Notre test de l'iPhone 11 et de l'iPhone 11 Pro


Ils sont là ! Nous avons pu longuement tester l'iPhone 11, l'iPhone 11 Pro et l'iPhone 11 Pro Max ces deux dernières semaines. Cette nouvelle génération de smartphones d'Apple fait la part belle aux appareils photos, mais d'autres nouveautés sont également présentes. Voici nos conclusions, poste par poste !


Test iPhone 11

L'iPhone 11 Pro, l'iPhone 11 et l'iPhone 11 Pro Max



Design et prise en main


Rappelons qu'Apple a changé de stratégie marketing cette année. Auparavant, l'iPhone XR était présenté comme une version plus abordable de l'iPhone XS, considéré comme le standard dans la gamme de smartphones d'Apple. Désormais, c'est le successeur de l'iPhone XR, l'iPhone 11, qui est considéré comme le modèle de référence, alors que les modèles « Pro » complètent l'offre sur le haut de gamme. L'iPhone 11 est vendu à partir de 809 € (soit 50 € de moins que l'iPhone XR l'année dernière), l'iPhone 11 Pro à partir de 1 159 € et l'iPhone 11 Pro Max à partir de 1 259 €.


Gamme iPhone 2019

La gamme actuelle



Le design évolue peu cette année ; vus de face, les nouveaux smartphones d'Apple ne peuvent pas être distingués des anciens, et les tranches sont également identiques. En dehors des nouveaux coloris, ce sont les appareils photos qui permettent de repérer un iPhone 11 ou un iPhone 11 Pro au premier coup d'oeil. Tous les modèles ont gagné un nouveau capteur arrière : l'iPhone 11 en embarque deux, alors que l'iPhone 11 Pro en dispose de trois. Ces appareils photos sont logés dans un large emplacement accueillant également un flash et un micro. Malgré l'aspect massif des capteurs, ils ne sont pas plus protubérants que sur les anciens modèles. Ce design est clairement conçu pour une utilisation avec une coque de protection ; sans étui, l'iPhone reste légèrement bancal lorsqu'il est posé à plat sur une table. Notons que les modèles Pro sont un peu plus épais et lourds que leurs prédécesseurs, mais la différence s'oublie vite.


Appareils photos iPhone XS iPhone 11

Les capteurs de l'iPhone XS et ceux de l'iPhone 11 Pro



Le verre utilisé à l'arrière diffère selon le modèle. Sur l'iPhone 11, on retrouve le revêtement classique utilisé par Apple depuis de nombreuses années. Sur l'iPhone 11 Pro, un traitement différent donne au verre un aspect bien plus mat. Ce verre est plus doux au toucher, moins sujet aux traces de doigts... et un peu plus glissant, sans être véritablement dérangeant toutefois. Sur les trois modèles, les emplacements dédiés aux capteurs, plus complexes qu'auparavant, sont de vrais nids à poussière.


iPhone 11 traces de doigts

Des traces de doigts et de la poussière sur un iPhone 11



Écran LCD ou OLED


Deux salles, deux ambiances. L'iPhone 11 est doté du même écran LCD « Liquid Retina » que l'iPhone XR auquel il succède, et les iPhone 11 Pro adoptent une dalle OLED « Super Retina XDR », encore plus lumineuse que les écrans utilisés sur l'iPhone XS jusqu'ici. Sur les modèles Pro, la différence avec la précédente génération n'est pas flagrante au quotidien : il faut vraiment utiliser les deux générations de smartphones côte à côte, en plein soleil ou en situation très lumineuse, pour se rendre compte du progrès. La luminosité accrue est bienvenue, mais ce n'est pas un élément différenciateur majeur avec les précédents modèles. L'ajout de la technologie ProMotion (qui permet à l'écran d'atteindre un taux de rafraichissement de 120 Hz — au lieu de 60 Hz habituellement — pour des animations plus fluides) aurait permis de faire un véritable bond en avant ; cela sera visiblement pour l'année prochaine mais cet ajout aurait été appréciable dès cette année pour soutenir l'appellation « Pro » de ces nouveaux modèles.


test luminosité iPhone 11

Luminosité au maximum — iPhone XS (à gauche) et iPhone 11 Pro (à droite)



En revanche, l'écran LCD d'une résolution de 326 pixels par pouce utilisé sur l'iPhone 11 représente toujours un énorme fossé avec l'écran OLED d'une résolution de 458 pixels par pouce utilisé sur l'iPhone 11 Pro et l'iPhone 11 Pro Max. La dalle LCD de l'iPhone 11 n'est pas mauvaise en soi, mais sa résolution est un peu faiblarde (les images, textes et éléments graphiques sont bien plus nets sur les modèles Pro) et l'absence des noirs absolus rendus possibles par la technologie OLED saute aux yeux avec le mode nuit d'iOS 13. Sur l'iPhone 11, les noirs ne sont pas vraiment noirs (voir photo comparative ci-dessous). Ce ne sera pas rédhibitoire pour la plupart de utilisateurs, mais les amateurs de beaux écrans préféreront un modèle Pro.


iPhone 11 LCD OLED

Application Calculette sur fond noir — iPhone 11 à gauche, iPhone 11 Pro à droite




L'ultra grand-angle


On entre dans le vif du sujet. L'iPhone 11 et les iPhone 11 Pro accueillent un nouvel appareil photo, qui est un ultra grand-angle. Cela fait donc deux capteurs pour le modèle d'entrée de gamme, et trois pour les modèles OLED. Le capteur principal des trois modèles est toujours un grand angle (1x, 26 mm, ƒ/1,8, stabilisation optique), le second est l'ultra grand-angle (0,5x, 13 mm, ƒ/2,4, pas de stabilisation optique), et le troisième capteur réservé aux modèles Pro est toujours un téléobjectif (2x, 52 mm, ƒ/2,0, stabilisation optique).


Test appareils photos iPhone 11 iPhone 11 Pro

L'iPhone 11 Pro (à gauche) et l'iPhone 11 (à droite)



Cet ultra grand-angle, comme son nom l'indique, permet d'élargir considérablement le champ de vision du téléphone — il est question d'un angle de 120°. En clair, là où le téléobjectif permet de zoomer (2x par rapport au capteur principal), l'ultra grand-angle permet de faire exactement l'inverse (0,5x). Voici un exemple avec une vue de Lyon prise successivement avec les trois capteurs :


Test iPhone 11 ultra grand-angle
Test iPhone 11 ultra grand-angle
Test iPhone 11 ultra grand-angle

L'interface mise en place par Apple pour gérer ces deux (iPhone 11) ou trois (iPhone 11 Pro) capteurs est très simple. Sur le côté de l'image, deux ou trois boutons permettent de passer d'un mode à l'autre, le contenu du capteur inférieur étant affiché en suggestion sous la partie grisée de l'interface. Cette présentation est a priori plutôt intuitive, mais elle peut avoir un effet pervers et conduire l'utilisateur à cadrer son sujet de manière trop serrée s'il intègre inconsciemment au cadre la suggestion du capteur inférieur sous la surface grisée.


Test iPhone 11 ultra grand-angle
Test iPhone 11 ultra grand-angle
Test iPhone 11 ultra grand-angle

Si l'utilisateur se rend compte qu'il a trop serré le cadrage de son image, il existe une fonctionnalité permettant de rattraper le coup. Elle n'est pas activée par défaut (Réglages > Appareil photo > Capture hors du cadre - Photos), et permet une fois activée de capturer une photo avec plusieurs capteurs à la fois, afin de pouvoir élargir le cadre après avoir pris le cliché — une petite icône sous le bouton "Modifier" indique qu'une zone hors cadre est disponible. Si aucune modification n'est faite dans les trente jours suivant la prise de la photo, la zone autour du cadre est supprimée pour ne pas surcharger inutilement l'espace de stockage.


iPhone 11 photo hors cadre

L'ultra grand-angle permet donc de voir plus large, ce qui est toujours utile dans certaines situations. Plutôt que de reculer pour prendre la photo, il suffit d'activer le capteur "0,5x". Selon les sujets photographiés, il faut en revanche bien prendre en compte les déformations de ce capteur. Les côtés de l'image sont en effet étirés, ce qui accentue l'effet de profondeur au centre de l'image. Comme vous pouvez le voir sur l'exemple suivant, le théâtre antique de Lugdunum paraît bien plus éloigné qu'il ne l'est réellement lorsqu'il est photographié avec l'ultra grand-angle. Les détails sont également moins marqués, avec une petite tendance à la bouillie de pixels sur les bords de l'image.


Test iPhone 11 ultra grand-angle
Test iPhone 11 ultra grand-angle
Test iPhone 11 ultra grand-angle

La déformation de l'ultra grand-angle peut être perçue comme un défaut, ou comme une particularité avec laquelle il est possible de jouer ; tout dépend des sujets photographiés ! Par exemple, la modification de perspective peut être utilisée pour accentuer certains éléments de la photo, pour un effet comique ou en tout cas plus impressionnant.


iPhone 11 ultra grand-angle déformation

L'autre situation dans laquelle l'ultra grand-angle a tout son intérêt, c'est lorsqu'il n'est tout simplement pas possible de reculer pour obtenir le cadre souhaité. L'ultra grand-angle permet vulgairement "de tout faire rentrer" sur la photo, lorsque le grand angle classique ne permet que de capturer qu'une partie de la scène. L'ultra grand-angle modifiant les perspectives, il peut également suggérer des dimensions supérieures à la réalité — nos amis agents immobiliers vont adorer.


Déformation perspective ultra grand-angle  iPhone 11
Déformation perspective ultra grand-angle  iPhone 11

Mode nuit


L'autre nouveauté majeure en terme de photographie sur l'iPhone 11 et l'iPhone 11 Pro est l'arrivée du mode nuit. Cette nouvelle fonctionnalité, qui s'active automatiquement lorsque l'iPhone le juge nécessaire (mais il reste possible de la désactiver), consiste à prendre plusieurs clichés de suite, et utiliser la puissance de la puce Apple A13 pour combiner le tout et obtenir une photo mieux éclairée, sans surplus de bruit ou de flou et avec des couleurs naturelles.

Disons-le tout de go : le résultat est absolument bluffant ! Pour illustrer la puissance de ce nouveau mode, nous avons recréé une scène plutôt classique en soirée : l'éclairage ambiant est faible, et la source de lumière se situe en arrière-plan, ce qui entraîne un fort contre-jour. Comme vous pouvez le voir sur les trois images ci-dessous, l'iPhone 11 ridiculise ses prédécesseurs, avec une image bien plus lumineuse, nette, vive et contrastée.


Test mode nuit iPhone 11
Test mode nuit iPhone 11
Test mode nuit iPhone 11

À l'extérieur, le résultat est souvent moins impressionnant, mais la différence reste flagrante. Sur l'exemple suivant, vous pouvez notamment remarquer que l'iPhone n'est pas tombé dans le piège tendu par l'éclairage bleu, bien conservé mais pas exacerbé. Le niveau de détail du goudron est également nettement supérieur.


Mode nuit iPhone 11
Mode nuit iPhone 11

Dans des situations plus complexes, l'iPhone 11 s'exprime avec brio. L'exemple suivant est emblématique : l'iPhone 11 n'a pas cherché à tout prix à éclairer la scène comme en plein jour, mais le résultat est fidèle à la réalité, et avec un niveau de détail ahurissant par rapport à l'iPhone XS. Comparez par exemple la netteté de l'herbe entre les rails, la séparation des briques sur le bâtiment de droite, la lisibilité du panneau publicitaire sur la gauche...


Mode nuit iPhone 11
Mode nuit iPhone 11

Le facteur de flare est en revanche accentué au niveau des lampadaires — des aberrations optiques peuvent apparaître lorsque les temps de pose augmentent ; il est fort heureusement possible de réduire manuellement la durée du mode nuit si ce dernier s'emballe un peu trop. Pour cela, il suffit de changer le nombre de secondes, déterminé automatiquement (de 1 seconde à 30 secondes) en fonction de l'exposition, en cliquant sur le petit bouton jaune dans un coin de l'écran.




Mode Smart HDR


Avec son mode Smart HDR, Apple propose un mode HDR amélioré, avec « des algorithmes avancés pour affiner les détails dans les zones claires et les zones d’ombre ». Ce nouveau mode reconnaît d'ailleurs les visages pour les traiter différemment du reste de l'image. Le résultat est plutôt probant, avec des photos plus riches en détails (quitte à faire ressortir les défauts de la peau) et une colorimétrie qui reste plutôt fidèle à la réalité.

Confiante dans la qualité de son nouveau mode HDR, Apple a supprimé les petites étiquettes qui permettaient de distinguer une photo HDR d'une photo classique dans l'application Photos ; il n'est ainsi plus possible de savoir si un cliché a été pris avec ou sans le mode HDR ! Un comble, surtout pour les modèles « Pro » : même de très bonne qualité, le mode HDR reste un parti pris. Il n'est également plus possible de conserver les deux versions de la photo afin de pouvoir faire le choix de laquelle conserver plus tard. Fort heureusement, il reste possible de désactiver le mode Smart HDR depuis les réglages de l'appareil photo.


iPhone 11 Test Smart HDR
iPhone 11 Test Smart HDR
iPhone 11 Test Smart HDR

Mode Deep Fusion


Le mode Deep Fusion est une nouveauté apportée par iOS 13.2 (en version bêta au moment où nous rédigeons ce test) qui permet à l'iPhone 11 et les iPhone 11 Pro de combiner le résultat de plusieurs clichés (pris très rapidement) grâce à la puce Apple A13 pour obtenir une image finale de meilleure qualité, avec un niveau de détails pouvant être largement supérieur à une photo classique. La fonctionnalité se lance de manière totalement transparente, selon les conditions de luminosité (uniquement sur le grand angle et le téléobjectif, Smart HDR prenant le relai si la scène est trop lumineuse), et aucune indication ne permet de savoir si Deep Fusion a été utilisé.

Pour notre test, nous avons donc réalisé des clichés avec deux téléphones différents : un modèle sous iOS 13.1, sur lequel Deep Fusion n'est pas inclus, et un modèle sous la première version bêta d'iOS 13.2. Deep Fusion peut apporter des améliorations relativement modestes... ou complètement sauver une photo. Vous trouverez ci-dessous deux tests réalisés dans les mêmes conditions avec les deux modèles d'iPhone. Sur le premier exemple, vous pouvez observer la différence de texture des citrons ou de la lanière en plastique. Sur le second, qui est fortement zoomé sur un détail de la photo afin de mieux se rendre compte de la différence... le résultat parle de lui-même : c'est l'intégralité de la photo qui est bien plus détaillée.


Test iPhone 11 Deep Fusion
Test iPhone 11 Deep Fusion
Test iPhone 11 Deep Fusion
Test iPhone 11 Deep Fusion

Webcam, Mode High-key mono, QuickTake


Il y a également des nouveautés du côté de l'appareil photo frontal. La webcam de l'iPhone 11 a été revue et atteint désormais 12 mégapixels (comme à l'arrière), contre 7 mégapixels sur les anciens modèles. La différence ne saute pas forcément aux yeux, mais le nouveau capteur offre un meilleur piqué et plus de contraste, même s'il vaut mieux privilégier les capteurs arrières dès que possible.

En revanche, la hausse de résolution n'est prise en compte qu'en mode paysage. En mode portrait, les clichés plafonnent toujours à 7 mégapixels (2 316 x 3 088 pixels). En mode paysage, les clichés sont par défaut de 12 mégapixels (4 032 x 3 024 pixels), et Apple propose un petit zoom numérique permettant de retrouver des images de 7 mégapixels (3 088 x 2 316 pixels) sans perte de qualité.


Test webcam iPhone XS
Test webcam iPhone 11

En mode portrait, une nouvelle possibilité a fait son apparition : le mode High-key mono permet de détacher le sujet en nuances de gris sur fond blanc. Comme les autres possibilités du mode portrait, cette nouvelle option offre toujours des résultats flatteurs au premier regard, mais montre vite ses limites si l'on ne se place pas devant un fond uni (voir exemple de droite ci-dessous).


iPhone 11 mode High-key mono

Enfin, la fonctionnalité QuickTake est très pratique. Apple a en effet changé le comportement du bouton rouge permettant de prendre une photo. Désormais, presser longuement sur ce bouton ne permettra plus de déclencher le mode rafale, mais plutôt de déclencher la prise d'une vidéo sans avoir à changer de mode. Une fois ce bouton pressé, l'utilisateur a trois choix : le garder pressé jusqu'à la fin de la vidéo (lâcher le bouton arrêtera l'enregistrement), glisser le doigt vers la droite pour verrouiller l'enregistrement vidéo (et ne pas avoir à garder le doigt sur l'écran), ou glisser le doigt vers la gauche pour déclencher le mode rafale. La présence du mode rafale n'est en revanche pas suggérée par l'interface, ce qui peut être déroutant au premier abord.


Test iPhone 11 QuickTake

Face ID


Apple n'a pas révolutionné son système de reconnaissance faciale, mais Face ID est tout de même en progrès. Apple annonce en effet une authentification 30% plus rapide, avec un fonctionnement « de plus loin et selon de nouveaux angles ». Dans les faits... ce n'est pas vraiment flagrant. Effectivement, Face ID est en moyenne un peu plus rapide que sur l'iPhone XS, mais les angles et la distance de fonctionnement ne semblent pas avoir changé, ou alors de très peu. La distance, d'environ un mètre, est généralement amplement suffisante. En revanche, les angles peuvent plus souvent poser problème : soit pour déverrouiller l'iPhone à l'horizontale (ce qui est toujours impossible), soit pour déverrouiller l'iPhone posé à plat sur un bureau (il est toujours nécessaire de se pencher, ou de soulever l'iPhone pour le diriger vers son visage). C'est plutôt décevant.


iPhone 11 Face ID

Puce Apple U1 et AirDrop


Sur ses trois nouveaux téléphones, Apple a intégré une nouvelle puce, surnommée Apple U1, qui permet la gestion de l'Ultra Wideband (UWB), une technologie géolocalisation radio qui a une précision d'une dizaine de centimètres. On se doute que cette puce gagnera au fil du temps d'importants nouveaux usages, mais elle se limite pour le moment à AirDrop, la fonctionnalité de partage de fichiers sans fil d'Apple. Il suffit en effet de pointer l'iPhone vers un autre appareil équipé d'une puce Apple U1 pour que cet appareil apparaisse en gros, au-dessus de la liste des autres appareils disponibles.

Le problème... c'est que ça ne marche pas. Du tout. Nous avons tout tenté : nos trois iPhone de test sont tous équipés de la dernière version d'iOS en date (13.1.2 — nous avons même essayé la version bêta d'iOS 13.2), avec des comptes iCloud différents. Quelle que soit la combinaison testée, rien n'apparaît dans la partie supérieure de l'écran. Il s'agit probablement seulement d'un problème logiciel (cette fonctionnalité a été lancée avec iOS 13.1, qui comprend de nombreux problèmes de jeunesse), mais nous sommes donc en incapacité d'aller plus loin pour le moment.


Test iPhone 11 AirDrop Apple U1

Puissance


La puce Apple A12 de l'iPhone XS était déjà surpuissante, la puce Apple A13 de l'iPhone 11 et des iPhone 11 Pro va logiquement encore plus loin. Comme nous avions déjà eu l'occasion de le voir, la puce Apple 13 testée sur GeekBench 4 atteint des scores tournant autour de 5 480 points en monocoeur, et de 13 800 points en multicoeur, soit une hausse de la puissance brute de 14% en monocoeur et de 23% en multicoeur. Sur GeekBench 5, les scores sont d'environ 1 330 points en monocoeur, et de 3 400 en multicoeur.

Concrètement, on ne ressent aucune réelle différence par rapport à l'iPhone XS dans les performances du téléphone au quotidien. En revanche, c'est bien cette puce qui permet les avancées en photographie computationnelle, et cette grande puissance permettra petit à petit l'émergence de nouvelles applications en tirant parti. Il vaut mieux voir ce gain de puissance comme un investissement sur l'avenir plutôt que sur une amélioration qui changera quoi que ce soit au quotidien dès l'achat de l'iPhone.


Test iPhone 11 Geekbench 5

Les scores de l'iPhone 11 Pro Max sur GeekBench 5



Autonomie


Avec l'iPhone 11 et les iPhone 11 Pro, Apple a augmenté la capacité de ses batteries. L'iPhone 11 intègre ainsi une batterie de 3 110 mAh (+5,7% par rapport à l'iPhone XR), l'iPhone 11 Pro une batterie de 3 046 mAh (+14,6% par rapport à l'iPhone XS), et l'iPhone 11 Pro Max une batterie de 3 969 mAh (+25% par rapport à l'iPhone XS Max). Pour l'iPhone 11, Apple promet ainsi une heure d'autonomie de plus qu'avec l'iPhone XR. Pour les modèles Pro, ce sont respectivement quatre et cinq heures d'autonomie de plus que les iPhone 11 Pro et 11 Pro Max doivent permettre d'obtenir par rapport aux iPhone XS et XS Max. Il y a autant d'usages que d'utilisateurs, et plutôt que de donner une durée fixe arbitraire, Apple donne quelques exemples par domaines d'activité :


iPhone 11 autonomie

Nous avons trouvé des résultats supérieurs aux annonces d'Apple, surtout sur les modèles OLED pour lesquels les chiffres d'Apple sont particulièrement conservateurs. Nous sommes par exemple parvenus à dépasser 15 heures de streaming vidéo en streaming en continu sur l'iPhone 11 Pro et l'iPhone 11 Pro Max, avec une luminosité réglée au maximum. Pour cela, nous avons désactivé les données cellulaires et nous sommes contentés du Wi-Fi. Cette utilisation ne reflète pas forcément la réalité, mais montre que les chiffres avancés par Apple ne représentent pas un maximum ; en baissant de moitié la luminosité de l'écran, nous aurions pu nous rapprocher des 20 heures d'autonomie.

Avec une utilisation de la vie de tous les jours, essentiellement composée de navigation web, de petits jeux pour passer le temps dans les transports en commun, de l'écoute de musique en streaming, de consultation des réseaux sociaux et d'envoi de messages, sans oublier la prise de quelques photos, il est tout à fait possible de terminer la journée en ayant encore 50% de batterie. Il faut vraiment pousser les smartphones d'Apple dans leurs retranchements pour épuiser leur batterie en moins d'une journée normale. L'iPhone 11 et l'iPhone 11 Pro se valent plus ou moins, et l'iPhone 11 Pro Max atteint des sommets encore jamais vus sur un smartphone pommé. Il reste conseillé de recharger l'iPhone toutes les nuits, mais il est de plus en plus facile de ne pas tomber à sec la seconde journée en cas d'oubli, surtout avec le modèle Pro Max.


iPhone 11 chargeurs

Chargeur USB-C 18 W (à gauche) — chargeur USB-A 5 W (à droite)



Recharge


Avec l'iPhone 11 Pro et l'iPhone 11 Pro Max, Apple a enfin changé le chargeur livré par défaut, troquant le vénérable chargeur USB-A de 5 W contre un chargeur USB-C de 18 W. Le téléphone lui-même est toujours équipé d'un port Lightning propriétaire et non du port standard USB-C, ce qui est regrettable (mais pas surprenant de la part d'Apple), mais le chargeur fait enfin la transition et c'est une bonne chose. Cela se traduit par d'énormes progrès sur la vitesse de recharge. Alors qu'il faut environ trois heures pour recharger un iPhone XS avec son chargeur de 5 W livré par défaut, le chargeur de 18 W livré avec l'iPhone 11 Pro permet de le recharger pleinement... deux fois plus vite ! Et comme vous pouvez le voir sur la courbe ci-dessous, la différence est encore plus flagrante pour des recharges partielles : une recharge de 30 minutes avec le nouveau chargeur permet d'atteindre 56% de batterie, contre seulement 19% avec un chargeur classique.


Test recharge iPhone 11 Pro

Notez que nous n'avons pas intégré le chargeur de 29/30 W du MacBook Air dans nos graphiques. Nos tests ont en effet montré des résultats pratiquement identiques à ceux du chargeur de 18 W livré par défaut avec les modèles Pro ; Apple fournit donc la vitesse de charge la plus élevée possible sur ces modèles. Un chargeur de MacBook peut toujours dépanner, mais il ne permet pas d'aller plus vite comme cela pouvait être le cas avec les anciens modèles d'iPhone (pour lesquels l'alternative d'Apple pour une recharge rapide était un chargeur de 12 W destiné à l'iPad).

Pour ce qui est de l'iPhone 11 Pro Max, les résultats sont assez similaires à ceux de l'iPhone 11 Pro, même si la très large batterie prend bien sûr plus de temps à charger. Nos tests (renouvelés deux fois) ont étonnamment montré une vitesse de recharge assez comparable pour le chargeur de 5 W et le chargeur par induction. Quoi qu'il en soit, ces deux options sont très lentes et sont donc à éviter, ou en tout cas à réserver à des usages pour lesquels la durée n'est pas réellement importante (la nuit, par exemple).


Test recharge iPhone 11 Pro Max

Enfin, l'iPhone 11 est toujours livré avec le traditionnel chargeur USB-A de 5 W. Sans surprise, la recharge complète est très lente : il faut près de 3h30 pour atteindre 100%, alors que le chargeur de 18 W des modèles Pro permet d'obtenir le même résultat en 1h50. La différence est encore plus flagrante pour une recharge partielle, celle qu'on lance généralement en catastrophe avant de partir en ayant seulement une demi-heure devant soi : là où le chargeur de 5 W permet d'atteindre 18% de batterie, celui de 18 W permettrait d'obtenir 46%...

La différence de coût de fabrication entre le chargeur de 5 W et le chargeur de 18 W est sans doute négligeable comparé au prix d'un iPhone, et Apple a certainement fait ce choix pour mieux distinguer le modèle "normal" des modèles Pro. C'est regrettable car cela peut être réellement pénalisant au quotidien. Pour pouvoir bénéficier de la recharge rapide sur l'iPhone 11, il faut rajouter 35 € pour le chargeur USB-C de 18 W (sauf si l'on dispose déjà du chargeur USB-C d'un MacBook), et 25 € pour le câble USB-C vers Lightning...


Test recharge iPhone 11

Conclusion


Les nouveautés de cette année ne sont pas très nombreuses, et en dehors des appareils photos, il n'y a pas grand chose de vraiment concret au quotidien à se mettre sous la dent. L'évolution de Face ID est décevante, la disparition de la technologie 3D Touch sur les modèles Pro est frustrante... et on aurait aimé voir certaines évolutions, comme l'adoption d'écrans ProMotion, une réduction de la taille de l'encoche, un modèle plus petit, et pourquoi pas un écran OLED sur l'entrée de gamme. Bref, quelque chose d'un peu plus ambitieux et sexy. Mais diantre, que les évolutions des appareils photos sont importantes ! Ceux qui attendaient une révolution attendront l'année prochaine. La révision de cette année n'est pas pour les early adopters, elle est avant tout pour le grand public : Apple ne fait qu'aller un peu plus loin sur un concept déjà éprouvé, tout en baissant les prix pour séduire plus de monde.

Après l'iPhone XS et l'iPhone XR l'année dernière, l'iPhone 11 et l'iPhone 11 Pro sont de belles évolutions du concept inauguré avec l'iPhone X il y a deux ans, notamment en ce qui concerne les compétences photographiques des smartphones d'Apple. Il n'y a pas forcément de quoi faire basculer ceux qui possèdent déjà un modèle d'iPhone "à encoche" ; ces utilisateurs préféreront sans doute attendre 2020, avec l'arrivée de la 5G et d'une évolution plus franche dans le design. En revanche, l'iPhone 11 et l'iPhone 11 Pro ont de très beaux arguments pour qui possède un smartphone plus ancien commençant à battre de l'aile.


Gamme iPhone 11

Apple a frappé fort avec deux arguments majeurs pour l'iPhone 11 : vous pouvez avoir nettement mieux que l'année dernière sur quelques plans (comme les appareils photos et l'autonomie), tout en payant moins cher. Certaines nouveautés ne paient pas de mine pour le moment (comme le processeur Apple A13, la puce Apple U1 ou le Wi-Fi 6) mais elles deviendront utiles dans les prochaines années. Si vous n'êtes pas convaincu, l'iPhone XR est toujours proposé avec une belle baisse des prix. Et si vous voulez vous faire vraiment plaisir et que votre budget suit, l'iPhone 11 Pro est sans conteste le meilleur smartphone jamais réalisé par Apple.

En bref, la gamme d'iPhone de cette année est cohérente et bien plus agressive que l'année dernière, et on imagine sans mal que l'iPhone 11, qui est désormais le choix par défaut le plus évident, se vendra comme des petits pains. Vous pouvez retrouver les téléphones d'Apple sur l'Apple Store, ou chez les différents revendeurs par le biais de notre comparateur de prix. Si vous ne parvenez pas à vous décider, n'oubliez pas que notre forum est à votre disposition pour poser toutes vos questions.

iPhone sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (24)

Adavo

4 octobre 2019 à 19:22

Merci sylvain pour le test très complet. Étonnamment l’iPhone pro me semble vraiment le bon compromis entre taille et fonctionnalités. Une petite remarque tout de même : l’absence de photo prise sous l’iPhone 11 pro pour comparer les deux

LoTsey

4 octobre 2019 à 19:49

Merci pour les tests ! J’avais zappé la différence au niveau des chargeurs fournis, la suppression de la mention « hdr » sur les photos (quel dommage !), et la possibilité de régler la durée du mode nuit... merci !

CostaDelSol

4 octobre 2019 à 20:07

Bon, encore une fois, je vais pouvoir dire que mon 7 Plus va sûrement encore faire 1 an de plus ^^

Dwayned17

4 octobre 2019 à 20:42

Merci pour le test! Je rêve ou le 3D Touch a également était supprimer sur mon iPhone XS Max vraiment dégoûté de le voir disparaît !!! Concernant l’intitulé pro , ou est l’usb C? Ahah

Macintosh

4 octobre 2019 à 20:57

Merci pour ce test complet par contre il me semble que tu ne précises pas sur les photos prises avec l'iphone 11 ou 11 pro quand il s'agit du "Pro".

J'attendais rien de ce iphone et au final il est beaucoup plus intéressant que ce que j'imaginais. Ne serait-ce que pour l'autonomie et la recharge rapide c'est déjà excellent. J'attends quand même l'iPhone 2020 mais on quand même droit à un joli crû cette année.

Nozway

4 octobre 2019 à 21:02

Merci énormement pour ton test et surtout ton superbe boulot.

"En revanche, l'iPhone 11 et l'iPhone 11 Pro ont de très beaux arguments pour qui possède un smartphone plus ancien commençant à battre de l'aile."
Voilà exactement la raison qui m'a fait acheté le Pro Max. Je le reçois dans 1 semaine, vivement, ça va me changer de mon 7+.

Shanan_-

4 octobre 2019 à 22:11

Merci pour ce test complet. Assez impressionné par les photos de nuit, ça manquait à l’iPhone. La photo du chat est top, on dirait un sphinx !

Hangaroa

5 octobre 2019 à 00:01

Merci pour ce test que je viens de découvrir et vais lire plus en détail. Pour avoir acheté un 11Pro je confirme qu'au niveau des capteurs c'est un véritable nid à poussière.. la vache le XS avec son capteur laissait moins paraitre la poussière.. enf in je suis super content de mon achat..

Orion

5 octobre 2019 à 00:49

Petite anglicisme il me semble : « les chiffres d'Apple sont particulièrement conservateurs conservatifs ».
En français, « conservateur » c’est surtout l’opposé de « progressiste »...

Paul

5 octobre 2019 à 10:21

@Sylvain : La phrase qui commence par "En revanche, l'écran LCD" parle deux fois de l'iPhone 11 (au lieu du Pro et Pro Max).

Paul

5 octobre 2019 à 10:25

@Sylvain : "l'absence des noirs absolus rendus possibles par la technologie OLED" me laisse rêveur
Au fait, merci ! Superbe article que j'attendais avec impatience

Paul

5 octobre 2019 à 10:27

Je me corrige volontiers : l'accord (pluriel et non féminin) enlève l'ambiguïté lors d'une deuxième lecture

magister

5 octobre 2019 à 11:55

Très chouette, la salle de bains avec baignoire ET douche à l'italienne : moi qui prévois de refaire la mienne, c'est une excellente source d'inspiration. Quant au iPhone, bon, j'avoue être moins convaincu : mon X durera encore au moins un an pour attendre le nouveau dessin et la 5G.

il450

5 octobre 2019 à 12:38

Merci pour ce test d'une qualité comparable aux produits apple
On voit bien que la majorité de l'innovation est consacré à l'aspect photo.
Pour ma part l'iphone c'est terminé à cause de l'obsolescence programmé sinon je serais bien resté.. Investir 800e pour qu'au bout de 4 ans le téléphone bug logiciellement le rendant quasi inutilisable j'ai donné.. (3GS 4 et 5C). Heureusement qu'ils ne forcent pas les maj sur les mac !

pim

5 octobre 2019 à 12:58

Le chat !!!

Michel Bellemare

5 octobre 2019 à 13:03

Tout à fait d'accord avec II450! On est au courant qu'une mise à jour est disponible, pourquoi nous la rentrer dans la gorge, en nous harcelant avec la pastille rouge, et des choix comme «Installer» et «Installer.... plus tard»? Enfin, pourquoi ne pas offrir des mises à jour «de sécurité», distinctes de celles conçues pour les derniers iPhones.... et pour boguer les anciens?

Sylvain

5 octobre 2019 à 13:50

@Paul : merci, c'est corrigé.

fabien77880

5 octobre 2019 à 14:36

Comme toujours, un test au top !! merci A l'équipe.
Une année qui doit dégoûter ceux qui avait un X et qui sont passés à un XS juste pour la photo
L'année prochaine va être une vraie révolution avec un design revu, un Face ID amélioré, une autonomie encore amélioré, un APN identique mais encore un peu plus poussé via des logiciels encore en phase de test (deepfusion par exemple)...
bref, j'ai vraiment hâte d'être à l'année prochaine pour voir cet iPhone 12 PRO 5,4 pouces gravé au 5nm
Encore Bravo pour ce test (et pas mal la salle de bain)

VanZoo

5 octobre 2019 à 16:12

Un très bon test complet !

Fred4

5 octobre 2019 à 16:40

Merci pour ce test méticuleux qui illustre bien les avancées et souligne les améliorations potentielles.

Orion

5 octobre 2019 à 17:15

Merci pour ce test d’une grande qualité !
Et la photo de l’iPhone en train de calibrer faceID est très judicieusement photoshoppée pour faire disparaître l’appareil qui photographie la scène

lutindu13

7 octobre 2019 à 08:01

Merci pour ce test complet.

Les progrès en photo et en autonomie sont effectivement intéressants. Toutefois, étant donnés les tarifs pratiqués par Apple pour ses smartphones (malgré le tour de passe-passe 11 et 11 pro), je pense que mon 6s+ qui m'accompagne toujours aussi efficacement depuis 2015, va me faire une année de plus.

Je préfère attendre le prochaine version avec probablement la 5G et le nouveau design (et peut-être même un écran plus grand d'après certains bruits de couloir), pour le remplacer par un pro max.

Arlekin

7 octobre 2019 à 21:24

Très bon test ! Merci beaucoup.

HES

12 octobre 2019 à 09:22

Je plussoie les propos précédents et merci pour ce test complet mais que j'ai lu en diagonale.
Je possède un téléphone (IPHONE 8 pour ma part) correspondant à mes besoins actuels et cela me convient. Je n'abonde pas dans la surenchère technologique.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription