Une excellente qualité d'image pour Apple TV+


Apple TV+ est officiellement disponible depuis la fin de semaine dernière, et après les premières critiques, les premiers tests de qualité commencent à arriver. Sur le site FlatpanelsHD, Rasmus Larsen a tout bêtement analysé les moyennes de débit sur les différentes séries d'Apple. Pour See, qui présente la qualité la plus élevée, le flux 4K grimpe à 41 Mbit/s avec une moyenne de 29 Mbit/s, ce qui est très nettement supérieur aux 16 Mbit/s moyens offerts par Netflix. La qualité d'image est ainsi exceptionnelle, même lors des scènes très sombres où la compression utilisée par certains services peut avoir tendance à générer des bouillies de pixels (les amateurs de la dernière saison de Game of Thrones en savent quelque chose).


Apple TV+ Bitrate
Apple TV+ See

Le débit utilisé par Apple est variable d'une série à l'autre afin d'adapter ce dernier aux besoins d'affichage. S'il est ainsi d'une moyenne de 29 Mbit/s pour See, il est de 26 Mbit/s pour The Elephant Queen, et de seulement 14 Mbit/s pour Snoopy in Space, une série d'animation faisant souvent appel à peu de couleurs différentes au sein d'une même image. Apple fait également varier le débit d'une scène à l'autre d'une même vidéo afin de mieux optimiser le flux. Ce qui nous amène évidemment à la question de l'optimisation... et de la bande passante avalée pour offrir une telle qualité à tous les utilisateurs. Si pour le moment Apple TV+ reste plutôt confidentiel, un succès du service pourrait rapidement faire tousser les fournisseurs d'accès à internet ; à titre d'exemple, Netflix consomme aujourd'hui à lui seul 15% de la bande passante mondiale !

Des liens n'apparaissent pas ? Des images sont manquantes ? Votre bloqueur de pub vous joue des tours.
Pour visualiser tout notre contenu, merci de désactiver votre bloqueur de pub !

Retrouvez l'Apple TV sur notre comparateur de prix.

PARTAGER SUR :

Sur le même sujet

Vos réactions (11)

Orion

5 novembre 2019 à 10:19

Surtout que les FAI disposent de serveurs Netflix en interne pour optimiser les flux de données... Ce qui n'est certainement pas encore le cas pour Apple TV+

apfel

5 novembre 2019 à 10:36

@Orion c'est vrai oui, mais du coup des milliers de Films & Series pour Netflix contre 9 pour Apple... c'est pas encore comparable . De mémoire Apple utilise à la fois les services d'Amazon Web Services et Google Cloud Platform... y'a de quoi couvrir les pays où Apple TV+ est disponible.

Fromgardens

5 novembre 2019 à 11:45

J'avoue qu'ils vont avoir du mal à faire du 40 Mbits/s avec des milliers de films. C'est impressionnant comme débit.

fabien77880

5 novembre 2019 à 12:11

La qualité vidéo de SEE avec Apple TV 4K et TV OLED LG c’est impressionnant....
Au niveau du son, on sent que Apple à mis l’accent sur le visuel et pas nécessairement sur le son. Le dolby Atmos n’est toujours pas du tout à la hauteur d’un Blu-ray 4K....
Ça va venir à force de faire des codecs toujours plus dingue
Et quand on voit qu’on atteint du 40 Mbits/s c’est incroyable !!! Bravo les gars et continuez comme ça afin que tous (Netflix, Disney+, Amazon) se surpasse pour ne proposer la meilleure qualité possible

pehache

5 novembre 2019 à 14:32

"Et quand on voit qu’on atteint du 40 Mbits/s c’est incroyable !!! Bravo les gars et continuez comme ça"

C'est vrai que le streaming video type Netflix/Amazon/etc ne consomme en énergie que l'équivalent d'un pays comme le Chili tout entier. Il est urgent de consommer beaucoup plus. Comment ? La surconsommation planétaire ? Attends, je vais voir s'il existe une serie en 10 saisons qui en parle...

apfel

5 novembre 2019 à 16:37

@pehache, tkt, les nouveaux réacteurs nucléaires à fission de 4ème génération arrivent, on est plus à la seconde génération façon Fukushima où encore comme ceux qu'on a encore en France. Nos petits enfants ne connaîtrons majoritairement que la fusion nucléaire. Les deux sont propres et safe par rapport à l'actuel technologie. Sujet très intéressant que je recommande à toutes personnes prêtes à s'informer sans préjugés sur le sujet.

pehache

5 novembre 2019 à 19:53

@apfel, tu es en plein dans l'utopie technologique. La fusion ? A ce jour personne de scientifiquement honnête ne peut garantir que ça peut être viable industriellement un jour. A ce stade c'est juste un énorme pari sur l'avenir, comme dire "C'est bon je peux me jeter de cette falaise, de toutes façons je crois en Dieu". Et puis même : pour satisfaire nos besoins en énergie, y compris le remplacement des énergies fossiles, merci de calculer combien de centrales il faudrait sur le territoire français... et dans le monde...

DKSnake

5 novembre 2019 à 21:14

C'est pas étonnant d'arriver à ce genre de limite quand on cherche à transformer le réseau internet en celui de la télévision.
La bonne solution c'est le P2P et pour le coup, c'est moins énergivore.

apfel

5 novembre 2019 à 23:14

@pehache Il faudra en effet beaucoup de centrale. Aujourd'hui la France c'est, je crois, plus de 70% d'énergie fournie par le nucléaire de seconde génération reparti sur une cinquantaine de centrale. En effet beaucoup de temps sera requis pour tout remplacer par des réacteurs de 4ème génération c'est clair que ce n'est pas pour 2030. 2060/70 ne semble pas impossible pour un bon pourcentage. Si nos petits enfants ne connaissent pas majoritairement la fusion ce sera forcément autre chose d'aussi bien si ce n'est mieux. Tant qu'il y a un enjeu économique l'homme arrive toujours à ses fins. Ça faisait plusieurs années que l'homme travaillait à reposer des fusées sans succès mais rien n'est impossible pour le capitalisme et le rêve de la croissance infinie. Le ciel de la terre n'est pas la limite.

pehache

6 novembre 2019 à 08:05

"rien n'est impossible pour le capitalisme et le rêve de la croissance infinie"

OK, c'est un discours d'illuminé en fait. Ce n'est même pas de l'utopie, car même les utopies (communisme ou autres) ont ou avaient des justifications rationnelles, même si parfois erronées. Ici il n'y en pas, c'est juste de la foi, du pur mysticisme totalement coupé des réalités. La peur de regarder la mort en face provoque la croyance en des dieux divers, et la peur de ce qui risque d'attendre l'humanité provoque des dénis et des croyances irrationnelles en des lendemains technologiques qui vont tout résoudre.

apfel

6 novembre 2019 à 09:50

@pehache J'arrive pas à croire qu'un mec m'a embrouillé sur internet parceque j'ai envie de croire que l'homme va trouver une solution à la fusion nucléaire .
J'ai construit un lieu de culte dédié à la fusion ? Je me suit mit à genoux et j'ai prié devant Elon Musk pour ses plus grandes réalisations entrepreneuriales rendus possible grâce à la logique ? Ou j'ai juste écrit "Tkt, Je crois que ça va le faire, y'a des mecs qui bossent et d'autres qui veulent leurs retours sur investissement"
Comment agacer un Jean-Logique ? Ne pas avoir un raisonnement logique. Paradoxalement les gens qui prônent la logique et les faits sont les plus émotionnelles lorsqu'ils sont confrontés aux croyances... Si on ne peut même plus croire en notre espèce pour résoudre nos problématiques premières comme l'énergie maintenant. En tout cas tu n'as tord et je suis d'accord avec toi mais j'ai quand-même foi en l'homme et en la science. L'homme est un être d'émotions, c'est logique, avec ce qu'on a dans le cerveau.

Réagir
Vous devez être connecté à notre forum pour pouvoir poster un commentaire.

Plus loin Connexion
Plus loin Inscription