La puce Apple A13 confirme son avance sur la concurrence


Avec la puce Apple A13 Bionic qui équipe l'iPhone 11 et l'iPhone 11 Pro, dévoilés le mois dernier, Apple a comme chaque année promis de nouveaux progrès en terme de puissance et d'efficacité énergétique. Les ingénieurs de Cupertino avancent en effet une puissance jusqu'à 20% supérieure à celle de la puce Apple A12, et une baisse de la consommation pouvant aller jusqu'à 30% ou 40% selon les coeurs utilisés. Les premiers benchmarks de l'iPhone 11 ont permis de retrouver une hausse de la puissance de 23% lors d'une utilisation multicoeurs, et les différents tests montrent une hausse considérable de l'autonomie, même si cela est avant tout dû à l'arrivée de batteries nettement plus capacitaires.

Cette semaine, le site spécialisé AnandTech propose un test particulièrement poussé des nouveaux smartphones d'Apple, et plus spécifiquement de la puce Apple A13. Nos confrères ont pu retrouver une fréquence d'horloge de 2,66 GHz pour les deux coeurs de performances, et de 1,73 GHz pour les quatre coeurs à haute efficacité énergétique. Les différents tests du site corroborent les prétentions d'Apple en terme de performance brute, mais avec d'intéressants enseignements supplémentaires.


Apple A13

Sri Santhanam, vice-président de l'ingénierie silicium d'Apple



Apple a augmenté la consommation maximale de la puce Apple 13, qui est capable d'atteindre 1 W de plus que la puce Apple A12. La puce Apple A13 est ainsi susceptible de consommer plus d'énergie lors des usages les plus exigeants, mais Apple semble avoir fait des progrès considérables dans la dissipation thermique du processeur et dans son efficacité sur le long terme. En effet, AnandTech a par exemple déterminé que l'iPhone 11 était capable de fournir une puissance graphique 50% à 60% plus soutenue dans la durée, sans surchauffe, que l'iPhone XS. Comme chez Intel sur le Mac, les processeurs ARM de l'iPhone sont en effet capables d'atteindre des pointes de puissance, mais seulement de manière temporaire afin d'éviter la surchauffe. La capacité à maintenir un certain niveau de puissance dans la durée est donc une variable importante. À puissance égale, les tests d'AnandTech montrent également une consommation en moyenne 30% inférieure pour la puce Apple A13.

AnandTech n'hésite pas à comparer la puce Apple A13 aux processeurs de bureau d'Intel et d'AMD, et affirme que la puissance du nouveau processeur d'Apple serait dans la pratique presque deux fois supérieure aux meilleures puces ARM concurrentes. En bref, Apple a une nouvelle fois montré sa maîtrise et son énorme avance dans le domaine des puces ARM, ce qui est de bon présage alors que les rumeurs au sujet d'un Mac ARM se font de plus en plus insistantes.

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'iPhone sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription