La stratégie d'Apple pour la santé sur l'Apple Watch

30 septembre 2019 à 10:32


Comment l'Apple Watch est-elle devenue un puissant outil dédié à la santé ? Dans une interview donnée à The Independent, Jeff Williams (directeur des opérations), Sumbul Desai (vice-présidente de la santé) et Kevin Lynch (vice-président de la technologie) nous donnent quelques détails sur l'historique de la montre connectée d'Apple, et sur la direction qu'elle va prendre dans les prochaines années. On le sait, la première génération d'Apple Watch a été vendue comme un accessoire de mode, voire de luxe. Apple a rapidement fait évoluer sa communication, le matériel intégré dans la montre, et l'Apple Watch s'est petit à petit principalement focalisée sur le sport et la santé.

Ça s'est fait de manière très organique. La plupart des gens pensent que nous avions un projet majeur dans le domaine de la santé ; nous avions bien quelques notions au début mais aucune idée de là où ça nous mènerait. Honnêtement, c'est une situation où nous avons commencé à tirer sur des ficelles, et plus nous avons tiré, plus nous avons réalisé que nous avions une grande opportunité d'avoir une influence sur la vie des gens avec les informations qu'il y avait sur leurs poignets.

Jeff Williams


La première version de l'Apple Watch disposait déjà d'un moniteur de fréquence cardiaque, mais sa présence n'avait pas été réellement prévue pour son aspect médical : il s'agissait avant tout d'utiliser les données cardiaques pour mieux mesurer les distances parcourues à pied par les utilisateurs.

Lorsque nous avons reçu la première lettre d'un utilisateur qui avait eu la vie sauvée uniquement grâce au moniteur de fréquence cardiaque, nous avons été surpris car n'importe qui peut regarder une horloge et vérifier son rythme cardiaque. Mais nous avons vite commencé à réaliser que nous avions une grande opportunité, et peut-être même une obligation, d'en faire plus. C'est ce qui nous a menés à inclure tout ce qui était possible, y compris des applications médicales régulées.

Jeff Williams


Apple Watch santé

La santé est une dimension tellement importante. Mais ce n'est pas la seule dimension de l'Apple Watch. Elle en fait bien plus, des fonctions relatives à l'heure, aux messages, aux appels, etc. Si vous essayiez de vendre un moniteur cardiaque pour alerter les gens de problèmes potentiels, vous savez, vous en vendriez à peu près douze. Donc, pour les gens qui portent l'Apple Watch, nous avons l'opportunité en quelque sorte de les prendre en embuscade avec des informations sur leur santé, et c'est ce qui nous a permis d'avoir un impact aussi important.

Jeff Williams


Les responsables d'Apple expliquent qu'il est déjà possible de faire beaucoup avec les capteurs actuels de l'Apple Watch, et qu'il faut donc s'attendre à de nouvelles initiatives logicielles pour mieux en tirer parti, notamment par le biais des frameworks de recherche et les applications tierces. Mais bien sûr, oui, de nouveaux capteurs feront bien leur apparition sur de futurs modèles d'Apple. « Il y a tellement de domaines dans lesquels nous pourrions nous lancer. Et c'est donc ce qui est stratégiquement le plus important pour nous : se demander où nous pouvons apporter une contribution significative. » Cette contribution pourrait-elle concerner les personnes diabétiques et la mesure de la glycémie ? Jeff Williams se montre prudent sur le sujet.

La mesure non intrusive du corps humain est incroyablement difficile. Vous mentionnez la glycémie, et les gens ont parlé de capteurs de glycémie non intrusifs depuis des décennies. Je lis chaque année que quelqu'un a mis au point un capteur de glycémie non intrusif. Et je peux vous dire qu'il est déjà suffisamment difficile de détecter le glucose quand vous pouvez accéder au liquide interstitiel, c'est beaucoup plus complexe avec des photons. Donc, bien sûr, nous serons intéressés par de nouveaux capteurs à l'avenir. Mais comme l'a précisé Kevin, nous pensons qu'il y a déjà beaucoup de choses à faire avec le matériel actuel.

Jeff Williams


Apple ne ferme donc pas la porte à l'arrivée de nouveaux capteurs (et de nombreuses rumeurs lui prêtent effectivement l'intention de mettre au point un capteur de glycémie), loin de là, mais ce ne sera visiblement pas pour tout de suite, ou en tout cas pas pour l'Apple Watch Series 6 l'année prochaine. À moins qu'Apple ne cherche avec cette interview à tromper son monde, ce qui ne serait pas nouveau...

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Nouvelle analyse :

Retrouvez l'Apple Watch sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (6)

fabien77880

30 septembre 2019 à 11:07

En tout cas, après un S5 décevante via une S4 l’année dernière très ambitieuse, j’espère que la S6 va envoyer du steak !!!

VanZoo

30 septembre 2019 à 13:18

C'est vrai, quelle déception, on ne peut pas se téléporter comme K.Lynch

fabien77880

30 septembre 2019 à 16:03

@VanZoo : pour la S8 !! Faut pas être trop pressé non plus

Noubie

30 septembre 2019 à 16:59

On passe environ 1/3 de sa vie à dormir, on est déjà sur une version 5 et toujours pas de trackeur de sommeil, phase REM, rythme caridaque durant les différentes phases de sommeil etc...

Pour un outil dédié à la santé ça fait tâche...

Ne me parlez pas des apps tierce qui sont interessantes seulement si tu payes!

LoTsey

30 septembre 2019 à 21:13

Le problème c’est l’autonomie pour moi.

iTibo

1er octobre 2019 à 17:15

@Noubie Payer 3€ pour un tiers de ta vie c'est plutôt rentable non ?

Sinon blague à part, je suis d'accord que ça serait mieux en natif mais si tu le veux vraiment ça existe déjà.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription