L'Apple Card lancée en avant-première aux États-Unis


Tim Cook avait promis un lancement en août pour l'Apple Card aux États-Unis. Sans tambour ni trompette, c'est chose faite, ou en tout cas pour certains utilisateurs visiblement choisis plus ou moins au hasard qui ont reçu une invitation par e-mail et qui ont pu créer leur première Apple Card virtuelle aujourd'hui (les cartes physiques seront envoyées dans un second temps). Après ce qui ressemble fortement à une très courte période de version bêta, l'ensemble du grand public pourra s'inscrire avant la fin du mois.


Apple Card

Dans la foulée de ce pré-lancement, Apple a publié toute une série de vidéos didactiques sur YouTube : vous pouvez par exemple découvrir comment créer un compte, comment activer l'Apple Card physique (avec les iPhone XS et XR, ou avec les iPhone X et antérieurs), comment réaliser un achat en magasin, comment réaliser un achat en ligne, comment retrouver le numéro de la carte (qui n'est pas inscrit sur l'Apple Card physique), comment visualiser ses dépenses, comment vérifier les montants de Daily Cash, comment rembourser son crédit ou encore comment obtenir de l'aide.



Rappelons que l'Apple Card est gratuite, à la fois dans sa forme dématérialisée et physique, et qu'il s'agit d'une carte de crédit créée en collaboration avec Goldman Sachs (lire : Apple Card, la carte bancaire d'Apple). Un déploiement à l'international est bien à l'étude : Goldman Sachs a déjà déclaré vouloir se lancer sur d'autres marchés, et Apple a déposé la marque « Apple Card » en Europe ce mois-ci. En revanche, aucun calendrier n'est connu pour le moment ; Jennifer Bailey, responsable d'Apple Pay, a ainsi récemment déclaré vouloir « tirer des retours d’expérience avant de nous lancer sur d’autres marchés nationaux ».

Pour se lancer en Europe, Apple devra en effet mettre en place une carte de débit (les cartes de crédit sont en effet moins populaires sur le Vieux Continent), adapter son offre de cashback Daily Cash, dont les 2% reversés sont basés sur les commissions d’interchange qui sont moins élevées en Europe qu'aux États-Unis, et Goldman Sachs devra bien sûr suivre les lourdes procédures légales relatives à l'ouverture d'un établissement bancaire. Patience, donc.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (1)

Sethenès

6 août 2019 à 17:35

Shadowrun a juste 30 ans ... encore un pas de plus vient d'être franchi.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription