Disney+, un concurrent sérieux pour Netflix et Apple TV+


Ce vendredi se tenait la D23 Expo 2019 à Anaheim en Californie, et Disney a profité de l'événement pour dévoiler les derniers détails sur sa future offre de streaming, qui sera lancée le 12 novembre. Pour 6,99 dollars par mois (ou 69,99 dollars par an), les utilisateurs de Disney+ auront accès à un large catalogue de films et séries en qualité Ultra HD 4K, avec la possibilité de mettre en place sept profils individuels autorisant jusqu'à quatre flux simultanés. C'est à la fois plus généreux et moins cher que Netflix, chez qui l'offre de base à 9 dollars par mois ne permet même pas d'accéder à une qualité HD, et cela pour un seul profil (l'offre pour quatre profils en Ultra HD est à 16 dollars).


Disney+

Avec un catalogue très populaire composé d'un minimum de 500 films et de 7 500 épisodes de séries, sans oublier de nouveaux contenus exclusifs prestigieux (Disney vient par exemple de dévoiler la première bande annonce de The Mandalorian, sa série dérivée de Star Wars, et a annoncé de nombreux projets futurs), Disney+ promet d'être un concurrent sérieux pour Netflix et pour Apple TV+, dont le lancement doit également avoir lieu cet automne. Il s'est récemment murmuré qu'Apple envisagerait un tarif de 9,99 dollars par mois pour son service de streaming, dont les contenus risquent d'être très limités dans un premier temps. Face à Disney, il va falloir s'accrocher.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'Apple TV sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (17)

Cmoi

25 août 2019 à 11:03

AppleTV+ c'est un apéritif à côté de Disney+

fabien77880

25 août 2019 à 11:51

C’est une EXCELLENTE nouvelle. Disney va taper dans la fourmilière et le surplus de compétition va faire que soit les tarifs vont s’adapter ou soit, les contenus seront bien meilleurs 😄😄

Chewy74

25 août 2019 à 14:08

L'offre de Disney est quand même bien plus attrayante pour moins cher. Apple risque d'avoir beaucoup de mal a justifié son tarif vis a vis du contenu . Il va falloir carburer pour alimenter et etendre les series pour attirer plus de chaland. Apple joue cependant dans un autre registre que Disney dans le style de ses series , ça peut être une chance de faire venir un autre profil de clientèle .

Sethenès

25 août 2019 à 14:31

Si Apple veut réellement s'imposer dans ce secteur, ils doivent acquérir l'un de leurs concurrents.

Chewy74

25 août 2019 à 16:31

La rumeur courrait que Apple ne veuille racheter Netflix avant la presentation de leur futur service Apple TV+. Je n'ose imaginer le montant d'un tel achat si il de realisait

Cmoi

25 août 2019 à 16:43

J'ai l'impression qu'Apple va cramer des milliards et des milliards sur un secteur pas si stratégique que ça pour lui...

pim

25 août 2019 à 17:53

Le seul avantage d'Apple, c'est qu'ils n'ont pas encore dévoilé leur tarif. Ils vont donc pouvoir changer la diapo pour la Keynote, et diviser le prix par deux ou par trois. Car sinon je vois mal comment le petit David en train de naître pourrait exister face à deux Goliaths !

Baradal

25 août 2019 à 18:54

Avec ça Disney va essayer de tuer le marcher avant de réaugmenter ses tarifs plus tard.

Puis comme lu sur un autre site à juste titre, quand Disney engrange des milliards de dollars avec le cinéma, facile de proposer un abo à 7€ pour le « surplus » de $.

Sethenès

25 août 2019 à 22:11

@Baradal : le raisonnement équivalent peut être tenu envers Apple qui peut pomper dans les milliards issus de la vente des iPhones pour s'installer dans le marché de la vidéo.

@pim : Apple va avoir très vite une base d'abonné importante. Il suffit de voir le succès des bracelets de montre à 59 euros (soit le prix de mon Nokia dual sim ...) pour s'en convaincre.

Si je me replace dans l'état d'esprit dans lequel j'étais dans mes 3 premières années de client chez Apple, 10 euros par mois, j'aurais payé sans aucun souci pour un service qui m'intéressait.

Je n'écoute jamais de musique et je matte assez peu de série. Donc Netflix et Spotify, ce n'est pas trop pour moi. Mais pour un service qui m'intéresserait un minimum, oui je serais prêt à payer ce prix.

Le problème, c'est je pense, pour dépasser le cap des "early adopters" et d'aller chercher plus d'utilisateurs (un peu comme avec le HomePod qui stagne à 5%). Là, effectivement, il faudra voir comment Apple peut étoffer (rapidement ?) son offre.

D'où mon hypothèse du rachat d'un concurrent. Si j'ai bien lu, Netflix a emprunté 14 milliards de dollars. Les nouveaux clients se font rare alors que la sortie de deux nouveaux poids lourds est prévue d'ici la fin de l'année.

Baradal

26 août 2019 à 08:05

@Sethenes

Pas du tout d’accord, ce n’est absolument pas le même marché.

Baradal

26 août 2019 à 08:07

Et Apple va aller les chercher où ces abonnés au passage pour la majorité d’entre eux déjà équipés ?

Quel concurrent Apple pourrait-il racheter ET qui soit rentable ?

pehache

26 août 2019 à 08:15

La vache, ils vont faire un carton à ce prix !

gigatoaster

26 août 2019 à 08:35

Le marché qu’adresse Netflix est différent de Disney. Netflix ce sont les jeunes, les early adopters et les prépubères qui regardent Hanouna.
Disney ce sont les personnes plus âgées, la fameuse « ménagère de moins de 50 ans », les familles qui regardent en majorité TF1, M6.
Je pense que ce sont les chaînes classiques TNT qui vont souffrir le plus.
Aux USA, ce sont les câbles opérateurs, il y a un mouvement appelé « cord-cutting » et ces câbles opérateurs sont en train de voir leur abonnés partir de manière drastique.

pehache

26 août 2019 à 11:01

Baradal : " Quel concurrent Apple pourrait-il racheter ET qui soit rentable ?"

A court terme Apple ne cherchera pas la rentabilité avec son service Video, mais à engranger des clients. Exactement comme Netflix. Les investissements sont tellement énormes pour créer leurs propres catalogue de contenus que ces services ne pourront être rentables que dans des années. Disney c'est différent, ils ont déjà les contenus.

Yovomaltine

26 août 2019 à 11:29

Je ne m'en fait pas trop pour Apple. Ils misent sur le long terme. Avec le blé qu'ils ont il peuvent se permettre de commencer doucement, apprendre et ajuster aussi bien leur offre que leur budget.

On en reparle dans 5 - 6 ans, le temps qu'ils se créent un catalogue bien fat

pehache

26 août 2019 à 13:50

"Je ne m'en fait pas trop pour Apple."

Moi non plus, et je dirais même que je n'en ai rien à péter de la réussite ou de l'échec des services video des Disney, Netflix, ou Apple.

VanZoo

26 août 2019 à 15:34

Netflix un goliath alors que ses séries phares se terminent ou le sont déjà ?
Je commence à en souper des super héros de mes deux pour vendre des goodies

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription