commerciaux en fin d'année.

Dans un premier temps, seules quelques grandes villes seront concernées ; chaque opérateur doit en effet couvrir au moins deux villes avant fin 2020, ce qui devrait donc être très limité. La couverture devrait ensuite monter à 12 000 sites par opérateur d'ici 2025 (ce qui représenterait deux tiers de la population), et « l'ensemble du territoire » devrait être couvert d'ici 2030 soit en 5G, soit en « type 5G » avec un débit minimal de 240 Mbit/s. L'Arcep prévoit également une couverture « type 5G » pour toutes les autoroutes d'ici 2025, et une couverture des « routes principales » d'ici 2027.


5G France

Quelques smartphones équipés d'un modem 5G sont déjà disponibles, et la technologie devrait petit à petit se démocratiser chez les différents fabricants. Pour Apple, cela ne sera vraisemblablement pas pour cette année, et les premiers modèles d'iPhone compatibles 5G devraient donc arriver en septembre 2020, pile poil pour le lancement des premières offres commerciales en France.

Rappelons que la 5G promet des débits pouvant être dix fois supérieurs à ceux de la 4G ainsi que des temps de latence considérablement réduits, ce qui devrait ouvrir la porte à de nouveaux usages. Les réseaux 5G sont en revanche de courte portée et peinent à pénétrer dans les bâtiments ; le déploiement sera complexe, de longue haleine, et les technologies actuelles comme la 4G ont encore de beaux jours devant elles.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (12)

Burst994

16 juillet 2019 à 14:28

Et les conséquences sur la santé seront désastreuses... à quoi bon aller toujours plus vite sans même connaître les conséquences.. pas que cela me déplaise mais plutôt que ça me fait peur ! Le dégât de la 3G sont tout juste observable que la 5G est en déploiement !
Perso et malgré mon avarice de technologie se sera sans moi !

magister

16 juillet 2019 à 14:36

@burst994. Oui, vous avez raison. Moi non plus, je n'aurai pas la 5G. D'ailleurs, je ne prends pas le train non plus, de peur d'être étouffé par le vent de la course et encore moins l'avion, ce plus lourd que l'air. Je ne parle même pas du compteur Linky qui m'envoie dans les os de pernicieux rayons et mes enfants ne sont pas vaccinés car le zinc contenu rend malade et tue...

Djoejo

16 juillet 2019 à 15:34

Des études des méfaits de la 3G?

Pas besoin "d'avoir" la 5G pour quand même être dans le champ de la 5G. D'ailleurs ds des champs Wi-Fi et Bluetooth aussi hein...

Quels rayons linky ?

Pas vacciné à cause du zinc... Aoutch...

CostaDelSol

16 juillet 2019 à 15:41

Je vous rappelle que des ondes, on en recoit en permanence tous les jours depuis des satellites, des emeteurs radios et TV, et cela n'a pas l'air de deranger beaucoup de monde. Et ce, pas depuis hier. Pourquoi les antennes mobiles seraient-elles plus dangereuses ? De mon cote, je crains plus mon propre mobile dans ma poche qui tente d'accrocher une antenne en emettant comme un malade quand la couverture est faible (ou pire, inexistante et fait un scan reseau autant qu'il peut), qu'une antenne au loin qui arrose jusqu'a chez moi.

pehache

16 juillet 2019 à 15:50

@CostaDelSol : question de puissance reçue par le corps ! Ce qu'on reçoit des émetteurs TV c'est faible, à moins d'habiter à côté de l'émetteur.

skylex

16 juillet 2019 à 17:29

@Djoejo : je crois que la réponse de magister était plutôt sarcastique.

D'après cet article : pour le moment on ne sait pas encore le taux d'émission d'ondes de la 5G et les bandes "milimétriques" (celles qui suscitent le plus d'inquiétudes) ne seront à priori pas déployées en 2020. Mais les opérateurs devront dans tous les cas respecter la limite légale qui est "50 fois plus faible que le seul d'apparition d'anomalies".

Djoejo

16 juillet 2019 à 17:58

@skylex: merci,après le première commentaire j'étais parti en mode premier degré... Merci de m'avoir ramené à la raison !


La seule étude que j'avais trouvé parlait de réchauffement des antennes de certains insectes collés aux antennes 5G en laboratoire.
J'attends d'autres études qui ne devraient pas tarder

VanZoo

16 juillet 2019 à 19:58

J’ai cru lire qu’il faudra soit multiplier les antennes soit augmenter la puissance des émetteurs pour compenser les difficultés de la 5G à pénétrer les foyers...
Ou pas...

DKSnake

16 juillet 2019 à 20:40

"Dans un premier temps, seules quelques grandes villes seront concernées" c'est connu que les grandes villes sont mal couvertes par les réseaux...
L’État si il faisait correctement sont travail, devrait donner la priorité aux zones blanches en imposant les opérateurs à déployer leurs antennes dans ces territoires. Or, on amplifie encore plus la fracture numérique. In fine cela peut provoquer la mort de certaines petites villes et une inflation dans les grandes villes du à une hyperactivité poussant certaines personnes à partir par manque de moyens.
"L'Arcep prévoit également une couverture « type 5G » pour toutes les autoroutes d'ici 2025" pourquoi pas mais de mon point de vue j'aurai donné la priorité aux réseaux ferrées car beaucoup de professionnels travaillent pendant qu'ils voyagent et cela permet à nos entreprise d'être plus productives et donc compétitives. Par ailleurs, cela pourrait également faire du bien à "notre" SNCF qui va être bientôt en concurrence.

fabien77880

16 juillet 2019 à 21:09

Bon de toute façon on est bien d’accord que c’est plus néfaste que bon pour la santé.
Après, on a inventé le four à micro onde et rester à moins d’un mètre du micro onde en marche est néfaste. Pourtant tout le monde ou presque le fait....
Bref, il faut juste voir si le léger risque santé vaut la peine de cette avancée...
Apparement oui et en plus, grâce a ces innovations ça va nous rendre bien plus fainéant. Pauvre de nous

Djoejo

16 juillet 2019 à 23:19

Si la grille en métal avant la vitre de ton micro onde est entière,il suffit de ne pas coller ta main ou ton visage contre la vitre,à moins de 2-3cm, pour n'avoir aucune onde

Xak

16 juillet 2019 à 23:58

Tous les opérateurs n’ont pas les mêmes fréquences ?
Pourquoi pas toutes au même prix ?
Je connaissait pas ce détail intéressant sur le 💰💰💰

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription