Faut-il attendre 2020 pour acheter un iMac ?


L'iMac actuel a été présenté en mars 2019, mais son design n'a pas changé depuis 2012. Huit ans plus tard, nous nous attendons à des évolutions majeures pour la révision de 2020. Même si l'attente risque d'être encore un peu longue, il devient intéressant d'attendre l'arrivée de la prochaine gamme si votre configuration actuelle le vous permet.


iMac 2019

Une refonte nécessaire


L'iMac actuel hérite d'une technologie qui a désormais fait son temps : le disque dur mécanique, complètement anachronique aujourd'hui en tant que disque principal (accueillant le système d'exploitation) sur un ordinateur de bureau haut de gamme. Certes, Apple a mis en place sur plusieurs modèles d'iMac la technologie Fusion Drive, qui permet d'allier la grande capacité d'un disque dur à la vélocité d'un SSD. Les performances d'un Fusion Drive sont néanmoins nettement inférieures à celles d'un SSD pur, qui a également l'avantage d'être plus fiable et beaucoup plus compact.

Depuis plusieurs années, Apple a petit à petit fait disparaître le disque dur de ses différentes gammes d'ordinateurs. Aujourd'hui, il ne reste plus que l'iMac à en être équipé. Avec la puce Apple T2, apparue avec l'iMac Pro en 2017 et qui gère notamment le stockage chiffré sur le SSD, Apple a totalement abandonné les disques durs qui ne peuvent plus du tout être utilisés pour accueillir le système d'exploitation. La puce Apple T2 a depuis fait son apparition sur le MacBook Pro, le MacBook Air et le Mac mini, et elle sera bien présente sur le Mac Pro de 2019 en fin d'année. Si Apple veut intégrer la puce Apple T2 sur l'iMac, ce qui ne fait pas grand doute, il faut donc se débarrasser du disque dur.

Comme nous avions déjà eu l'occasion de le voir, le disque dur prend une place considérable au sein de l'iMac, alors qu'un SSD directement intégré à la carte mère est beaucoup plus compact. En supprimant le disque dur, Apple gagnerait un volume très important au sein de son tout-en-un. Le prétexte idéal pour revoir le design global de la machine.


Le disque dur 3,5" de l'iMac 27", sur la gauche du ventilateur — Image par iFixit



Régime minceur pour l'iMac ?


La problématique du poids et de la finesse est bien moins importante sur un ordinateur de bureau que sur un ordinateur portable. Il est en revanche toujours intéressant de réduire les marges autour de l'écran pour réduire l'encombrement de l'ordinateur. Et sur l'iMac, il y a de quoi faire ! Les marges autour de la dalle sont en effet très importantes, et il ne serait pas désagréable de voir disparaître la partie métallique inférieure.

Apple a déjà fait beaucoup d'efforts sur le sujet sur ses gammes d'ordinateurs portables — le tant attendu MacBook Pro 16 pouces devrait aller encore un peu plus loin. Apple a également fait des progrès sur l'efficacité de ses systèmes de ventilation et sur la compacité de ses cartes mères. Il serait donc tout naturel que l'iMac bénéficie à son tour de ces avancées.


iMac 2019

À quoi s'attendre ?


Si Apple se lance bien dans cette voie, il faut s'attendre à une nouvelle gamme qui sera clivante, car l'abandon du disque dur s'accompagnera d'un fort recul des capacités de stockage. La mémoire flash coûte en effet bien plus cher qu'un traditionnel disque dur, et il n'est ainsi pas possible de conserver des capacités d'un minimum de 1 To sans que les prix explosent. On l'a vu l'année dernière sur le Mac mini de 2018, qui est passé de disques durs de 500 Go et de 1 To à des SSD de 128 Go et de 256 Go. Avec l'iMac, on peut raisonnablement espérer que l'entrée de gamme dispose de 256 Go et non de seulement 128 Go, mais cela divisera tout de même par quatre l'espace de stockage disponible aujourd'hui.

L'intégration de la puce Apple T2 pourrait ouvrir la porte à l'intégration d'un système d'authentification biométrique. Soit le détecteur d'empreintes de Touch ID, qui serait situé directement sur l'ordinateur (il est trop complexe à intégrer au clavier sans fil), soit la technologie de reconnaissance faciale de Face ID, qui prendrait logiquement la place de la webcam. Cette dernière solution serait plus onéreuse, mais certainement plus élégante et pratique au quotidien.

Il faut également s'attendre, comme chaque année, à quelques évolutions de routine : Apple pourrait généraliser les processeurs Core de neuvième génération d'Intel, voire de dixième génération, ce qui devrait avoir pour conséquence l'arrivée du Wi-Fi 6 et de ses débits triplés. La puissance brute de l'ordinateur devrait augmenter, comme chaque année, et de nouvelles cartes graphiques de AMD devraient également faire leur apparition. Il ne serait pas un luxe que les modèles 27" passent à 16 Go de mémoire vive en standard, mais la possibilité d'ajouter manuellement des barrettes de mémoire rend cette évolution moins indispensable.

Côté tarifs, tout dépendra de la stratégie que suivra Apple, notamment en terme de quantité de stockage en mémoire flash par défaut. La question de la généralisation des écrans Retina se pose également : l'iMac d'entrée de gamme est le dernier ordinateur d'Apple à ne pas avoir fait la transition... Apple pourrait essayer de satisfaire tout le monde en conservant en entrée de gamme un modèle de la génération actuelle (comme c'est déjà le cas aujourd'hui avec un modèle de 2017), mais il ne faut en tout cas pas s'attendre à une baisse des prix si Apple se lance dans la révision d'envergure que nous espérons. Il ne serait même pas étonnant, comme pour le Mac mini l'année dernière, que les tarifs augmentent un peu.


iMac 2019

Acheter maintenant ou patienter ?


Apple vend bien moins d'ordinateurs de bureau qu'il y a une dizaine d'années. À la grande époque de l'iMac, il fallait s'attendre à une révision tous les 8 à 10 mois en moyenne. Aujourd'hui, le rythme a tendance à s'allonger, et les trois dernières révisions ont eu des durées de vie de plus d'un an et demi. Les modèles actuels ont été présentés en mars dernier, et la gamme de 2019 est donc encore relativement jeune. La dernière révision a toutefois été particulièrement minime, Apple n'ayant modifié que les processeurs et cartes graphiques par défaut. Dans ce contexte, il ne faut pas s'attendre à la présentation d'une nouvelle gamme tout de suite mais la révision est peut-être un peu plus proche qu'on pourrait le croire.

Si Apple revoit le design de l'iMac, c'est par le biais d'une conférence que l'annonce sera faite. Apple organise plusieurs événements tout au long de l'année : le premier a parfois lieu dès le printemps, généralement à la fin du mois de mars, le deuxième en juin (la fameuse WWDC, avec la présentation des nouveaux systèmes), le troisième en septembre, et un éventuel quatrième en octobre. La conférence de septembre est très rarement consacrée au Mac, mais les trois autres événements sont des rampes de lancement potentielles et nous n'avons pour le moment pas d'indice nous permettant de déterminer lequel sera choisi par Apple.

Il serait décevant de devoir attendre jusqu'au mois d'octobre 2020 pour pouvoir découvrir la refonte de l'iMac, mais cela reste une possibilité même si nous espérons vivement qu'Apple se lancera avant l'été. Vous l'aurez quoi qu'il en soit compris : il est fort possible que l'attente soit encore longue. Si votre équipement actuel tient encore la route et que le renouvellement ne presse pas, il devient intéressant d'attendre. La refonte n'est pas une certitude absolue, gardez-le bien en tête, mais elle est néanmoins très probable.

Si vous ne pouvez pas attendre ou si la perspective d'une chute des capacités de stockage ne vous enchante guère, sachez que vous pouvez bénéficier de remises sur les modèles actuels. Il restent en effet parfaitement valables, même si nous vous conseillons d'éviter dans la mesure du possible les modèles sans Fusion Drive (ou SSD pur en option) et sans écran Retina. Vous pouvez par exemple opter pour les modèles reconditionnés du Refurb Store, qui permettent de profiter d'une remise de 15% par rapport aux tarifs du neuf (lire : Qu'est-ce que le Refurb Store ?). Vous pouvez également obtenir des remises immédiates qui tournent généralement autour de 10% par le biais des revendeurs ; vous pouvez retrouver toutes les offres sur notre comparateur de prix. En cas de doute, n'oubliez pas également que vous pouvez demander conseil sur nos forums.

iMac sur l'Apple Store
Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Nouvelle analyse : iMac

Retrouvez l'iMac sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (12)

VanZoo

24 octobre 2019 à 15:18

Apple a revu le design de l'Imac à l'occasion d'une nouveauté majeure, l'écran Retina. J'ai encore de nombreux doutes sur le fait qu'Apple revoit le design des Imacs en 2020. Surtout sans nouveauté hardware significative.

Le design interne a été revu pour l'Imac Pro (tout SSD et nouvelle ventilation), ce qui demeure un de ses arguments forts. Le faire sur Imac reviendrait à " tuer " en partie l'Imac Pro. J'hésite à considérer que ce n'était qu'une machine de transition dès lors que le Mac Pro ne s'adresse plus qu'aux professionnels Studio et/ou aux plus fortunés, contrairement aux anciens Mac Pro. Apple peut alors continuer à proposer deux segments pour l'Imac... Ce qui revient à dire qu'il n'y aurait d'autres raisons que l'esthétique pour renouveler le design. Et ce n'est pas un levier généralement employé sur les Macs ; on ne change pas de machine pour un nouveau design.
Quant au disque à plateau, nombreux sont ceux encore qui l'utilisent comme stockage (of course !) Le principal problème, la petitesse actuelle du SSD sur le Fusion Drive (de base)
Donc un renouvellement du design en 2020, quelques doutes j'ai... (gagner un pouce sur un portable, c'est signifiant ; réduire les bordures sur Imac, ce n'est qu'esthétique)

Sylvain

24 octobre 2019 à 18:51

@VanZoo : sauf que ce que tu dis est faux.
En 2012, il n'était pas question d'écran Retina ; le premier iMac avec écran Retina a été présenté deux ans plus tard et n'a pas donné lieu au moindre redesign. Je t'invite à revoir le passage de la conférence d'octobre 2012 où Phil Schiller explique le comment du pourquoi du nouveau design de 2012. Il y a deux éléments majeurs : le laminage de l'écran, et la disparition du lecteur optique. Phil Schiller dit très clairement que c'est la disparition du lecteur optique qui a entraîné la réorganisation complète des composants, ce qui a rendu possible le nouveau design aux bords ultra-fins.
Aujourd'hui, on est dans la même situation avec la disparition du disque dur. Et sur les modèles 27", Apple utilise des disques durs de 3,5". C'est énorme, encore plus qu'un lecteur optique. Justement si, on s'apprête à avoir une nouveauté hardware absolument significative.

Sylvain

24 octobre 2019 à 19:07

Tiens, j'ai fouillé par curiosité. Le disque dur de 1 To présent de base sur l'iMac est le WD10EALX de Western Digital. Dimensions : 2,6 x 10,2 x 14,7 cm. Et il pèse... 490 grammes. On n'est pas en train de virer une petite puce là, mais le composant le plus gros et le plus épais de toute la machine.
Si Apple pousse le concept autant que possible, il faut s'attendre à prendre une nouvelle claque en terme de design. En réduisant les marges autour de la dalle, on réduit aussi considérablement la taille du châssis, et donc son poids ainsi que le poids/recul nécessaire pour le pied. Bref, on part d'un changement majeur et on en profite pour tout revoir, comme en 2012.

Rantanplan08

24 octobre 2019 à 21:06

Côté tarifs, tout dépendra de la stratégie suivie par Apple, (?)

Orphee8

24 octobre 2019 à 21:16

Pourquoi pas un redesign de l'iMac en s'inspirant de certains éléments du Pro display XDR dont les bords autour de la dalle sont beaucoup plus fins et dont on peut ajuster l'écran en hauteur ? Enfin, à condition que cet iMac redesigné ne pas s'inspire pas du prix stratosphérique du Pro display évidemment...

Pourrait-on imaginer qu'Apple profite d'un redesign de ses iMac en 2020 pour sortir un écran externe moins onéreux ? Il y aurait ainsi un écran pour les Pro (le Pro display XDR à 5000 ou 6000 euros à associer au Mac Pro) et un écran pour le commun des mortels qui serait le successeur du regretté Thunderbolt display et des displays LG (avec leur fabuleux design ). Je n'y crois pas mais ça serait top !

lutindu13

25 octobre 2019 à 08:07

L'imac est le mac qui à mon avis, présente actuellement (et de loin) le meilleurs rapport prix/spécifications/performances, notamment pour le 27". Il offre en outre la possibilité de changer sois-même la ram et le stockage (au prix d'un démontage fastidieux je le concède) avec des composants non propriétaires et donc pour un prix nettement plus raisonnable que le reste de la gamme.

J'ai bien peur qu'une mise au goût du jour lui enlève toutes ces qualités pour en faire une machine totalement fermée et hors de prix. La diminution de la bordure serait esthétiquement un plus, mais pas indispensable non plus, quant à la biométrie, franchement sur un ordi de bureau grand public, je n'en vois pas l'utilité.

Je songe fortement à en acheter un pour remplacer mon imac 2011 (customisé par mes soins) et j'hésite entre prendre un modèle actuel ou attendre la prochaine gamme, avec le risque que le prix augmente, que le stockage diminue et soit soudé ou proprio, et que la ram ne puisse plus être changée (ou à minima que la trappe d'accès disparaisse sur les 27" comme c'est déjà le cas sur le 21,5").

Paul

25 octobre 2019 à 10:01

Il faudra vraiment un bond technologique important pour me faire remplacer mon bon vieil iMac de fin 2012.
Il faut dire que je l'avais blindé dès le départ : 27", 24 Go de Ram (dont seulement 8 au prix Apple ), 3 To de disque dur avec Fusion drive et le meilleur processeur de l'époque (i7 à 3,4 GHz). J'ai fréquemment changé de Mac (depuis 1984 !) et suis le premier étonné de n'avoir toujours pas envie de changer celui-là 7 ans après. Il est tout simplement extraordinaire. Et encore très beau !

SquallX

25 octobre 2019 à 12:04

Les bordures d’écran réduites seraient un plus, mais personne ne parle du pied et d’éventuels réglages... Pouvoir régler l’écran comme le futur pro XDR ou simplement comme l’iMac de 2003 serait juste génial. Ils peuvent même imaginer un concept comme le surface studio ou tout ou une partie serait deportée dans le pied. S’ils font des changements il faut les faire en grand

VanZoo

25 octobre 2019 à 12:16

@SquallX, sachant qu'Apple vend son pied 1000€, je doute fortement qu'ils portent cette techno sur le prochain Imac

Effectivement, @Lutindu13, on peut envisager que seule la déclinaison pro de l'Imac garde la trappe pour la ram à l'avenir. Hypothèse crédible.

The Hoff

25 octobre 2019 à 12:29

On pourrait imaginer qu'ils proposent un pied réglable "basique" qu'ils n'auraient pas besoin de facturer le prix fort, tout en gardant leur pied à 1000 dollars.

fabien77880

25 octobre 2019 à 15:48

@sylvain
Bon complément d’analyses mais si tu prends l’exemple de l’iMac Pro, il n’y a plus de disque dur énorme mais bien un SSD (et toujours des mega bordures)
Ce qui est intéressant c’est de faire en sorte que le refroidissement (avec des puces toujours plus boostées avec des fréquences qui baissent sous la montée en température ...)soit largement amélioré.
Sur un Mac de bureau on se fiche un peu de la finesse du milieu (les bords, c’est différent).

Pour moi, ils vont garder le 4K sans T2 avec FD 32Go SSD 1er prix pour Mr tout le monde (ce qui est parfait et aura en 2022 du SSD T2) et replaceront leur iMac Pro 5k gris sidéral à la place de l’iMac 27 pour 2200€ Avec 256Go de SSD avec les puces Intel « grand public » et en option les puces pro...
Et sans Trop frustrer les acheteurs des iMac Pro Il y’a 2 ans à 10 ou 15k€ et sans révolutionner le design qui est encore bien vu malgré les bordures et une trop petite concurrence)

De la sorte, nous avons :
iPhone 11 et 11pro
iPad air et iPad Pro
MacBook air et MBP
iMac 4K et iMac Pro
(Et même AirPods et AirPods Pro lol)

gricheux

27 octobre 2019 à 18:09

Article très interressant.
J'ai remplacé mon disque dur sur mon imac 2014 par un SSD scandisc 1To à 120 euros, ça marche du feu de dieu, alors que ça ramait à mort avec le pitoyable 5400t/m. j'ai rallongé la durée de vie de mon imac de quelques années. Par contre c'est un peu galère pour ouvrir le bestiau.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription